Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Ensemble, bouchons les trous de la jarre


Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a tiré le bilan des deux ans de mise en œuvre du Programme de Renaissance, acte 2. C'était au cours d'une interview exclusive accordée, le dimanche dernier, à la télévision nationale. Ainsi pour le Chef de l'Etat, en dépit d'un contexte économique et sécuritaire contraignant, des résultats probants ont été enregistrés dans tous les domaines.
Au plan macroéconomique, notre pays a connu une croissance économique annuelle de 4,9 % 2016 et 2017 et globalement la richesse nationale s'est accrue de 48% depuis 2011. Le taux d'inflation qui est une espèce d'impôt déguisé a été maitrisé à 6,5% depuis 2011, ce qui a permis de protéger le pouvoir d'achat des ménages. L'endettement du pays a été maitrisé, de même que les dépenses publiques grâce à la régulation budgétaire et le réhaussement du niveau des recettes, ce qui permet une résorption progressive du déficit budgétaire.
Au plan sectoriel, les infrastructures routières, énergétiques ; de télécommunications, infrastructures urbaines, etc. ont été boostées en 2016 et 2017. Les réalisations physiques sont visibles tant en milieu urbain que rural.
L'initiative 3N a atteint tous les objectifs, rassure le Chef de l'Etat. Aujourd'hui, cette initiative est un grand succès pour notre pays, car « le pari que sécheresse ne soit plus au Niger synonyme de famine » est atteint.
Au plan de l'éducation, des progrès importants en termes de qualité notamment ont été réalisés ; de même qu'au plan de la santé, de l'accès à l'eau et à l'assainissement, et de la création des emplois surtout pour les jeunes.
Deux préoccupations majeures et qui cristallisent actuellement les débats ont été également abordées lors de cette interview du Président de la République, Chef de l'Etat. Il s'agit de la loi des Finances 2018 et les remous sociaux créés par la société civile et l'opposition.
Sur ces deux sujets, chaque Nigérienne et chaque Nigérien doit se faire une claire conscience que les défis actuels de développement et de sécurité de notre pays commandent de la part de chacun et de tous un comportement et un engagement responsable. Regardons un peu autour de nous l'exemple combien édifiant de certains peuples africains qui, parce qu'ils ont compris très tôt que l'heure n'est plus aux agitations de rue, en tirent les meilleurs profits en termes de croissance économique et de bien être pour leurs peuples.
Au Niger aussi, nous devons faire un effort de sursaut patriotique pour rompre avec certaines pratiques qui frisent l'amalgame et le refus du développement. Car, assurément, ce n'est en battant quotidiennement le pavé, en vandalisant ou saccageant des infrastructures et biens publics chèrement acquis, et en engageant inutilement des bras de fer avec le Gouvernement que nous allons construire notre pays.
Fort, heureusement, le Niger se porte bien. Il reste un havre de paix et de sécurité dans un océan régional troublé d'insécurité. C'est pourquoi, le Gouvernement garantira l'ordre et la sécurité pour permettre à la grande majorité de notre peuple d'aspirer au développement et à la prospérité.
Notre pays, comme l'a si bien martelé le Président Issoufou Mahamadou, «a besoin d'un Etat démocratique fort capable de garantir l'ordre, garantir la paix et garantir la sécurité ».
Mieux, ajoute-t-il, «la loi des finances 2018 répond aux aspirations du peuple nigérien. Elle est la traduction budgétaire du Programme de Renaissance qui prévoit d'assurer la sécurité du peuple nigérien, de mettre en place des institutions démocratiques fortes, de réaliser des routes, le chemin de fer, l'énergie, les infrastructures urbaines, l'éducation, la santé, l'accès à l'eau pour les populations ; c'est tout cela que reflète la loi des finances 2018. Cette loi est soutenue par l'immense majorité du peuple nigérien. Elle a été votée par la majorité des députés. Maintenant qu'il ait une minorité qui la conteste, c'est son droit. Nous respectons ce droit, mais ce droit doit s'exercer dans le cadre des lois en vigueur ».
Aussi, à ceux qui parlent de ''dérives autoritaires du régime'', le Chef de l'Etat répond sans ambages en ces mots : « il n'y a pas dé dérives autoritaires dans le pays. Notre objectif a toujours été très clair nous avons besoin d'un Etat démocratique fort et stable, d'un Etat capable de garantir à la fois l'ordre et la liberté ; cela est important par ce que l'ordre sans liberté c'est la dictature ; la liberté sans l'ordre c'est l'anarchie. Nous ne voulons ni de la dictature, ni de l'anarchie pour le Niger, nous voulons la démocratie pour le Niger. ».
Sur le plan de la sécurité qui constitue une des grandes priorités du programme de la Renaissance acte 2, le Chef de l'Etat a réétiré, tout en leur rendant hommage pour leur courage, son engagement, à équiper, former et entrainer nos forces de défense et de sécurité en y consacrant davantage de ressources publiques dont le niveau actuel culmine les 21% des ressources budgétaires.
Trêve donc de petits calculs politiciens et réalisons ainsi le vœu du roi Ghezo qui disait que « si tous les enfants du pays venaient, par leurs mains assemblées, boucher les trous de la jarre cassée le pays sera sauvé ».
Le vaste et long chantier de la Renaissance Culturelle prônant la triple modernisation sociale, économique et politique passe par là.

Par Alio Daouda

Audiences

Le président reçoit l'ambassadeur de la République du Royaume d'Espagne au Niger

Le président reçoit l'ambassadeur de la République du Royaume d'Espagne au Niger

Le président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, a reçu hier à son cabinet, l'ambassadeur de la République du Royaume d'Espagne au Niger, SE Richardo Mor-Sola. A l'issue de l'audience, le diplomate espagnol a déclaré qu'il est venu informer le président de l'Assemblée nationale que son pays est actuellement en processus électoral. En effet, selon lui, les élections générales se dérouleront le 28 avril 2019 et ensuite les électi...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Directrice régionale pour l'Afrique de l'Ouest de l'ONG C…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Directrice régionale pour l'Afrique de l'Ouest de l'ONG Catholic Relief Service

Le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou a reçu hier en audience la Directrice régionale pour l'Afrique de l'Ouest de l'ONG Catholic Relief Service (CRS), Mme Overton Jennifer en visite de travail au Niger. Elle est accompagnée par le ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire, M. Amani Abdou et le représentant pays de l'organisation au Niger, M. Ali Abdoulaye. A sa sortie d'audience, la Direc...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur des Etats Unis d'Amérique au Niger

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur des Etats Unis d'Amérique au Niger

Le Président de la République, Chef de l'État SE. Issoufou Mahamadou a accordé, hier matin, une audience à l'ambassadeur des États Unis d'Amérique au Niger, SE. Éric P. Whitaker qui était accompagné de l'attachée politique de l'ambassade au Niger. À l'issue de l'entretien, le diplomate américain a indiqué qu'il est venu rendre une visite de courtoisie au Chef de l'État et profiter de l'occasion pour échanger sur la coopération bilatéral...

A l'Assemblée Nationale : Le président de l'Assemblée Nationale reçoit l'Ambassadeur d'Iran

A l'Assemblée Nationale : Le président de l'Assemblée Nationale reçoit l'Ambassadeur d'Iran

Le président de l'Assemblée Nationale SE Monsieur Ousseini Tinni a reçu, en audience hier matin à son cabinet, l'Ambassadeur de la République d'Islamique d'Iran SE Seyed Gholamerza qui est venu faire ses adieux après quatre années de mission diplomatique dans notre pays. A sa sortie d'audience, le diplomate iranien a déclaré être venu faire ses aux revoirs au président de l'Assemblée nationale mais aussi le remercier pour toutes les fac...

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit l'Ambassadeur de la République Islamique d'Iran en fin de mission

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit l'Ambassadeur de la République Islamique d'Iran en fin de mission

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini s'est entretenu hier dans l'après midi avec l'Ambassadeur de la République Islamique d'Iran, SE Seyed Gholamreza Meigoni venu prendre congé du Chef du Gouvernement après quatre ans de mission diplomatique dans notre pays. A l'issue de cette audience, le diplomate iranien est revenu sur l'objectif de cette rencontre : « je suis venu dire au revoir au Premier Ministre, Chef du Go...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou s'est entretenu hier dans la matinée, avec l'Ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite au Niger S.E Turki Ben Abdoulkadir Al Ali. A sa sortie d'audience, le diplomate saoudien a déclaré avoir transmis au Chef de l'Etat les salutations du Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane Ben Abdoul-Aziz et du Prince héritier Mohamed Ben Salmane. « Au cours de nos échan...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le PCA du groupe de médias TSARGRAD

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le PCA du groupe de médias TSARGRAD

Le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou a reçu hier en audience, le président du Conseil d'Administration du groupe de médias TSARGRAD russe, M. Konstantin Malofeev en présence de l'ambassadeur de Russie au Niger, SE Alexey Doulian. A sa sortie d'audience, le PCA du groupe TSARGRAD a déclaré avoir échangé avec le Chef de l'Etat sur le rôle que peut jouer la Russie pour contribuer à booster la croissance économique du Niger...

Au Cabinet du Médiateur : Remise de manuel de procédure de médiation et de gestion des plaintes à la ministre en charge …

Au Cabinet du Médiateur : Remise de manuel de procédure de médiation et de gestion des plaintes à la ministre en charge de la Fonction publique

Le Médiateur de la république, Me Ali Sirfi Maiga a remis, hier matin à son cabinet, le manuel de procédure de médiation et de gestion des plaintes à la ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative, Mme Kaffa Rakiatou Christelle Jackou. Ce manuel est un résumé des différentes procédures permettant de faciliter la gestion des plaintes des usagers de la fonction publique.Le présent manuel de procédures de médiation et ...

Me Ali Sirfi Maiga rencontre l'Ambassadeur de l'Algérie au Niger

Me Ali Sirfi Maiga rencontre l'Ambassadeur de l'Algérie au Niger

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga, a rencontré hier matin, l'ambassadeur de la République Algérienne, Démocratique et Populaire au Niger SE. Baallal Azouz. A l'issue de cet entretien, le diplomate algérien a indiqué que leurs échanges ont porté sur la coopération entre le Niger et l'Algérie. SE. Baallal Azouz a précisé que cet échange a permis d'examiner et de voir comment peuvent être noués des liens de coopérations ent...

Assemblée Nationale : Le président de l'institution reçoit le chargé d'Affaires de l'Ambassade de la République Islamiqu…

Assemblée Nationale : Le président de l'institution reçoit le chargé d'Affaires de l'Ambassade de la République Islamique du Pakistan au Niger

Le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni a reçu hier matin à son cabinet en audience le chargé d'affaires de l'Ambassade de la République Islamique du Pakistan au Niger, M. Ahsan Wagan. Le diplomate a indiqué que leurs échanges ont porté sur la coopération entre le parlement pakistanais et nigérien ainsi que les voies et moyens permettant de consolider leur partenariat.(ONEP)(04/04/2019)

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.