Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editos


DG onepUn Colloque sur la Renaissance culturelle ouvre ses travaux ce matin, au Palais des Congrès de Niamey, sous la présidence du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. Ce sera l'occasion pour les participants de décortiquer de fonds en comble le concept de la Renaissance culturelle. En effet, second axe prioritaire du second mandat du Président de la République, la Renaissance culturelle a pour objet de nous permettre de renforcer notre identité, de nous forger un destin commun et de donner un sens à notre existence en tant que peuple, en tant que Nation.
Des valeurs comme cultiver le patriotisme et le dévouement à la collectivité ; avoir partout et toujours le sens de l'intérêt général et cultiver le civisme ; rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler chez les Nigériens toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ; cultiver chez les nigériens la confiance en soi ; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; combattre la corruption, la concussion et le népotisme ; promouvoir la solidarité et la responsabilité ; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme, doivent être cultivées et acceptées par tous.
Déjà, lors de son discours inaugural du second mandat du CESOC, le Chef de l'Etat a abordé sans complaisance la Renaissance culturelle et la modernisation sociale qu'il entend promouvoir et instaurer dans notre pays. Cette modernisation sociale, a dit le Chef de l'Etat, passe par la culture des valeurs positives à transmettre aux générations futures et le combat contre des contre valeurs. Ainsi, comme l'a si bien dit le Président Issoufou, être père et mère sont des fonctions. « La famille est une institution, la première institution de base de notre organisation sociale. Elle doit servir de vecteur en vue de transmettre les valeurs culturelles et de combattre les contre-valeurs », a souligné le Chef de l'Etat.
Il est de la responsabilité des parents à être des modèles pour leurs enfants. La famille doit être le centre névralgique de l'éducation à la base. Car, la famille, c'est d'abord la première école où l'on doit éduquer l'enfant, le façonner pour en faire un adulte responsable. C'est au sein de la famille que l'enfant s'imprègne des bases du respect, d'obéissance, de tolérance, de pardon, de vivre ensemble, de partage, de solidarité, de fraternité, d'amour du prochain, d'altruisme, du courage, de détermination, d'engagement, de patriotisme, d'honnêteté, de sincérité, de gratitude, d'entraide, de respect de la parole donnée, de respect de la personne humaine, de respect des biens d'autrui, de justice, de crainte de l'illicite, etc.
Or, actuellement cette éducation familiale qui inculque à l'enfant la morale et les bonnes manières de vivre dans la dignité, le don de soi au travail, si indispensable dans une société tend à disparaitre malheureusement. Les enfants sont abandonnés à eux-mêmes et à l'implacable éducation de la rue.
Conscient que ce danger peut mettre en péril notre société, le Président de la République, en bon père de la Nation, exhorte tout un chacun à plus de responsabilité.
Pour lui, en effet, « les valeurs, sur lesquelles l'accent doit être mis, vont du respect de la loi (donc de l'autorité), à la culture d'entretien en passant par la justice, l'égalité y compris celle du genre, la paix, la sécurité, l'unité nationale, le sens du devoir, le patriotisme, la solidarité, la tolérance, le respect des droits humains, le cousinage à plaisanterie, la défense de l'intérêt général, le respect du bien public, le respect des engagements pris et de la parole donnée, la discipline, le courage, la patience, le sens de l'honneur, l'intégrité, la dignité, la persévérance, l'esprit d'initiative, l'esprit de curiosité et la soif du savoir, un niveau d'aspiration élevé, l'esprit de compétition, la recherche de la performance, l'esprit d'épargne, etc. ».
Aussi, le Chef de l'Etat a-t-il invité les conseillers, qui sont imbibés des valeurs de notre société dont ils reflètent toute la diversité, à méditer sur cette liste en vue de son enrichissement.
Le jeu en vaut la chandelle. Car, ne nous voilons pas la face, aujourd'hui, ces valeurs positives si chères à nos parents sont en train d'être érodées et à la place surgissent des contre valeurs comme « le tribalisme, le régionalisme, l'ethnocentrisme, la malhonnêteté, la cupidité, le gain facile, le népotisme, le favoritisme, le recul de l'ardeur au travail, la corruption, l'impunité, l'hypocrisie, etc. ».
Que faire devant cette dégradation de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté et de rigueur morale ? Que faire devant ces contre-valeurs qui vont de la vénalité à l'ostentation et au gaspillage en passant par l'égoïsme, le népotisme, le clanisme, le tribalisme, le régionalisme, le communautarisme, le fatalisme, la superstition, les fausses rumeurs, la jalousie, la tromperie, la calomnie, la médisance, l'ingratitude, l'hypocrisie, le mensonge, l'arrogance, l'incivisme, l'oisiveté, la paresse, le parasitisme, la mendicité, la mentalité d'assisté, les mariages précoces ou forcés, la dépravation des mœurs la violence ?
Il y a urgence, car il faut lutter contre le clanisme, le tribalisme, le régionalisme et le communautarisme. Ces idéaux rétrogrades qui constituent un fonds de commerce pour certains compatriotes égarés doivent être combattus sans ménagement.
Au Niger, nous sommes tous des citoyens égaux en droits et en devoirs dans une République une et indivisible. « Les replis identitaires sont non seulement anticonstitutionnels mais aussi contre nature, comme le prouvent les méfaits de l'endogamie liés à la consanguinité et ses incidences sur les maladies génétiques et les malformations. La nature nous recommande, non pas le repli sur soi, mais l'ouverture».
Le débat autour des propos haineux et tendancieux, malheureusement relayés par une certaine presse, faisant ces derniers temps la chronique sur les réseaux sociaux, ne doivent plus être tolérés, ni banalisés. Ils doivent être sanctionnés avec toute la rigueur requise par la loi. Le Niger est notre bien commun et l'unité de notre peuple ne doit jamais être sacrifiée à l'autel des intérêts égoïstes et mesquins.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

15/02/18

Publié dans Editos
Écrit par
En savoir plus...

Audiences

A la présidence de la République : Cinq ambassadeurs accrédités au Niger présentent leurs Lettres de créance au Chef de …

A la présidence de la République : Cinq ambassadeurs accrédités au Niger présentent leurs Lettres de créance au Chef de l'Etat

Cinq nouveaux ambassadeurs accrédités au Niger ont présenté, le mardi 23 avril dernier, leurs Lettres de créance au Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou. Il s'agit respectivement de S.E Hideaki Kuramitsu, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon auprès de la République du Niger, avec résidence à Abidjan (Côte d'Ivoire) ; S.E Jacques Obindza, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l...

Le président reçoit l'ambassadeur de la République du Royaume d'Espagne au Niger

Le président reçoit l'ambassadeur de la République du Royaume d'Espagne au Niger

Le président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, a reçu hier à son cabinet, l'ambassadeur de la République du Royaume d'Espagne au Niger, SE Richardo Mor-Sola. A l'issue de l'audience, le diplomate espagnol a déclaré qu'il est venu informer le président de l'Assemblée nationale que son pays est actuellement en processus électoral. En effet, selon lui, les élections générales se dérouleront le 28 avril 2019 et ensuite les électi...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Directrice régionale pour l'Afrique de l'Ouest de l'ONG C…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Directrice régionale pour l'Afrique de l'Ouest de l'ONG Catholic Relief Service

Le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou a reçu hier en audience la Directrice régionale pour l'Afrique de l'Ouest de l'ONG Catholic Relief Service (CRS), Mme Overton Jennifer en visite de travail au Niger. Elle est accompagnée par le ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire, M. Amani Abdou et le représentant pays de l'organisation au Niger, M. Ali Abdoulaye. A sa sortie d'audience, la Direc...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur des Etats Unis d'Amérique au Niger

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur des Etats Unis d'Amérique au Niger

Le Président de la République, Chef de l'État SE. Issoufou Mahamadou a accordé, hier matin, une audience à l'ambassadeur des États Unis d'Amérique au Niger, SE. Éric P. Whitaker qui était accompagné de l'attachée politique de l'ambassade au Niger. À l'issue de l'entretien, le diplomate américain a indiqué qu'il est venu rendre une visite de courtoisie au Chef de l'État et profiter de l'occasion pour échanger sur la coopération bilatéral...

A l'Assemblée Nationale : Le président de l'Assemblée Nationale reçoit l'Ambassadeur d'Iran

A l'Assemblée Nationale : Le président de l'Assemblée Nationale reçoit l'Ambassadeur d'Iran

Le président de l'Assemblée Nationale SE Monsieur Ousseini Tinni a reçu, en audience hier matin à son cabinet, l'Ambassadeur de la République d'Islamique d'Iran SE Seyed Gholamerza qui est venu faire ses adieux après quatre années de mission diplomatique dans notre pays. A sa sortie d'audience, le diplomate iranien a déclaré être venu faire ses aux revoirs au président de l'Assemblée nationale mais aussi le remercier pour toutes les fac...

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit l'Ambassadeur de la République Islamique d'Iran en fin de mission

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit l'Ambassadeur de la République Islamique d'Iran en fin de mission

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini s'est entretenu hier dans l'après midi avec l'Ambassadeur de la République Islamique d'Iran, SE Seyed Gholamreza Meigoni venu prendre congé du Chef du Gouvernement après quatre ans de mission diplomatique dans notre pays. A l'issue de cette audience, le diplomate iranien est revenu sur l'objectif de cette rencontre : « je suis venu dire au revoir au Premier Ministre, Chef du Go...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou s'est entretenu hier dans la matinée, avec l'Ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite au Niger S.E Turki Ben Abdoulkadir Al Ali. A sa sortie d'audience, le diplomate saoudien a déclaré avoir transmis au Chef de l'Etat les salutations du Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane Ben Abdoul-Aziz et du Prince héritier Mohamed Ben Salmane. « Au cours de nos échan...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le PCA du groupe de médias TSARGRAD

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le PCA du groupe de médias TSARGRAD

Le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou a reçu hier en audience, le président du Conseil d'Administration du groupe de médias TSARGRAD russe, M. Konstantin Malofeev en présence de l'ambassadeur de Russie au Niger, SE Alexey Doulian. A sa sortie d'audience, le PCA du groupe TSARGRAD a déclaré avoir échangé avec le Chef de l'Etat sur le rôle que peut jouer la Russie pour contribuer à booster la croissance économique du Niger...

Au Cabinet du Médiateur : Remise de manuel de procédure de médiation et de gestion des plaintes à la ministre en charge …

Au Cabinet du Médiateur : Remise de manuel de procédure de médiation et de gestion des plaintes à la ministre en charge de la Fonction publique

Le Médiateur de la république, Me Ali Sirfi Maiga a remis, hier matin à son cabinet, le manuel de procédure de médiation et de gestion des plaintes à la ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative, Mme Kaffa Rakiatou Christelle Jackou. Ce manuel est un résumé des différentes procédures permettant de faciliter la gestion des plaintes des usagers de la fonction publique.Le présent manuel de procédures de médiation et ...

Me Ali Sirfi Maiga rencontre l'Ambassadeur de l'Algérie au Niger

Me Ali Sirfi Maiga rencontre l'Ambassadeur de l'Algérie au Niger

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga, a rencontré hier matin, l'ambassadeur de la République Algérienne, Démocratique et Populaire au Niger SE. Baallal Azouz. A l'issue de cet entretien, le diplomate algérien a indiqué que leurs échanges ont porté sur la coopération entre le Niger et l'Algérie. SE. Baallal Azouz a précisé que cet échange a permis d'examiner et de voir comment peuvent être noués des liens de coopérations ent...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

Audiences

Dossier

Canicule : Les effets de la chaleur sur l'organism…

Canicule : Les effets de la chaleur sur l'organisme et les aliments à privilégier

Un corps en bonne santé maintient sa température interne autour de 37 degrés Celsius. Cepe...

jeudi 25 avril 2019

Planification familiale au Niger : Des avancées, m…

Planification familiale au Niger : Des avancées, malgré quelques insuffisances

Le séjour au Niger de la caravane des bailleurs du Partenariat de Ouagadougou (PO) prend f...

jeudi 25 avril 2019

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

L'air du temps

Chassez le naturel, il revient au galop...

Chassez le naturel, il revient au galop...

Ce n'est pas de gaité de cœur de le constater et de le dire. Hélas, tout semble montrer qu...

jeudi 25 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.