Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editos


DG onepUn Colloque sur la Renaissance culturelle ouvre ses travaux ce matin, au Palais des Congrès de Niamey, sous la présidence du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. Ce sera l'occasion pour les participants de décortiquer de fonds en comble le concept de la Renaissance culturelle. En effet, second axe prioritaire du second mandat du Président de la République, la Renaissance culturelle a pour objet de nous permettre de renforcer notre identité, de nous forger un destin commun et de donner un sens à notre existence en tant que peuple, en tant que Nation.
Des valeurs comme cultiver le patriotisme et le dévouement à la collectivité ; avoir partout et toujours le sens de l'intérêt général et cultiver le civisme ; rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler chez les Nigériens toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ; cultiver chez les nigériens la confiance en soi ; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; combattre la corruption, la concussion et le népotisme ; promouvoir la solidarité et la responsabilité ; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme, doivent être cultivées et acceptées par tous.
Déjà, lors de son discours inaugural du second mandat du CESOC, le Chef de l'Etat a abordé sans complaisance la Renaissance culturelle et la modernisation sociale qu'il entend promouvoir et instaurer dans notre pays. Cette modernisation sociale, a dit le Chef de l'Etat, passe par la culture des valeurs positives à transmettre aux générations futures et le combat contre des contre valeurs. Ainsi, comme l'a si bien dit le Président Issoufou, être père et mère sont des fonctions. « La famille est une institution, la première institution de base de notre organisation sociale. Elle doit servir de vecteur en vue de transmettre les valeurs culturelles et de combattre les contre-valeurs », a souligné le Chef de l'Etat.
Il est de la responsabilité des parents à être des modèles pour leurs enfants. La famille doit être le centre névralgique de l'éducation à la base. Car, la famille, c'est d'abord la première école où l'on doit éduquer l'enfant, le façonner pour en faire un adulte responsable. C'est au sein de la famille que l'enfant s'imprègne des bases du respect, d'obéissance, de tolérance, de pardon, de vivre ensemble, de partage, de solidarité, de fraternité, d'amour du prochain, d'altruisme, du courage, de détermination, d'engagement, de patriotisme, d'honnêteté, de sincérité, de gratitude, d'entraide, de respect de la parole donnée, de respect de la personne humaine, de respect des biens d'autrui, de justice, de crainte de l'illicite, etc.
Or, actuellement cette éducation familiale qui inculque à l'enfant la morale et les bonnes manières de vivre dans la dignité, le don de soi au travail, si indispensable dans une société tend à disparaitre malheureusement. Les enfants sont abandonnés à eux-mêmes et à l'implacable éducation de la rue.
Conscient que ce danger peut mettre en péril notre société, le Président de la République, en bon père de la Nation, exhorte tout un chacun à plus de responsabilité.
Pour lui, en effet, « les valeurs, sur lesquelles l'accent doit être mis, vont du respect de la loi (donc de l'autorité), à la culture d'entretien en passant par la justice, l'égalité y compris celle du genre, la paix, la sécurité, l'unité nationale, le sens du devoir, le patriotisme, la solidarité, la tolérance, le respect des droits humains, le cousinage à plaisanterie, la défense de l'intérêt général, le respect du bien public, le respect des engagements pris et de la parole donnée, la discipline, le courage, la patience, le sens de l'honneur, l'intégrité, la dignité, la persévérance, l'esprit d'initiative, l'esprit de curiosité et la soif du savoir, un niveau d'aspiration élevé, l'esprit de compétition, la recherche de la performance, l'esprit d'épargne, etc. ».
Aussi, le Chef de l'Etat a-t-il invité les conseillers, qui sont imbibés des valeurs de notre société dont ils reflètent toute la diversité, à méditer sur cette liste en vue de son enrichissement.
Le jeu en vaut la chandelle. Car, ne nous voilons pas la face, aujourd'hui, ces valeurs positives si chères à nos parents sont en train d'être érodées et à la place surgissent des contre valeurs comme « le tribalisme, le régionalisme, l'ethnocentrisme, la malhonnêteté, la cupidité, le gain facile, le népotisme, le favoritisme, le recul de l'ardeur au travail, la corruption, l'impunité, l'hypocrisie, etc. ».
Que faire devant cette dégradation de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté et de rigueur morale ? Que faire devant ces contre-valeurs qui vont de la vénalité à l'ostentation et au gaspillage en passant par l'égoïsme, le népotisme, le clanisme, le tribalisme, le régionalisme, le communautarisme, le fatalisme, la superstition, les fausses rumeurs, la jalousie, la tromperie, la calomnie, la médisance, l'ingratitude, l'hypocrisie, le mensonge, l'arrogance, l'incivisme, l'oisiveté, la paresse, le parasitisme, la mendicité, la mentalité d'assisté, les mariages précoces ou forcés, la dépravation des mœurs la violence ?
Il y a urgence, car il faut lutter contre le clanisme, le tribalisme, le régionalisme et le communautarisme. Ces idéaux rétrogrades qui constituent un fonds de commerce pour certains compatriotes égarés doivent être combattus sans ménagement.
Au Niger, nous sommes tous des citoyens égaux en droits et en devoirs dans une République une et indivisible. « Les replis identitaires sont non seulement anticonstitutionnels mais aussi contre nature, comme le prouvent les méfaits de l'endogamie liés à la consanguinité et ses incidences sur les maladies génétiques et les malformations. La nature nous recommande, non pas le repli sur soi, mais l'ouverture».
Le débat autour des propos haineux et tendancieux, malheureusement relayés par une certaine presse, faisant ces derniers temps la chronique sur les réseaux sociaux, ne doivent plus être tolérés, ni banalisés. Ils doivent être sanctionnés avec toute la rigueur requise par la loi. Le Niger est notre bien commun et l'unité de notre peuple ne doit jamais être sacrifiée à l'autel des intérêts égoïstes et mesquins.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

15/02/18

Publié dans Editos
Écrit par
En savoir plus...

Audiences

A la Primature : Brigi Rafini reçoit les ambassadeurs de France et du Nigeria, et le Secrétaire Général de la Fondation …

A la Primature : Brigi Rafini reçoit les ambassadeurs de France et du Nigeria, et le Secrétaire Général de la Fondation Islamique Internationale de Bienfaisance

La Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, a reçu en audience, hier, le nouvel ambassadeur de la République française au Niger, S.E Alexandre Garcia. A sa sortie d'audience, M. Garcia s'est dit heureux et honoré d'être en poste au Niger. « Le Niger est un pays essentiel pour la France. C'est donc un honneur pour moi de servir mon pays ici », a-t-il indiqué. Le diplomate français a rappelé avoir présenté ses lettres de ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou, s'est successivement entretenu hier, avec l'ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, S.E Zhang Lijun ; l'ambassadrice, Cheffe de la Délégation de l'Union Européenne S.E Dr. Denisa-Elena Ionete, et le président de la Banque Islamique de Développement, Dr. Bandar Al Hajjar, en mission de travail dans notre pays.A sa sortie d'audience, le diplomate chino...

A l'Assemblée Nationale : Le Président Ousseini Tinni reçoit le nouvel ambassadeur de la Turquie au Niger

A l'Assemblée Nationale : Le Président Ousseini Tinni reçoit le nouvel ambassadeur de la Turquie au Niger

Le Président de l'Assemblée Nationale, Son Excellence Ousseini Tinni, a reçu hier matin à son cabinet le nouvel ambassadeur de la République de Turquie au Niger. A sa sortie d'audience, Son Excellence Mustafa Turker Ari a confié à la presse être venu au cabinet du Président de l'Assemblée Nationale dans le cadre d'une visite de courtoisie et d'amitié. Pendant l'entretien en tête-à-tête entre l'Ambassadeur de la République de Turquie au ...

A la Primature : SE Brigi Rafini reçoit le nouvel ambassadeur de la République de Turquie au Niger

A la Primature : SE Brigi Rafini reçoit le nouvel ambassadeur de la République de Turquie au Niger

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Son Excellence Brigi Rafini, a accordé une audience hier en fin d'après-midi au nouvel ambassadeur de la République de Turquie au Niger, Son Excellence Mustafa Turker Ari. Cette rencontre est le premier contact officiel entre le Premier Ministre et le diplomate turc. Elle rentre dans le cadre de la politique de visite des hautes personnalités du Niger initiées par ce dernier.Au sortir de l'entr...

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le président du CICR

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le président du CICR

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini a reçu le 11 janvier dernier en audience, le président du Comité international de la croix rouge (CICR) M. Peter Maurer, qui était au Niger dans le cadre d'une mission d'évaluation de la situation humanitaire dans le Sahel en particulier au Mali et au Niger. « Je suis ici pour voir la réalité sur le terrain et l'impact des réponses qu'apporte le CICR pour les populations affect...

Assemblée Nationale : Le 2ème vice-président reçoit une délégation d'élus locaux de France

Assemblée Nationale : Le 2ème vice-président reçoit une délégation d'élus locaux de France

Le deuxième vice-président de l'Assemblée nationale du Niger, M. Liman Ali Elhadj Mahamadou a reçu le 12 janvier dernier dans l'après-midi à son cabinet une délégation des élus locaux de la République française partenaires Normands, conduite par le Maire de Louvigny, M. Patrick Ledoux. A l'issue de l'audience, le chef de la délégation a déclaré qu'ils sont venus rendre une visite de courtoisie au 2ème vice-président de l'Assemblée natio...

A la Primature : Une délégation des Recteurs des Universités publiques du Niger reçue par le Premier ministre Brigi Rafi…

A la Primature : Une délégation des Recteurs des Universités publiques du Niger reçue par le Premier ministre Brigi Rafini

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini, s'est entretenu, hier à son cabinet, avec une délégation des Recteurs des Universités publiques du Niger (UPN), conduite par le président de la Conférence des Recteurs, M. Bazanfaré Mahaman.L'objet de cette entrevue avec le Chef du gouvernement est d'abord de lui présenter les meilleurs vœux du nouvel An, ensuite« nous avons présenté à S.E le Premier ministre, le compte rendu d...

Le Chef de l'État s'entretient avec l'ambassadeur du Royaume du Maroc

Le Chef de l'État s'entretient avec l'ambassadeur du Royaume du Maroc

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a reçu, hier matin en audience, l'ambassadeur du Royaume du Maroc au Niger, Son Excellence M. Allal El Chab. Le diplomate marocain n'a pas fait de déclaration à sa sortie d'audience.Onep08/01/19

Assemblée nationale : SE. Ousseini Tinni reçoit une délégation des recteurs des Universités publiques du Niger

Assemblée nationale : SE. Ousseini Tinni reçoit une délégation des recteurs des Universités publiques du Niger

Le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni a reçu hier dans l'après-midi à son cabinet, une délégation des recteurs des Universitès publiques du Niger (UPN) conduite par le président de la conférence des recteurs, M. Bazanfaré Mahaman. A leur sortie d'audience, M. Bazanfaré Mahaman a déclaré que cette rencontre leur a permis d'échanger sur les difficultés de gestion de leurs institutions et d'écouter les conseils du prési...

A la Présidence de la République : S.E Issoufou Mahamadou reçoit l'Ambassadeur des Etats Unis au Niger

A la Présidence de la République : S.E Issoufou Mahamadou reçoit l'Ambassadeur des Etats Unis au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a reçu, en audience hier dans la matinée, l'Ambassadeur des Etats Unis au Niger, SE Eric Whitaker. « Nous avons parlé de la situation sécuritaire particulièrement dans les régions de Bassin de Lac Tchad notamment Diffa » a indiqué le diplomate américain à sa sortie d'audience. SE Eric Whitaker a déclaré aussi avoir discuté avec le Président Issoufou Mahamadou du soutie...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

Audiences

Dossier

Mendicité à Niamey :Un phénomène qui prend de l'am…

Mendicité à Niamey :Un phénomène qui prend de l'ampleur

Pas un carrefour ou une grande place publique de Niamey qui ne soit aujourd'hui envahi par...

vendredi 18 janvier 2019

La Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées…

La Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées face à la problématique

La mendicité est traditionnellement reconnue aux personnes vivant avec un handicap, qui ne...

vendredi 18 janvier 2019

"La responsabilité est partagée entre l'Etat …

"La responsabilité est partagée entre l'Etat et la société" selon le sociologue Sani Yahaya Djanjouna

Le concept de la mendicité peut être défini selon le socio-anthropologue Sani Yahaya Djanj...

vendredi 18 janvier 2019

L'air du temps

Gare aux vandales !

Gare aux vandales !

      Trop, c'est trop !... A partir du début du mois de février 2019, d...

vendredi 18 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.