Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Lancement des éliminatoires du championnat scolaire de la région de Maradi : Un mini-championnat pour sélectionner ses représentants


Le-Gouverneur--son-arrive--GazaouaEn prélude à la 9ème édition du championnat national du sport scolaire qui aura lieu à Agadez du 18 au 24 mars, les délégations des établissements scolaires des différents départements de la région de
Maradi se sont retrouvés à Gazaoua pour la sélection des équipes devant représenter la région au grand rendez-vous sportif et culturel annuel du monde scolaire. C'est le gouverneur de la région de Maradi, M. Zakari Oumarou, qui a donné, jeudi dernier à Gazaoua, le coup d'envoi de ces éliminatoires.
Ces compétitions
visent à sélectionner les sportifs qui ont obtenu les plus grandes performances, pour être les ambassadeurs de la Région de Maradi dans des disciplines sportives telles que le football, le volleyball, le handball, la lutte traditionnelle, la gymnastique au sol et l'athlétisme. La cérémonie a débuté par le défilé des délégations des huit (8) départements de la région, celle du chef-lieu de région, et quelques démonstrations en gymnastique.
Dans le discours de lancement qu'il a prononcé, le Gouverneur Zakari Oumarou a tenu à préciser que ceux qui n'auront pas la chance d'être retenus n'ont pas démérité car, estime-il, ils ont été des champions dans leurs entités respectives. En s'appuyant sur une citation de Pierre De Coubertin qui dit que ''l'essentiel n'est pas de gagner, mais de participer'', le gouverneur de la région de Maradi soutient que le sport en général, et le sport scolaire en particulier, sont des vecteurs de paix, de cohésion sociale et de solidarité entre les filles et les fils de ce pays. Ces valeurs sont des valeurs si chères au Gouvernement de la 7ème République avec à sa tête SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat, et le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Raffini.
''Je tiens, par la même occasion, à ce que les scolaires de la région de Maradi soient les porte-flambeaux de la paix, de l'unité et de l'intégration sociale devant tous les scolaires venus des 8 régions pendant la phase finale de ces jeux'', a-t-il dit. Toutefois, il a rappelé aux scolaires que leur mission sportive, c'est de disputer, match par match, combat par combat, dans la plus grande discipline, la plus grande sportivité en observant la règle de fair-play.
M. Zakari Oumarou a demandé aux arbitres d'être impartiaux, de trancher objectivement, car avant tout, ils sont des enseignants d'Education Physique et Sportive. ''Je ne doute point de votre intégrité morale afin que l'on ait des éliminatoires régionales à la hauteur de nos attentes'', a-t-il ajouté.
Le préfet de Gazaoua, M. Abdou Boukari, après avoir présenté son département, le plus jeune de la région, a pour sa part exprimé toute sa joie du choix de son entité administrative pour abriter cet évènement d'une très grande importance. Pour lui, le championnat scolaire est un creuset qui consolide notre unité nationale et notre cohésion sociale, ainsi que nos liens de solidarité. ''Il préserve et valorise nos mœurs et coutumes, garantit la paix et la stabilité, en un mot, assure la sécurité nationale'', a-t-il dit.
Pour que tout cela soit, le préfet de Gazaoua a fait appel au sens de responsabilité et de devoir des uns et des autres, au respect strict des lois et règlements des différentes disciplines afin que la quiétude règne tout au long des jeux. Il a demandé aux sportifs d'être indulgents vis-à-vis de leurs prochains afin de gratifier la région des performances qui lui permettront de faire un bon choix pour remporter plusieurs médailles à Agadez.
Le représentant de l'USN, quant à lui, a exprimé tous ses remerciements aux autorités politiques, administratives et académiques de la région de Maradi pour les conditions acceptables qu'elles ne cessent de créer pour l'épanouissement des jeunes talents sportifs et culturels dans nos écoles.
Ce rendez-vous de Gazaoua a été possible grâce à la précieuse contribution de tous les préfets et maires de la région qui ont assuré la prise en charge des scolaires à travers les frais de restauration, de transport et d'organisation.

Tiémogo Amadou, ANP-ONEP Maradi
www.lesahel.org

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.