Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Festivités entrant dans le cadre de la journée du 20 mars 2017 : Des élèves de plusieurs établissements face aux épreuves du concours de '' Promotion de la Langue Française''


concoursLa ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, chargée de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, a lancé, hier matin au Collège Mariama, les activités entrant dans le cadre de la commémoration du 47ème anniversaire de la Journée internationale de la Francophonie (JIF), édition 2017, placée cette année sous le thème «j'aime, je partage mon 20 mars». Cette cérémonie de lancement des activités commémorative s'est déroulée en présence des membres du gouvernement, du doyen du corps diplomatique francophone, des chefs de missions diplomatiques et consulaires, des responsables du collège Mariama et des élèves.
Juste après le lancement des ces activités commémoratives, la ministre déléguée Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a procédé, au Collège Mariama, à l'ouverture des épreuves du concours '' Promotion de la Langue Française'' dans les 4 pays de l'Afrique francophone (le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Mali et le Niger) dénommé PROLAF.
La ministre et la délégation qui l'accompagne se sont ensuite rendus au niveau du Centre Culturel Oumarou Ganda (CCOG) où se tient aussi le concours inter-établissements ayant regroupé quatre établissements de Niamey à savoir, le Lycée Couronne Nord, le CSG SONI, le CSP KOKAINA et le CES Adoul-Kader Sounna Siddo et un autre teste toujours au CCOG ayant regroupé d'autres élèves du secondaire appelé ''teste ta Francophonie''.
L'objectif visé à travers ces différentes compétitions ou concours est de permettre aux élèves de se rivaliser en terme de connaissance en français, donner un goût à la lecture, de partager les expériences afin de distinguer les meilleurs. Au Collège Mariama tout comme au CCOG, la ministre a encouragé les élèves avant d'assurer la volonté de nos autorités à promouvoir l'excellence. Il faut noter que la dictée dite ''dictée de la francophonie'' première épreuve du PROLAF est moins contraignante que la dictée classique où la plupart des élèves n'arrive pas à avoir la moyenne consiste à recopier un texte tout en corrigeant les fautes.
Cette année, la célébration se concentrera sur des activités échelonnées sur la période du 20 au 25 mars 2017 et notamment autour des conférences débats ; des concours scolaires et littéraires ; des manifestations artistiques et culturelles et d'une soirée gastronomique. Un tel répertoire a été sélectionné pour célébrer l'unité dans la diversité et la solidarité.
Du reste, selon les organisateurs, ces activités seront l'occasion pour la grande famille francophone du Niger en général, les jeunes en particulier, d'exprimer leur talent et de faire valoir leur immense potentiel. Ce sera aussi le lieu d'apprendre les uns des autres dans la communion des cœurs et dans un esprit de tolérance, d'intégration et d'échange conformément au thème de cette année, «J'aime, je partage mon 20 mars ».
En lançant ces festivités entrant dans le cadre de la Journée du 20 mars 2017, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, a rappelé que cette journée est célébrée, le 20 mars de chaque année, dans tous les pays francophones, en hommage à la création, le 20 mars 1970, au sein même de l'hémicycle de notre Assemblée Nationale, de l'Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT) devenue, aujourd'hui, Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
La Journée Internationale de la Francophonie, a-t-elle dit, est une belle occasion, pour les 270 millions de locuteurs du français à travers le monde, de célébrer non seulement leur bien commun, mais aussi et surtout leur union au-delà de la diversité culturelle qui les caractérise. C'est dans cette perspective, que notre pays, à travers la Commission Nationale de la Francophonie (CNF) que « j'ai l'insigne honneur de présider, en collaboration avec ses partenaires et les missions diplomatiques et consulaires des pays francophones accrédités dans notre pays, entend marquer cette fête internationale d'un éclat particulier».
Par ailleurs, la ministre déléguée a invité toute la communauté francophone de notre pays à faire de cette fête sienne en prenant part massivement aux différentes activités organisées à cet effet tout en faisant montre d'esprit, de solidarité et de partage des valeurs fondamentales de la Francophonie, avant de souhaiter bonne chance aux candidats dans les diverses compétitions organisées dans le cadre de cette journée.

Mamane Abdoulaye(onep)
www.lesahel.org

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.