Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit un émissaire du Roi du Maroc et la Directrice Régionale de l'OMS pour l'Afrique


prn-1Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a accordé hier, une audience au ministre marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, porteur d'un message écrit de Sa Majesté le Roi Mohamed VI.
A l'issue de l'audience, le Chef de la diplomatie marocaine a indiqué qu'il a abordé avec le Chef de l'Etat, la bonne coopération qui lie son pays au nôtre et, s'est félicité des relations d'amitié profonde et historique qui unissent nos deux dirigeants. Une occasion également pour eux de faire le point de la situation dans la région et les initiatives qui y sont menées. « Sa Majesté a soumis à SE Issoufou Mahamadou la demande qui a été formulée par le Maroc pour faire partie de la CEDEAO. Le Président l'a accueillie favorablement et nous a assuré de son soutien pour l'intégration du Maroc au sein de cette organisation sous régionale. Le Maroc est profondément attaché à cet espace sur le plan économique, culturel et religieux. C'est un espace qui représente un potentiel africain, avec l'adhésion de ce pays, la CEDEAO peut devenir le 16ème espace économique du monde», a expliqué le ministre en charge des Affaires Etrangères du Maroc.
Les deux personnalités ont aussi évoqué les questions liées au développement après la COP22 qui s'est tenue au Maroc. Selon lui, lors du sommet africain de l'action, le Chef de l'Etat Nigérien a accepté de prendre en charge la commission du Développement du Sahel. « Nous avons le point de l'état d'avancement des projets car nous comptons organiser une conférence internationale d'ici Septembre-Octobre. Et, voir comment mobiliser les financements et énoncer les différentes initiatives emblématiques comme celles du Lac Tchad et du Fleuve Niger. Il y'a des vrais et beaux défis qui touchent l'environnement, mais qui touchent également les populations», a-t-il déclaré.
marocLa situation sécuritaire et le développement des pays de la région ont également été débattus au cours de ces échanges. M. Salaheddine a rendu un hommage à SE. Issoufou Mahamadou pour son engagement pour une Afrique qui avance et aussi son combat pour le développement du Niger. «SE Issoufou Mahamadou est un leader dont l'Afrique peut être fier, et je pense qu'avec Sa Majesté et d'autres leaders, ils sont en train de marquer le tournant dont l'Afrique a besoin. Et ce tournant, c'est au profit du développement humain, au profit de la prospérité et surtout au profit de la dignité. Nos pays doivent travailler la main dans la main, et le Président Issoufou est un fervent défenseur de l'intégration économique. Il agit pour cela car il considère que c'est le seul moyen de dépasser les notions des frontières» a souligné le diplomate du royaume chérifien.
Dans l'après-midi, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou a reçu une délégation de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) conduite par la Directrice Régionale de l'OMS pour l'Afrique Dr Matshidiso. R. Moeti, en visite officielle de trois jours au Niger. Les questions liées essentiellement à l'amélioration de la santé des populations étaient au menu des échanges.oms
A sa sortie d'audience, la Directrice Régionale de l'OMS pour l'Afrique a apprécié les efforts fournis par le Président de la République par rapport à la mise en œuvre du Programme de la Renaissance Acte II notamment dans son volet « amélioration des soins de santé». Elle a félicité le Président pour son second mandat et a salué les importants progrès réalisés en matière de santé primaire sous son leadership, notamment la lutte contre certaines maladies telles que le paludisme, le VIH/Sida. Elle a demandé à SE Issoufou Mahamadou l'amélioration de la santé maternelle et infantile.
Dr Matshidiso a noté avec satisfaction les programmes et les politiques en matière de santé avant d'affirmer que le Gouvernement nigérien va continuer dans ce sens par la construction des infrastructures hospitalières. «SE Issoufou Mahamadou met beaucoup l'accent sur la prévention aussi bien dans le milieu rural qu'urbain, ce qui est important, j'ai trouvé sa vision formidable et identique à celle de l'OMS et nous comptons accompagner le Niger techniquement dans le domaine», a-t-elle confié.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
www.lesahel.org

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.