Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Participation des coureurs nigériens la 26ème édition du Tour du Togo : Le bilan est positif selon l'encadrement


Les-cyclistes-Nigriens-sur-le-Tour-du-TogoLancée le 11 avril dernier avec l'étape Lomé-Danyi longue de 151 km, la 26ème édition du Tour international du Togo a pris fin dimanche à Lomé avec le circuit fermé de 80 km dans la capitale togolaise. C'est l'ivoirien Cissé Issiaka qui a mené cette course de bout en bout et a ravi au finish le trophée de champion de l'édition 2017. Le cycliste ivoirien a dès la première étape dévoilé ses ambitions en remportant le maillot jaune. Un maillot qu'il a su garder sur les 5 autres étapes du Tour assurant ainsi sa suprématie sur cette 26ème édition du Tour du Togo.
Une belle bagarre entre sprinters a marqué l'arrivée de ce circuit fermé de 80km. Les coureurs Nigériens étaient naturellement de la partie et ils ont tenté de s'imposer sur les derniers mètres mais le succès n'était pas au rendez-vous. Pendant ce Tour, ils ont fait preuve de beaucoup de courage et de témérité. Djibril Hassane, Aminou Gado, Mahamadou
Ousseini, Mahamadou Soumana, Mohamed Alassane, et Issoufou Sani ont disputé les six étapes sans complexe, aux côtés des grands noms du cyclisme ouest-africains, comme Cissé Issiaka le champion ivoirien, ou encore Aziz Nikiema, le redoutable coureur burkinabè. Comme des grands, ils ont bouclé les 636km du Tour sans coup férir. Seule l'infortune de Mahamadou Ousseini sur la 5ème étape, Tchamba-Blitta (124km), où il a été victime d'un accident par la faute d'un automobiliste effronté a, quelque peu, terni la fête. Mais avec plus de peur que de mal, le coureur Nigérien s'est remis de ses blessures et de ses émotions. Malheureusement pour lui, le Tour a pris fin sur cet incident.
On rappelle d'ailleurs que cette étape Tchamba-Blitta via Sokodé, a été âprement disputée. Seul le coureur hollandais Van Der Niels qui a pris une sérieuse avance en se détachant du peloton de tête a franchi la ligne d'arrivée en solo avec un temps de 2heure 43 minutes. A cette occasion le coureur Nigérien Mohamed Alassane a décroché le maillot du ''Plus chanceux'' en figurant parmi les 20 premiers coureurs. Tous les autres coureurs étant cantonnés dans le peloton ont dû sprinter fort pour chercher leur place à l'arrivée. Stein Van Couter de Belgique a fini 2ème, et Merx Peter de Hollande est monté sur la troisième marche du podium. Le maillot jaune Cissé Issiaka, en occupant la 4ème place a su sauver son maillot. La veille, la 4ème étape Kara-Tchamba, longue de 108 km a tout aussi été bien disputée par les coureurs Nigériens qui sont arrivés groupés améliorant ainsi leur classement par équipe.
Tirant le bilan de la participation de l'équipe du Niger à cette 26ème édition du Tour du Togo, M. Issoufou Amadou Souley alias Musclé, le coach du Mena version cyclisme, a exprimé toute sa satisfaction par rapport au comportement de ses poulains qui ne sont qu'à leur deuxième sortie à l'international. En participant à ces compétitions, a-t-il ajouté, ses coureurs corrigent leurs insuffisances, ce qui leur permet de progresser. «Le bilan est vraiment satisfaisant car de la première à la 6ème étape, le niveau des enfants ne fait que progresser. La première étape a été très dure pour nos coureurs, et pour tous les coureurs d'ailleurs à cause de la montée de Danyi. Cette étape a servi de déclic pour nos cyclistes qui ont par la suite progressé d'étape en étape » a dit l'entraineur. Il a indiqué que dès que l'équipe sera de retour à Niamey, elle entamera sa période de préparation pour le Tour du Bénin qui aura lieu au mois de mai prochain. « Nous allons corriger les insuffisances, et les erreurs commises au Togo » a dit Issoufou Amadou Souley. « On ira au Tour du Bénin avec l'espoir de faire mieux qu'au Tour du Togo. Nous avons donc intérêt à corriger très vite nos lacunes» a conclu l'entraineur de l'équipe nationale du Niger.

Oumarou Moussa Envoyé spécial

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.