Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Journée mondiale des Télécommunications et de la société de l'information : Réflexion sur un bon usage de l'intelligence artificielle


messageA l'instar des autres pays du monde, le Niger célèbre ce jour 17 mai, la journée mondiale des Télécommunications et de la Société de l'information. Le thème retenu, cette année, est "vers une utilisation positive de l'intelligence artificielle pour tous". A la veille de cette journée, le ministre Postes, des Télécommunications et de l'Economie numérique, M. Sani Maigochi a livré un message dans lequel il a expliqué l'objectif visé à travers le choix de ce thème. Il s'agit explique-t-il, de mettre l'accent sur le potentiel de l'intelligence artificielle pour accélérer la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies.

A l'entame de son message le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie numérique, a défini l'intelligence artificielle comme, « l'ensemble des théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence ». Elle correspond donc à un ensemble de concepts et de technologies plus qu'à une simple discipline autonome constituée. Ainsi l'intelligence artificielle « a pour but de concevoir des systèmes capables de reproduire le comportement de l'humain dans toutes ses activités. Du point de vue technologique, l'intelligence artificielle est dotée d'un immense potentiel dont on peut tirer parti, tout en reconnaissant les différents problèmes que cette technologie peut poser », a-t-il expliqué.
Concernant la journée mondiale des Télécommunications et de la société de l'information, le ministre Sani Maigochi a rappelé qu'elle est célébrée le 17 mai de chaque année depuis 1969, marquant ainsi la création de l'UIT et la signature de la première convention télégraphique internationale en 1865. Elle a été officiellement instituée par la conférence de plénipotentiaires de Malaga- Torremolinosen 1973. En reconnaissance du rôle que joue l'UIT en tant qu'institution des Nations Unies spécialisée dans les TIC, « le Sommet Mondial sur la Société de l'Information (SMSI), réuni à Tunis en novembre 2005, a appelé l'Assemblée Générale des Nations Unies à proclamer le 17 mai, journée mondiale de la société de l'information. Ce qui fut fait, le 27 mars 2006 par l'adoption de la Résolution 60/252 », a-t-il ajouté.
Le but de cette célébration est d'attirer l'attention du monde entier sur les avantages considérables dont la révolution numérique des TIC fait bénéficier tous les habitants de la planète. Ces dernières, souligne le ministre, des progrès considérables ont été réalisés en matière de technologie de l'intelligence artificielle, progrès qui ont été rendus possibles par les extraordinaires avancées que l'on a pu observer dans des domaines connexes comme les mégadonnées, l'apprentissage automatique, la puissance de calcul, la capacité de stockage et l'informatique en nuage, pour ne citer que ceux- là. «Les technologies faisant appel à l'intelligence artificielle apparaissent déjà comme une composante essentielle des outils et applications proactifs utilisés pour faciliter la vie quotidienne des individus en améliorant les soins de santé, l'éducation, les services financiers, l'agriculture et les transports », a-t-il relevé. Pour le ministre en charge de l'économie numérique, le thème de l'édition de 2018 permettra aux pays membres de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT) et autres parties prenantes de concentrer leur attention sur les perspectives que l'utilisation de l'intelligence artificielle ouvrira pour accélérer la réalisation des ODD à l'horizon 2030.
Le choix de ce thème vise à « inciter toutes les parties prenantes à exploiter pleinement le potentiel de l'intelligence artificielle pour tous et à saisir les opportunités de partenariats public et privé qu'elle peut offrir ». Le ministre en charge des Postes de souligner que d'énormes efforts ont été réalisés par le Niger dans le domaine des télécommunications et TIC, afin de contribuer à l'atteinte des objectifs ambitieux du secteur à savoir : 100% du taux de couverture et 70% de celui de pénétration. M. Sani Maigochi a annoncé que notre pays, envisage de soutenir et intensifier les efforts de recherche et développement pour comprendre et étudier les principales retombées que pourrait avoir l'intelligence artificielle, en particulier son incidence sur les ODD, identifier la manière dont l'intelligence artificielle contribuera à la réalisation des ODD par le biais, d'une meilleure efficacité des systèmes ou des méthodologies au service d'une prise de décision éclairée.

Mamane Abdoulaye(onep)

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.