Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE va fournir plus de 191 millions d'euros d'aide humanitaire aux pays du sahel dont 32,2 millions d'Euros pour le Niger


union-euroAlors que la région du Sahel est confrontée à la plus grave crise alimentaire et nutritionnelle de ces cinq dernières années ainsi qu'à une insécurité persistante, la Commission a annoncé un ensemble de mesures d'aide humanitaire d'un montant de 191,3 millions d'euros.

«Vu les nombreuses personnes touchées par la crise alimentaire qui s'aggrave au Sahel, il n'y a pas de temps à perdre. L'aide de l'UE consistera en une assistance vitale pour les personnes les plus vulnérables. Les nouveaux montants débloqués visent à porter secours à plus de 1,1 million de personnes qui ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence, tout en finançant le traitement de plus de 650 000 enfants souffrant de malnutrition sévère», a déclaré Christos Stylianides, commissaire à l'aide humanitaire et la gestion des crises.
L'aide annoncée aujourd'hui bénéficiera à huit pays de la région: le Burkina Faso (€ 11,1 millions), le Tchad (€ 40,2 millions), le Cameroun (€ 13,9 millions), le Mali (€ 35,3 millions), la Mauritanie (€ 11,4 millions), le Niger (€ 32,2 millions), le Nigéria (€ 35,3 millions) et le Sénégal (€ 1 million). Des fonds régionaux d'un montant de € 10,8 millions seront en outre débloqués. Les fonds de l'UE soutiendront également des initiatives de réduction des risques de catastrophe pouvant aider les populations à mieux se préparer aux catastrophes naturelles.
L'Union européenne est l'un des principaux bailleurs de fonds humanitaires au Sahel. En 2017, l'UE a alloué € 240,8 millions aux populations vivant dans cette région, ces fonds ayant permis de couvrir une aide alimentaire essentielle pour les foyers vulnérables, le traitement des enfants souffrant de malnutrition sévère, ainsi que des soins de santé, un accès à l'eau, un assainissement, un hébergement et une protection.
La situation humanitaire au Sahel – l'une des régions les plus pauvres du monde – est extrêmement fragile. Près de 11,8 millions de personnes dans les huit pays de la région ont besoin d'une aide alimentaire immédiate pour éviter de souffrir de la faim, les femmes et les enfants étant les plus concernés par ces risques. Près de 4 millions d'enfants sont à risque d'une malnutrition aiguë sévère et ont besoin d'un traitement vital, soit 20% de plus que l'an dernier. La situation se dégrade rapidement. Des milliers de familles ont épuisé leurs réserves alimentaires quatre mois plus tôt qu'à l'habitude, alors que la prochaine récolte n'est prévue qu'en septembre.
Alors que les besoins humanitaires au Sahel sont immenses, l'UE continue de promouvoir des efforts conjoints avec ses partenaires au développement, afin de renforcer la résilience de la région sur le long terme.L'UE, aux côtés de ses États membres, est le premier pourvoyeur d'aide au développement dans la région. Elle y a consacré € 8 milliards pour la période 2014-2020.

(Source: Service presse de la Délégation de l'UE au Niger)

16/07/18

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.