Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Histoire du canton Tsotsebaki de Mirriah: De Bazaza à Moutari Moussa


moutari-moussaL'histoire des Tsotsebaki, telle que nous l'a racontée le Chef de canton de Mirriah, le 18ème Souverain Tsotsebaki, l'Honorable Moutari Moussa, indique qu'au 18ème siècle, Mirriah était à l'origine, un village d'agriculteurs venus de Bilma (d'où le nom de Bilmari donné actuellement au quartier où se situait l'ancien village), pour produire des céréales, des fruits et légumes pour le Sultan de Bornou. Ces paysans étaient régulièrement la cible des rezzous touaregs.
Acette même période, deux frères Ibil et Bazaza ayant quitté leur village Gamou dans les Etats Tsotsebaki et se rendant au Gobir rejoindre leur frère passèrent par
là. Ils furent accueillis et traités avec tous les égards dus à leur statut de noble par les populations autochtones. Celles-ci leur firent part de la situation difficile
dans laquelle elles vivent, et leur demandèrent de rester avec elles pour devenir leurs chefs et pour les protéger des attaques
touaregs. Avant d'accepter cette offre, les deux frères posèrent leurs conditions. Il s'agissait notamment d'obtenir le consentement
du Sultan du Bornou d'abord, ensuite d'accepter qu'ils s'installent sur la rive Est de la rivière pendant que le village, lui, reste sur la rive Ouest.
De cette façon, ceux qui sont de cette rive entendent la voix de ceux qui sont à l'autre rive. D'où le nom de « Mirriah » qui veut dire voix en haoussa donné au
village.
Ibil, Bazaza et leur suite s'installèrent ainsi sur la rive Est et ils construisirent le Palais Tsotsebaki en 1762. Bazaza qui est l'ainé des deux frères fut le 1er
Chef de Mirriah. Il y régna de 1762 à 1771. Ibil lui succéda et régna de 1771 à 1802. Il fut le Chef le plus célèbre de Mirriah.
Et depuis lors, c'est sa lignée qui est sur le trône. En cette ère,
il n'y avait comme chefferies voisines, que le Sultanat de l'Aïr au nord, le Daoura au Sud, le Katsina à
l'Ouest, le Bornou et le Mounio à l'Est.
Mahaman Kosso Ibil régna de 1802 à 1809 ; Mainassara Baba I de 1809 à 1825 ; Mahaman Toro Ibil de 1825 à 1853 ; Baguira Mainassara de 1853 à 1866 ; Lafia Mahaman Toro de 1866 à
1894 ; Sofo Mahaman Toro de 1894 à 1897 ; Mainassara
Lafia II dit Go de 1897 à 1914. Il avait trois ans de règne lorsque la mission coloniale arriva et affronta Amadou Kouran Daga.
Torowa Mahaman T. régna lui pendant 7 mois en 1914. Puis
Chayama Mahaman Toro de 1914 à 1916 ; Alassane Sofo de
1916 à 1933 ; Moussa Sofo de 1933 à 1942 ; Abdou Sofo de
1942 à 1970 ; Aboubacar Mainassara
II de 1970 à 1974 ;
Zabey Moussa de 1974 à 1989 ;
Souley Moussa de 1989 à 2007.
L'Honorable Moutari Moussa est
sur le trône Tsotsebaki de Mirriah
depuis 2008. Les deux autres cantons Tsotsebaki sont le canton de Wacha, et le canton
de Dungass.
Oumarou Moussa Envoyé Spécial(onep)

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.