Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

La Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali, rencontre des représentants des personnes en situation de handicap : Relever le défi d'inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap

 

 

 


photo-de-familleLa Première Dame, présidente de la Fondation Tattali Iyali, Dr Lalla Malika Issoufou, a rencontré, hier matin en sa résidence, le président de la Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées (FNPH) et celui du conseil d'administration de CBM international qu'accompagnent d'autres représentants des personnes en situation de handicap. L'objectif de la rencontre est de présenter le partenaire stratégique, qu'est le CBM, avec lequel la FNPH travaille depuis 1984. Et ensuite, décliner les perspectives d'inclusion des personnes handicapées dans les actions de développement.
A l'issue de la rencontre, le président de la fédération nigérienne des personnes handicapées, M. Siddo Oumarou, a confié qu'ils ont présenté à la Première Dame leur vision pour cette inclusion, et leur engagement à supprimer les barrières qui entravent la participation socioprofessionnelle des personnes en situation de handicap, au même titre que tout citoyen. « Notre défi est d'aller plus loin, de pouvoir inclure les personnes handicapées dans les actions de développement, qu'ils soient des zones les plus reculées du pays ou de l'Afrique en général », a déclaré M. Siddo Oumarou. Il ajoute que, dans cette logique, ils ont commencé à travailler sur deux axes, notamment : un premier, qui consiste à sensibiliser les personnes en situation de handicap sur les rôles équitables qu'ils peuvent exercer pour le développement. Chose qui n'est plus à démontrer au Niger, où ils occupent des postes de responsabilité variés, dans l'administration publique, se réjouit le président de la Fédération.
Quant au second axe de ladite vision, il s'agit d'un plaidoyer auprès des autorités afin d'augmenter le fonds national de soutien aux personnes en situation de handicap. Sur cet aspect, « cette semaine, nous avions rencontré le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou. Nous sommes convaincus, qu'il nous a écoutés, que ce fonds sera augmenter, et que nous pourrions allez auprès de nos membres partout dans le pays leur porter ce message d'espoir pour l'épanouissement professionnel des personnes en situation de handicap », a ajouté le président de la fédération, M. Siddo Oumarou. Sur cet élan, plusieurs manifestations sont envisagées, telle que: l'organisation d'un sommet, ici au Niger; dans le but d'attirer l'attention des autres pays sur cette question d'implication des personnes en situation de handicap pour l'atteinte des Objectifs du
Développement Durable.
Au sujet de la mendicité, dit-il, plusieurs efforts se déploient afin de lutter contre le phénomène, avec notamment l'appui des partenaires de la fédération. « Aujourd'hui, quand on fait le constat dans les grandes villes, ce ne sont pas en majorité les personnes handicapées qui sont dans les rues. La tendance tire vraiment à la réduction. Pour y parvenir, nous avons besoin de beaucoup plus de moyens. Puisque cela nécessite un travail fondamental dans l'éducation des enfants handicapés, dans la formation des personnes handicapées adultes et aussi dans la prise en charge des personnes âgées sans soutien. C'est en cela que nous pouvions lutter contre la mendicité ».
Pour le président du conseil d'administration de CBM international, Dr. Rainer Brockhaus, la question des personnes en situation de handicap est assez délicate en Afrique. Il est ainsi venu d'Allemagne pour rencontrer les personnalités qui œuvrent dans le même sens qu'eux, afin de mieux comprendre la situation.
A l'issue de cet entretien, il a exprimé ses sentiments de satisfaction quant à la volonté manifeste de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou à contribuer à relever ce défi d'inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap, pour un développement durable.

Mahamane Chékaré Ismaël
(Stagiaire)
11/01/19

 

 

 

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.