Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Premier festival de l'Organisation de la conférence islamique (OCI), au Caire (Egypte) : Le Niger représenté par une belle brochette d'artistes

 

 

 



artistesUne délégation nigérienne composée de 18 personnes, dont trois officiels et 15 artistes, a pris part au premier festival de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) qui s'est déroulé du 5 au 9 février 2019, au Caire, en Egypte.
Les artistes nigériens qui se sont produits sur scène, jeudi passé, ont fait des prestations assez remarquables dans toutes les disciplines. Il faut dire que le choix des artistes composant la délégation s'est fait de façon judicieuse, à la hauteur de l'événement. C'est ainsi qu'en musique, le Niger a été représenté par des musiciens comme Abdoul Salam le Tendiste, Yacouba Denké-Denké de Mamar Kassey et Safiya Amiami dite Safiath Kaidan Gaskiya ; en peinture et stylisme par Sambo Style et Hadyline Création, en comédie par Tinguiri Lompo, et en conte par Cheick Kotondi.
Depuis le Caire, les artistes nigériens ne cachent pas leur satisfaction d'avoir eu l'honneur d'avoir été choisis pour être les ambassadeurs du Niger à ce premier festival de l'OCI. « Nous saluons la bienveillance du Ministre de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale, M. Assoumana Mallam Issa, qui s'est personnellement investi pour que toutes les dispositions pratiques soient prises pour rendre notre déplacement possible et aisé », a confié l'artiste Abdoul Salam le Tendiste, que nous avons pu joindre au téléphone.
Il faut préciser qu'à travers le festival, qui est à sa première édition, l'OCI entend se présenter sous un nouveau jour en s'engageant en faveur du raffermissement des liens de fraternité, de coopération et de solidarité entre les peuples. A travers les prestations de leurs troupes, chaque pays a montré les différentes facettes de sa culture à travers des chants, des danses et des instruments de musique traditionnels.
En marge des activités culturelles ayant agrémenté ce festival, dont les lampions se sont éteints samedi dernier, des conférences et des symposiums ont été organisés en vue d'approfondir la réflexion sur des thématiques très importantes, comme celles portant sur les défis de développement durable de la Oummah islamique ; la lutte contre l'islamophobie ; la littérature contemporaine dans le monde islamique, etc.
A noter qu'ils étaient environ vingt pays membres de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) à avoir honoré de leur participation cette première édition du festival. On citera entre autres, le Niger, le Sénégal, le Mali, l'Arabie Saoudite, Djibouti, la Guinée, le Yémen, l'Azerbaïdjan, la Palestine, l'Egypte, le Burkina Faso, et le Cameroun. Il importe de préciser que l'OCI, dont le siège est à Djeddah en Arabie Saoudite, regroupe 57 Etats membres.

Assane Soumana(onep)
11/02/19

 

 

 

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.