Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Société


remiseLa ministre de la Défense de la République Fédérale d'Allemagne, Mme Ursula Von Der Leyen, est arrivée à Niamey le dimanche 11 novembre dernier pour réaffirmer la volonté de son pays de maintenir une coopération durable avec le Niger dans les domaines de la sécurité et du développement. Elle a été accueillie à sa descente d'avion par le ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari. La ministre fédérale a mis à profit cette visite pour remettre officiellement à son homologue nigérien, en présence du Chef d'État Major des armées, le Général de Corps d'Armée Ahmed Mohamed, le premier lot de véhicules et matériels militaires offerts par l'Allemagne au profit des Forces de défense et de sécurité du Niger.

Après un tête-à-tête au salon d'honneur de l'Aéroport international Diroi Hamani de Niamey, le ministre de la Défense Nationale et son invitée ont assisté à une cérémonie officielle de remise de 10 véhicules et de matériels militaires offerts par l'Allemagne et destinés aux Forces de défense et de sécurité nigériennes. A cette cérémonie, le ministre de Défense Nationale, M. Kalla Moutari, a énuméré les appuis de l'Allemagne au Niger dans les domaines de la formation, de l'équipement et du génie militaire. En effet, la République Fédérale d'Allemagne accompagne le Niger dans le développement et lui témoigne son soutien dans le cadre de l'importante lutte que la région a engagée contre l'extrémisme violent et le trafic en tout genre. « Je voudrai ici vous féliciter personnellement, Madame la ministre, pour la dynamique que vous avez impulsée à cette coopération », a dit le Kalla Moutari à son homologue d'Allemagne.
Soulignant que les besoins du Niger sont nombreux et pressants en matière de mobilité, le ministre Kalla Moutari a indiqué que le Niger compte, en plus de ses efforts propres, sur la coopération allemande et sur la solidarité européenne en vie de relever les défis qui assaillent le pays et le Sahel. Sans ce soutien, prévient le Ministre Kalla Moutari, « nos pays seront obligés d'investir plus dans la sécurité au détriment des secteurs de développement ; ce déséquilibre ainsi créé, ne peut qu'être fatal pour la Démocratie ».

Pour sa part, la ministre de la Défense de la République Fédérale d'Allemagne, Mme Ursula Von Der Leyen, a rappelé que le Niger et l'Allemagne sont liés par l'intérêt qu'ils portent à une région du Sahel stable, dans laquelle les populations peuvent vivre et travailler sans craindre pour leurs vies et pour leurs biens. Elle s'est réjouie de la bonne coopération qui existe entre les deux pays pour le renforcement des capacités des forces armées nigériennes. « Dans un pays aussi vaste que le Niger, la mobilité est une condition essentielle au succès du travail des éléments de protection des frontières, des policiers et des militaires », a affirmé Mme Ursula Von Der Leyen. L'engagement de l'Allemagne, a-t-elle ajouté, continue de s'inscrire dans l'approche global de l'Union Européenne basé sur les efforts diplomatiques et la politique de développement économique et militaire.

La mobilité des troupes est devenue une priorité pour les autorités du Niger et un enjeu majeur dans la lutte contre le terrorisme, les trafics de drogue et de migrants et le grand banditisme. L'appui de l'Allemagne, partenaire traditionnel du Niger, contribue a renforcer les forces de défense et de sécurité dans leur mission de protection des personnes et de leurs biens.

Souleymane Yahaya (Stagiaire)
13/11/18

Publié dans Société
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.