Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Société


rencontreLe Haut Commissaire à l'Initiative 3N, M. Ali Bety, a présidé hier matin à Niamey, les travaux de la première réunion du comité multisectoriel de pilotage du programme stratégique de coordination de la mise en œuvre de l'Initiative 3N. Cette réunion est un cadre qui permet non seulement de présenter aux partenaires techniques et financiers le nouveau mécanisme de gouvernance mais également de faire le point sur les récentes réformes et évolutions institutionnelles et stratégiques réalisées par le Haut Commissariat à l'Initiative 3N.
A l'ouverture des travaux de cette réunion, le haut commissaire à l'initiative 3N, M. Ali Béty, a rappelé qu'il est nécessaire de faire évoluer le mécanisme de coordination et de gouvernance de son institution afin de renforcer son efficacité et de l'ancrer davantage au sein des différentes institutions qui contribuent à la mise en œuvre de l'Initiative 3N. Leur mission, a-t-il affirmé, est « de piloter les programmes stratégiques et d'assurer la coordination et le dialogue politique au sein de chaque sous-secteur et en complémentarité des autres composantes du mécanisme de gouvernance de l'initiative 3N. Il s'agit, au niveau national, du Comité Interministériel d'Orientation présidé par le Chef de l'État et du Cadre National de Dialogue et de concertation des Acteurs (CNDA). Aux niveaux régional et local, le mécanisme de gouvernance de l'I3N tourne autour des Comités Techniques Régionaux (CTR), du Cadre Régional de Concertation et de dialogue multi Acteurs (CRCA), des Comités Techniques Départementaux (CTD) et des Cadres Communaux de Concertation des Acteurs (CCCA).
Cette première réunion, a ajouté M. Ali Béty, doit largement « nous permettre de relancer le dialogue entre acteurs et d'échanger sur les perspectives et les prochaines étapes pour asseoir une gouvernance efficace et inclusive du secteur, tout en l'inscrivant résolument dans la dynamique du PDES 2017-2021 ».
Pour le chef de la section développement rural et sécurité alimentaire de la représentation de l'Union Européenne au Niger, représentant les partenaires techniques et financiers, la redynamisation du cadre de performance de l'Initiative 3N renforcera certainement le suivi des progrès attendus dans ce secteur. « Il confortera davantage une intégration aisée du secteur SANAD à la structure du PDES 2017-2021 en termes d'alimentation en données et informations sectorielles et stratégiques, y compris l'animation et le pilotage efficace du pole Transformation du Monde Rural attribué au SANAD ». Pour M. De Loma Ossorio Enrique, le comité multisectoriel de pilotage du programme stratégique permettra, entre autres, le renforcement de la crédibilité et de la pertinence de l'Initiative 3N, le développement de pratiques relatives à la revue annuelle conjointe du secteur, le renforcement de la gouvernance et l'amélioration de la performance et de l'efficacité du secteur. Il a réaffirmé au Haut Commissaire à l'initiative 3N la disponibilité et le soutien sans faille de l'ensemble des PTF du secteur pour accompagner les autorités nigériennes et particulièrement le HC3N, dans la mise en œuvre performante, efficace et efficiente du secteur SANAD au Niger.
Souleymane Yahaya (Stagiaire)

Publié dans Société
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.