Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Société


messageLe Niger célèbre ce 31 juillet la 25ème édition de la journée nationale des personnes handicapées. Cette année c'est la région de Tahoua qui a été choisie pour le lancement des activités de la journée, placée sous le thème «Agissons ensemble pour la scolarisation des enfants handicapés et la prise en compte de leurs besoins dans les plans et programmes de développement ». À cette occasion la ministre de la Population Mme Kaffa Rakiatou Christelle Jackou a livré un message.
Le 31 juillet de chaque année est mis à profit pour organiser des manifestations afin de favoriser l'intégration, l'accès à la vie économique, sociale et politique des personnes handicapées et promouvoir ainsi une société inclusive. Cela participe d'une démarche qui vise à répondre aux préoccupations et aux besoins des personnes handicapées. Dans son message à l'occasion de cette 25eme édition de la journée des personnes handicapées, la ministre de la Population Mme Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, a donné un aperçu sur les diverses activités prévues par son département ministériel. Selon le Rapport Mondial sur le Handicap, les personnes handicapées représentent 15% de la population mondial dont 80% vivent dans les pays en développement.
Au Niger, les résultats du quatrième recensement général de la population et de l'habitat (RGP/H) de 2012 ont estimé l'effectif des personnes handicapées à 715.476, soit 4,1% de la population générale. Plus de 60% d'entre elles ont moins de 20 ans et les moins de 30 ans représentent près de 75%. Ce qui démontre la jeunesse de la population des personnes handicapées. Pour renforcer ses actions, « Le Niger a ratifié la Convention Internationale relative aux Droits des Personnes Handicapées en 2008 qui prévoit en son article 24 "droit à l'éducation" », a rappelé la ministre de la Population. Aussi, la Constitution du 25 novembre 2010 stipule en son article 19 que « Les personnes Handicapées feront l'objet d'une attention particulière ». Selon Mme Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, cet engagement volontariste se trouve clairement exprimé dans la déclaration de politique générale du Gouvernement, où il est ressorti que « pour maintenir l'équilibre au sein de notre société, le Gouvernement veillera à la promotion et la protection des droits des groupes vulnérables dont les enfants, les personnes handicapées et les personnes âgées ».
Pour traduire tout ceci dans les faits, le ministère de Population en collaboration avec les organisations des personnes handicapées et les Partenaires Techniques et Financiers ont mené plusieurs actions dont l'élaboration d'une stratégie nationale de réinsertion sociale des personnes handicapées et son plan d'action triennal dont la mise en œuvre requiert la participation de tous les acteurs ; une loi sur l'égalité des chance des personnes handicapées qui a été élaborée suite à l'harmonisation des textes législatifs réglementaires avec les dispositions de la convention relative aux droits des personnes handicapées ; l'application de l'ordonnance 93-012 du 2 mars 1993 modifiée et complétée par l'ordonnance 2010-028 qui prévoit le recrutement direct à la fonction publique des diplômés handicapés sans concours lorsque le profil est disponible. Ce qui a permis de recruter 454 diplômés handicapés tous corps confondus de 2007 à nos jours et le processus suit son cours, selon Madame Kaffa Rakiatou Christelle Jackou. A cela s'ajoutent les appuis apportés à travers le Fonds National de Soutien aux Personnes Handicapées. La ministre de la Population a enfin réaffirmé son engagement de continuer à œuvrer aux cotés des partenaires particulièrement la Croix Rouge, CBM, HI, pour garantir un mieux-être à tous les groupes vulnérables en général et aux personnes handicapées en particulier.
Abdoul Aziz Ibrahim Souley
31/07/17

Publié dans Société
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.