Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Politique


PHOTO-FAMILLE-UPALe Président de la République fédérale du Nigeria, SEM. Muhamadu Buhari, a procédé hier 8 novembre à l'ouverture de la 41ème conférence de l'Union parlementaire africaine, dans la salle de conférence du parlement de la CEDEAO à Abuja au Nigeria. Les parlementaires vont réfléchir pendant deux jours afin de faire des recommandations sur la question de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, ainsi que sur les aspects liés à la dynamisation et au renforcement de l'économie continentale. Le Président de l'Assemblée nationale et sa délégation étaient pleinement partie prenante des réflexions.
La cérémonie a été marquée par le discours du Président du Nigeria, Muhamadu Buhari qui a exhorté les pays africains à relever les grands défis du moment à travers des partenariats économiques bénéfiques pour le continent. Le Président nigérian a mis en exergue les relations de plus en plus croissantes entre le continent africain et la République populaire de Chine, ainsi que la nécessité pour les pays du continent d'unir les forces pour combattre le terrorisme qui sévit actuellement en Afrique.
Quand au Président de l'UPA, SEM. Cipriano Cassama, il a mis en exergue le rôle prépondérant qu'entendent continuer à jouer les parlementaires africains concernant la gestion de plusieurs questions épineuses que le continent doit résoudre. Il a rappelé les actions déjà menées par l'UPA afin d'apporter sa pierre à l'édifice de construction du continent. Dans le bilan que celui-ci a présenté, toutes les réunions et sessions de l'UPA, ainsi que la situation des finances de l'institution, ont été présentées aux participants.
Lors de ces assises, les parlementaires du continent ont mené plusieurs activités, à savoir la présentation du rapport du Président du comité exécutif, le rapport d'activités du secrétaire général, le rapport du comité des femmes parlementaires, les discussions sur le rôle des parlements dans la lutte contre le terrorisme, les bandes armées et le crime organisé en Afrique, et sur la promotion des investissements privés en tant que facteurs majeurs du développement économique en Afrique.
Lors de leurs travaux, les parlementaires africains vont procéder également à l'élection des membres du comité exécutif et de son bureau (1 président, 3 vice-présidents et un Rapporteur), ainsi qu'à la nomination du nouveau secrétaire général. Il faut rappeler que c'est notre compatriote Idi Gado Boubacar qui a été élu nouveau secrétaire général de l'UPA. La conférence va ainsi procéder à la nomination du nouvel élu conformément aux textes qui régissent l'Union parlementaire africaine.
Garé Amadou,
AP/AN
09/11/18

Publié dans Politique
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.