Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Politique


audience-1Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou s'est entretenu vendredi dernier avec une délégation de la Confédération Africaine de Football (CAF) conduite par le président de ladite institution, M. Ahmad Ahmad. A l'issue cette audience, le nouveau président de la CAF, a dit que la visite officielle auprès des Chefs d'Etats des pays africains est toujours une grande retrouvaille entre la CAF et ces Chefs d'Etats. Pour lui, sans implication des Chefs d'Etat africains il n'y a pas de développement du football africain. Soulignant la particularité de notre continent, il a estimé que le football fait partie de notre vie ; une école qui permet de protéger notre jeunesse et de la stabiliser dans un monde plein de fléaux qui détruisent la jeunesse. Le Président de la CAF a dit avoir échangé avec le Président de la République sur le projet du développement du football au Niger et sur le continent mais aussi sur la décentralisation de la gestion du football africain car elle permettra d'agir vite. Cette rencontre a été une occasion pour cette délégation de saluer les efforts du Niger car notre pays a organisé la CAN des moins de 17 ans et l'engagement du Président de la République dans l'organisation de la CAN des moins de 20 ans en 2019. A ce sujet, le président de la CAF a dit que la CAF ne retire l'organisation d'une compétition à un pays que si seulement si ce dernier ne respecte pas ses engagements, avant de souligner les efforts du Niger dans l'organisation de cette prochaine compétition. Toutefois, il a invité la presse à mener sa propre investigation, tout en exprimant son attachement à celle-ci car récemment ses enquêtes ont aidé la CAF à sanctionner une vingtaine d'arbitres.

Mamane Abdoulaye(onep)

17/09/18

Publié dans Politique
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.