Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Politique



PAN-G5-SAHELLe président de l'Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, poursuit son séjour de travail en terre nigériane où il assiste à la 41ème Conférence et à la 73ème Session de l'Union parlementaire africaine (UPA).
La journée du vendredi 9 novembre a été consacrée à l'adoption de plusieurs résolutions et recommandations ayant trait à l'économie, à la promotion de la scolarisation de la jeune fille, et à la lutte contre le terrorisme et le crime organisé. Ce dernier point a été marqué par un vibrant plaidoyer du président de l'Assemblée afin d'adopter une résolution visant à appeler les Nations Unies à inscrire les missions de la Force conjointe du G5 Sahel sous le Chapitre 7 de l'ONU. Un plaidoyer qui a été favorablement accueilli par l'ensemble des participants à la 73ème
session du comité.
Dans son plaidoyer, S.E Ousseini Tinni a expliqué que la solidarité internationale doit se matérialiser de façon plus poussée à travers un appui de l'ONU à la force du G5 Sahel qui lutte contre le terrorisme au Sahel. Le président de l'Assemblée nationale a dit que «Nous demandons une résolution en faveur d'une mutualisation internationale, c'est-à-dire que la lutte contre le terrorisme particulièrement en Afrique de l'Ouest, soit prise en charge par l'ONU sous le Chapitre 7 que vous connaissez». Il a ajouté que «il se trouve que cette recommandation qui fait la promotion auprès de toute la communauté internationale, rencontre certains problèmes au niveau de l'ONU. Donc nous demandons solennellement à l'assistance, à tous les pays membres de l'UPA, à tous les parlementaires de demander à ce que le financement international de la lutte contre le terrorisme particulièrement en ce qui concerne le G5 Sahel soit effectivement pris en charge au niveau de l'ONU à travers le Chapitre 7 ».
La commission a promis de prendre en compte ce plaidoyer du président de l'Assemblée nationale à travers une recommandation demandant à l'ONU de mettre la mission de la force conjointe du G5 Sahel sous chapitre 7. Ce vibrant plaidoyer du président de l'Assemblée nationale emboite le pas à l'appel incessant adressé par le Président de la
République, S.E Issoufou Mahamadou, afin que la force du G5 Sahel soit inscrite sous chapitre 7, gage de moyens de lutte adéquats susceptibles de donner de résultats plus probants. Une motion de soutien aux pays du G5 Sahel et aux autres pays victimes du terrorisme, a été adoptée par le comité, preuve si besoin est que la mobilisation du président de l'Assemblée nationale, et de la délégation nigérienne, a porté ses fruits.
Il faut noter que deux recommandations notamment pour la création d'un tribunal spécial en Afrique pour juger les cas de terrorisme, et sur la création d'un fonds africain de solidarité aux victimes du terrorisme, ont été adoptées par le comité.

Garé Amadou, AP/AN
12/11/18

Publié dans Politique
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.