Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Economie


renc-2Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, a présidé, hier 23 mai à son Cabinet, une réunion ayant regroupé des membres du gouvernement et une délégation de l'Union européenne, conduite par l'ambassadrice, Chef de la Délégation de l'Union Européenne au Niger, Dr Denisa-Elena Ionete. Etaient aussi présents à cette rencontre sur les nouvelles initiatives pour le renforcement du partenariat entre l'Union européenne et le Niger, les responsables des services rattachés à la Primature et le Commissaire à l'Initiative 3N, M. Ali Béty.
Dans son mot introductif, le Premier ministre Brigi Rafini a indiqué que ''nous sommes ce matin autour de cette table avec nos partenaires de l'Union européenne, nos partenaires de choix, un partenariat très ancien. Nous sommes en train d'initier une démarche que nous a suggérée Mme l'ambassadrice, une initiative à saluer, pour commencer des discussions autour d'un partenariat avec l'UE et ceci dans le cadre de la nouvelle alliance Europe-Afrique''.
Le Premier ministre a indiqué que le gouvernement nigérien a bien noté les nouvelles orientations suggérées dans ce cadre. ''Le Niger se tient prêt à étudier, avec vous, dans les délais les meilleurs, les conditions d'un partenariat, comme vous le souhaiter, redynamisé, renforcé, visant des secteurs stratégiques et prioritaires pour notre pays'', a ajouté le Chef du gouvernement. Aussi, a –t-il déclaré ''nous allons initier ce dialogue pour nous amener, comme vous l'avez suggéré, à l'élaboration d'un compact entre votre Institution et notre pays''.
SEM. Birgi Rafini a rassuré que ''nous nous inscrivons donc parfaitement dans cette perspective, et nous allons vous permettre de prendre la parole pour présenter les réflexions que vous avez bien voulu conduire, sur cette nouvelle démarche, cette nouvelle approche, que vous souhaitez imprimer désormais à l'intervention de l'Union européenne''.
Dans son intervention, Dr Denisa-Elena Ionete a décliné les initiatives qu'elle propose pour un renforcement et une redynamisation dudit partenariat. ''Ces trois éléments de cette mobilisation se résument à la mobilisation de fonds ; l'identification des filières, des projets, pour apporter l'appui nécessaire et renforcer ainsi les capacités mais aussi des appuis pour améliorer le cadre législatif'', a-t-elle cité.
Par la suite, des échanges et des propositions d'amélioration et des propositions d'autres initiatives ont été menées par les nombreux participants à cette rencontre.
Mahamadou Diallo(onep)
24/05/19

Publié dans Economie
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.