Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Economie


Nigelec1La Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) a inauguré, hier 13 mars 2019, à son siège, son guichet unique pour les Petites et moyennes entreprises (PME). C'est le président du Dispositif Institutionnel d'Amélioration et de Suivi du Climat des Affaires et ministre-conseiller du Président de la République en matière de ''Doing Business'', M. Alma Oumarou qui présidé la cérémonie, en compagnie du Directeur générale de la Nigelec, de plusieurs responsables de ladite société. L'objectif assigné à ce nouveau service est de réduire le coût et le délai de raccordement des PME par rapport à l'accès à l'énergie électrique.
Après la visite des locaux, M. Alma Oumarou a indiqué que dans la cadre de l'amélioration de ses prestations, la Nigelec a mis en place un service nommé ''guichet unique''. Ce service, a-t-il expliqué, permettra aux petites et moyennes entreprises d'avoir rapidement accès aux services de la Nigelec, car au lieu d'attendre 2 à 3 mois pour avoir un raccordement au réseau électrique de la Nigelec, les usagers PME n'ont plus qu'à attendre 12 à 13 jours seulement pour bénéficier dudit raccordement. D'ailleurs les responsables de la Nigelec ont indiqué, aux visiteurs, que ce délai d'attente sera ramené à une seule semaine. « En plus, avec ce guichet unique, le mode de paiement est plus souple car il est demandé 10% du montant au 1er versement et le reste du montant est versé selon un échéancier étendu sur trois mois voire plus, selon l'entente entre la société et l'entreprise demandeuse », a précisé le ministre-conseiller. « Donc rapidité et mode de paiement assoupli, telle est la devise de ce guichet unique de la Nigelec », a résumé M. Alma Oumarou.
Le ministre conseiller du Président de la République a ensuite indiqué que cette initiative de la Nigelec rentre, en droite ligne, du processus de l'amélioration du climat des affaires entrepris par le gouvernement. « Au niveau de tous les indicateurs, nous sommes en train de réaliser d'excellentes performances. C'est pour cela que depuis bientôt trois ans, la Nigelec a fourni beaucoup d'efforts pour suffisamment garantir de l'énergie électrique, aussi bien en quantité qu'en qualité», a-t-il notifié''. M. Alma Oumarou a estimé que les coupures récurrentes et intempestives de courant électrique connues jadis, ont laissé place à une fourniture électrique courante et régulière. « Au niveau du climat des affaires, nous avons voulu faire en sorte que les PME soient privilégiées. Que tous ceux qui veulent investir au Niger trouvent des conditions idéales pour s'y lancer », a-t-il indiqué.
Parmi ces conditions figure l'accès à l'énergie électrique, d'où le bien-fondé de cette initiative de guichet unique. Ce guichet englobe l'ensemble des procédures, qui sont nécessaires à la prise en charge des clients. « Tout se fera en un seul lieu et à un seul moment. Nous avons suggéré à la Nigelec de faire en sorte que toutes les formalités soient fusionnées. Que les clients qui viennent n'aient qu'une seule porte d'entrée et une seule porte de sortie. Le Directeur Général et ses collaborateurs ont rassuré avoir pris bonne note et les partenaires de la Banque mondiale, qui nous accompagnent, vont nous appuyer pour atteindre les résultats que nous nous sommes assignés », a ajouté M. Alma Oumarou. Le ministre-conseiller du Président de la République a vivement remercié et félicité la Nigelec et ses responsables pour les efforts qu'ils déploient en vue d'une meilleure fourniture des usagers, en électricité. Il les a incités à faire encore plus, car, l'électricité est le moteur du développement, surtout à cette phase du développement industriel. « Le gouvernement s'engage à accompagner la Nigelec, pour que la fourniture en électricité soit, de plus en plus qualitative et quantitative, notamment avec les grands projets en cours, dont le barrage de Kandadji» a-t-il assuré.Nigelec2
D'après les explications données, depuis le 11 mars dernier, la Nigelec prend en charge la partie extension de réseau, qui sera imputée au budget d'investissement (BI) rubrique Développement des ventes et la PME intéressée paye uniquement le branchement qui s'étend sur la partie située entre le dernier poteau et le compteur. Les conditions à remplir pour cette prise en charge sont : être une PME nouvellement créée ; être un raccordement permanent ; être une nouvelle construction faisant l'objet d'un premier raccordement au réseau électrique ; le raccordement doit être fait au réseau moyenne tension avec un transformateur de puissance inférieur ou égale à 160 KVA ou être une extension basse tension ; la longueur du raccordement doit être au maximum de 150 m et enfin, l'installation intérieure du bâtiment doit être déjà réalisée et prête à être contrôlée par la SIEIN.
Pour rappel, dans le rapport ''Doing Business 2019'' de la Banque mondiale, intitulé «Formation pour mieux reformer », et rendu public le 31 octobre 2018, le Niger est classé 143ème sur 190 économies dans le monde, et gagne une place par rapport à l'année précédente. Une légère progression rendue possible grâce à la création d'entreprises et à l'amélioration du climat local des affaires. Le Niger veut donc faire mieux dans les années à venir. « Notre pays envisage donc d'améliorer davantage son climat des affaires afin d'obtenir non seulement un meilleur classement dans le Doing business 2020, mais aussi de figurer parmi les économies les plus performantes de l'Afrique » selon le ministre conseiller du Président de la République.
Mahamadou Diallo (ONEP)
(14/03/19)

Publié dans Economie
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.