Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Sports



Au-cours-de-la-confrence-de-presseLe président de la Fédération Nigérienne de Football le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a animé hier matin un point de presse au cours duquel il a abordé entre autres la question relatives à la vidéo qui a été diffusée par les joueurs de Mena après leur échec contre les Pharaons d'Egypte de Mohamed Salah, ainsi que la question de la lenteur administrative observée ici et là au niveau du Ministère de tutelle et les difficultés financières que rencontrent la FENIFOOT dans l'exercice de ses fonctions afin d'accomplir valablement ses missions.
Parlant de la vidéo qui a été diffusée et partagée sur les réseaux sociaux par les joueurs du Mena en déplacement en Egypte dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, le président de la FENIFOOT le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a fustigé l'attitude des joueurs estimant que cela n'honore pas notre pays. Il est revenu sur le même sujet pour rappeler que plusieurs autres pays sont confrontés à des problèmes similaires, pourtant leurs joueurs n'ont pas agi de la sorte pour informer l'opinion nationale et internationale de la situation dans laquelle ils végètent. Il estime que les joueurs de Mena qui ont enregistré et diffusé cette vidéo auraient dû d'abord rentré au pays pour s'asseoir avec les responsables concernés et trouver les solutions appropriées. Il a par ailleurs confié que cet acte ne sera pas sans conséquence. En effet, le président de la FENIFOOT a rappelé les efforts consentis par le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou pour la qualification du Mena aux CAN 2012 et 2013. Il a précisé qu'à l'époque la situation sécuritaire était favorable et le pays disposait des ressources nécessaires pour accompagner le Football nigérien de manière conséquente. Force est de reconnaitre qu'aujourd'hui notre pays est confronté aux problèmes d'ordre sécuritaire qui exige beaucoup des moyens. Il serait difficile pour l'Etat de prendre en charge les activités sportives comme auparavant.
Le président de la FENIFOOT a dénoncé « l'attitude du Ministère de tutelle relativement à la lenteur administrative dans le traitement de certains dossiers». Il a indiqué que depuis quelques temps, la FENIFOOT est en train de mener un combat titanesque en vue de mobiliser des ressources lui permettant d'entretenir les équipes nationales par rapport à leur prise en charge, leur déplacement et leur hébergement. Le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a souligné que les joueurs qui étaient en regroupement dans le cadre de la CAN U20, au Centre Technique National de la FENIFOOT, ont été récemment libérés parce que la Fédération ne peut plus continuer à supporter leurs charges. Il devait également ajouter que la FENIFOOT n'a plus de sponsor officiel, ce qui risque d'impacter l'organisation du championnat national car la Fédération apporte du soutien matériel, financier et technique aux différents clubs dans l'organisation du championnat. Il est important pour la FENIFOOT d'avoir un sponsor avant le début de Championnat. Par ailleurs, il a souligné que le Ministère de la Jeunesse et des Sports et la FENIFOOT peuvent s'assoir et trouver ensemble les solutions pour le financement du Football au Niger sans faire recours à la caisse de l'Etat. Il a indiqué que le fonds que la FIFA met à la disposition de la FENIFOOT, est utilisé dans le cadre de la prise en charge des joueurs. « C'est avec ce fonds que la fédération a entretenu, à titre illustratif les joueurs cadets du Mena qui sont en compétition pour les éliminatoires de la CAN U17 qui se tiendra en Tanzanie» a-t-il dit, ajoutant que c'est toujours le fonds FIFA qui a permis d'organiser le Tournoi International de Niamey qui a coûté environ 46 millions de FCFA.

Laouali Souleymane(onep)

13/09/18

Publié dans Sports
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.