Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

CELEBRATION DE LA JOURNEE DE LA FEMME NIGERIENNE : LA CONGAFEN TOUJOURS A L'AVANT-GARDE DE LA LUTTE

Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN

Le dimanche prochain, les femmes nigériennes célébreront la 21ème journée nationale de la femme. C'est à cette occasion que nous nous sommes entretenus avec la vice-présidente de la Coordination des ONG et Associations des Femmes du Niger (CONGAFEN), pour jeter un regard sur le chemin parcouru depuis l'institutionnalisation de cette journée. En effet, le thème retenu cette année est ''la contribution de la femme rurale dans la mise en œuvre de l'initiative 3N''. Il s'agit là de mener une campagne de sensibilisation et une lutte ardue contre l'insécurité alimentaire.

Institutionnalisée comme journée nationale de la femme, la date du 13 Mai reste gravée dans la mémoire des femmes nigériennes. Après une vingtaine d'années de lutte acharnée pour une plus grande représentativité des femmes nigériennes dans les instances de prise de décision, Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN, nous livre son appréciation par rapport aux préparatifs de la célébration de cette journée. Dans ce cadre, indique-t-elle, le Ministère de la Population, de la Promotion de Femme et de la Protection de l'Enfant a procédé à une mise en place d'un comité préparatoire de cette journée. Ce comité a dressé un programme des activités du 13 Mai qui, a-t-elle précisé, sera célébré sous le haut patronage de S.E.M Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'État. ''Toutes les structures œuvrant dans le sens de l'autonomisation de la femme seront mobilisées. Des avancées significatives sont acquises grâce au dynamisme de la société civile qui a mené une lutte sans merci pour arracher de force les droits de la femme. Et on se rappelle de la question relative au respect de la loi sur le quota qui a fait couler beaucoup d'encre''.

Parlant du processus ayant abouti à l'institutionnalisation de cette journée, la vice présidente de la CONGAFEN a souligné que c'était lors de la conférence nationale en 1991 que les femmes se sont senties lésées, car sur environ quatre vingt membres, il n'y avait qu'une seule femme. Les femmes avaient beau protester pour avoir au moins 5 représentantes, au sein du comité préparatoire, ce fut en vain. C'est de là qu'elles ont décidé, à l'unanimité, d'organiser une marche pour exprimer à l'opinion nationale leur mécontentement et ont eu finalement gain de cause. Cette action des femmes a eu comme corollaire le décret portant institutionnalisation de la journée du 13 mai 1992, fête de la femme nigérienne.

Parlant de sa structure, Mme Kako Fatimata a indiqué que la CONGAFEN, cadre créé pour la défense des droits de la femme, regroupe 55 ONG et associations. Elle a comme mission la promotion de la femme et la protection de l'enfant. Elle lutte toujours aux côtés des femmes rurales et urbaines pour que leurs droits soient respectés. Plusieurs formations, financées par la CONGAFEN et ses partenaires, ont été dispensées aux femmes pour attirer leur attention sur les questions de droit, de leadership, de genre etc. S'agissant de la célébration de cette 21ème journée, Mme Kako Fatimata a précisé que leur structure organise, en prélude au 13 mai, une activité en collaboration avec le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires. Il s'agit, à travers cette activité, de mener une campagne de solidarité en vue de venir en aide aux femmes rurales démunies. Plusieurs activités sont prévues pour ce vendredi 11 mai 2012. Il s'agit notamment des dons en nature et en espèces à l'endroit de la femme rurale ; et une journée portes ouvertes au siège de la CONGAFEN.

Par le passé, cette structure a eu à effectuer des missions à l'intérieur du pays aux côtés des femmes rurales pour les appuyer par des formations en alphabétisation, le montage et le financement d'activités génératrices de revenus, etc. ''Dans le domaine de la santé, nous poursuivons le plaidoyer avec le ministère de tutelle pour doter les cases de santé en personnel et les pourvoir de produits de première nécessité, en vue d'atténuer les souffrances des femmes lors des accouchements''.

Pour consolider les acquis, la CONGAFEN suggère à toutes les structures œuvrant dans le même sens de rester unies et solidaires en renforçant les rapports qui existent déjà, afin de relever les défis. ''Au niveau de l'instance suprême de décisions, c'est-à-dire l'État, nous souhaitons qu'il y ait encore plus d'actions en faveur des femmes. C'est d'ailleurs le lieu de remercier le Chef de l'Etat pour avoir ratifié la CEDEF qui est une convention internationale''. Elle a bien apprécié l'existence de la loi sur le quota, même si elle estime que son application est insuffisante, ou qu'elle n'est même pas appliquée dans certains cas. C'est pourquoi la vice présidente de la CONGAFEN a lancé un appel à l'endroit des autorités pour le respect de cette loi au niveau de toutes les institutions de l'État. En outre a-t-elle dit, ''en tant que structure de la société civile, la CONGAFEN attend de l'État un appui financier et en matériels pour la bonne marche de la promotion de la femme''.

Culture

Série TV nigérienne " Délou" : Rôle et place de la femme dans une société démocratique

Série TV nigérienne " Délou" : Rôle et place de la femme dans une société démocratique

Ce n'est pas une série du genre histoire « à l'eau de rose», ni vraiment de sensibilisation, mais il n'en demeure pas moins que tout en divertissant, "Délou" véhicule un message. En effet, c'est surtout de la participation citoyenne des jeunes et des femmes qu'il est question dans la série TV dont la première projection a eu lieu samedi dernier au Palais des Congrès de Niamey, sous le patronage du ministre en charge de la Renaissance Cu...

Cinéma : Bienvenue au Gondwana

Cinéma : Bienvenue au Gondwana

Notre compatriote, l'humoriste Mamane, qui exerce ses talents sur Radio France Internationale (RFI) notamment, vient de réaliser un film intitulé sobrement ''Bienvenue au Gondwana''. Le film est en sélection à la première édition des ''Rendez-vous du cinéma francophone'' qui se tiendra du 8 au 10 décembre 2016, à Abidjan en Côte-d'Ivoire.Le film ''Bienvenue au Gondwana'' sera projeté en avant-première en ouverture des Rendez-vous et seu...

Cinéma : Les grands noms du 7ème Art au Niger

Cinéma : Les grands noms du 7ème Art au Niger

Oumarou Ganda: Le pionnierOumarou Ganda est un acteur et réalisateur nigérien, né en 1935 à Niamey, mort le 1er janvier 1981.Oumarou Ganda a effectué ses études primaires à Niamey avant de s'engager à 17 ans dans le Corps expéditionnaire français comme tirailleur. Il est envoyé en Indochine où il passe deux ans. De retour au pays, il ne trouve pas de travail. Il émigre en Côte d'Ivoire. Entre autres petits boulots, il exerce, comme Semb...

Cinéma nigérien : A quand la vraie relance du cinéma ?

Cinéma nigérien : A quand la vraie relance du cinéma ?

Toutes les bonnes histoires commencent par des anecdotes. Celles du cinéma nigérien aussi. Il était une fois, un ingénieur des Ponts et Chaussées nommé Jean Rouch, également ethnologue et philosophe à la fois. ''Moteur ça tourne'' !Le cinéma nigérien vient de naitre et reconnait sa paternité à ce curieux intellectuel. Lorsqu'il a été affecté au Niger en 1941, il se trouvait qu'il était déjà un cinéaste accompli ayant réalisé plusieurs f...

Cinéma nigérien : Oumarou Ganda, cet immortel

Cinéma nigérien : Oumarou Ganda, cet immortel

Frappé par un malaise cardiaque Oumarou Ganda meurt brutalement le 1er janvier 1981 alors que la veille, il travaillait sur le scénario d'un documentaire. Le monde apprend alors avec une vive émotion la disparition de celui qu'on considère au-delà du Niger comme l'un des plus grands cinéastes du Continent africain.Au Niger, outre la douleur ressentie, le milieu cinématographique s'interroge sur l'avenir du 7ème art dans notre pays qui, ...

Dosso/Culture : 3ème édition du Festival International de la Caricature et de l'Humour à Gaya

Dosso/Culture : 3ème édition du Festival International de la Caricature et de l'Humour à Gaya

Après Dosso en 2014, Dogondoutchi en 2015, c'est Gaya qui a abrité, samedi dernier, la 3ème édition du Festival International de la Caricature et de l'Humour (FICAH) placée sous le signe de la paix. Initié par Maman Nassirou Saadou plus connu sous son nom d'artiste DESSI, cette 3ème édition du FICAH a regroupé des artistes de talents à l'image de Mamoudou Tindano, un gourmantché résidant à Niamey, Maltyng Force, l'entreprise culturelle ...

Conférence de presse sur le FIMA 2016 à Paris : Rendez-vous les 16 et 17 décembre prochains à Agadez

Conférence de presse sur le FIMA 2016 à Paris : Rendez-vous les 16 et 17 décembre prochains à Agadez

Le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, M. Assoumana Mallam Issa, se trouve à Paris où il a animé une conférence de presse sur la 10ème édition du FIMA qui se tiendra les 16 et 17 décembre prochains à Agadez. On notait, lors de cet échange, la présence les médias, de la ministre de la Population en déplacement en France, de l'ambassadeur du Niger à Paris, de la 1ère conseillère de la Délégation...

Cinéma : Le Festival Toukountchi du cinéma nigérien ouvre bientôt à Niamey

Cinéma : Le Festival Toukountchi du cinéma nigérien ouvre bientôt à Niamey

La toute jeune Association Nigérienne des Ciné-Clubs et Critiques du Cinéma (ANCCCC) organise du 16 au 17 décembre 2016 à Niamey, la première édition du Toukountchi du cinéma nigérien. Pour ce faire, elle lance un Appel à films nigériens. Les dates de réception et de clôture des dossiers sont fixées au 30 novembre 2016. Les candidatures sont reçues sur www.facebook.com/CinemaNigerien.Selon les organisateurs, « l'inscription des films au...

Portrait d'artiste : Tambalio en studio pour un troisième album

Portrait d'artiste : Tambalio en studio pour un troisième album

Cela fait quelques années qu'on ne l'a pas vu sur scène. Lui, c'est Abdou Tambalio. Cette longue absence a suscité beaucoup d'interrogations auprès des melomanes en particulier. A-t--il abandonné la musique s'interrogent certains ? Qu'est-ce qui explique le silence de l'artiste se demandent d'autres ? D'autres encore pensent au pire. Mais, rien de dramatique. L'artiste est bel et bien vivant. Mieux, l'ancien sociétaire du Groupe « Super...

Cinéma : ''Ma Grande Famille'' ou le retour en force de la série ivoirienne ''Ma Famille''

Cinéma : ''Ma Grande Famille'' ou le retour en force de la série ivoirienne ''Ma Famille''

''Ma Famille''. En Afrique francophone, tout le monde connait cette série télévisée ivoirienne qui a fait vibrer les cœurs de tous les téléspectateurs, en Côte d'Ivoire, avant de se répandre dans tous les pays de la sous-région ouest-africaine. Lancée en 2002, la série ''Ma Famille'' de la réalisatrice et actrice ivoirienne, Akissi Delta, a vu sa diffusion suspendue en 2007. Et aujourd'hui, soit environ dix ans après, la série fait son ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Situation de l'école nigérienne :La conscience cit…

Situation de l'école nigérienne :La conscience citoyenne des acteurs de l'école interpellée ;De l'impérieuse nécessité de surmonter la crise

Quelques jours seulement après la rentrée scolaire 2016-2017, la fronde sociale a aussitôt...

vendredi 2 décembre 2016

Interview du ministre des Enseignements Secondaire…

Interview du ministre des Enseignements Secondaires, M. Sani Abdourahamane : ''Aucun acteur de l'école n'a intérêt à ce que cette situation perdure. Nous devons tous agir pour que la quiétude règne dans nos établissements scolaires''.

Monsieur le ministre, beaucoup de perturbations sont enregistrées depuis la rentrée scolai...

vendredi 2 décembre 2016

''Nous sommes contraints d'aller en grève, quand n…

''Nous sommes contraints d'aller en grève, quand nos revendications ne sont pas satisfaites», déclare M. Aliou Samna, Coordonnateur de CAUSE-Niger

Depuis la rentrée académique 2016-2017, l'école nigérienne connait des perturbations liées...

vendredi 2 décembre 2016

L'air du temps

Liberté torpillée

Liberté torpillée

Mercredi dernier, les journalistes nigériens se sont retrouvés en famille pour célébrer, à...

vendredi 2 décembre 2016

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.