Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

CELEBRATION DE LA JOURNEE DE LA FEMME NIGERIENNE : LA CONGAFEN TOUJOURS A L'AVANT-GARDE DE LA LUTTE

Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN

Le dimanche prochain, les femmes nigériennes célébreront la 21ème journée nationale de la femme. C'est à cette occasion que nous nous sommes entretenus avec la vice-présidente de la Coordination des ONG et Associations des Femmes du Niger (CONGAFEN), pour jeter un regard sur le chemin parcouru depuis l'institutionnalisation de cette journée. En effet, le thème retenu cette année est ''la contribution de la femme rurale dans la mise en œuvre de l'initiative 3N''. Il s'agit là de mener une campagne de sensibilisation et une lutte ardue contre l'insécurité alimentaire.

Institutionnalisée comme journée nationale de la femme, la date du 13 Mai reste gravée dans la mémoire des femmes nigériennes. Après une vingtaine d'années de lutte acharnée pour une plus grande représentativité des femmes nigériennes dans les instances de prise de décision, Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN, nous livre son appréciation par rapport aux préparatifs de la célébration de cette journée. Dans ce cadre, indique-t-elle, le Ministère de la Population, de la Promotion de Femme et de la Protection de l'Enfant a procédé à une mise en place d'un comité préparatoire de cette journée. Ce comité a dressé un programme des activités du 13 Mai qui, a-t-elle précisé, sera célébré sous le haut patronage de S.E.M Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'État. ''Toutes les structures œuvrant dans le sens de l'autonomisation de la femme seront mobilisées. Des avancées significatives sont acquises grâce au dynamisme de la société civile qui a mené une lutte sans merci pour arracher de force les droits de la femme. Et on se rappelle de la question relative au respect de la loi sur le quota qui a fait couler beaucoup d'encre''.

Parlant du processus ayant abouti à l'institutionnalisation de cette journée, la vice présidente de la CONGAFEN a souligné que c'était lors de la conférence nationale en 1991 que les femmes se sont senties lésées, car sur environ quatre vingt membres, il n'y avait qu'une seule femme. Les femmes avaient beau protester pour avoir au moins 5 représentantes, au sein du comité préparatoire, ce fut en vain. C'est de là qu'elles ont décidé, à l'unanimité, d'organiser une marche pour exprimer à l'opinion nationale leur mécontentement et ont eu finalement gain de cause. Cette action des femmes a eu comme corollaire le décret portant institutionnalisation de la journée du 13 mai 1992, fête de la femme nigérienne.

Parlant de sa structure, Mme Kako Fatimata a indiqué que la CONGAFEN, cadre créé pour la défense des droits de la femme, regroupe 55 ONG et associations. Elle a comme mission la promotion de la femme et la protection de l'enfant. Elle lutte toujours aux côtés des femmes rurales et urbaines pour que leurs droits soient respectés. Plusieurs formations, financées par la CONGAFEN et ses partenaires, ont été dispensées aux femmes pour attirer leur attention sur les questions de droit, de leadership, de genre etc. S'agissant de la célébration de cette 21ème journée, Mme Kako Fatimata a précisé que leur structure organise, en prélude au 13 mai, une activité en collaboration avec le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires. Il s'agit, à travers cette activité, de mener une campagne de solidarité en vue de venir en aide aux femmes rurales démunies. Plusieurs activités sont prévues pour ce vendredi 11 mai 2012. Il s'agit notamment des dons en nature et en espèces à l'endroit de la femme rurale ; et une journée portes ouvertes au siège de la CONGAFEN.

Par le passé, cette structure a eu à effectuer des missions à l'intérieur du pays aux côtés des femmes rurales pour les appuyer par des formations en alphabétisation, le montage et le financement d'activités génératrices de revenus, etc. ''Dans le domaine de la santé, nous poursuivons le plaidoyer avec le ministère de tutelle pour doter les cases de santé en personnel et les pourvoir de produits de première nécessité, en vue d'atténuer les souffrances des femmes lors des accouchements''.

Pour consolider les acquis, la CONGAFEN suggère à toutes les structures œuvrant dans le même sens de rester unies et solidaires en renforçant les rapports qui existent déjà, afin de relever les défis. ''Au niveau de l'instance suprême de décisions, c'est-à-dire l'État, nous souhaitons qu'il y ait encore plus d'actions en faveur des femmes. C'est d'ailleurs le lieu de remercier le Chef de l'Etat pour avoir ratifié la CEDEF qui est une convention internationale''. Elle a bien apprécié l'existence de la loi sur le quota, même si elle estime que son application est insuffisante, ou qu'elle n'est même pas appliquée dans certains cas. C'est pourquoi la vice présidente de la CONGAFEN a lancé un appel à l'endroit des autorités pour le respect de cette loi au niveau de toutes les institutions de l'État. En outre a-t-elle dit, ''en tant que structure de la société civile, la CONGAFEN attend de l'État un appui financier et en matériels pour la bonne marche de la promotion de la femme''.

Culture

Point de presse du ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs : Plaidoyer pour la valorisation de certains aspects …

Point de presse du ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs : Plaidoyer pour la valorisation de certains aspects culturels de la lutte traditionnelle

Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs M. Habou Gambo a animé hier matin, un point de presse à la Cité du 18 décembre de Dosso au cours duquel, il a tenu à informer l'opinion nationale de la présence d'une équipe relevant de son département ministériel pour collecter tous les aspects culturels de la lutte traditionnelle au Niger. Cette action vise à conserver les valeurs originales de la lutte traditionnelle nigérienne.Très ...

Soirée de gala organisée par Orange Niger et l'Ong ASED Bonza : L'artiste international ''Davido'' à l'honneur

Soirée de gala organisée par Orange Niger et l'Ong ASED Bonza : L'artiste international ''Davido'' à l'honneur

La compagnie de téléphonie mobile Orange Niger, en collaboration avec l'ONG ASED (Association Solidarité Education Développement) Bonza, a organisé vendredi dernier, au Grand Hôtel de Niamey, une Soirée de Gala. Lors de cette cérémonie, les invités ont eu l'occasion d'assister à une prestation sur scène de l'artiste international nigerian David Adeleke, plus connu sous son nom de scène ''Davido''.«Davido est venu au Niger, pour effectue...

Présentation et exposition de livres au Centre Culturel Américain (CCA) : Promouvoir la lecture dans notre pays

Présentation et exposition de livres au Centre Culturel Américain (CCA) : Promouvoir la lecture dans notre pays

Malgré l'environnement peu favorable à la lecture, les écrivains nigériens continuent de mener le combat pour sortir la littérature de la léthargie. C'est ainsi que le 5 janvier dernier, Amadou Edouard Lampo a présenté au public son œuvre intitulée ''Kassaï, la sœur de l'empereur'' suivie de ''Camion people'', deux pièces théâtrales regroupées en un seul document paru aux éditions Harmattan et dont l'objectif est surtout pédagogique. Ce...

3ème édition du festival de la danse «Assaka» à Birni N'Lokoyo (Doutchi) : Nassirou Issoufou remporte le trophée pour la…

3ème édition du festival de la danse «Assaka» à Birni N'Lokoyo (Doutchi) : Nassirou Issoufou remporte le trophée pour la seconde fois

Le village de Birni'n Lokoyo a abrité du 30 décembre 2015 au 1er janvier 2016, la troisième édition du festival de danse traditionnelle «Assaka». Cette édition a été parrainée par le maire de la commune rurale de Matankari M. Mage Maikaba qui a présidé la cérémonie du lancement et de clôture des festivités en présence du maire de Kornaka invité d'honneur du festival. L'on notait également la présence des responsables administratives loc...

Littérature/2ème Concours International 2015 du Grand Prix Poétique Kailcédrat Royal de l'Association Fil'Harmonie : Not…

Littérature/2ème Concours International 2015 du Grand Prix Poétique Kailcédrat Royal de l'Association Fil'Harmonie : Notre compatriote Boubé Hama recompensé

Le président de l'Association Poétique et Littéraire du Niger (APOL-NIGER), Boubé Hama a été invité à Paris en France du 29 Novembre au 12 décembre 2015 par l'Association Fil' Harmonie (France) dirigée par Mme Ozoua Soyinka où il a reçu la médaille de bronze du prix Fil' Harmonie (3ème prix). A cette occasion, il a pris part à plusieurs activités dont la remise de diplôme d'honneur, l'assemblée générale entre la France, la Martinique, l...

Dosso /Culture : Mahamadou Badoma, acteur principal du ballet Maïdawa

Dosso /Culture : Mahamadou Badoma, acteur principal du ballet Maïdawa

Si le ballet Maïdawa, premier prix au festival de Niamey en 1980 continue encore aujourd'hui à être apprécié du public nigérien, ce n'est pas un fait du hasard. En effet, la pièce a été si bien travaillée qu'on ne se lasse pas de contempler les mystères de la chasse avec tout son corollaire de secrets. Au centre de ce ballet, Mahamadou Badoma qui, malgré ses 61 ans garde encore ce regard perçant de chasseur.Mahamadou Badoma plus connu s...

Dosso /Culture : Toukour Yacouba: humoriste de Gaya

Dosso /Culture : Toukour Yacouba: humoriste de Gaya

La parenté à plaisanterie, ciment de l'unité nationale figure parmi les grandes richesses de notre pays. Pour consolider cet acquis, les plus hautes autorités de notre pays ont institué la semaine de la parenté à plaisanterie au cours de laquelle les huit régions de notre pays se retrouvent pour rivaliser dans une ambiance fraternelle à travers des sketchs, des chants et de l'humour. C'est au cours de cette grande rencontre que Toukour ...

Dosso /Culture : Réjouissances à Dosso suite à l'inscription des expressions de la parenté à plaisanterie sur la liste d…

Dosso /Culture : Réjouissances à Dosso suite à l'inscription des expressions de la parenté à plaisanterie sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO

 l'instar des autres régions du pays, Dosso a organisé le mardi 29 décembre dernier, à la maison de la culture Garba Loga, un spectacle hors du commun pour témoigner et manifester sa joie à la suite de l'inscription des expressions de la parenté à plaisanterie sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. La cérémonie a été placée sous le haut patronage du secrétaire général de la région M. Yahaya Tanka...

Fin des activités culturelles de la fête Maradi Kolliya à la Maison des Jeunes et de la Culture : Plusieurs prix décerné…

Fin des activités culturelles de la fête Maradi Kolliya à la Maison des Jeunes et de la Culture : Plusieurs prix décernés aux artistes talentueux

Les compétitions culturelles entrant dans le cadre de la fête nationale du 18 décembre, édition Maradi Kolliya 2015 ont pris, fin jeudi dernier dans la soirée, à la Maison des Jeunes et de la Culture Garba Dan Wardanga. A l'issue des proclamations des résultats, c'est le groupe « Tempête du désert de Niamey qui a remporté le premier prix avec son œuvre intitulé : « Tchaawon tarihi (la beauté de l'histoire), suivi de la troupe de Maradi ...

Culture Maradi : Plusieurs stratégies à l'origine de la sauvegarde des richesses culturelles

Culture Maradi : Plusieurs stratégies à l'origine de la sauvegarde des richesses culturelles

La région de Maradi en général, et la ville de Maradi en particulier, regorgent d'importantes potentialités culturelles qui font indéniablement de Maradi une référence nationale en matière culturelle. De par ses richesses culturelles, la région a gardé et continue à conserver certaines valeurs et pratiques qui jadis faisaient sa fierté. Force est de constater que ces valeurs et pratiques ont aujourd'hui tendance à disparaître. Cet aband...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Infrastructures : Des routes et des échangeurs pou…

Infrastructures : Des routes et des échangeurs pour propulser la locomotive du développement

Développer les infrastructures et l'énergie par des investissements dans les routes, les p...

vendredi 29 janvier 2016

Infrastructures ferroviaires : Une panoplie de lig…

Infrastructures ferroviaires : Une panoplie de lignes pour désenclaver le pays

En matière d'infrastructures ferroviaires, quatre grands projets ont été inscrits dans le ...

vendredi 29 janvier 2016

Entretien avec M. Ibrahim Nomao, ministre de l'Equ…

Entretien avec M. Ibrahim Nomao, ministre de l'Equipement : ''Plus de 400 milliards de FCFA ont été injectés dans la construction et la réhabilitation des routes bitumées et rurales, ces 5 dernières années''

Monsieur le ministre, quelle est la place des infrastructures routières dans le Programme ...

vendredi 29 janvier 2016

L'air du temps

Si j'étais candidat...

Si j'étais candidat...

Réduire considérablement le taux d'accidents de la route et de la circulation dans les cen...

vendredi 5 février 2016

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.