Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

CELEBRATION DE LA JOURNEE DE LA FEMME NIGERIENNE : LA CONGAFEN TOUJOURS A L'AVANT-GARDE DE LA LUTTE

Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN

Le dimanche prochain, les femmes nigériennes célébreront la 21ème journée nationale de la femme. C'est à cette occasion que nous nous sommes entretenus avec la vice-présidente de la Coordination des ONG et Associations des Femmes du Niger (CONGAFEN), pour jeter un regard sur le chemin parcouru depuis l'institutionnalisation de cette journée. En effet, le thème retenu cette année est ''la contribution de la femme rurale dans la mise en œuvre de l'initiative 3N''. Il s'agit là de mener une campagne de sensibilisation et une lutte ardue contre l'insécurité alimentaire.

Institutionnalisée comme journée nationale de la femme, la date du 13 Mai reste gravée dans la mémoire des femmes nigériennes. Après une vingtaine d'années de lutte acharnée pour une plus grande représentativité des femmes nigériennes dans les instances de prise de décision, Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN, nous livre son appréciation par rapport aux préparatifs de la célébration de cette journée. Dans ce cadre, indique-t-elle, le Ministère de la Population, de la Promotion de Femme et de la Protection de l'Enfant a procédé à une mise en place d'un comité préparatoire de cette journée. Ce comité a dressé un programme des activités du 13 Mai qui, a-t-elle précisé, sera célébré sous le haut patronage de S.E.M Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'État. ''Toutes les structures œuvrant dans le sens de l'autonomisation de la femme seront mobilisées. Des avancées significatives sont acquises grâce au dynamisme de la société civile qui a mené une lutte sans merci pour arracher de force les droits de la femme. Et on se rappelle de la question relative au respect de la loi sur le quota qui a fait couler beaucoup d'encre''.

Parlant du processus ayant abouti à l'institutionnalisation de cette journée, la vice présidente de la CONGAFEN a souligné que c'était lors de la conférence nationale en 1991 que les femmes se sont senties lésées, car sur environ quatre vingt membres, il n'y avait qu'une seule femme. Les femmes avaient beau protester pour avoir au moins 5 représentantes, au sein du comité préparatoire, ce fut en vain. C'est de là qu'elles ont décidé, à l'unanimité, d'organiser une marche pour exprimer à l'opinion nationale leur mécontentement et ont eu finalement gain de cause. Cette action des femmes a eu comme corollaire le décret portant institutionnalisation de la journée du 13 mai 1992, fête de la femme nigérienne.

Parlant de sa structure, Mme Kako Fatimata a indiqué que la CONGAFEN, cadre créé pour la défense des droits de la femme, regroupe 55 ONG et associations. Elle a comme mission la promotion de la femme et la protection de l'enfant. Elle lutte toujours aux côtés des femmes rurales et urbaines pour que leurs droits soient respectés. Plusieurs formations, financées par la CONGAFEN et ses partenaires, ont été dispensées aux femmes pour attirer leur attention sur les questions de droit, de leadership, de genre etc. S'agissant de la célébration de cette 21ème journée, Mme Kako Fatimata a précisé que leur structure organise, en prélude au 13 mai, une activité en collaboration avec le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires. Il s'agit, à travers cette activité, de mener une campagne de solidarité en vue de venir en aide aux femmes rurales démunies. Plusieurs activités sont prévues pour ce vendredi 11 mai 2012. Il s'agit notamment des dons en nature et en espèces à l'endroit de la femme rurale ; et une journée portes ouvertes au siège de la CONGAFEN.

Par le passé, cette structure a eu à effectuer des missions à l'intérieur du pays aux côtés des femmes rurales pour les appuyer par des formations en alphabétisation, le montage et le financement d'activités génératrices de revenus, etc. ''Dans le domaine de la santé, nous poursuivons le plaidoyer avec le ministère de tutelle pour doter les cases de santé en personnel et les pourvoir de produits de première nécessité, en vue d'atténuer les souffrances des femmes lors des accouchements''.

Pour consolider les acquis, la CONGAFEN suggère à toutes les structures œuvrant dans le même sens de rester unies et solidaires en renforçant les rapports qui existent déjà, afin de relever les défis. ''Au niveau de l'instance suprême de décisions, c'est-à-dire l'État, nous souhaitons qu'il y ait encore plus d'actions en faveur des femmes. C'est d'ailleurs le lieu de remercier le Chef de l'Etat pour avoir ratifié la CEDEF qui est une convention internationale''. Elle a bien apprécié l'existence de la loi sur le quota, même si elle estime que son application est insuffisante, ou qu'elle n'est même pas appliquée dans certains cas. C'est pourquoi la vice présidente de la CONGAFEN a lancé un appel à l'endroit des autorités pour le respect de cette loi au niveau de toutes les institutions de l'État. En outre a-t-elle dit, ''en tant que structure de la société civile, la CONGAFEN attend de l'État un appui financier et en matériels pour la bonne marche de la promotion de la femme''.

Culture

Produits artisanaux des femmes à la Cure salée d'In'gall : ''L'artisanat d'art et l'artisanat utilitaire s'imposent sur …

Produits artisanaux des femmes à la Cure salée d'In'gall : ''L'artisanat d'art et l'artisanat utilitaire s'imposent sur le site de la palmeraie d'In'Gall'', déclare la directrice générale de l'Agence SAFEM, Mme Amadou Mairomeya Mariama

Les activités artisanales des femmes ont connu, avec le Programme de la Renaissance, une véritable mutation en s'ouvrant sur le monde extérieur. Tant du point de vue de leur qualité que de leur utilité, les produits artisanaux des femmes ont acquis une notoriété, et pas des moindres, aux plans national et international. A titre illustratif, pendant la Cure Salée édition 2014 qui vient de se dérouler du 19 au 21 septembre dernier, les fe...

Rencontre d'échanges entre les acteurs culturels, ceux de l'éducation, les ONG, les associations et les médias à Alterna…

Rencontre d'échanges entre les acteurs culturels, ceux de l'éducation, les ONG, les associations et les médias à Alternative Espaces Citoyens : La mise en place prochaine d'une plateforme multi-acteurs au centre des débats

Les acteurs culturels, ceux de l'éducation, les ONG et associations, ainsi que les médias se sont retrouvés jeudi dernier, à l'Espace Frantz Fanon d'Alternative Espaces Citoyens (AEC) de Niamey, autour du thème : « La culture pour le changement : participation citoyenne des femmes et des jeunes ». Il s'agit pour ces derniers, de jeter les bases de la mise en place d'une plateforme multi-acteurs.Pour les conférenciers, Mme Badou Edwige d...

Dosso/Eliminatoires dans le cadre de la 6ème édition de la Parenté à plaisanterie : La région présentera un sketch et un…

Dosso/Eliminatoires dans le cadre de la 6ème édition de la Parenté à plaisanterie : La région présentera un sketch et un spectacle d'humour

A Dosso, les éliminatoires entrant dans le cadre de la 6ème édition de la parenté à plaisanterie ont été organisées, samedi dernier. Sur les 8 départements de la région, cinq (5) ont répondu au rendez-vous. Compte tenu de l'importance qu'accorde la région au domaine de la culture, le public a effectué le déplacement pour assister à ces compétitions.En ce qui concerne les résultats, dans le classement initial, le département de Gaya a oc...

Formation des encadreurs nationaux en ballet, danse de création et d'inspiration

Formation des encadreurs nationaux en ballet, danse de création et d'inspiration

Les encadreurs culturels nationaux ont suivi pendant quatre jours à Dosso une formation en ballet, danse de création et d'inspiration cela en prélude à la première édition du festival de ballet, danse de création et d'inspiration que la région de Dosso a l'honneur d'abriter à l'occasion de la fête du 18 décembre 2014. Cette formation destinée à 18 encadreurs venus de toutes les régions du pays a pour objectif l'amélioration de la qualit...

Conférence de presse du directeur artistique de l'orchestre «Tal National » : Bientôt, un quatrième album titré «Zonzorm…

Conférence de presse du directeur artistique de l'orchestre «Tal National » : Bientôt, un quatrième album titré «Zonzormay», sur le marché

Le chef d'orchestre de « Tal National », Issoufou Ahmadal Moumine alias Almeyda, a animé, mardi dernier, à la cité Tafadek, une conférence de presse relativement au vernissage du 4ème album qui sera disponible sur le marché national et international au mois d'octobre prochain. Ce nouvel album composé de 12 morceaux est dénommé « Zonzormay ». Les chansons de cet album traitent des questions de paix, d'amour, de la cohésion sociale, de la...

Cérémonie d'installation du Comité d'organisation du mois de l'expression de la parenté à plaisanterie : Pour un succès …

Cérémonie d'installation du Comité d'organisation du mois de l'expression de la parenté à plaisanterie : Pour un succès éclatant de l'édition 2014

Le Secrétaire général du Ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Maï Moustapha Fernand, a présidé, ce matin, dans la salle de conférence dudit ministère, la cérémonie d'installation du comité d'organisation du mois de l'expression de la parenté à plaisanterie. La cérémonie s'set déroulée en présence des membres dudit comité et des cadres centraux du ministère.La parenté à plaisanterie ou cousinage à plaisanterie est une exp...

Conférence de presse au CCFN/JR : Plusieurs activités à l'affiche

Conférence de presse au CCFN/JR : Plusieurs activités à l'affiche

Dans le cadre de la relance des activités et du programme de septembre et octobre 2014, le directeur du Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch (CCFN/JR), entouré de ses collaborateurs, a animé hier matin une conférence de presse dans l'auditorium dudit centre. Il s'agit, pour le nouveau responsable du CCFN/JR, M. Jean Paul Durin, de faire un tour d'horizon des événements phares de cette rentrée qu'il qualifie d'ailleurs d'exceptionn...

Entretien avec M. Michel Ouédraogo, Délégué général du FESPACO : «La prochaine édition du FESPACO promet d'être une très…

Entretien avec M. Michel Ouédraogo, Délégué général du FESPACO : «La prochaine édition du FESPACO promet d'être une très belle fête du cinéma»

Monsieur le délégué général, à quelques mois de l'ouverture officielle de la 24ème édition du FESPACO, où en êtes-vous avec les préparatifs ?A quelques mois de l'ouverture du FESPACO, je crois que nous sommes très avancés dans l'organisation. Vous savez que nous avons déjà décliné le thème de l'édition, ''Cinéma africain : production et diffusion à l'ère du numérique'' ; vous connaissez les dates officielles du FESPACO qui ont été arrêt...

Formation au Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch -CCFN/JR de Niamey : Renforcement des capacités des jeunes réali…

Formation au Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch -CCFN/JR de Niamey : Renforcement des capacités des jeunes réalisateurs en techniques audiovisuelles

Le Centre Culturel Franco-nigérien Jean Rouch (CCFN/JR) de Niamey en collaboration avec le Centre National de la Cinématographie du Niger (CNCN) et l'Agence Espagnole de la Coopération Internationale organise, depuis ce matin, une formation en réalisation audiovisuelle au profit de jeunes nigériens. Cette formation qui s'étalera jusqu'au 27 septembre, vise à renforcer les capacités des jeunes réalisateurs en techniques de réalisation de...

Clôture de la 14ème édition du festival Clap Ivoire : Le Togo remporte deux trophées sur trois et trois prix spéciaux su…

Clôture de la 14ème édition du festival Clap Ivoire : Le Togo remporte deux trophées sur trois et trois prix spéciaux sur sept

Les projecteurs se sont éteints, vendredi dernier, à l'hôtel de la Culture de Cocody à Abidjan en Côte d'Ivoire, sur la 14ème édition du festival de cinéma, Clap ivoire. Le grand prix Kodjo Eboucle Clap Ivoire (3.000.000 de francs + trophée) a été remporté par le jeune togolais Joël M'Maka Tchedre pour son film documentaire intitulé «Nana Benz, les reines du textile africain ». Le même film a décroché le Prix de l'intégration africaine ...

AG/ONU

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Psychose au Kénédougou (au Burkina Faso) : Des enf…

Psychose au Kénédougou (au Burkina Faso) : Des enfants en transe traquent des présumés sorciers

Dans certaines sociétés, la sorcellerie est un héritage ancestral ou parental, le plus cou...

jeudi 25 septembre 2014

Cure Salée à In'Gall : Aux rythmes du tendé et du …

Cure Salée à In'Gall : Aux rythmes du tendé et du guéréwol dans les plaines et les lits de sable

L'édition 2014 de la Cure Salée s'ouvre aujourd'hui à Ingall. Comme pendant les années ant...

vendredi 19 septembre 2014

« En plus d'être une fête dédiée aux éleveurs, la …

« En plus d'être une fête dédiée aux éleveurs, la cure salée est aussi un cadre idéal de partage et d'échanges avec les nomades sur les axes prioritaires du développement», souligne le gouverneur de la région d'Agadez, le Colonel Major Garba Maikido

Pour le gouverneur de la région d'Agadez, le Colonel Major Garba Maikido, c'est toujours a...

vendredi 19 septembre 2014

L'air du temps

Hémorragie financière

Hémorragie financière

A l'heure où les préparatifs de la rentrée scolaire occupent les esprits, la fête de la Ta...

vendredi 26 septembre 2014

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.