Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

CELEBRATION DE LA JOURNEE DE LA FEMME NIGERIENNE : LA CONGAFEN TOUJOURS A L'AVANT-GARDE DE LA LUTTE

Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN

Le dimanche prochain, les femmes nigériennes célébreront la 21ème journée nationale de la femme. C'est à cette occasion que nous nous sommes entretenus avec la vice-présidente de la Coordination des ONG et Associations des Femmes du Niger (CONGAFEN), pour jeter un regard sur le chemin parcouru depuis l'institutionnalisation de cette journée. En effet, le thème retenu cette année est ''la contribution de la femme rurale dans la mise en œuvre de l'initiative 3N''. Il s'agit là de mener une campagne de sensibilisation et une lutte ardue contre l'insécurité alimentaire.

Institutionnalisée comme journée nationale de la femme, la date du 13 Mai reste gravée dans la mémoire des femmes nigériennes. Après une vingtaine d'années de lutte acharnée pour une plus grande représentativité des femmes nigériennes dans les instances de prise de décision, Mme Kako Fatimata, vice-présidente de la CONGAFEN, nous livre son appréciation par rapport aux préparatifs de la célébration de cette journée. Dans ce cadre, indique-t-elle, le Ministère de la Population, de la Promotion de Femme et de la Protection de l'Enfant a procédé à une mise en place d'un comité préparatoire de cette journée. Ce comité a dressé un programme des activités du 13 Mai qui, a-t-elle précisé, sera célébré sous le haut patronage de S.E.M Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'État. ''Toutes les structures œuvrant dans le sens de l'autonomisation de la femme seront mobilisées. Des avancées significatives sont acquises grâce au dynamisme de la société civile qui a mené une lutte sans merci pour arracher de force les droits de la femme. Et on se rappelle de la question relative au respect de la loi sur le quota qui a fait couler beaucoup d'encre''.

Parlant du processus ayant abouti à l'institutionnalisation de cette journée, la vice présidente de la CONGAFEN a souligné que c'était lors de la conférence nationale en 1991 que les femmes se sont senties lésées, car sur environ quatre vingt membres, il n'y avait qu'une seule femme. Les femmes avaient beau protester pour avoir au moins 5 représentantes, au sein du comité préparatoire, ce fut en vain. C'est de là qu'elles ont décidé, à l'unanimité, d'organiser une marche pour exprimer à l'opinion nationale leur mécontentement et ont eu finalement gain de cause. Cette action des femmes a eu comme corollaire le décret portant institutionnalisation de la journée du 13 mai 1992, fête de la femme nigérienne.

Parlant de sa structure, Mme Kako Fatimata a indiqué que la CONGAFEN, cadre créé pour la défense des droits de la femme, regroupe 55 ONG et associations. Elle a comme mission la promotion de la femme et la protection de l'enfant. Elle lutte toujours aux côtés des femmes rurales et urbaines pour que leurs droits soient respectés. Plusieurs formations, financées par la CONGAFEN et ses partenaires, ont été dispensées aux femmes pour attirer leur attention sur les questions de droit, de leadership, de genre etc. S'agissant de la célébration de cette 21ème journée, Mme Kako Fatimata a précisé que leur structure organise, en prélude au 13 mai, une activité en collaboration avec le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires. Il s'agit, à travers cette activité, de mener une campagne de solidarité en vue de venir en aide aux femmes rurales démunies. Plusieurs activités sont prévues pour ce vendredi 11 mai 2012. Il s'agit notamment des dons en nature et en espèces à l'endroit de la femme rurale ; et une journée portes ouvertes au siège de la CONGAFEN.

Par le passé, cette structure a eu à effectuer des missions à l'intérieur du pays aux côtés des femmes rurales pour les appuyer par des formations en alphabétisation, le montage et le financement d'activités génératrices de revenus, etc. ''Dans le domaine de la santé, nous poursuivons le plaidoyer avec le ministère de tutelle pour doter les cases de santé en personnel et les pourvoir de produits de première nécessité, en vue d'atténuer les souffrances des femmes lors des accouchements''.

Pour consolider les acquis, la CONGAFEN suggère à toutes les structures œuvrant dans le même sens de rester unies et solidaires en renforçant les rapports qui existent déjà, afin de relever les défis. ''Au niveau de l'instance suprême de décisions, c'est-à-dire l'État, nous souhaitons qu'il y ait encore plus d'actions en faveur des femmes. C'est d'ailleurs le lieu de remercier le Chef de l'Etat pour avoir ratifié la CEDEF qui est une convention internationale''. Elle a bien apprécié l'existence de la loi sur le quota, même si elle estime que son application est insuffisante, ou qu'elle n'est même pas appliquée dans certains cas. C'est pourquoi la vice présidente de la CONGAFEN a lancé un appel à l'endroit des autorités pour le respect de cette loi au niveau de toutes les institutions de l'État. En outre a-t-elle dit, ''en tant que structure de la société civile, la CONGAFEN attend de l'État un appui financier et en matériels pour la bonne marche de la promotion de la femme''.

Culture

Réunion du Comité technique des experts de la culture de la CEDEAO à Lomé (Togo) : Faire de la culture un véritable levi…

Réunion du Comité technique des experts de la culture de la CEDEAO à Lomé (Togo) : Faire de la culture un véritable levier de développement économique et social durable

Le directeur chargé de l'Education, de la Science, de la Culture et de la Technologie de la Commission de la CEDEAO, notre compatriote le Pr Abdoulaye Maga, s'est félicité des progrès réalisés dans le domaine culturel depuis la dernière conférence des ministres de la Culture de l'organisation régionale tenue en 2011.Dans son allocution à l'ouverture le mardi 27 janvier 2015 à Lomé, au Togo, de la réunion du Comité technique des experts ...

Cinéma/Djingarey Maïga : La série noire continue

Cinéma/Djingarey Maïga : La série noire continue

Abonné au ''noir'', Djingarey Maïga est sur le point de boucler le tournage de son énième film : « les cerveaux noirs ». Il s'agira d'un long métrage en couleur d'une durée d'environ une heure trente minutes.C'est au moment où cinéastes, critiques de cinéma et cinéphiles d'Afrique et de la diaspora s'apprêtent à prendre d'assaut les salles obscures de Ouagadougou, la capitale du cinéma africain, que Djingarey Maïga boucle le tournage du...

Zinder/portrait : Elhadj Amadou Abani Aya, marabout et écrivain

Zinder/portrait : Elhadj Amadou Abani Aya, marabout et écrivain

Il est âgé d'une soixantaine d'années et se réclame membre de l'Association des Ecrivains du Niger pour avoir édité une série d'ouvrages consacrés essentiellement à la pratique de l'Islam conformément aux prescriptions du Saint-Coran.C'est ainsi qu'il a eu à publier dans les années 80, avec l'autorisation du Ministère de l'Intérieur et l'appui financier de l'Organisation de la Conférence Islamique, quatre ouvrages en français et en Arab...

Point de Presse du CCFN relatif à la programmation de l'année 2015 : Sous le signe de l'ouverture et de la professionnal…

Point de Presse du CCFN relatif à la programmation de l'année 2015 : Sous le signe de l'ouverture et de la professionnalisation du secteur culturel

Le Directeur Général du Centre Culturelle Franco Nigérien (CCFN), M. Jean Paul Durin, a animé mercredi dernier dans la salle de réunion dudit centre, une conférence de presse, relative à la programmation de l'année 2015. « Nous souhaitons que cette année 2015 soit placée sous le signe de l'ouverture, de l'accueil, de la créativité, de la qualité, de la professionnalisation du secteur culturel et de la transparence » a soutenu dans ses p...

4ème édition de la rentrée culturelle universitaire des étudiants de l'Université Abdou Moumouni de Niamey : Plusieurs a…

4ème édition de la rentrée culturelle universitaire des étudiants de l'Université Abdou Moumouni de Niamey : Plusieurs activités culturelles au programme

Les étudiants de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM) ont effectué, la semaine dernière, leur rentrée culturelle. A cette occasion, la Commission des Affaires Culturelles et sportives (CAC) a organisé du 15 au 18 janvier dernier, plusieurs activités culturelles. Cette année, les activités se sont déroulées sous le thème « la culture, vue de l'université ». La cérémonie du lancement a été présidée par le recteur de l'université Ab...

Dosso : Fin de la revue annuelle des cadres du ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs

Dosso : Fin de la revue annuelle des cadres du ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs

Au terme de trois jours de travaux à Dosso, la revue annuelle 2014 du ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs a pris fin, le jeudi dernier. Les débats ont porté sur le bilan 2014 et les programmations 2015 des différentes directions du ministère ainsi que celles des services rattachés et celles des partenaires. La cérémonie de clôture a été présidée par le Secrétaire général du Ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs, ...

Remise d'hologrammes communautaires de la CEDEAO au Bureau Nigérien du Droit d'Auteur (BNDA) : 40.000 hologrammes mis à …

Remise d'hologrammes communautaires de la CEDEAO au Bureau Nigérien du Droit d'Auteur (BNDA) : 40.000 hologrammes mis à la disposition du BNDA

L'Observatoire Régional du Droit d'Auteur de la CEDEAO a gracieusement offert 40.000 hologrammes communautaires au Bureau Nigérien du Droit d'Auteur (BNDA). L'hologramme est un instrument technique se présentant sous forme d'autocollant fluorescent et indétachable qui est apposé sur des exemplaires d'une œuvre produite en série afin de la distinguer des œuvres contrefaites. C'est le président de l'Observatoire Régional du Droit d'Auteur...

Dosso : Revue annuelle des cadres du Ministère de la Culture

Dosso : Revue annuelle des cadres du Ministère de la Culture

Les cadres du Ministère de la Culture, des Arts et Loisirs, sont réunis depuis hier à Dosso, et ce pendant trois jours, afin d'examiner la revue annuelle de leur ministère. Il s'agira, au cours des travaux, de faire le bilan des activités 2014 du ministère et de dresser les perspectives pour l'année 2015.La cérémonie d'ouverture a été placée sous la présidence du ministre de la Culture, des Arts et Loisirs, M. Ousmane Abdou, en présence...

Sélection officielle de la 24ème édition du FESPACO : Trois films nigériens en compétition

Sélection officielle de la 24ème édition du FESPACO : Trois films nigériens en compétition

La sélection des œuvres pour les compétitions officielles de la 24ème édition du FESPACO 2015 a été rendue publique le 15 janvier dernier. Trois œuvres présentées par des Nigériens sont inscrites sur la liste des 86 films répartis à travers cinq sections. Prévue du 28 février au 7 mars 2015, l'édition de cette année a pour thème ''cinéma africain : production et diffusion à l'ère du numérique''.Ce sont 20 films qui sont inscrits pour la...

Cinéma : Le FESPACO 2015 est maintenu

Cinéma : Le FESPACO 2015 est maintenu

L'insurrection populaire ayant conduit à la fuite de Blaise Compaoré et à l'installation des autorités de Transition au Burkina Faso avait laissé croire à de nombreux cinéastes et cinéphiles que le Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) n'aurait pas lieu en 2015. Erreur !En effet, un Conseil des ministres, tenu le mercredi 7 janvier à Ouaga, vient de confirmer la tenue de cette grand-messe du cinéma ...

AG/ONU

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

La République Algérienne Démocratique et Populaire…

La République Algérienne Démocratique et Populaire : Des réalités socio-économiques et culturelles marquées par les atouts

La République Algérienne Démocratique et Populaire, est actuellement dirigée par le Présid...

vendredi 23 janvier 2015

Un patrimoine culturel riche et varié

Un patrimoine culturel riche et varié

Véritable point de convergence situé entre les espaces méditerranéens, sahélo-saharien, ar...

vendredi 23 janvier 2015

Coopération bilatérale nigéro-algérienne : Des rel…

Coopération bilatérale nigéro-algérienne : Des relations solides fondées sur les liens séculaires de fraternité et de bon voisinage

La République du Niger et la République Algérienne Démocratique et Populaire entretiennent...

vendredi 23 janvier 2015

L'air du temps

La badauderie en ses plus beaux jours

La badauderie en ses plus beaux jours

Une scène de rue, comme il est fréquent d'en trouver à Niamey. C'était la semaine dernière...

vendredi 30 janvier 2015

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.