Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Dossier


d-4La campagne de cette année a été lancée depuis le 1er mars au Commissariat chargé de l'organisation du Hadj et de la Oumra (COHO) pour permettre aux pèlerins de se préparer tôt. Selon les autorités de tutelle, cette année, certaines innovations ont été apportées par le pays d'accueil. Pour se conformer aux règlements du pays hôte et ne pas être surpris dans l'accomplissement du Hadj, le chef du groupe Badar, composé de huit (8) associations d'agences privées chargées de l'organisation du hadj, M. Hama Oumarou, a adressé des messages forts à l'ensemble des candidats au pèlerinage de cette année.
Le chef du groupe Badar précise que le Niger, a le même nombre de pèlerins que l'année passée, soit un total de 15.891 places. Ils ont recensé, à la date du 1er mai, quelques 5.333 candidats. «Nous sommes obligés de nous adapter aux nouvelles réformes, et pour cela nous nous sommes mis d'accord pour respecter le chronogramme. L'année passée, Badar avait transporté 718 personnes et cette année, nous espérons dépasser ce taux », dit-il.
Selon lui, la répartition s'est faite dans les meilleures conditions et les agences privées bénéficiaires doivent se conformer aux normes réglementaires. La prise en charge des pèlerins ne fera pas défaut tant pour les filières gouvernementales que privées. Les promoteurs d'agence privée doivent aussi s'acquitter de leur devoir avec le pays d'accueil au délai du 16 mai.
Le porte-parole des agences du groupe Badar souligne que toutes ces mesures permettront de faciliter le pèlerinage aux pèlerins. Et, soutient-il, s'inscrire tôt permet d'être à l'abri des désagréments de. dernière minute.
A l'heure actuelle, les candidats enregistrés sont loin du quota attribué au Niger par les autorités d'Arabie Saoudite, qui est de 15.891 pèlerins. «On doit atteindre ce quota et à l'allure où vont les choses, celui-ci ne le sera pas. Un changement de comportement s'impose, il faut changer les habitudes et les mentalités, les gens viennent au dernier moment pour s'inscrire. Les
pèlerins auront à débourser la somme de deux millions deux cent soixante-seize mille FCFA (2.276.000FCFA) ».
Pour les inscriptions, le groupe Badar a eu à enregistrer à la date du 6 mai dernier 350 pèlerins. « Malgré la flambée du prix du transport en Arabie Saoudite, l'Etat a consenti des efforts afin que les coûts soient abordables pour les pèlerins nigériens », dit-il. Au nom des agences de voyage du secteur privé, M. Hama Oumarou explique également que les raisons justifiant ce tarif sont multiples. Entre autres raisons, il évoque qu'en Arabie Saoudite, toutes les prestations ont augmenté de 5%. Tout est à payer, même les tentes à Arafat qui n'étaient pas payantes le sont aujourd'hui.
Il a ensuite évoqué le volet transport et restauration, du fait que, presque tous les ans, les agences du hadj et le COHO font face à ces obstacles. « Il est préférable que les agences signent des contrats avec les avionneurs et chacun s'assume. Le respect des programmes de vols est important et l'hébergement doit être déjà réglé. Il faut respecter les programmes de vols sinon la restauration, l'hébergement, tout ce qui a été payé, tombe à l'eau et ça sera une perte. Tous les cinq jours du hadj, matin, midi et soir, les pèlerins sont pris en charge sur le plan restauration. Il faut signer les contrats avec des prestataires crédibles et professionnels », déclare M. Hama Oumarou.
Aussi, il évoque une autre raison de cette hausse du prix du hadj : « tout le monde sait qu'en tant que privé, on paie les impôts, les employés, les redevances, la maison de location et on n'est pas subventionné ni par l'État, ni par le gouvernement saoudien ».
L'ouverture de la campagne d'inscription à quelques cinq mois du pèlerinage par le Commissariat au Hadj et les agences vise à bien organiser l'édition 2018. Ce qui va permettre d'éviter les bousculades de dernière minute et surtout permettre une bonne formation des pèlerins avant leur départ pour les Lieux Saints de l'Islam. Au niveau du groupe Badar, il y'a quatre (4) centres de formation à l'accomplissement des rites du Hadj. Sur ces quatre, nous avons deux (2) en dehors de Niamey où les formations continuent normalement. « Nous avons déjà fait le point avec les huit agences en ce qui concerne les versements et déjà nous avons 350 pèlerins et nous comptons atteindre les 500 ou les 600 places », confie M. Hama. Enfin, pour le hadj 2019, le chef du Groupe Badar appelle les autorités de tutelle à lancer la campagne dès octobre et faire le maximum de communication pour faire profiter le maximum de Nigériens.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

20/07/18

Publié dans Dossier
Écrit par
En savoir plus...

Culture

Inde/ Kumbh Mela 2019 : Des délégués venus de plusieurs horizons assistent à l'évènement

Inde/ Kumbh Mela 2019 : Des délégués venus de plusieurs horizons assistent à l'évènement

Les représentants de plusieurs pays séjournent depuis lundi dernier à New Delhi en Inde. Ils vont assister à un des plus grands évènements culturels qu'organise tous les douze ans l'Inde ce grand pays de culture. Ensemble, ils vont célébrer aujourd'hui vendredi 22 février Khumbh Mela 2019. Cette manifestation se tient au nord de ce pays à Allahabad, plus précisément à Prajagrag où on verra l'immersion dans le fleuve de plusieurs fidèles...

Première édition du Hottungo de Birni N'Gaouré : Un grand rendez-vous dédié au renforcement de la cohésion sociale

Première édition du Hottungo de Birni N'Gaouré : Un grand rendez-vous dédié au renforcement de la cohésion sociale

Le quartier Silinkaye, dans la commune urbaine de Birni N'Gaouré, a abrité du 9 au 10 février 2019, sa première édition du Hottungo, ou fête annuelle des éleveurs. L'événement a été organisé par l'association des éleveurs Kawtal Waafakey avec l'appui du Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage, du Haut-Commissariat à l'Initiative 3N, du Millénium Challenge, de la Haute Autorité à la paix et des organisations professionnelles d'élevage...

Premier festival de l'Organisation de la conférence islamique (OCI), au Caire (Egypte) : Le Niger représenté par une bel…

Premier festival de l'Organisation de la conférence islamique (OCI), au Caire (Egypte) : Le Niger représenté par une belle brochette d'artistes

      Une délégation nigérienne composée de 18 personnes, dont trois officiels et 15 artistes, a pris part au premier festival de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) qui s'est déroulé du 5 au 9 février 2019, au Caire, en Egypte.Les artistes nigériens qui se sont produits sur scène, jeudi passé, ont fait des prestations assez remarquables dans toutes les disciplines. Il faut dire que le choix des artistes co...

Célébration de la Fête des éleveurs ou ''Hottungo'' à Birni' N'Gaouré : Promouvoir le pastoralisme et la cohésion social…

Célébration de la Fête des éleveurs ou ''Hottungo'' à Birni' N'Gaouré : Promouvoir le pastoralisme et la cohésion sociale

      Le département de Boboye vibrera du 9 au 10 février prochain aux rythmes du festival '' Hottungo''. Cette fête basée sur le pastoralisme, vise à promouvoir et à maintenir les liens culturels entre communautés sédentaires et nomades. Cet évènement de grande envergure est porté par l'Association Kawtal Waafakey, les organisations d'éleveurs et la Commune Urbaine de Birni'N'Gaouré. Le thème de cette année est ''Paix...

Clôture de l'atelier de formation des jeunes en production audiovisuelle : Des réalisations cinématographiques pour prom…

Clôture de l'atelier de formation des jeunes en production audiovisuelle : Des réalisations cinématographiques pour promouvoir le genre

L'atelier de formation de onze jeunes nigériens en production audiovisuelle a pris fin le samedi dernier à Niamey, avec la remise des attestations aux séminaristes. Cette initiative de l'ambassade des Etats Unis d'Amérique au Niger, réalisée en collaboration avec Peace Tech Center et la participation de formateurs nigériens et étrangers, vise à promouvoir la liberté d'expression, la renaissance culturelle du Niger, l'autonomisation de l...

Cinéma : « Ma belle-mère Ma Coépouse » a fait bonne impression chez le public de Niamey

Cinéma : « Ma belle-mère Ma Coépouse » a fait bonne impression chez le public de Niamey

      Sorti en 2018 le film fiction « Ma belle-mère Ma Coépouse », un long métrage de 75 minutes du réalisateur Moussa Hamadou Djingarey a fait l'objet d'une cérémonie de première projection le 2 février dernier au Palais des Congrès de Niamey. De nombreux cinéphiles ont fait le déplacement pour apprécier ce film tourné à Agadez, ville du nord Niger avec des acteurs locaux. Le film est en sélection officielle panorama ...

La nuit des idées édition 2019 au Niger : Le Pr Cédric Villani a animé des conférences au CCFN-Jean-Rouch et à l'Univers…

La nuit des idées édition 2019 au Niger : Le Pr Cédric Villani a animé des conférences au CCFN-Jean-Rouch et à l'Université Abdou Moumouni de Niamey

      La « Nuit des Idées », est un événement proposé partout au même moment à travers le monde par l'Institut Français de Paris et qui est destiné à développer le débat d'idées sur les cinq continents. Cette année la nuit des idées a pour thème « face au présent ». A cette occasion le mathématicien et député à l'assemblée nationale française, Pr Cédric Villani, médaillé Fields considérés comme l'équivalent du Prix Nob...

Conférence de presse sur le lancement du Projet Arts et Culture : Promouvoir la production culturelle et artistique

Conférence de presse sur le lancement du Projet Arts et Culture : Promouvoir la production culturelle et artistique

      Une conférence de presse sur le lancement du Projet Arts et Culture, s'est tenue hier, dans la salle d'exposition temporaire du Musée national Boubou Hama (MNBH) de Niamey. Placée sous le thème « Arts et Culture pour l'inclinaison citoyenne : l'Université Abdou Moumouni jette des ponts », l'activité s'est déroulée en présence du Secrétaire général du ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et la Modernis...

Concours sous régional de Miss Littérature 2019 : Ali Firdaoussou et Mahamane Alou Arzika Farida défendent les couleurs …

Concours sous régional de Miss Littérature 2019 : Ali Firdaoussou et Mahamane Alou Arzika Farida défendent les couleurs nationales

      Le comité d'organisation de la saison littéraire 2019 a lancé ses activités mardi dernier au Bénin. La présidente du comité d'organisation de ce concours, Mme Carmen Toudonou, lors d'une conférence de presse, a donné des informations générales sur cette édition, notamment la composition du jury, les cadeaux à octroyer et les perspectives. Le Niger est présent à ce concours grâce à sa Miss littérature Melle Ali Fi...

« La Nuit des Idées 2019 » : Le mathématicien Cédric Villani annoncé au CCFN et à l'UAM pour une conférence-débat sur le…

« La Nuit des Idées 2019 » : Le mathématicien Cédric Villani annoncé au CCFN et à l'UAM pour une conférence-débat sur le thème « face au présent »

La « Nuit des Idées », est un événement mondial proposé partout au même moment à travers le monde par l'Institut Français de Paris et qui est destiné à développer le débat d'idées sur les cinq continents. A cette occasion le mathématicien et député à l'Assemblée nationale française, M. Cédric Villani est attendu à Niamey où il va animer des conférences-débats sur les grands défis que l'humanité doit affronter au XXIème.Le mathématicien ...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Gouré : Entre volonté de développem…

Département de Gouré : Entre volonté de développement et lutte contre les aléas climatiques

      Une terre de contrastes entre les plaines, les hauts plateaux du M...

vendredi 22 février 2019

Interview du maire de la commune rurale de Guidigu…

Interview du maire de la commune rurale de Guidiguir M. Ari Jarami : « Nous menons des campagnes de sensibilisation pour freiner le déboisement, la coupe abusive du bois, la fixation des dunes »

Du point de vue géologique, le territoire communal est essentiellement rattaché à la régio...

vendredi 22 février 2019

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

L'air du temps

Sus à la publication des images des victimes !

Sus à la publication des images des victimes !

Décidément les effets dévastateurs des réseaux sociaux sur nos valeurs sociales est sans l...

vendredi 22 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.