Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Invité



invteLe «Projet Autonomisation des femmes au Sahel et Dividende Démographique (PRAF/DD-SWEDD) a été lancé en 2015 au Niger. Pouvez-vous nous rappeler Monsieur le Coordonnateur, les raisons fondamentales qui ont motivé la mise en place de ce projet ?
Je vous remercie pour cette opportunité que vous me donnez à travers votre illustre journal pour parler du Projet SWEDD au Niger. Pour répondre à votre question, permettez-moi de rappeler à vos lecteurs que c'est grâce à la vision et au leadership du Président de la République du Niger, Son Excellence, Issoufou Mahamadou qui, à travers une déclaration dénommée «Appel de Niamey sur les défis démographiques au Sahel » a lancé l'idée le 6 novembre 2013 à l'occasion de la visite au Niger, du Secrétaire Général des Nations Unies, du Président du Groupe de la Banque Mondiale, de la Présidente de la Commission de l'Union Africaine et du Directeur exécutif de l'UNFPA. Cette initiative vise à répondre aux défis de la croissance démographique et permettre aux pays bénéficiaires d'accélérer la transition démographique et capturer à terme les fruits du dividende démographique. Dividende démographique qui est une notion économique qui décrit l'avantage économique dont dispose un pays en cours de transition démographique qui est la baisse de la natalité, la baisse de la mortalité des enfants et une population extrêmement productive capable d'assurer un maximum de production économique avec beaucoup d'épargne possible. Ce projet est régional et couvre six (6) pays dont 5 du Sahel : le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Quels sont les objectifs poursuivis au Niger à travers la mise en œuvre du projet SWEDD ?
Le projet vise globalement à accélérer la transition démographique en maîtrisant les taux de fécondité et de mortalité infantile afin de déclencher le dividende démographique en matière économique et la réduction des inégalités entre les sexes dans la région du Sahel.
De façon spécifique, il s'agira d'améliorer le niveau d'autonomisation des femmes et des adolescentes et leur permettre d'accéder plus facilement aux services de la reproduction maternelle néonatale, infantile et nutritionnelle (SRMNIN de qualité ; d'accroitre la génération et le partage des connaissances et de renforcer les capacités de coordination régionales. Ces objectifs spécifiques seront atteints à travers les trois (3) composantes suivantes du projet : améliorer la demande pour les services de santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle en favorisant les changements sociaux et comportementaux et l'autonomisation des femmes et des adolescentes ; renforcer les capacités régionales pour mettre à disposition des produits et des personnels qualifiés de santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle (SRMNIN) et favoriser l'engagement politique et renforcer la capacité des politiques liées au dividende démographique et la mise en œuvre du Projet.

De 2015 à aujourd'hui, qu'est ce qui a été fait concrètement dans notre pays par ce Projet en matière d'autonomisation des femmes ?
En termes de réalisations physiques dans le domaine de l'autonomisation des filles et des femmes, on peut relever les résultats suivants sans être exhaustif :
150 formateurs (125 hommes et 25 femmes) des centres (CFM et CFPF) formés en technico pédagogie; 140 formateurs (114 hommes et 26 femmes) de 25 centres identifiés sont formés en entrepreneuriat ; 110 responsables (99 hommes et 11 femmes) des centres formés en gestion et planification. 3964 personnes (jeunes, leaders religieux, traditionnels et communautaires) sensibilisées lors de la cure salée - Edition 2017 ; Paiement de bourses 2017 - 2018 à 1200 filles des collèges des régions de Dosso, Maradi, Tahoua et Zinder.

Est-ce à dire que le Projet a atteint ses objectifs au Niger. Sinon pourquoi ?
Merci pour cette question très pertinente. Il est très tôt de parler d'atteinte d'objectif ; mais il y a lieu de se demander si le projet est sur la voie pour atteindre son objectif ? Initialement le projet devrait prendre fin le 31 décembre 2018 conformément à sa date de lancement après 4 ans de mise en œuvre. Mais pour un projet qui a pour socle un changement de comportement individuel, la durée prévue était très courte pour avoir ce changement. A cela s'ajoute un retard observé dans la mise en œuvre des activités sur le terrain du fait des perturbations institutionnelles dont le projet a connu. Ce qui n'a pas permis de faire des réalisations importantes à ce jour surtout en termes de consommation de crédit. Les activités à grand impact n'ont pu démarrer véritablement qu'en 2017, ce qui ne permet pas raisonnablement de réaliser tous les objectifs du projet. Outre le retard dans le démarrage des activités du projet quelques difficultés d'ordre institutionnel ont retardé sa mise en œuvre efficiente. Cependant, les plus Hautes Autorités du Pays, ont donné une nouvelle impulsion au Projet afin de lui permettre d'atteindre ses objectifs dans des
délais raisonnables qui seront convenus avec les différents partenaires techniques et financiers.
Monsieur le Coordonnateur, plusieurs partenaires se sont engagés pour la mise en œuvre de ce projet. Ont-ils tous tenu leurs promesses ?
Comme je l'ai dit au début de mes propos, plusieurs partenaires financiers ont été présents au moment du lancement de cette importante initiative par le Président de la République, à savoir la Banque Mondiale, les Nations Unies, la Commission de l'Union Africaine entre autres et auxquels s'est jointe la Fondation Bill et Melinda Gates ont mobilisé 205 millions de dollars US soit environ 26,750 milliards de franc CFA au profit des 6 pays membres. En outre, la mise en œuvre opérationnelle bénéficie de l'appui technique de l'UNFPA et de l'OOAS. Donc dans la phase actuelle du projet, il n'y a pas de problème de ressources financières en termes de disponibilité.

Quelles sont, Monsieur le Coordonnateur, les difficultés auxquelles fait face aujourd'hui le projet SWEDD dans sa mise en œuvre ?
On ne peut pas dire que le projet SWEDD ne rencontre pas de difficultés actuellement, mais il est important de noter que les grosses difficultés sont aujourd'hui derrière nous grâce à l'implication des plus Hautes Autorités du pays qui ont créé les conditions plus favorables à une bonne mise en œuvre du projet, dont la redynamisation des différents comités de pilotage et de suivi.

Quelles sont, enfin, Monsieur le Coordonnateur, les perspectives à court et moyen terme pour le projet SWEDD au Niger ?
Je vous remercie pour cette importante question qui me permet de vous dire qu'à court terme, nos perspectives visent l'opérationnalisation de notre dispositif de suivi de proximité des activités des ONG chargées de la mise en œuvre de certains volets du projet à travers les Ministères sectoriels, la révision de notre manuel de procédures, le démarrage effectif des activités des ONG sur le terrain et la préparation du PTBA 2019. A moyen terme, nous envisageons, en accord avec la Banque mondiale, la restructuration du projet dans la perspective d'une extension de sa date de clôture jusqu'en 2020, afin de nous permettre de disposer de suffisamment de temps pour la réalisation de toutes les activités importantes prévues pour l'atteinte des objectifs du
projet SWEDD.

Réalisée par Idé Fatouma(onep)
07/09/18

Publié dans Invité
Écrit par
En savoir plus...

Culture

Projection de la série ''Femme actuelle'' de Boubacar Djingarey Maiga : Une série de treize épisodes présentée au public

Projection de la série ''Femme actuelle'' de Boubacar Djingarey Maiga : Une série de treize épisodes présentée au public

Deux ans après son film "dans le noir", Boubacar Djingarey Maiga nous revient avec une série de treize épisodes de treize minutes (13) chacun, tirée du réel des téléspectateurs. Intitulé ''femme actuelle'', le film à travers ces différentes séries montre le quotidien de certaines familles nigériennes. Il aborde des thèmes importants comme l'amour, la polygamie, la haine...Les principaux personnages sont Moussa, Idrissa, Aicha, Mina et M...

Agadez : Première réunion préparatoire de la cure salée édition 2018

Agadez : Première réunion préparatoire de la cure salée édition 2018

Le gouverneur de la région d'Agadez M. Sadou Saloké a présidé la première réunion préparatoire de la cure salée édition 2018. Au cours de cette réunion qui s'est tenue en présence de l'honorable Sultan de l'Aïr, du président du Conseil régional, et de plusieurs acteurs concernés par l'organisation du grand rassemblement des éleveurs, M. Sadou Saloké a invité les présidents des différentes commissions mises en place à tout faire pour que...

Niamey/Cinéma/projection du film espagnol La Novia ou la mariée : Promouvoir les échanges culturels entre l'Espagne et l…

Niamey/Cinéma/projection du film espagnol La Novia ou la mariée : Promouvoir les échanges culturels entre l'Espagne et le Niger

L'Ambassade du Royaume d'Espagne au Niger en collaboration avec l'Association Nigérienne des ciné-clubs et critiques de cinéma a initié la projection du film espagnol "La Novia ou la mariée". La projection s'est déroulée vendredi 24 Août 2018 dans l'après-midi au siège de ladite association, dans l'enceinte de la Radio Goudel. C'était en présence de l'Ambassadeur d'Espagne au Niger SE Ricardo Mor Solá et de ses proches collaborateurs ai...

Musique Tal National marque sa rentrée par un grand concert

Musique Tal National marque sa rentrée par un grand concert

Pour relancer ses projets culturels et attaquer une nouvelle phase de sa carrière, l'orchestre Tal National a effectué, la semaine dernière, sa rentrée par un concert à la cité Tafadek. Le but de cette activité est de présenter au public les progrès du groupe Tal, notamment son nouvel album dans le back et des nouveaux matériels de sonorisation.Pour le Directeur artistique de Tal National Mouhamad Almoumine Youssouf, alias Almayda, la r...

Le Groupe de rap ONEENS (On Est Ensemble) : Rocksim et Frédozo, un duo qui porte loin la voix du Niger dans le showbiz i…

Le Groupe de rap ONEENS (On Est Ensemble) : Rocksim et Frédozo, un duo qui porte loin la voix du Niger dans le showbiz international

Connu à l'origine pour son style exclusivement inspiré par le Rap et le Hip Hop, le groupe ONEENS s'impose aujourd'hui dans les rythmes RnB, musique urbaine originaires des Etats-Unis dont raffole la jeunesse nigérienne et internationale. Après la sortie réussie de leur chanson « Together » en septembre dernier, le duo Gélé Karim Rock alias Rocksim et Frederik Bali Komenati alias Frédozo revient avec un titre positivement accueilli par ...

Interview de Amadou Ousmane, auteur du livre '' Propos d'Arbi'' : ''Changeons les habitudes pour changer de comportement…

Interview de Amadou Ousmane, auteur du livre '' Propos d'Arbi'' : ''Changeons les habitudes pour changer de comportement''

Monsieur Ousmane, vous venez de publier votre énième livre. Et vous l'avez titré : ''Propos Arbi''... du nom d'une rubrique bien connue publiée dans les colonnes du quotidien national ''Le Sahel'' dans les années '80. Ceux de nos lecteurs qui n'ont peut- être pas connu cette période-là voudraient bien savoir que contient cet ouvrage, et qui est Arbi ?Commençons par Arbi...Arbi est un personnage fictif, un citoyen lambda qui s'était donn...

Festival des continents : Une participation remarquée du Niger

Festival des continents : Une participation remarquée du Niger

L'ambassadeur, délégué permanent du Niger auprès de l'Unesco, SE Inoussa Ousseini a représenté notre pays, aux cérémonies du Festival des Continents, organisées du 5 au 9 juillet au Fort de Querqueville, Cherbourg-en Cotentin, dans le nord de la France.Ce festival, dont c'est la première édition, fondé par Monsieur Boubekeur Khelfaoui, a été placé sous la présidence de Monsieur Oumar Keita, ambassadeur, délégué permanent du Mali auprès ...

Niamey/Culture - Concours Miss Littérature Niger 2018 : Mlle Ali Firdaoussi du clab remporte le concours

Niamey/Culture - Concours Miss Littérature Niger 2018 : Mlle Ali Firdaoussi du clab remporte le concours

Le samedi 19 mai dernier a eu lieu, la finale de la première édition, du concours « Miss Littérature Niger 2018 » au Centre Culturel Oumarou Ganda, dans la salle de conférence du Centre des Réseaux de Bibliothèques et de la Lecture Publique. C'est Mlle Ali Firdaoussi, élève en classe de 2nde A au lycée CLAB qui remporté le concours avec une note générale de 19,5/20 et s'adjuge ainsi le titre de Miss Littérature Niger 2018. Mlle Mahamane...

Culture/ Le tissu pagne africain : Objet et support de belles créations

Culture/ Le tissu pagne africain : Objet et support de belles créations

Le pagne africain est le vêtement le plus usité par les femmes en Afrique, c'est une tradition vivace, d'environ un siècle; il fait parler de lui en mode. Le tissu pagne marque encore plus sa présence à travers des accessoires de mode tels que les bracelets, les chaines, les boucles d'oreilles, les sacs, les chaussures, les serres têtes, les trousseaux de maquillage...Cette mode est beaucoup prisée par les femmes, certains artistes y ex...

Le Monument de la Renaissance Africaine, à Dakar (Sénégal) : Un ouvrage pour la "dignité" du Continent ?

Le Monument de la Renaissance Africaine, à Dakar (Sénégal) : Un ouvrage pour la "dignité" du Continent ?

Le Monument de la Renaissance Africaine est l'un des grands projets du président Abdoulaye Wade. C'est une statue de 52 mètres de haut en bronze et cuivre, érigée à Ouakam sur une des collines volcaniques, les « mamelles », qui surplombent Dakar sur la pointe de l'Océan Atlantique. Inauguré le 3 avril 2010, à la veille du cinquantenaire de l'indépendance du Sénégal, l'ouvrage représente une famille dressée vers le ciel, l'homme portant ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.