Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

DISCOURS DU CHEF DE L'ETAT DANS LE BOBOYE : «LE BOBOYE DOIT ETRE RESTAURE DANS SON STATUT D'UN DES GRENIERS AGRICOLES DU NIGER», DECLARE SEM. ISSOUFOU MAHAMADOU

Cette terre, aux potentialités humaines et économiques inestimables est une image réduite du Niger. En effet, en raison de ses potentialités elle a vu déferler au cours des XVIII et XIXe siècles notamment, des vagues successives d'immigration de populations Zarma, Peulh, Touareg, Haoussa et même Kanouri, attirées par ses disponibilités en terre de culture et de pâturage. Aussi, la réalité profonde de cette région se trouve dans les alliances qui se sont nouées au fil du temps et qui ont toujours transcendé les clivages de l'ethnicité. Cette réalité se trouve aussi dans la large fusion des groupes humains au point que nous pouvons aujourd'hui dire que la région des Dallols est un véritable creuset de l'unité nationale car la vallée unit tant de régions nigériennes puisqu'elle s'étend aussi sur le Tagazar, l'Imannan, le Tondikandia et le kurfay, charriant des eaux qui autrefois venaient des montagnes de l'Aïr et qui se déversaient dans le fleuve Niger

Mesdames et messieurs,

Le Dallol c'est aussi ses potentialités actuelles. Avec plus de 50 mares permanentes et des réserves insoupçonnées en eau souterraine de faible profondeur, il est possible d'irriguer près de 300 000 ha de terres disponibles tout en permettant d'assurer un élevage plus dynamique avec un cheptel important. Il y'a là de la place pour la prospérité individuelle et collective propice à la paix, la quiétude et l'harmonie entre toutes les communautés.

Mesdames et Messieurs,

Comment ne pas évoquer à ce niveau la problématique des conflits fonciers si récurrents ici et qui malheureusement sont très souvent meurtriers. A cet égard, il y'a lieu de rappeler que de 1996 à ce jour, pas moins de 70 personnes ont perdu la vie à la suite de conflits fonciers. Kotaki/Fonobirgui en 1996 ; Banigoungou 1997 ; Wazeye/ Diawondo en 1998, Afodamata/Garbou en 2005, Kankandi en 2003, Tanabéri en 2009 et plus récemment ZUZU Saney. Ce triste et douloureux bilan nous interpelle tous. Il révèle combien il est urgent de trouver des solutions définitives aux conflits fonciers qui, au delà du Boboye, constituent une préoccupation nationale. Ces solutions doivent être recherchées dans les causes réelles de ces conflits qui au-delà des séquelles de l'histoire, sont fondamentalement d'ordre écono-mique. Ma conviction est que la récurrence de ces conflits est liée à, une pression démographique forte dans un contexte d'insuffisance et de pauvreté des terres. Avec 95% d'occupation des terres agricoles, une densité de population de 55 habitants au Km2, une baisse de rendement de 40% depuis une vingtaine d'année, il est aisé d'appréhender la récurrence de ces conflits. Au niveau national, les données sont quasiment identiques et tournent autour de 9/10e de taux d'occupation des terres exploitables avec pour corollaire le rétrécissement, voire la disparition de certains couloirs de passage, entrainant des conflits entre agriculteurs et éleveurs.

Il s'explique aussi par certaines insuffisances qui révèlent les limites de la gouvernance dans ce domaine. C'est pourquoi j'en appelle à la responsabilité de tous les acteurs, simple citoyen, mouvements associatifs, chefs traditionnels, leaders politiques et religieux, autorités administratives et judiciaires afin que chacun dans sa sphère de compétence soit respectueux des règles établies et fasse preuve de responsabilité et de sagesse. L'éleveur n'est pas l'ennemi de l'agriculteur ; l'agriculteur n'est pas l'ennemi de l'éleveur, ils sont complémentaires. Ils ont tous les deux un ennemi commun : la pauvreté. Ils doivent s'unir, marcher côte à cote, coude à coude, main dans la main pour combattre cet ennemi commun.

Mesdames et messieurs,

Ce que je viens de dire rend encore plus pertinent l'initiative 3N dont la mise en œuvre nous permettra d'assurer la sécurité alimentaire pour tous, en favorisant non seulement une meilleure exploitation des terres mais aussi une meilleure intégration de l'agriculture et de l'élevage. Grace aux méthodes innovantes qu'elle implique, elle favorisera la multiplication par trois, voire par cinq les rendements actuels selon le type de sol. Pour atteindre ces objectifs, votre engagement est nécessaire ; il l'est d'autant plus que l'environnement agricole est caractérisé par une dégradation poussée des sols du fait des effets conjugués des érosions hydrique et éolienne et le prélèvement inconsidéré sur le potentiel végétal. D'ores et déjà le programme d'urgence dans son volet environnement a permis la récupération dans le Boboye de plusieurs ha de terre dégradée. Il a permis aussi l'empoissonnement des mares.

Dans son volet agriculture, le programme d'urgence a permis d'investir dans le Boboye plus d'1 milliard de francs CFA en semences, engrais, pesticides, kits de petits matériels, puits maraîchers, aménagements de marchés, ainsi que la construction de magasins de stockage de vivres. Concernant l'élevage, le programme d'urgence, a permis la vaccination du cheptel ainsi que la formation d'auxiliaires d'élevage, la mise en place d'aliments pour bétail, la construction de banques d'aliment pour bétail, l'aménagement et la sécurisation des espaces pastoraux, l'embouche et la reconstitution du cheptel. Parce que la situation alimentaire est loin d'être reluisante avec 101 villages déficitaires regroupés dans 6 zones vulnérables et un déficit fourrager important, le programme d'urgence a permis l'achat de 1 180 tonnes de céréales pour venir en aide à environ 77 000 personnes en situation d'insécurité alimentaire.

Sur le plan hydraulique, il faut noter la réalisation de 8 mini adductions d'eau potable, 11 nouveaux poste autonomes, 5 nouveaux puits cimentés, 10 autres puits réhabilités, le tout pour un coût total d'environ 800 millions de francs CFA.

Mesdames et Messieurs ;

Dan le secteur de l'éducation, plus de 400 millions francs CFA ont été investis dans la construction et l'équipement des classes, dans l'achat de fournitures scolaires et le recrutement de 369 enseignants. Dans le domaine de la santé, en plus des médecins recrutés dans les 8 communes de vos deux départements, il faut noter la réhabilitation et l'électrification de deux CSI, l'organisation des journées de vaccination et la dotation des CSI en produits pharmaceutiques.

Mesdames et Messieurs ;

Le programme de la renaissance continuera à travailler inlassablement au bonheur du peuple nigérien, notamment dans la recherche de la cohésion sociale. S'agissant de votre région, comme annoncé va se tenir dans les meilleurs délais un forum inclusif sur la coexistence pacifique et la résolution des conflits fonciers. En tout état de cause, nous sommes tenus de donner une nouvelle et meilleure image à cette région, celle d'une intégration réussie en phase avec l'héritage intellectuel et civilisationnel de paix et de tolérance laissé par vos illustres ancêtres. Le Boboye doit être restauré dans son statut d'un des greniers agricoles du Niger.

Je vous remercie »

Discours

«La crise sécuritaire que connaît actuellement notre sous région, commande à nos Etats d'accorder une place de choix aux…

«Mesdames, Messieurs ; Honorables invités,Mon pays, le Niger, se réjouit de l'honneur qui lui est fait d'abriter pour la première fois la rencontre de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'AMP-UEMOA. Au nom du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Elhadji IssoufouMahamadou, du Gouvernement et du Peuple nigériens, je vous souhaite la cordiale bienvenue au Niger. Je voudrais aussi vous exprimer ma profond...

DISCOURS DU CHEF DE L'ETAT AU DINER DE GALA OFFERT EN L'HONNEUR DU PREMIER MINISTRE TURC

«Votre grande vision vous a amené à tourner vos regards vers l'Afrique dont une partie importante était rattachée à l'Empire Ottoman», déclare SEM. Issoufou Mahamadou« Monsieur le Premier Ministre Erdogan,Madame Erdogan,Monsieur le Président de l'Assemblée nationale,Monsieur le Premier Ministre,Messieurs les anciensPrésidents de la République et Chefs d'Etat,Mesdames et Messieurs lesResponsables des Institutions de la RépubliqueMesdames...

DISCOURS DU CHEF DE L'ETAT LORS DE LA VISITE OFFICIELLE D'AMITIE ET DE TRAVAIL DU PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT…

«Le Niger entend utiliser à fond le cadre tracé par ce partenariat pour développer la coopération entre nos deux pays dans tous les secteurs », déclare le SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat« Monsieur le Premier Ministre,Mesdames et Messieurs les Ministres,Mesdames, Messieurs,Nous sommes particulièrement honorés de recevoir, aujourd'hui, le Premier Ministre d'un pays riche de son histoire, important sur l...

DISCOURS DE CLOTURE PRONONCE PAR LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, SEM. BRIGI RAFINI AU 1ER FORUM ECONOMIQUE NI…

«Les relations entre les secteurs privés de nos deux pays connaîtront sans aucun doute un nouvel essor et il nous appartiendra, chacun dans sa sphère de compétence, de tout mettre en œuvre pour respecter les engagements pris »«Assalamou Alaykoum warahamatoullah wabarakatahouExcellence Monsieur RecepTayyib Erdogan, Premier Ministre de Turquie ;Mesdames et Messieurs les opérateurs du secteur privé turcs et nigériens ;Chers invités ;C'est ...

ALLOCUTION DE SEM. BRIGI RAFINI A LA CELEBRATION DE L'ANNEE INTERNATIONALE DES COOPERATIVES

« Le gouvernement entend créer les conditions favorables à la mise en œuvre de cette politique de développement durable des productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques », assure le Premier ministre, SEM. Brigi RafiniMesdames et Messieurs,Je voudrais tout d'abord vous présenter les salutations du Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou. L'année 2012 a été déclarée par les Nations Unies, année internationale des coopérati...

DISCOURS DE SEM. YAYI BONI A LA 1ERE SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE AU SOMMET DES CHEFS D'ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE…

« J'ai le ferme espoir que ce partenariat contribuera à la réalisation des objectifs de renouveau de notre Communauté », déclare SEM. Yayi Boni, Président en exercice sortant« - Distingués invités ;- Mesdames et Messieurs ;Le devoir de mémoire est le meilleur témoignage de reconnaissance rendu aux grands hommes et de notre fidélité aux nobles idéaux qu'ils ont incarnés.

DISCOURS DE SEM. ISSOUFOU MAHAMADOU A LA 1ERE SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE AU SOMMET DES CHEFS D'ETAT ET DE GOUVER…

« Avec plus de deux millions de kilomètres carrés et plus de 68 millions d'habitants, l'espace que constituent les pays membres du Conseil de l'Entente est économiquement viable », déclare SEM. Issoufou Mahamadou, dans son allocution de bienvenueMesdames et Messieurs,Le peuple Nigérien, par ma voix, souhaite aux Chefs d'Etat et de Gouvernement, ainsi qu'à leurs délégations, la très chaleureuse et fraternelle bienvenue au Niger. Permette...

DISCOURS DU PREMIER MINISTRE A L'OUVERTURE DU FORUM REGIONAL PAYSAN OUEST AFRICAIN

«Ensemble, nous devons soutenir l'agriculture familiale et réfléchir aux meilleures stratégies pour son financement et sa modernisation», déclare SEM. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement « Mesdames et messieurs,Je voudrais tout d'abord vous transmettre les salutations du Président de la République, Chef de l'Etat, SE Elhadji Issoufou Mahamadou, ainsi que ses voeux de succès aux travaux du présent forum.Je voudrais égal...

INTERVENTION DU PREMIER MINISTRE LORS DE LA VISITE OFFICIELLE DU PREMIER MINISTRE LIBYEN AU NIGER

«Cette visite est la preuve éclatante (...) de l'excellence des relations qui existent si fortement entre le Niger et la Libye, relations qui remontent loin dans l'histoire», déclare SEM. Brigi Rafini«Excellence Monsieur le PremierMinistre, Chef du Gouvernement de la Libye,Madame, Messieurs les Ministres,Distingués membres des délégations Libyenne et Nigérienne,

ALLOCUTION D'OUVERTURE PRONONCEE PAR LE PREMIER MINISTRE AU 2EME CONGRES DE L'AFRO MIDDLE EAST HERNIA SOCIETY (AMEHS)

« Nous voulons ainsi d'une médecine de qualité adaptée aux problèmes de santé des populations nigériennes », déclare SEM. BrigiRafini« Mesdames et messieurs ;Chers congressistes ;Je voudrais, tout d'abords, vous transmettre les salutations du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, parrain du 2eme Congrès de l'Afro Middle East Hernia Society ainsi que ses vœux de succès.

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un chang…

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un changement de comportement dans la région de Dosso

L'Initiative 3N, faudrait-il le rappeler, est un programme ambitieux, une vision du Présid...

vendredi 21 avril 2017

Cultures irriguées à Dosso : D'importantes potenti…

Cultures irriguées à Dosso : D'importantes potentialités en terres irrigables dans la région

Les cultures irriguées contribuent à l'atteinte de l'objectif global de l'Initiative 3N. L...

vendredi 21 avril 2017

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'…

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'espoir dans le petit business malgré la peur....

Du 11 au 22 mars dernier, une trentaine de journalistes africains ont séjourné dans la cap...

vendredi 14 avril 2017

L'air du temps

Ces scènes de rue, telles qu'on les aime

Ces scènes de rue, telles qu'on les aime

Des scènes de rue, on en trouve très fréquemment à Niamey. De quoi satisfaire les bandes d...

vendredi 21 avril 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.