Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

«Je me réjouis aujourd'hui de ce que le Projet Régional «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel,» ait vu le jour suite à l'appel de Niamey», déclare le Premier ministre Brigi Rafini

SEM. Brigi Rafini SEM. Brigi Rafini


«Honorables Députés ;
-Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
-Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique et Consulaire,
-Monsieur le Directeur régional de la Banque Mondiale
-Monsieur le Directeur régional du Bureau UNFPA de l'Afrique de l'Ouest et du Centre
-Monsieur le Représentant de l'Organisation Ouest Africaine de la Santé ;
-Mesdames et Messieurs les Représentants des Bureaux Pays de UNFPA
-Mesdames et Messieurs les représentants des Organisations Internationales ;
-Mesdames et Messieurs les représentants des Organisations Non Gouvernementales et des Associations ;
-Mesdames et Messieurs les Chefs de délégations et Représentants des pays amis concernés par la mise en œuvre du Projet Régional «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel» ;
-Distingués Invités ;
-Mesdames et Messieurs,
Il y'a de cela deux ans, ici même au palais des congrès le 06 novembre 2013, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat, lançait un appel à l'action sur les questions de population et développement, en présence de grands témoins notamment, Monsieur Ban Ki-Moon, Secrétaire Général de l'Organisation des Nations Unies, Monsieur Jim Yong Kim, Président du Groupe de la Banque Mondiale, Madame Lamini Zuma, Présidente de la Commission de l'Union Africaine et Monsieur Babatundé Osotimehin, Directeur Exécutif du Fonds des Nations Unies pour la Population.
En cette même circonstance, le Président de la République exhortait les pays du Sahel à sortir du cercle vicieux de la pauvreté pour enclencher le cercle vertueux du développement humain. Aussi, il avait en l'occurrence insisté sur la nécessité de mettre davantage en valeur le capital humain car la richesse fondamentale de tous les pays en général et celle de ceux du Sahel en particulier, réside dans les peuples.
Aussi avait-il également mis en exergue des préoccupations d'actualité notamment les mariages précoces, l'autonomisation des femmes et la scolarisation des enfants en particulier celle des jeunes filles, qui constituent de réels défis pour nos Etats.
Faisant suite à cet appel, la Banque Mondiale et l'ONU se sont engagées à soutenir activement les pays du Sahel pour leur permettre d'accélérer le dividende démographique par la prise en charge des questions de santé, de nutrition et de capital humain.

Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Je me réjouis aujourd'hui de ce que le Projet Régional « Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel, » ait vu le jour suite à l'appel de Niamey. C'est un projet multisectoriel d'appui à la Santé et à la population, dans nos différents pays. Il vient en appui aux pays du sahel ( Mali, Niger, Mauritanie, Tchad, Burkina Faso) auxquels s'ajoute la Côte d'Ivoire pour développer et mettre en œuvre des interventions appropriées afin de bénéficier du dividende démographique, à travers notamment l'accroissement de l'utilisation des services de santé de la reproduction, maternelle, néonatale, infantile, l'amélioration de l'état nutritionnel des femmes et des enfants, ainsi que l'autonomisation des adolescentes, des femmes et des jeunes.

Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Ce Projet que nous lançons ce jour, d'un montant de 103 millions de dollars US, soit environ 52 milliards de F CFA, entièrement financé par la Banque Mondiale, apportera un appui aux secteurs sociaux de base afin d'avoir à moyen et long terme des effets sur la maîtrise de la croissance démographique, l'amélioration des conditions de vie de la population et par conséquent une réduction de la pauvreté. Ceci est en conformité avec les stratégies définies dans nos Plans de Développement, nos plans sectoriels et la Stratégie de Partenariat de la Banque mondiale avec nos pays respectifs.
Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
L'objectif assigné à ce Projet est : «d'intensifier la production, la diffusion et l'adoption des meilleures pratiques régionales en matière de réduction de la fécondité dans les pays participants » par : des interventions de l'offre (approvisionnement et distribution de produits de qualité, la disponibilité et la qualité des agents de santé) et ; des interventions dirigées vers la demande (communication du changement social et comportemental, autonomisation des femmes et filles).
Mesdames et Messieurs,
Comme vous le savez, les pays du Sahel font face à de nombreux défis dont entre autres l'analphabétisme, les faibles niveaux d'éducation surtout chez les filles, le mariage précoce, la pauvreté, les faibles taux de contraception moderne, l'extrême jeunesse de la population, l'insuffisance de la promotion d'emplois des jeunes, l'insécurité alimentaire, l'inadéquation entre la croissance démographique et les ressources économiques du pays, etc.
En effet, dans le Sahel, la transition démographique tarde à se concrétiser. Alors que la mortalité infantile est en baisse, les taux de fécondité restent les plus élevés au monde. Cette situation se traduit entre autres par : une structure d'âge défavorable qui entrave considérablement la croissance économique ; d'importants besoins budgétaires ; et des demandes massives d'emplois des jeunes.


Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Cette situation peut être fortement améliorée si des investissements stratégiques sont faits notamment dans les domaines de la population, de la santé et de l'éducation incluant l'éducation informelle des adolescentes, et si des bonnes politiques économiques sont mises en œuvre, à travers une bonne gouvernance.
Dès lors, la mise en œuvre de ce projet sera une réponse adéquate pour relever les principaux défis sociodémographiques et économiques du Sahel que j'évoquais tantôt.

Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Aujourd'hui la préoccupation de nos pays ayant une population jeune reste tournée vers le dividende démographique. Pour y parvenir, nous nous devons de mettre l'accent sur l'amélioration du système éducatif, les logements sociaux, la santé de la reproduction, l'accès équitable aux services, l'emploi, etc.
Nous devons investir plus dans la scolarisation de la jeune fille et l'alphabétisation de la femme, de la réduction de la mortalité maternelle et infantile, l'augmentation du taux de prévalence contraceptive, les mesures de gratuité des produits de Planification Familiale et l'amélioration des conditions d'accès aux services de santé.
En somme, il nous faut investir plus dans le capital humain, dans la création d'emplois décents et dans la bonne gouvernance. Nos pays respectifs doivent agir en synergie pour relever les défis en améliorant la disponibilité des services de santé reproductive, maternelle, infantile et nutritionnelle, en renforçant la communication sociale, et en partageant les expériences et initiatives.

Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Ma présence à vos côtés pour présider la présente cérémonie traduit l'engagement du Président de la République et du gouvernement à œuvrer résolument pour l'amélioration la situation des femmes et des adolescentes.
Je voudrais, tout particulièrement, saluer la présence des délégations des six pays concernés : le Burkina-Faso, la Côte d'Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.
En leur nom, j'adresse mes sincères remerciements aux partenaires techniques et financiers, en particulier la Banque Mondiale et le Fonds des Nations Unies pour la Population pour leur soutien et leur appui financier important.
Sur ce, je déclare officiellement lancées les activités du Projet Régional « Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel ».
Je vous remercie. »

Onep
www.lesahel.org

Economie

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afroc…

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afrocapitalisme

Pari réussi pour la troisième fois, pour la Fondation Tony Elumelu, la plus grande initiative philanthropique africaine dédiée à l'entrepreneuria. La rencontre a mobilisé à Lagos au Nigéria, du 13 au 14 octobre environ 1300 personnes, des jeunes entrepreneurs surtout et des décideurs politiques venus de 54 pays africains pour deux jours d'intenses activités en faveur de l'entrepreneuriat sur le Continent.Pendant deux jours, Lagos, la pl...

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo fait partie des 1000 jeunes entrepreneurs selectionnés dans le cadre du programme « TEF entrepreneurship 2017». Au total il y a dix nigériens bénéficiaires de ce programme qui vise à identifier, former, encadrer et financer les 1000 meilleurs entrepreneurs sélectionnés suite à une compétition.Alhousseini Tambo Djibo travaille dans l'agro business. Il a une entreprise dénommée "Ranch du Sahel", qui fait de la prod...

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

En mission de travail au Niger, la conseillère fédérale de la confédération helvétique(Suisse) et cheffe du département fédéral de la Justice et de la police de Berne Mme Simoneta Sommagura et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, ont signé, le jeudi 5 octobre dernier, à Niamey un accord d'un montant de 7,5 millions de francs suisses, soit ...

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période…

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période 2017-2020

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la FAO au Niger M. Lassaad Lachal ont signé hier après midi le Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger déterminant les principaux axes d'intervention de la FAO dans notre pays pour la période 2017-2020. Au cours de cette période, la FAO va mobiliser 50 millions de dollars US en faveur du Niger en vue d'accompagner ses actions du développement. La cérémon...

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgéta…

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgétaires en faveur du Niger dans le cadre du 14ème FAD selon M. Akinwumi Adesina

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Akinwumi Adesina ont co-animé hier en début d'après au Palais de la Présidence de la République un point de presse relatif à l'entretien qu'il a eu avec le chef de l'Etat dans le cadre de coopération entre le Niger et la BAD.A l'entame de ses propos, M. Akinwumi Adesina a d'abord rappelé avoir réalisé son mémoire de maîtrise et...

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : …

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : Voyage au milieu de nulle part, sur l'Océan indien

Pour aller en Australie, au pays de nulle part perdu en plein milieu des océans, vous avez...

vendredi 20 octobre 2017

Australie, d'une ville à une autre

Australie, d'une ville à une autre

Pour le visiteur qui va en Australie en venant de vers l'Afrique la ville de Perth, capita...

vendredi 20 octobre 2017

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les mille et une ruses des brouteurs

Les mille et une ruses des brouteurs

Décidément, les escrocs qui écument le web n'en démordent guère. Chaque jour qui passe, il...

vendredi 20 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.