Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

COMINAK/ Entretien avec le Directeur Général : "Notre objectif est de maintenir la capacité à produire le plus longtemps possible malgré le contexte dévavorable du marché", déclare M. Moussa Souley

cominakL'accord stratégique de partenariat signé entre le Niger et le groupe AREVA précise que les directeurs généraux des sociétés minières, à savoir la COMINAK et la SOMAÏR, seront exclusivement des Nigériens. C'est ainsi qu'en ce qui concerne la COMINAK, le groupe AREVA et les autorités nigériennes ont porté leur choix, le 1er juillet 2016, sur M. Moussa Souley pour occuper le poste de Directeur Général à cause de sa compétence, son expérience et sa capacité à développer l'activité de cette compagnie. Dans l'interview qui suit, le nouveau Directeur Général nous parle de son parcours, de sa mission et surtout comment il compte préserver les intérêts de tous les actionnaires du groupe.
Monsieur le Directeur général, dans le cadre de l'accord de partenariat stratégique signé entre le Niger et le groupe AREVA, il est convenu que le Directeur Général de la Compagnie Minière d'Akouta (COMINAK) sera désigné en 2016. Aujourd'hui, nous pensons que l'accord est respecté. Vous avez été désigné, au mois de juillet 2016, par le Conseil d'Administration de COMINAK comme Directeur Général. Veuillez vous présenter à nos lecteurs.

J'ai eu ma formation scientifique de base à la Faculté des Sciences de l'Université Abdou Moumouni de Niamey, que j'ai complétée au plan technique à Montréal au Canada dans le domaine du Génie Minier. Mon 1er poste d'Ingénieur, je l'ai occupé au sein du Groupe Minier Noranda au Québec avant de rentrer au Pays où, après un passage à l'EMIG comme encadreur, j'ai rejoint COMINAK en Janvier 1991. J'y ai évolué jusqu'en fin 2002, puis j'ai poursuivi ma carrière à Paris au siège du Groupe AREVA. Cela m'a donné l'opportunité de travailler sur des sujets plus généraux que la mine, et sur divers sites du groupe à travers le monde. De retour au Niger, j'ai géré, de 2006 à 2010, sur le siège d'AREVA à Niamey, des sujets tout aussi variés que la Sécurité au Travail, l'Environnement Minier, les Actions Sociétales et la Communication. Depuis Août 2010, j'étais Directeur des Exploitations de COMINAK à Arlit.

Votre nomination intervient dans un contexte défavorable caractérisé par la chute du prix de l'uranium sur le marché international, et parfois des débrayages des travailleurs de la mine. Nous savons que la COMINAK constitue une des plus grandes mines souterraines au monde, mais qui a produit en 2015, 1 607 tonnes d'uranium. Quels sont vos objectifs pour améliorer ou maintenir la capacité de la production actuelle ?

Comme vous l'avez si bien dit, le marché mondial de l'uranium n'est pas favorable en ce moment. Les cours sont à leur niveau le plus bas depuis plus de 10 ans, et les industries minières doivent s'adapter pour survivre. Heureusement pour nous, depuis quelques années, COMINAK est dans une démarche de maîtrise de ses coûts de production et nous avons obtenu des résultats tangibles qui nous encouragent à poursuivre. Nous sommes par ailleurs confrontés à l'épuisement de nos réserves favorables en uranium, et le reste à extraire est plus difficile à sortir. Notre objectif est de poursuivre cette dynamique de maîtrise des coûts, de maintenir notre capacité à produire le plus longtemps possible malgré le contexte défavorable du marché.cominak-2

La COMINAK est créée depuis 1974, c'est-à-dire depuis près de 43 ans, mais aucun nigérien n'a dirigé cette société. Compte tenu de votre position en tant que nigérien et de votre longue expérience de l'industrie minière de l'uranium, surtout de la COMINAK dont vous étiez récemment le directeur des exploitations, et en votre qualité de Directeur Général, comment comptez-vous préserver les intérêts de tous les actionnaires, comme le groupe AREVA qui détient 34%, le japonais Overseas Uranium Ressources Development Company (OURD) qui a 25%, et l'espagnol ENUSA Industrias Avanzadas SA (ENUSA) qui a 10% ?
Pour une entreprise comme COMINAK, le Directeur Général tient son pouvoir du Conseil d'Administration qui est l'instance représentative de tous les actionnaires. Dans l'exercice de cette fonction, il défend les intérêts de l'entreprise pour leur compte. Ceci passe par la prise en compte des intérêts de chacun des partenaires avec leurs poids respectifs. Ces poids sont déterminés par le pays d'implantation des ressources avec ses lois et règlements, le pourcentage de participation au capital, les apports techniques et financiers, etc. Le Directeur Général, mandaté par le Conseil d'Administration, travaille dans l'intérêt de la société COMINAK, pour la développer et la faire prospérer, et ce, pour le compte de ses partenaires.

Quelles sont vos ambition et attentes pour bien mener votre mission à la tête de la Direction de COMINAK ?

Mes ambitions découlent de tout ce que j'ai dit ci-dessus. J'aurai réussi si :
− nos résultats en matière de santé et sécurité au travail, la gestion de notre empreinte environnementale, nos coûts de production et nos résultats financiers continuent à s'améliorer ;
− chaque employé de COMINAK s'identifie à la compagnie et se comporte en acteur engagé et solidaire de son équipe dans la poursuite des objectifs donnés, dans une démarche de développement des compétences indispensables à la conduite de nos activités ;
− les bases industrielles de la compagnie sont préservées avec un niveau d'investissement permettant le renouvellement des ressources et le maintien de l'outil de production;
− la compagnie continue à produire avec les retombées prévues pour l'Etat, les actionnaires et les autres parties prenantes à ses activités ; je pense en particulier aux retombées sociales sur la région d'Arlit.
Tout ceci n'est faisable que dans un climat sain dans les relations avec les différents partenaires, chose que je m'efforcerai d'entretenir.

Interview réalisée par Seini Seydou Zakaria
www.lesahel.org

Economie

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afroc…

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afrocapitalisme

Pari réussi pour la troisième fois, pour la Fondation Tony Elumelu, la plus grande initiative philanthropique africaine dédiée à l'entrepreneuria. La rencontre a mobilisé à Lagos au Nigéria, du 13 au 14 octobre environ 1300 personnes, des jeunes entrepreneurs surtout et des décideurs politiques venus de 54 pays africains pour deux jours d'intenses activités en faveur de l'entrepreneuriat sur le Continent.Pendant deux jours, Lagos, la pl...

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo fait partie des 1000 jeunes entrepreneurs selectionnés dans le cadre du programme « TEF entrepreneurship 2017». Au total il y a dix nigériens bénéficiaires de ce programme qui vise à identifier, former, encadrer et financer les 1000 meilleurs entrepreneurs sélectionnés suite à une compétition.Alhousseini Tambo Djibo travaille dans l'agro business. Il a une entreprise dénommée "Ranch du Sahel", qui fait de la prod...

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

En mission de travail au Niger, la conseillère fédérale de la confédération helvétique(Suisse) et cheffe du département fédéral de la Justice et de la police de Berne Mme Simoneta Sommagura et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, ont signé, le jeudi 5 octobre dernier, à Niamey un accord d'un montant de 7,5 millions de francs suisses, soit ...

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période…

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période 2017-2020

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la FAO au Niger M. Lassaad Lachal ont signé hier après midi le Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger déterminant les principaux axes d'intervention de la FAO dans notre pays pour la période 2017-2020. Au cours de cette période, la FAO va mobiliser 50 millions de dollars US en faveur du Niger en vue d'accompagner ses actions du développement. La cérémon...

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgéta…

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgétaires en faveur du Niger dans le cadre du 14ème FAD selon M. Akinwumi Adesina

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Akinwumi Adesina ont co-animé hier en début d'après au Palais de la Présidence de la République un point de presse relatif à l'entretien qu'il a eu avec le chef de l'Etat dans le cadre de coopération entre le Niger et la BAD.A l'entame de ses propos, M. Akinwumi Adesina a d'abord rappelé avoir réalisé son mémoire de maîtrise et...

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : …

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : Voyage au milieu de nulle part, sur l'Océan indien

Pour aller en Australie, au pays de nulle part perdu en plein milieu des océans, vous avez...

vendredi 20 octobre 2017

Australie, d'une ville à une autre

Australie, d'une ville à une autre

Pour le visiteur qui va en Australie en venant de vers l'Afrique la ville de Perth, capita...

vendredi 20 octobre 2017

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les mille et une ruses des brouteurs

Les mille et une ruses des brouteurs

Décidément, les escrocs qui écument le web n'en démordent guère. Chaque jour qui passe, il...

vendredi 20 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.