Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Séminaire sur la Coopération Economique Nigéro-Nipponne : Regard sur les contours d'une coopération séculaire, fructueuse et multiforme


jicaUn Séminaire sur la Coopération Economique entre le Japon et la République du Niger, s'est tenu, le 18 août 2016, à l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur. Organisé par l'Ambassade du Japon au Niger avec résidence en Côte d'Ivoire et l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) au Niger, ce séminaire a regroupé les représentants de plusieurs Ministères, structures étatiques et Organisations internationales.
Ce séminaire, dont l'objectif est de renforcer la compréhension de la partie Nigérienne sur la coopération au développement du Japon à l'égard du Niger, est un lieu de partage d'information sur la coopération économique entre les deux pays. Une coopération qui s'inscrit dans le cadre des conclusions de la 5ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD V) qui s'est tenue en 2013 à Yokohama au Japon. La TICAD V faut-il le rappeler a été co-organisé par le Japon, la Commission de l'Union Africaine, l'ONU, le PNUD et la Banque Mondiale. Trois axes majeurs ont été dégagés par la TICAD V comme base de la Coopération entre le Japon et l'Afrique à savoir : une Société inclusive et résiliente, une économie robuste et durable et enfin la paix et la stabilité.
Trois allocutions ont marqué le début de ce séminaire. Il s'agit de l'allocution de Monsieur ALI TOURE, Directeur Afrique-Asie au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur ; de l'Allocution du Premier Conseiller à l'Ambassade du Japon au Niger Monsieur Murata Yukuo et celle du Représentant Résident de la JICA au Niger. Dans son allocution, M. Murata a rappelé la visite en juin 2015 de Son Excellence Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger qui a été couronnée par un entretien avec le Premier
Ministre Shinzo Abe.
Suite à cet entretien, le Japon s'est déclaré disponible à accompagner le développement économique et social du Niger. C'est dans ce sens que juste après la visite présidentielle, a-t-il dit, un don hors-projet d'un montant de 200 millions de yens et une aide alimentaire de 490 millions de yens ont été octroyés au Niger par le Japon. Il a ajouté que l'assistance du Japon est exécutée uniquement conformément aux besoins des pays bénéficiaires. Ainsi, pour la mise en œuvre d'une aide au développement plus efficace et plus appropriée, la connaissance par la partie japonaise des besoins du Niger à elle seule ne suffit pas, il est aussi primordial que la partie nigérienne appréhende aussi les principes et les différents mécanismes de la coopération japonaise. M. Murata a enfin adressé ses sincères remerciements et sa profonde gratitude au Ministère des Affaires Etrangères du Niger pour avoir bien voulu mettre à notre disposition l'auditorium Sani Bako et a souhaité que le séminaire contribue à non seulement, renforcer davantage la compréhension à l'égard de l'aide publique au développement du Japon, mais aussi, à rendre plus efficace et plus efficiente la coopération japonaise à l'égard du Niger.
Quant au Représentant Résident de la JICA au Niger, M. Yamagata Shigeo, il a expliqué dans son discours que la JICA est une institution administrative indépendante sous-tutelle du Ministère des Affaires Etrangères du Japon qui a pour Rôle et Mission de « mettre en œuvre les programmes de l'Aide Publique au Développement (APD) bilatérale en faveur des pays en voie de développement ».

C'est dans ce cadre que la JICA intervient au Niger depuis 1965. Cette intervention de la JICA est focalisée au Niger dans les secteurs de l'Education, de l'Agriculture et de la Sécurité pour la concrétisation d'une société inclusive et résiliente. Ces secteurs, a-t-il dit, occupent une place importante dans le Programme de la Renaissance Acte 2 du Président Issoufou Mahamadou. C'est ainsi que, dans le domaine de l'Education par exemple des projets de coopération technique comme Ecole Pour Tous : Projet d'Appui au Développement de l'Education à travers la Participation Communautaire» (EPT/JICA), le «Projet d'Amélioration de l'Enseignement des Mathématiques et des Sciences au Niger» (SMASSE-Niger), ont été mis en œuvre.
Il faut ajouter à cela les aides financières non remboursables dans le cadre des constructions des classes au primaire et au secondaire. Présentement, dans le cadre de cette Aide Financière Non Remboursable un Projet de construction de classes est en cours au niveau du secondaire dans la Ville de Niamey. Plusieurs autres projets similaires ont été mis en œuvre dans le domaine de l'Agriculture comme le Projet de Valorisation des Retenues d'Eau et d'Autopromotion des Communautés Locales (VRACS). Un autre aspect très important de la coopération technique est la formation des cadres Nigériens au Japon et en Pays Tiers dans divers domaines de la vie socio-économique du pays. Les anciens stagiaires une fois de retour au pays s'activent dans la réalisation d'activités dans le cadre du partage des connaissances acquises au Japon. Un exemple édifiant au Niger est la pratique des 5S-KAIZEN au niveau de l'Hôpital National de Lamordé.
Il a aussi ajouté qu'un aspect du programme de formation initié après la TICAD V est le programme de formation en Master appelé ABE Initiative. Les participants à ce programme recevront non seulement une formation académique en master mais aussi profiteront d'un stage professionnel dans des entreprises commerciales ou industrielles japonaises. Deux jeunes nigériens quitteront bientôt pour le Japon pour participer à ce programme. M. YAMAGATA a rendu un hommage particulier à tous les acteurs du niveau central au niveau déconcentré, dont les multiples engagements et dévouements ont permis d'engranger des acquis indéniables dans la mise en œuvre de nos projets que ça soit dans le cadre de la coopération technique ou de l'aide financière non remboursable durant toutes ces années de coopération tout en ajoutant que la Coopération Japonaise saura compter sur leur soutien pour la mise en œuvre des projets de la JICA dans l'avenir. Il a enfin rassuré de son entière disponibilité à accompagner le Niger dans ses efforts de mise en œuvre du Programme de la Renaissance Acte 2 pour le développement économique et social du Niger tout en remerciant au nom de la JICA, les autorités Nigériennes pour leur soutien aux activités entreprises par la JICA au Niger.
Au cours de ce séminaire, le Conseiller de l'Ambassade du Japon a eu à faire une présentation sur la coopération du Japon au Niger, la TICAD V et ont aussi annoncé la tenue prochaine de la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD 6) pour la première fois en Afrique à Nairobi, les 27 et 28 Août 2016. S'en ai suivi la présentation fait par le Bureau de la JICA Niger qui a eu à présenter les activités réalisées par la JICA au Niger qui s'articulent autour de l'Education,
L'agriculture, la paix et la stabilité, puis une autre présentation faite par la Présidente de l'Association Nigérienne des Anciens Stagiaires au Japon (ANASJ) sur les activités que l'association a réalisées grâce à l'appui de la JICA. Ensuite, s'en ai suivi les présentations faites par les organisations Internationales (PNUD, HCR, PAM, UNICEF, CICR.) intervenant au Niger à travers des financements du Japon qui ont donné un aperçu de leurs activités, avant de clore la cérémonie avec une séance de question réponses. Parmi les questions, on note celle de savoir le nombre d'emplois créés ou bénéficiaires à travers les activités de certaines organisations internationales au niveau de Diffa ayant reçu un financement du Japon.
Pour le PNUD, environ 1200 jeunes sont employés dans le cadre des activités HIMO et 300 autres jeunes reçoivent une formation professionnelle. Environ 200.000 personnes ont bénéficié des activités du PAM, 60.000 ont bénéficié des activités du HCR, 10.000 enfants et 1400 jeunes filles ont bénéficiés des activités de l'UNICEF, 160.000 personnes ont bénéficiés de l'assistance en vivres du CICR entre autres. En plus, les intervenants ont ajouté que le rôle des humanitaires est de contribuer à atténuer les souffrances des personnes en situation de crise humanitaire et que le rôle de créer un véritable développement local est une responsabilité de l'Etat du Niger. En réponse à la question de savoir si les espaces créés par l'UNICEF pour les enfants et les jeunes filles répondent à la culture locale, la réponse du Représentant Adjoint de l'UNICEF était oui puisque c'est à travers une concertation avec les parents et la prise en compte de leurs idées que les espaces ont été créés et mieux ce sont les langues locales qui sont utilisées.
Ali Maman(onep)
www.lesahel.org

Economie

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afroc…

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afrocapitalisme

Pari réussi pour la troisième fois, pour la Fondation Tony Elumelu, la plus grande initiative philanthropique africaine dédiée à l'entrepreneuria. La rencontre a mobilisé à Lagos au Nigéria, du 13 au 14 octobre environ 1300 personnes, des jeunes entrepreneurs surtout et des décideurs politiques venus de 54 pays africains pour deux jours d'intenses activités en faveur de l'entrepreneuriat sur le Continent.Pendant deux jours, Lagos, la pl...

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo fait partie des 1000 jeunes entrepreneurs selectionnés dans le cadre du programme « TEF entrepreneurship 2017». Au total il y a dix nigériens bénéficiaires de ce programme qui vise à identifier, former, encadrer et financer les 1000 meilleurs entrepreneurs sélectionnés suite à une compétition.Alhousseini Tambo Djibo travaille dans l'agro business. Il a une entreprise dénommée "Ranch du Sahel", qui fait de la prod...

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

En mission de travail au Niger, la conseillère fédérale de la confédération helvétique(Suisse) et cheffe du département fédéral de la Justice et de la police de Berne Mme Simoneta Sommagura et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, ont signé, le jeudi 5 octobre dernier, à Niamey un accord d'un montant de 7,5 millions de francs suisses, soit ...

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période…

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période 2017-2020

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la FAO au Niger M. Lassaad Lachal ont signé hier après midi le Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger déterminant les principaux axes d'intervention de la FAO dans notre pays pour la période 2017-2020. Au cours de cette période, la FAO va mobiliser 50 millions de dollars US en faveur du Niger en vue d'accompagner ses actions du développement. La cérémon...

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgéta…

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgétaires en faveur du Niger dans le cadre du 14ème FAD selon M. Akinwumi Adesina

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Akinwumi Adesina ont co-animé hier en début d'après au Palais de la Présidence de la République un point de presse relatif à l'entretien qu'il a eu avec le chef de l'Etat dans le cadre de coopération entre le Niger et la BAD.A l'entame de ses propos, M. Akinwumi Adesina a d'abord rappelé avoir réalisé son mémoire de maîtrise et...

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 …

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 femmes victimes chaque année

La Fistule Génitale Féminine est une infirmité temporaire ou permanente consécutive à un t...

jeudi 5 octobre 2017

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'…

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'accompagnement des femmes fistuleuses

Dimol est une organisation non gouvernementale nigérienne qui œuvre depuis plusieurs année...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Depuis plusieurs années, l'on assiste à une prolifération des écoles privées dans tous les...

vendredi 13 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.