Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Séminaire sur la Coopération Economique Nigéro-Nipponne : Regard sur les contours d'une coopération séculaire, fructueuse et multiforme


jicaUn Séminaire sur la Coopération Economique entre le Japon et la République du Niger, s'est tenu, le 18 août 2016, à l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur. Organisé par l'Ambassade du Japon au Niger avec résidence en Côte d'Ivoire et l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) au Niger, ce séminaire a regroupé les représentants de plusieurs Ministères, structures étatiques et Organisations internationales.
Ce séminaire, dont l'objectif est de renforcer la compréhension de la partie Nigérienne sur la coopération au développement du Japon à l'égard du Niger, est un lieu de partage d'information sur la coopération économique entre les deux pays. Une coopération qui s'inscrit dans le cadre des conclusions de la 5ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD V) qui s'est tenue en 2013 à Yokohama au Japon. La TICAD V faut-il le rappeler a été co-organisé par le Japon, la Commission de l'Union Africaine, l'ONU, le PNUD et la Banque Mondiale. Trois axes majeurs ont été dégagés par la TICAD V comme base de la Coopération entre le Japon et l'Afrique à savoir : une Société inclusive et résiliente, une économie robuste et durable et enfin la paix et la stabilité.
Trois allocutions ont marqué le début de ce séminaire. Il s'agit de l'allocution de Monsieur ALI TOURE, Directeur Afrique-Asie au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur ; de l'Allocution du Premier Conseiller à l'Ambassade du Japon au Niger Monsieur Murata Yukuo et celle du Représentant Résident de la JICA au Niger. Dans son allocution, M. Murata a rappelé la visite en juin 2015 de Son Excellence Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger qui a été couronnée par un entretien avec le Premier
Ministre Shinzo Abe.
Suite à cet entretien, le Japon s'est déclaré disponible à accompagner le développement économique et social du Niger. C'est dans ce sens que juste après la visite présidentielle, a-t-il dit, un don hors-projet d'un montant de 200 millions de yens et une aide alimentaire de 490 millions de yens ont été octroyés au Niger par le Japon. Il a ajouté que l'assistance du Japon est exécutée uniquement conformément aux besoins des pays bénéficiaires. Ainsi, pour la mise en œuvre d'une aide au développement plus efficace et plus appropriée, la connaissance par la partie japonaise des besoins du Niger à elle seule ne suffit pas, il est aussi primordial que la partie nigérienne appréhende aussi les principes et les différents mécanismes de la coopération japonaise. M. Murata a enfin adressé ses sincères remerciements et sa profonde gratitude au Ministère des Affaires Etrangères du Niger pour avoir bien voulu mettre à notre disposition l'auditorium Sani Bako et a souhaité que le séminaire contribue à non seulement, renforcer davantage la compréhension à l'égard de l'aide publique au développement du Japon, mais aussi, à rendre plus efficace et plus efficiente la coopération japonaise à l'égard du Niger.
Quant au Représentant Résident de la JICA au Niger, M. Yamagata Shigeo, il a expliqué dans son discours que la JICA est une institution administrative indépendante sous-tutelle du Ministère des Affaires Etrangères du Japon qui a pour Rôle et Mission de « mettre en œuvre les programmes de l'Aide Publique au Développement (APD) bilatérale en faveur des pays en voie de développement ».

C'est dans ce cadre que la JICA intervient au Niger depuis 1965. Cette intervention de la JICA est focalisée au Niger dans les secteurs de l'Education, de l'Agriculture et de la Sécurité pour la concrétisation d'une société inclusive et résiliente. Ces secteurs, a-t-il dit, occupent une place importante dans le Programme de la Renaissance Acte 2 du Président Issoufou Mahamadou. C'est ainsi que, dans le domaine de l'Education par exemple des projets de coopération technique comme Ecole Pour Tous : Projet d'Appui au Développement de l'Education à travers la Participation Communautaire» (EPT/JICA), le «Projet d'Amélioration de l'Enseignement des Mathématiques et des Sciences au Niger» (SMASSE-Niger), ont été mis en œuvre.
Il faut ajouter à cela les aides financières non remboursables dans le cadre des constructions des classes au primaire et au secondaire. Présentement, dans le cadre de cette Aide Financière Non Remboursable un Projet de construction de classes est en cours au niveau du secondaire dans la Ville de Niamey. Plusieurs autres projets similaires ont été mis en œuvre dans le domaine de l'Agriculture comme le Projet de Valorisation des Retenues d'Eau et d'Autopromotion des Communautés Locales (VRACS). Un autre aspect très important de la coopération technique est la formation des cadres Nigériens au Japon et en Pays Tiers dans divers domaines de la vie socio-économique du pays. Les anciens stagiaires une fois de retour au pays s'activent dans la réalisation d'activités dans le cadre du partage des connaissances acquises au Japon. Un exemple édifiant au Niger est la pratique des 5S-KAIZEN au niveau de l'Hôpital National de Lamordé.
Il a aussi ajouté qu'un aspect du programme de formation initié après la TICAD V est le programme de formation en Master appelé ABE Initiative. Les participants à ce programme recevront non seulement une formation académique en master mais aussi profiteront d'un stage professionnel dans des entreprises commerciales ou industrielles japonaises. Deux jeunes nigériens quitteront bientôt pour le Japon pour participer à ce programme. M. YAMAGATA a rendu un hommage particulier à tous les acteurs du niveau central au niveau déconcentré, dont les multiples engagements et dévouements ont permis d'engranger des acquis indéniables dans la mise en œuvre de nos projets que ça soit dans le cadre de la coopération technique ou de l'aide financière non remboursable durant toutes ces années de coopération tout en ajoutant que la Coopération Japonaise saura compter sur leur soutien pour la mise en œuvre des projets de la JICA dans l'avenir. Il a enfin rassuré de son entière disponibilité à accompagner le Niger dans ses efforts de mise en œuvre du Programme de la Renaissance Acte 2 pour le développement économique et social du Niger tout en remerciant au nom de la JICA, les autorités Nigériennes pour leur soutien aux activités entreprises par la JICA au Niger.
Au cours de ce séminaire, le Conseiller de l'Ambassade du Japon a eu à faire une présentation sur la coopération du Japon au Niger, la TICAD V et ont aussi annoncé la tenue prochaine de la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD 6) pour la première fois en Afrique à Nairobi, les 27 et 28 Août 2016. S'en ai suivi la présentation fait par le Bureau de la JICA Niger qui a eu à présenter les activités réalisées par la JICA au Niger qui s'articulent autour de l'Education,
L'agriculture, la paix et la stabilité, puis une autre présentation faite par la Présidente de l'Association Nigérienne des Anciens Stagiaires au Japon (ANASJ) sur les activités que l'association a réalisées grâce à l'appui de la JICA. Ensuite, s'en ai suivi les présentations faites par les organisations Internationales (PNUD, HCR, PAM, UNICEF, CICR.) intervenant au Niger à travers des financements du Japon qui ont donné un aperçu de leurs activités, avant de clore la cérémonie avec une séance de question réponses. Parmi les questions, on note celle de savoir le nombre d'emplois créés ou bénéficiaires à travers les activités de certaines organisations internationales au niveau de Diffa ayant reçu un financement du Japon.
Pour le PNUD, environ 1200 jeunes sont employés dans le cadre des activités HIMO et 300 autres jeunes reçoivent une formation professionnelle. Environ 200.000 personnes ont bénéficié des activités du PAM, 60.000 ont bénéficié des activités du HCR, 10.000 enfants et 1400 jeunes filles ont bénéficiés des activités de l'UNICEF, 160.000 personnes ont bénéficiés de l'assistance en vivres du CICR entre autres. En plus, les intervenants ont ajouté que le rôle des humanitaires est de contribuer à atténuer les souffrances des personnes en situation de crise humanitaire et que le rôle de créer un véritable développement local est une responsabilité de l'Etat du Niger. En réponse à la question de savoir si les espaces créés par l'UNICEF pour les enfants et les jeunes filles répondent à la culture locale, la réponse du Représentant Adjoint de l'UNICEF était oui puisque c'est à travers une concertation avec les parents et la prise en compte de leurs idées que les espaces ont été créés et mieux ce sont les langues locales qui sont utilisées.
Ali Maman(onep)
www.lesahel.org

Economie

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a rencontré, hier dans l'après-midi, les membres du comité chargé de réfléchir sur les reformes relatives au climat des affaires. Il s'est agi pour ce comité de faire le point des activités menées au cours de l'année 2017 afin de pouvoir engager des reformes visant à permettre au Niger de gagner plus de points que l'année 2017 dans le prochain classement Doing Business. En effe...

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et…

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et de mise en œuvre des reformes de l'UEMOA

À l'issue de la revue annuelle des reformes politiques, programmes et projets communautaires réalisés au Niger au titre de l'année 2017, le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), M. Abdallah Boureima, et le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, ont co-animé, lundi dernier dans la salle de banquet de la Primature, une conférence de presse relative aux conclusions de cette rencontre....

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au proc…

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au processus d'intégration économique

Instituée par l'acte additionnel de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement le 24octobre 2013, la revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l' l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se déroule dans tous les Etats membres. Cette rencontre constitue un exercice essentiel pour l'approfondissement de l'intégration économique dans l'espace communautaire. À Niamey, c'est le Mini...

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un déc…

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un décaissement de 19,9 millions de dollars US

Le 15 décembre 2017, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la première revue des résultats économiques obtenus par le Niger dans le cadre du programme appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), puis examiné et approuvé l'évaluation des services du FMI sans réunion. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Le commerce international est dans une mauvaise passe. Les récentes discussions biennales sur le commerce de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) se sont terminées sans signature d'accord, avec l'OMC appelant ses membres à «l'introspection ». Mais malgré la morosité et le découragement ambiants, l'Afrique se révèle comme l'un des terrains propices pour mener à bien des négociations régionales sur le commerce. Durant de récentes dis...

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés …

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés pour 17 milliards de dollars escomptés

Finalement, la Conférence de la Renaissance du Niger, tenue du 13 au 14 décembre 2017 à Paris, s'est conclue sous le sceau indélébile d'un succès éclatant. C'est l'histoire d'une belle moisson qui s'affiche comme un joli cadeau de fin d'année pour notre pays tout entier. En se rendant dans la capitale française pour y recueillir le soutien des partenaires techniques et financiers, ainsi que l'apport des investisseurs privés en vue de la...

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Avec l'avènement de l'internet, et les innombrables plateformes d'informations plus rapide...

vendredi 19 janvier 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.