Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin de la 22ème session extraordinaire du comité interparlementaire de l'UEMOA : Des recommandations pertinentes pour un meilleur profit des APE et une bonne sécurisation de l'espace communautaire


uemoaDu 26 au 30 septembre, Niamey, a accueilli la 22ème session extraordinaire du CIP-UEMOA. Les députés membres dudit comité ont planché pendant quatre jours sur les trois thèmes se rapportant essentiellement aux accords de partenariat économique (APE) entre l'Union Européenne et les pays des ACP dont sont membres les pays de l'UEMOA, la résolution des conflits et la question sécuritaire dans l'espace commun. C'est sur une notre de satisfaction que les travaux de la session ont pris fin sous la présidence du vice-président du CIP-UEMOA M. Amadou Diop. Des cinq jours des débats, d'échanges enrichissants et pertinents et de communications des experts consultants, des recommandations, des résolutions et des motions ont été formulées par les participants à la rencontre de Niamey.
Le vice-président du CIP-UEMOA qui clôturait les travaux a manifesté sa satisfaction tant pour le déroulement des travaux que pour les résultats auxquels sont parvenus les parlementaires communautaires. M Amadou Diop a estimé que la session a été un succès à plusieurs égards en ce sens qu'elle a permis de renforcer les capacités et connaissances des membres du comité sur les trois thèmes qui sont, selon lui, des sujets brûlants de l'heure, préoccupant aussi bien les dirigeants que les populations de l'espace UEMOA. S'appesantissant point par point sur les trois thèmes de la 22ème session, le vice-président du CIP-UEMOA a rappelé l'objectif principal des APE qu'est le libre-échange entre l'Afrique de l'Ouest et les pays de l'UE. La session a permis aux élus d'appréhender le contenu des négociations en cours, les dispositions des accords, les opportunités et les retombées attendues par les pays.
En outre, les communications et les débats ont amené les participants à connaitre les défis que les pays membres doivent relever comme la mise à niveau de leurs industries, le renforcement de la compétitivité des produits, les soutiens aux filières porteuses, le développement de la culture de la qualité, l'assainissement de l'environnement des affaires et le relèvement du niveau des exportations. M Diop d'ajouter que ces réformes devraient s'accompagner de la formation et la sensibilisation des opérateurs économiques et des producteurs agricoles sur les exigences des APE. Planchant sur la question sécuritaire dans la sous-région marquée par la recrudescence du grand banditisme et des attaques terroristes, le vice-président du CIP-UEMOA a indiqué que les parlementaires ont pris la mesure des défis à relever pour « assurer la sécurité des citoyens et garantir l'inviolabilité des frontières ».
Tout en reconnaissant que les Etats membres ont consacré d'importantes ressources et moyens militaires, M Amadou Diop a dit que beaucoup reste à faire en matière d'information et de renseignement. Mais le CIP-UEMOA s'est félicité de la création du comité de haut niveau sur la paix et la sécurité au sein de l'UEMOA et des initiatives prises par les autres organisations régionales et internationales. Relativement à la médiation et le règlement pacifique des conflits, un exposé exhaustif a éclairé la lanterne des parlementaires communautaires à comprendre les exigences liées à la mission de médiation, de facilitation ou d'arbitrage notamment la préparation, la connaissance du contexte, les approches. En clair les participants à la 22ème session extraordinaire ont compris la complexité de l'exercice de médiation et de règlement des conflits. M. Diop s'est dit confiant que les connaissances obtenues serviront utilement les élus en général et ceux membres du conseil parlementaire pour la paix. Le vice-président du CIP-UEMOA a réitéré ses remerciements au président de l'Assemblée Nationale, SEM. Ousseini Tinni, avant d'adresser sa reconnaissance aux députés nigériens et faire une mention spéciale à la vice-présidente du CIP-UEMOA, notre compatriote député Mme Fatima Doubou Dogo pour leur disponibilité et leur précieuse contribution à la réussite des travaux de la session.
Les participants à la 22ème session du CIP-UEMOA ont formulé plusieurs recommandations. C'est ainsi qu'ils recommandent à la commission de l'UEMOA de rendre effectifs la facilitation des échanges par l'élimination des entraves au commerce, la conformité des produits aux exigences du marché international, l'amélioration de la compétitivité des entreprises, le développement des exportations, la diversification des produits et filières d'exportation, l'amélioration du cadre règlementaire et l'environnement des affaires et l'accompagnement des entreprises. Les parlementaires ont en outre recommandé à la Commission de mener une vaste campagne d'information et de sensibilisation des opérateurs économiques et producteurs agricoles, de mettre en place un cadre de concertation et un mécanisme de suivi-évaluation de la mise en œuvre des APE et de s'assurer de l'appropriation des APE par les parlements nationaux des pays membres.
Aux Etats membres, le CIP-UEMOA recommande de renforcer les dispositions pour l'élimination des pratiques anormales aux cordons douaniers pour faciliter la libre circulation des biens et personnes dans l'espace. Relativement à la lutte contre l'insécurité, la CIP-UEMOA demande à la commission d'apporter son appui aux Etats membres dans la lutte contre l'insécurité, le grand banditisme et le terrorisme. En plus, il recommande de définir une politique de sécurité et de mettre en place les structures visant à assurer la sécurité dans la zone UEMOA notamment la mutualisation des moyens et des renseignements. Le CIP-UEMOA a adressé une recommandation aux Etats leur demandant de doter les FDS et les services de renseignements des moyens conséquents et de mettre en œuvre les dispositions relatives à la vidéo-surveillance des villes, à la sécurisation des documents d'état civil et des documents officiels et à la généralisation de la carte d'identité biométrique.
Dans la résolution qu'ils ont formulée, le CIP-UEMOA s'est engagé à appuyer les parlements pour les processus de ratification des APE, à mener une réflexion pour réunir les conditions pour une participation efficace du CIP au sein du comité parlementaire conjoint Afrique de l'Ouest-Union Européenne et à mettre en place les modalités pour un suivi permanent de la mise en œuvre des APE et de formuler des recommandations pour tirer profit des APE. Les parlementaires ont adopté deux motions spéciales adressées au Président de la République et au Président de l'Assemblée nationale.

Zabeirou Moussa(onep)
www.lesahel.org

Economie

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.