Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) millions d'euros


ecoLe ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, ont apposé, hier matin dans la salle de réunions dudit ministère, leurs signatures sur les documents de convention d'aide budgétaire française d'un montant de huit (8) millions d'Euros, soit plus 5 milliards FCFA destinés à accompagner le programme économique du Niger notamment l'apurement des arriérés de l'Etat. La convention a été signée devant le directeur de l'Agence Française de Développement (AFD), M. Philippe Renault, en présence de plusieurs cadres centraux du ministère des Finances.
Après avoir signé les documents de la présente convention, le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi a précisé que cette aide budgétaire française est le témoignage de la solidité de cette relation entre le Niger et la France. Cette dernière est le premier partenaire du Niger aussi bien à titre direct notamment au niveau de l'aide bilatérale qu'au niveau multilatéral à travers les institutions financières. ''A chaque fois que le Niger a eu besoin d'appui, la France a été présente. Cet accompagnement de la France se manifeste dans tous les domaines. D'abord dans le domaine budgétaire comme aujourd'hui et ensuite dans différents secteurs du développement de notre pays tels que l'eau ; l'agriculture ; la sécurité etc. Grace à la France, nous avons pu sauver l'essentiel notamment au Mali. Sans l'opération Serval, je ne sais pas ce que serait la géopolitique de notre sous-région. Ce qui veut dire que nous sommes reconnaissants à tous égards», a déclaré M. Massoudou Hassoumi.
Par rapport à l'aide budgétaire, objet de la présente
signature de convention, le ministre des Finances a rassuré l'ambassadeur de France, qu'elle sera utilisée aux fins pour lesquelles elle est destinée dans la plus grande transparence en donnant le maximum d'efficacité. « La qualité et l'efficacité des dépenses seront les priorités du gouvernement du Niger», a relevé M. Massoudou Hassoumi. Les fonds de cet appui seront destinés à répondre aux priorités du Niger que sont les dépenses de sécurité après celles de souveraineté bien entendu; l'apurement des arriérés de l'Etat et le secteur du développement rural. « Nous dépenserons essentiellement en fonction de nos priorités. Vous pouvez être sûr que cette opération sera affectée dans ces secteurs et vous serez fiers d'avoir investi et accompagné le Niger en voyant des résultats », a promis le ministre des Finances.
Auparavant, l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, a souligné que cette aide budgétaire constitue une preuve supplémentaire de la coopération et de l'amitié entre la France et le Niger. Cette coopération se traduit par des relations intenses et constantes. Les relations entre le Niger et la France s'appliquent également au domaine budgétaire pour apporter au Niger tout l'appui nécessaire pour faire face aux défis nationaux et régionaux notamment les défis de sécurité et de développement. La France, a dit Marcel Escure, a signé depuis 2011 six (6) accords d'appui budgétaire au Niger pour un total de 103 millions d'euros, soit 67 milliards de FCFA. Sur les 103 millions d'euros, 43 millions d'euros sous forme de don de la France et 60 millions d'euros en prêt. C'est pourquoi l'ambassadeur de France au Niger a attiré l'attention de l'assistance sur le fait que son pays travaille de cette façon avec très peu de pays aujourd'hui. Mais, l'amitié entre les deux pays et les enjeux de l'heure justifient pleinement ces appuis de la France au Niger. Les fonds couverts par cette convention, a précisé Marcel Escure, seront décomposés en deux tranches respectivement de cinq (5) et de trois (3) millions d'euros.
La premier tranche de cinq (5) millions d'euros, soit plus de 3 milliards de FCFA n'a pas d'affection prédéterminée. Il appartient donc au gouvernement du Niger d'allouer ces cinq millions d'euros aux besoins les plus urgents de l'Etat. Quant à la seconde tranche de trois (3) millions d'euros, soit plus d'un milliard de FCFA, elle sera affectée prioritairement à l'apurement des arriérés des factures de consommation d'eau et d'électricité. En effet, la France accompagne le gouvernement du Niger pour le développement et le financement des services publics de qualité. Les difficultés de paiement des factures de consommation dans ce secteur représentent un risque pour la situation financière des operateurs et pour l'équilibre général de ce secteur. Elles pourraient à terme avoir un impact négatif autant sur l'approvisionnement des usagers en eau et en électricité que sur les investissements nécessaires à l'amélioration, à l'entretien et au développement de
réseaux.
C'est dire que l'appui financier de la France au Niger n'aura un effet vertueux que s'il vient en complément de la dotation suffisante de l'Etat du Niger qui seule serait à même de réduire durablement les arriérés en assurant les paiements régulier des factures. C'est dans cette option que la présente convention prévoit que l'utilisation effective des trois millions d'euros, composant la deuxième tranche sera effectuée au fur et à mesure du paiement d'une partie de factures par le budget de l'Etat. Cette aide budgétaire de huit (8) millions d'euros, a assuré Marcel Escure sera décaissée dans le plus bref délai. Ce qui permettra à la partie non affectée d'être immédiatement versée au trésor. Marcel Escure a profité de cette occasion pour annoncer que la troisième et dernière tranche du code de soutien budgétaire pour 2015 pour six (6) millions d'euros est en cours de versement.
Avant de terminer son intervention, l'ambassadeur de France au Niger a indiqué que le Niger est confronté à la fois à des enjeux du développement et à des défis sécuritaires. C'est pourquoi, le France et l'Union Européenne restent aux cotés du Niger et de son peuple pour faire face à ces défis majeurs. «La France sera aussi aux cotés du Niger dans la formulation prochaine d'un programme de développement économique et social couvrant la période 2017-2021», a ajouté Marcel Escure.

Hassane Daouda(onep)
www.lesahel.org

Economie

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la fac…

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la face du monde que le Niger est sur une courbe ascendante et que les partenaires sont déterminés à supporter le pays sur cette voie »,

Environ 66 milliards de FCFA mis à la disposition du Niger par la Banque Mondiale au titre de l'année budgétaire 2017. C'est l'objet de la convention signée hier matin à Niamey par les deux parties. C'est la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko qui ont apposé leurs signatures le document d'accord de financement du programme d'appui budgétaire d'un montant...

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone c…

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone continentale de libre échange : Pour un accord commercial global et mutuellement avantageux aux pays membres

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou, Champion de la zone de libre-échange de l'Union Africaine a présidé le 1er décembre au Palais des congrès de Niamey l'ouverture de la 4ème Réunion des ministres africains du Commerce. L'objectif de la rencontre de Niamey est de parvenir à un accord commercial global et mutuellement avantageux aux Etats membres de l'Union Africaine. La cérémonie s'est déroulée en présen...

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de c…

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de continuer d'avoir des économies exiguës, faibles et vulnérables qui n'arrivent pas à créer des emplois, à réduire la pauvreté ou à

«Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République,Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,Monsieur le Président de la Commission de l'Union Africaine,Madame la Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies et Secrétaire Exécutive de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique;Monsieur le Minist...

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMO…

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) : Bilan de la situation financière de la fédération et perspectives de l'économie de la zone UEMOA

La Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) a tenu, vendredi dernier dans les locaux du Centre de Formation de la Banque Of Africa (BOA) Niger, sa réunion fédérale ordinaire. La cérémonie d'ouverture de cette assemblée générale a été placée sous la présidence du ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi.En procédant à l'ouverture de ces assises le ministre des Fina...

Conférence de presse de la Mission du Fonds Monétaire International au Niger : La mission relève une exécution budgétair…

Après un séjour de deux semaines au Niger dans le cadre de la revue du programme technique et financier signée par les autorités du Niger, il y a de cela an, la mission du Fonds Monétaire International conduite par M. Christoph A. Klingen a organisé hier 6 novembre 2017 à Niamey, une conférence de presse au cours de laquelle le chef de la mission s'est longuement appesanti sur l'état d'exécution du programme. Cette conférence de presse ...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International : Les services du FMI achèvent une visite au Niger

Les communiqués de presse de fin de mission contiennent des déclarations des équipes des services du FMI qui rendent compte de leurs conclusions préliminaires. Les avis exprimés dans la présente déclaration sont ceux des services du FMI et ne correspondent pas nécessairement à ceux du Conseil d'administration du FMI. À partir des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI prépareront un rapport qui, sous réserve de ...

Le Premier ministre prend part au 11ème forum international économique des Amériques, à Toronto, au Canada : «Il est tem…

Toronto, la capitale de l'Etat de l'Ontario, au Canada, abrite depuis le 30 octobre dernier le 11ème forum économique international des Amériques. Ayant pour thème "redéfinir ou repenser la globalisation ", cette édition du forum international économique des Amériques regroupe les grandes multinationales ainsi que les porteurs de projets structurant pour les Amériques et le reste du monde.Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. B...

Publication du rapport Doing Business 2018 : Classé 144ème sur 190 économies, le Niger fait un bond de six points

Le Niger enregistre de plus en plus des progrès substantiels par rapport à l'amélioration du climat des affaires. Cette année, notre pays s'est classé au 144ème rang sur 190 économies en compétition, selon le rapport Doing Business 2018, rendu public hier dans l'après-midi, par l'équipe Doing Business de la Banque Mondiale depuis Washington. La publication de ces résultats a été suivie simultanément à Niamey, à Nouakchott et à Dakar à t...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.