Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales par rapport à septembre 2015



cfaLa conjoncture économique internationale, à fin octobre 2016, a été peu favorable au Niger. C'est la principale conclusion de la Note de conjoncture économique à fin octobre 2016, un document publié conjointement par le Ministère du Plan et celui des Finances en novembre 2016. Cette étude souligne en effet que la conjoncture économique n'a pas favorisé la bonne évolution des agrégats macroéconomiques. Ainsi, le niveau de recouvrement des recettes fiscales, à fin septembre 2016, s'est établi à un taux de 59,1% par rapport aux prévisions de la Loi des Finances rectificative (LFR) 2016. En outre, pour tenir compte de ces effets conjoncturels, les prévisions de croissance économique du Niger ont été revues à la baisse pour l'année 2016. En effet la croissance économique s'établirait à 4,6% contre 5,2% antérieurement prévue. Elle serait de 5,5% en 2017 selon le même document.
D'après la Note de conjoncture économique, cette situation s'explique par la fluctuation des cours des matières premières au plan mondiale avec un baril de pétrole en dessous de 50 dollars US et le prix de l'Uranium (principal produit d'exportation du Niger) en chute continue. A cela s'ajoute, le ralentissement en 2016 de la croissance des pays tels que les Etats Unis, la zone Euro et la Chine, situation qui les oblige à baisser leurs demandes extérieures et leurs appuis financiers aux pays en développement. Aux Etats Unis, la croissance économique a été revue à la baisse de 0,6 points en 2016 et 0,3 points en 2017. Mais, l'effet qui a, le plus affecté le Niger, c'est la situation au Nigeria, principal partenaire économique de notre pays. En effet, ce pays a, selon le FMI, enregistré un taux de croissance économique négatif (-1,7% en 2016 et 0,6% pour 2017) avec une dépréciation de la Naira (monnaie du Nigeria), une situation qui impacté les échanges commerciaux entre les deux pays.
Pour ce qui est des matières premières, la Note de conjoncture économique note la hausse progressive du prix du pétrole. Le baril qui était à 44,1 dollars US en juillet a atteint 49,3 dollars en octobre de la même année. L'or a quant à lui enregistré une hausse mensuelle de 4,6% en octobre après une chute modérée entre le 2ème et le 3ème trimestre (-0,75%). Malheureusement, le prix international de l'Uranium poursuit sa tendance baissière (-4,9% entre le 2ème et le 3ème trimestre 2016). Ce même prix a chuté de 14% entre septembre et octobre 2016. Heureusement, les prix à la consommation ont enregistré une baisse mensuelle de 0,5% en octobre après une légère augmentation en septembre. Cette baisse s'explique, selon le Document du ministre du Plan, par les « les effets combinés de la bonne tenue de la production agricole pluviale et du démarrage des cultures de contre-saison qui ont induit la chute des prix de céréales et des produits frais (-0,48%). Les prix des matériaux de construction ont aussi enregistré en fin octobre 2016, une baisse de 2,7% et de 7,96% en glissement annuel par rapport à octobre 2015.
Par contre la situation a été moins reluisante sur le plan des finances publiques. En effet, souligne la note de conjoncture économique, les recettes totales cumulées en fin septembre 2016, s'établissent à 467,4milliards de francs CFA, soit un taux d'exécution de 59,1% par rapport aux prévisions de la LFR. En glissement annuel, ces recettes ont connu une baisse de 14,7% par rapport à fin septembre 2015. « Cette situation s'explique par le repli des recettes de la fiscalité intérieure (-10,7%) en lien avec la morosité économique et celle de la fiscalité de porte (-7,8%) en raison des autres effets des mesures de politiques économiques prises par le Nigeria pour relancer son économique » souligne la Note de conjoncture économique.
De manière générale poursuit la même source, toutes les composantes des recettes de la fiscalité intérieure sont en chute. Il s'agit des impôts sur biens et services (-11%) et des impôts sur le taux revenu (-10,2%). « Ainsi pour atteindre les objectifs, les recettes fiscales doivent être mobilisées en moyenne à hauteur de 103,4milliards de FCFA pour tous les mois du 4ème trimestre 2016 contre 42,9milliards par mois effectivement recouvrés au cours des trois trimestres passés de l'année » précise la même source. Quant aux recettes non fiscales, elles se sont établies à 19milliards de FCFA, à fin septembre 2016, soit une baisse de 47,5% comparativement à la même période de l'année précédente.
Quant aux recettes totales mobilisées, au cours du 3ème trimestre 2016, elles s'élèvent à 151,3milliards de FCFA contre 192,5milliards de FCFA un an plus tôt, soit une baisse de 21,4%. Ces mêmes recettes étaient de 168,2milliards de FCFA au 2ème trimestre 2016, soit une baisse trimestrielle de 16,9milliards de FCFA. Par contre, les dépenses totales et les prêts nets, s'établissent en fin septembre 2016, à 871,6milliards de FCFA, soit un taux d'exécution de 65% par rapport aux prévisions de la LFR, soit une baisse de 7% en glissement annuel. Toutefois, les dépenses courantes totales sont en hausse de 0,9%. « La baisse des recettes totales a été compensée par celle des dépenses totales permettant ainsi au solde global de s'améliorer en s'établissant à -352,1milliards de FCFA contre -361,5milliards de FCFA un an plus tôt, soit une progression de 9,4% » explique la Note de conjoncture économique.
Siradji Sanda(onep)
www.lesahel.org

Economie

Forum d'Affaires Nigéro-Algérien : Redynamiser les relations économiques et commerciales entre nos deux pays

Forum d'Affaires Nigéro-Algérien : Redynamiser les relations économiques et commerciales entre nos deux pays

En marge de la première session de la Haute Commission Mixte Nigéro-Algérienne, des organisations patronales de l'Algérie et du Niger s'étaient retrouvées hier matin, au Palais des Congrès de Niamey, pour échanger sur les opportunités d'affaires. C'était à la faveur du Forum d'Affaires Nigéro-Algérien. C'est le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, et son homologue algérien SE Abdelmalek Sellal, qui ont présidé la cér...

Signature de quatre (4) conventions de financement au Ministère des Finances : Environ 46,3 milliards de FCFA en faveur …

Signature de quatre (4) conventions de financement au Ministère des Finances : Environ 46,3 milliards de FCFA en faveur de l'Agriculture et la lutte contre la criminalité organisée

Le ministre des Finances et le directeur général de l'Agence Française de Développement ont procédé à la signature de quatre (4) conventions de financement relatives au projet d'appui au développement d'activités rurales et de financement de filières agricoles dans les régions d'Agadez et de Tahoua et au Programme d'Appui à la Justice et à la Sécurité au Niger (AJUSEN). La cérémonie s'est déroulée hier matin dans la salle de réunion du ...

12ème conclave CII-Exim Bank de l'Inde sur le projet de partenariat Inde-Afrique : Le ministre du Commerce expose sur l'…

Du 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. Le Niger a été représenté à ce rendez-vous par le ministre du Commerce et le ministre délégué au Budget. A l'occasion de cette importante rencontre d'échanges d'expériences à laquelle prenaient part des délégations de 37 pays africains, l'honneur ...

Signature d'un accord de financement additionnel au Projet d'Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPA…

Signature d'un accord de financement additionnel au Projet d'Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO-Niger) : 15 millions de dollars US pour poursuivre la mise en œuvre du Projet

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger, M. Siaka Bakayoko ont procédé, hier en début d'après midi, dans la salle de réunion du Cabinet de la ministre, à la signature de l'Accord de financement additionnel pour la poursuite de la mise en œuvre du Projet d'Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO).Dans leurs interventions peu après la signature de l'Acc...

12ème conclave de la CII-EXIM Bank d'Inde à New Delhi : Booster les opportunités d'affaires et d'investissements entre l…

12ème conclave de la CII-EXIM Bank d'Inde à New Delhi : Booster les opportunités d'affaires et d'investissements entre l'Inde et l'Afrique

Du 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. La cérémonie de lancement des travaux du conclave auquel le Niger a pris activement part à travers son ministre du commerce M. Seydou Sadou et le ministre délégué au budget M Ahmat Jidoud, a été co-présidée par le président de la République d'Inde...

Signature d'un accord de don entre le Gouvernement du Niger et le Japon : Plus d'un milliard de FCFA offert par le Japon…

Signature d'un accord de don entre le Gouvernement du Niger et le Japon : Plus d'un milliard de FCFA offert par le Japon pour améliorer les capacités du Niger en matière de sécurité

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum, l'ambassadeur du Japon au Niger S.E Kawamura Hiroshi et le représentant résident sortant du Système des Nations Unies M. Fodé Ndiaye ont apposé hier matin, dans la salle de réunions du ministère des Affaires Etrangères, leurs signatures sur les documents du Projet de renforcement des ...

Signature d'accord avec la Banque mondiale au Ministère du Plan : 25 milliards de FCFA pour la poursuite des réformes da…

Signature d'accord avec la Banque mondiale au Ministère du Plan : 25 milliards de FCFA pour la poursuite des réformes dans les secteurs des finances publiques, de l'irrigation et de l'énergie

La Banque mondiale vient de mettre à la disposition de notre pays un appui budgétaire de 50 millions de dollars, soit environ 25 milliards de FCFA, sous forme de don, au titre de l'année budgétaire 2016 dans le cadre du Programme des crédits d'appuis aux reformes des investissements publics (CARIP II). Pour matérialiser cet acte, la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale, M. Siaka Ba...

Première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des Finances Publiques au titre de l'année 2017 : Adop…

Première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des Finances Publiques au titre de l'année 2017 : Adoption du Programme de Réformes de la Gestion des Finances Publiques (PRGFP IV) pour la période 2017-2020

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou a présidé samedi dernier, dans la salle de réunion de son département ministériel, l'ouverture de la première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion desFinances Publiques au titre de l'année 2017. Ce cadre composé des représentants du Fonds Monétaire International (FMI), de la Banque Mondiale, de l'Union Européenne, de la France, et des représentants des institutions nigé...

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés …

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés par les perspectives de croissance au Niger

En prélude à une importante mission économique des opérateurs privés hollandais qui souhaitent venir investir au Niger, un forum sur les opportunités d'affaires au Niger s'est tenu le 09 février 2017 à Amsterdam, au Pays-Bas. Cette rencontre a été présidée par le directeur général de la NABC, Mme Irène Visser, en étroite collaboration avec l'ambassade du Niger au Pays-Bas représentée par l'attaché commercial, M. Inès Mazou.La NABC, est ...

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et …

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et au programme Kandadji

L'Agence Française de Développement (AFD) a rendu public un communiqué de presse relativement au soutien qu'elle apporte afin de contribuer au développement socioéconomique de notre pays notamment dans le cadre de l'insertion des jeunes et au programme Kandadji.Selon le communiqué, au cours des dernières années, l'Agence Française de Développement (AFD) a augmenté significativement ses financements au Niger notamment sous forme de dons ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital Nat…

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital National de Lamordé : Une unité adéquate de diagnostic et de prise en charge des maladies rénales

Le bâtiment du Service de Néphrologie-Hémodialyse existe depuis les années 1974. Mais, il ...

vendredi 24 mars 2017

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : …

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : Un cadre de solidarité et d'entraide pour atténuer les souffrances des malades

Au Niger, à l'instar des autres pays, la question de dialyse est une préoccupation pour le...

vendredi 24 mars 2017

Les différents types d'insuffisance rénale

Les différents types d'insuffisance rénale

Il existe deux types d'insuffisance rénale : l'insuffisance rénale aiguë et l'insuffisance...

vendredi 24 mars 2017

L'air du temps

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift? Vous connaissez? C'est ce sport de glisse spectaculaire qui élève le dérapage de...

vendredi 24 mars 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.