Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des Finances Publiques au titre de l'année 2017 : Adoption du Programme de Réformes de la Gestion des Finances Publiques (PRGFP IV) pour la période 2017-2020


ecoLe ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou a présidé samedi dernier, dans la salle de réunion de son département ministériel, l'ouverture de la première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des
Finances Publiques au titre de l'année 2017. Ce cadre composé des représentants du Fonds Monétaire International (FMI), de la Banque Mondiale, de l'Union Européenne, de la France, et des représentants des institutions nigériennes doit notamment permettre de stimuler les réformes. Cette rencontre a permis d'adopter le Programme de Réformes de la Gestion des Finances Publiques (PRGFP IV) pour la période 2017-2020
C'est à l'issue d'un processus participatif qui s'est déroulé en trois (3) étapes, que le projet de ''Programme de
Réformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP IV)''avait préalablement été examiné par le Comité Technique en date du 17 février 2017. «L'adoption du PRGFP IV participe d'une vigoureuse volonté du gouvernement de corriger les insuffisances dans la gestion des finances publiques. En effet, le dernier exercice PEFA en cours de finalisation a fait ressortir une note moyenne C. Cette note révèle un déficit de performance que nous devrons combler. Néanmoins, la mise en œuvre des réformes a connu une relative accélération au cours des derniers mois» a, de prime à bord, affirmé le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou.
Il a rappelé l'achèvement de la mise en place du cadre légal du compte unique du Trésor, le lancement et le dépouillement de l'avis d'appel d'offres pour le recrutement de la banque caissière de l'Etat, la signature des conventions d'adhésion du Trésor aux systèmes de paiements de la BCEAO et la mise à jour du recensement des comptes publics. Toujours, concernant la mise en œuvre accélérée des réformes engagées au cours des derniers mois, le ministre des Finances a d'une part relevé le lancement d'une consultation pour la modernisation du fichier de la fonction publique, incluant une biométrisation. D'autre part, il y a la finalisation de l'internalisation des textes réglementaires relatifs au budget programme et au renforcement des capacités des acteurs, ce, en vue de l'élaboration du Document de Programmation Economique et Budgétaire Pluriannuelle (DPBEP) et des Documents de Programmation Pluriannuelle des Dépenses (DPPD) des ministères sectoriels. Il est également à noter un processus de sensibilisation du Gouvernement sur la mise en œuvre du programme à partir de 2018.
M. Hassoumi Massoudou a fait part de l'amélioration et de la réduction des délais de production des plans de passation des marchés publics, des plans de trésorerie, de l'opérationnalisation du Système Informatisé de Gestion des Marchés Publics (SIGMAP), et enfin des plans d'engagement sectoriels et global. Ces réformes engagées touchent aussi le secteur douanier, le déploiement du SYDONIA, l'interconnexion des unités douanières, le lancement du Guichet unique automobile, et la mise en concession des magasins sous-douane. Pour ce qui est du maillage fiscal, le ministre a noté le renforcement de l'ouverture de nouveaux centres de recettes des impôts, l'extension des compétences de la direction des grandes entreprises, l'accélération du projet du Système d'Information de Suivi des Impôts et des Contribuables (SISIC), l'opérationnalisation du Comité d'arbitrages fiscaux, et le lancement d'un recensement des biens immobiliers. Aussi, il est visé la réduction des délais de reddition des comptes publics à travers la production des lois de règlement, l'amélioration de l'accessibilité de l'information à travers la publication des lois des finances sur les sites web dédiés.
« La mise en œuvre des réformes sera résolument poursuivie sur la période 2017-2020. A cet égard, il me plaît de réaffirmer ma détermination et l'engagement du Gouvernement à tout mettre en œuvre pour leur mise en œuvre diligente. En ce sens, nous donnons l'assurance nécessaire quant à l'affectation des ressources budgétaires suffisantes pour leur réalisation, tout en mettant en place un système de communication pour une meilleure appropriation du programme, en plus de veiller à l'animation permanente du Comité de Pilotage. A cet effet, le PRGFP IV constitue désormais le seul cadre d'intervention pour la mise en œuvre des réformes des finances publiques sur la période 2017-2020. Le Gouvernement attend de votre part une forte adhésion dans l'optique d'une mise en œuvre optimale et efficiente» a expliqué le ministre des Finances.
Le chef de la délégation de l'Union Européenne, et représentant des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), M. Raul Mateus Paula a pour sa part rappelé que ce comité se tient dans un contexte difficile pour les finances publiques nigériennes, tant du point de vue des recettes que des dépenses. D'où des réformes essentielles au cœur des préoccupations. Il précise que les objectifs des
Réformes de la Gestion des Finances Publiques pour la période 2017-2020, sont totalement pertinents et cohérents par rapport aux défis actuels que le Niger vit. En effet, la chute du cours mondiale des matières premières, les dépenses dues aux défis sécuritaires, plaide pour l'acuité d'une mise en œuvre accélérée des réformes afin de corriger les faiblesses. Elles doivent être conjuguées avec une série d'appuis budgétaires engagés par l'Union Européenneet plus explicitement de la France, du FMI, et de la Banque Mondiale.
Au-delà des appuis techniques et financiers sectoriels qui ont été mis en œuvre, M. Raul Mateus Paula a souligné la condition d'un engagement politique pour la réussite de ces réformes. Condition, qui a par ailleurs été ratifié par le gouvernement a-t-il dit avant d'évoquer le souci de la transparence en encourageant la publication des ''Rapports Généraux Publics et Annuels'' de l'inspection générale des Finances et ceux de la Cour des Comptes, sans compter les titres de marché publics en ce qui concerne les années 2014-2015. Il a souhaité que cette démarche s'inscrive dans une dynamique de
régularité.

Samira Sabou(onep)
www.lesahel.org

Economie

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMO…

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) : Bilan de la situation financière de la fédération et perspectives de l'économie de la zone UEMOA

La Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) a tenu, vendredi dernier dans les locaux du Centre de Formation de la Banque Of Africa (BOA) Niger, sa réunion fédérale ordinaire. La cérémonie d'ouverture de cette assemblée générale a été placée sous la présidence du ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi.En procédant à l'ouverture de ces assises le ministre des Fina...

Conférence de presse de la Mission du Fonds Monétaire International au Niger : La mission relève une exécution budgétair…

Conférence de presse de la Mission du Fonds Monétaire International au Niger : La mission relève une exécution budgétaire satisfaisante

Après un séjour de deux semaines au Niger dans le cadre de la revue du programme technique et financier signée par les autorités du Niger, il y a de cela an, la mission du Fonds Monétaire International conduite par M. Christoph A. Klingen a organisé hier 6 novembre 2017 à Niamey, une conférence de presse au cours de laquelle le chef de la mission s'est longuement appesanti sur l'état d'exécution du programme. Cette conférence de presse ...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International : Les services du FMI achèvent une visite au Niger

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International : Les services du FMI achèvent une visite au Niger

Les communiqués de presse de fin de mission contiennent des déclarations des équipes des services du FMI qui rendent compte de leurs conclusions préliminaires. Les avis exprimés dans la présente déclaration sont ceux des services du FMI et ne correspondent pas nécessairement à ceux du Conseil d'administration du FMI. À partir des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI prépareront un rapport qui, sous réserve de ...

Le Premier ministre prend part au 11ème forum international économique des Amériques, à Toronto, au Canada : «Il est tem…

Le Premier ministre prend part au 11ème forum international économique des Amériques, à Toronto, au Canada : «Il est temps de repenser la globalisation pour permettre à chacun de tirer le meilleur profit, pour un monde plus juste et plus solidaire»,

Toronto, la capitale de l'Etat de l'Ontario, au Canada, abrite depuis le 30 octobre dernier le 11ème forum économique international des Amériques. Ayant pour thème "redéfinir ou repenser la globalisation ", cette édition du forum international économique des Amériques regroupe les grandes multinationales ainsi que les porteurs de projets structurant pour les Amériques et le reste du monde.Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. B...

Publication du rapport Doing Business 2018 : Classé 144ème sur 190 économies, le Niger fait un bond de six points

Publication du rapport Doing Business 2018 : Classé 144ème sur 190 économies, le Niger fait un bond de six points

Le Niger enregistre de plus en plus des progrès substantiels par rapport à l'amélioration du climat des affaires. Cette année, notre pays s'est classé au 144ème rang sur 190 économies en compétition, selon le rapport Doing Business 2018, rendu public hier dans l'après-midi, par l'équipe Doing Business de la Banque Mondiale depuis Washington. La publication de ces résultats a été suivie simultanément à Niamey, à Nouakchott et à Dakar à t...

Forum Economique Nigéro-Iranien à Niamey : Un cadre d'échanges entre les hommes d'affaires des deux pays

Forum Economique Nigéro-Iranien à Niamey : Un cadre d'échanges entre les hommes d'affaires des deux pays

Le ministre en charge des Affaires Etrangères, M Ibrahim Yacoubou et son homologue iranien, Dr Mohamad Tavad Zakir ont co-présidé, le 26 octobre dernier à l'Hôtel Soluxe de Niamey, la cérémonie officielle d'ouverture du Forum Economique Nigéro-Iranien. Cette cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs personnalités iraniennes et nigériennes dont l'ambassadeur de la République Islamique d'Iran au Niger, le Secrétaire Général Adjoin...

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afroc…

Pari réussi pour la troisième fois, pour la Fondation Tony Elumelu, la plus grande initiative philanthropique africaine dédiée à l'entrepreneuria. La rencontre a mobilisé à Lagos au Nigéria, du 13 au 14 octobre environ 1300 personnes, des jeunes entrepreneurs surtout et des décideurs politiques venus de 54 pays africains pour deux jours d'intenses activités en faveur de l'entrepreneuriat sur le Continent.Pendant deux jours, Lagos, la pl...

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo fait partie des 1000 jeunes entrepreneurs selectionnés dans le cadre du programme « TEF entrepreneurship 2017». Au total il y a dix nigériens bénéficiaires de ce programme qui vise à identifier, former, encadrer et financer les 1000 meilleurs entrepreneurs sélectionnés suite à une compétition.Alhousseini Tambo Djibo travaille dans l'agro business. Il a une entreprise dénommée "Ranch du Sahel", qui fait de la prod...

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

En mission de travail au Niger, la conseillère fédérale de la confédération helvétique(Suisse) et cheffe du département fédéral de la Justice et de la police de Berne Mme Simoneta Sommagura et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, ont signé, le jeudi 5 octobre dernier, à Niamey un accord d'un montant de 7,5 millions de francs suisses, soit ...

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période…

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période 2017-2020

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la FAO au Niger M. Lassaad Lachal ont signé hier après midi le Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger déterminant les principaux axes d'intervention de la FAO dans notre pays pour la période 2017-2020. Au cours de cette période, la FAO va mobiliser 50 millions de dollars US en faveur du Niger en vue d'accompagner ses actions du développement. La cérémon...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.