Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature d'accord avec la Banque mondiale au Ministère du Plan : 25 milliards de FCFA pour la poursuite des réformes dans les secteurs des finances publiques, de l'irrigation et de l'énergie


ecoLa Banque mondiale vient de mettre à la disposition de notre pays un appui budgétaire de 50 millions de dollars, soit environ 25 milliards de FCFA, sous forme de don, au titre de l'année budgétaire 2016 dans le cadre du Programme des crédits d'appuis aux reformes des investissements publics (CARIP II). Pour matérialiser cet acte, la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale, M. Siaka Bakayoko, ont paraphé les documents y afférent, hier matin dans les locaux du Ministère du Plan à Niamey.
Pour la ministre du Plan, cet appui illustre parfaitement l'excellence des relations multiformes entre notre pays et le Groupe de la Banque mondiale. Il vient conforter également la position de la Banque mondiale, comme partenaire privilégié dans le soutien à la mise en œuvre de la politique de développement économique et social de notre pays. Cet appui est la deuxième tranche dans le cadre du Programme d'appui budgétaire pour les années 2015-2017, dont les négociations se sont déroulées en plusieurs étapes et ont abouti à l'élaboration d'un programme de réformes macroéconomiques et structurelles hardies et déterminantes.
Après avoir apposé sa signature sur le document, la ministre du Plan a remercié et félicité toute l'équipe de la Banque mondiale pour les diligences réalisées tant dans l'instruction que dans la décision d'approbation de cet appui budgétaire par les instances
délibératives de la Banque mondiale. Mme Kané Aichatou Boulama a assuré que les réformes ainsi réalisées ont permis d'obtenir des résultats positifs extrêmement importants dans l'amélioration de la gestion des finances publiques, dans la sélection, la programmation et la budgétisation des investissements publics, dans la gestion du secteur de l'électricité ainsi que dans le domaine de l'irrigation, qui est le pivot de notre politique de sécurité alimentaire à travers l'Initiative 3N.
En matière de gestion des finances publiques, a t- elle rappelé, les réformes réalisées ont permis notamment de renforcer la régulation budgétaire, de mieux maîtriser la chaîne de dépense publique, de créer les conditions de sortie du cercle
vicieux de l'accumulation des arriérés, d'améliorer la gestion de la trésorerie et de renforcer la transparence budgétaire, qui est gage de crédibilité de la loi des finances. En ce qui concerne la gestion des investissements publics, elle a précisé que les réformes ont porté sur la mise en place d'un cadre institutionnel d'évaluation et de sélection des projets d'investissements publics, l'objectif étant d'assurer la rationalisation et l'efficacité de la planification, de la programmation et de la budgétisation des investissements publics, créateurs de richesses et d'emplois nécessaires à la réduction de la pauvreté.
S'agissant du secteur de l'électricité, les réformes introduites concernent l'adoption de la Loi portant code de l'électricité et de celle relative à la création du régulateur du sous-secteur de l'électricité.
En matière d'irrigation, les réformes mises en œuvre ont créé les conditions permettant à l'ONAHA de remplir efficacement ses missions en tant qu'acteur central dans l'exécution de la politique agricole du Gouvernement.
Aussi, Mme Kané Aichatou Boulama a-t-elle réitéré la gratitude du Gouvernement à la Banque mondiale assurant qu'il ne ménagera aucun effort pour procéder dans les meilleurs délais à la ratification de cette opération afin de procéder au décaissement des ressources y afférentes. Par ailleurs, a-t-elle indiqué, au regard des défis auxquels notre pays fait face, le Gouvernement porte son attention sur la préparation du prochain programme d'Appui Budgétaire 2017-2020 et pour laquelle les équipes sont déjà à pied d'œuvre.
Soulignant toute l'importance que le Gouvernement attache à la préparation du prochain programme d'appui budgétaire avec la Banque mondiale, Mme Kané Aichatou Boulama a dit que le Gouvernement veillera, sur la base des leçons tirées de la mise en œuvre des programmes antérieurs, à ce que cette démarche soit la plus consensuelle et largement participative avec les ministères sectoriels, que les réformes soient cohérentes avec les défis du moment afin de faciliter leur meilleure appropriation et leur mise en œuvre de manière plus aisée.
Le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger, M. Siaka Bakayoko, a exprimé toute sa satisfaction de signer cet appui budgétaire d'un montant de 50 millions de dollars US, un montant qui clos la première série d'appuis budgétaires de la Banque Mondiale au Niger. « Il est important de souligner que nos appuis viennent soutenir le Gouvernement dans ses efforts de reformes. Cette signature va viser trois reformes essentielles, des reformes relatives aux finances publiques pour améliorer la transparence, la fiabilité ; les reformes dans le cadre de l'irrigation pour renforcer les capacités de l'ONAHA pour mieux servir nos paysans afin que l'objectif de sécurité alimentaire soit atteint dans les plus brefs délais et enfin une autre réforme très profonde qui concerne le secteur de l'énergie » a-t-il déclaré.

Aissa Abdoulaye Alfary(onep)
www.lesahel.org

Economie

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 millions de FCFA de garantie pour renforcer les capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards de FCFA pour améliorer le taux d'accès à l'électricité au Niger

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

L'Union Européenne vient d'effectuer un décaissement 57 millions d'euros, soit plus de 37 milliards de FCFA au profit de notre pays, selon un communiqué de presse daté du 26 juin 2017 et publié par la Délégation de l'Union européenne au Niger. Ces fonds sont destinés à soutenir plusieurs secteurs essentiels pour le développement socio-économique du Niger notamment la sécurité alimentaire, nutritionnelle et de l'agriculture durable ; l'é...

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil …

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil et le sorgho

Le prix du maïs et du riz sont restés stables et les marchés ouest africains sont correctement alimentés au mois de mai ; une situation qui s'explique par les bonnes productions (de riz et de maïs) enregistrées au cours de la présente campagne. Cependant, pour le mil et le sorgho, les stocks baissent de plus en plus et les hausses saisonnières commencent à se faire déjà sentir sur bon nombre de marchés des principaux pays producteurs. C...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

L'impôt sur le loyer. Parlons-en ! Depuis la mise en œuvre de la décision instituant cet i...

vendredi 18 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.