Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature d'accord avec la Banque mondiale au Ministère du Plan : 25 milliards de FCFA pour la poursuite des réformes dans les secteurs des finances publiques, de l'irrigation et de l'énergie


ecoLa Banque mondiale vient de mettre à la disposition de notre pays un appui budgétaire de 50 millions de dollars, soit environ 25 milliards de FCFA, sous forme de don, au titre de l'année budgétaire 2016 dans le cadre du Programme des crédits d'appuis aux reformes des investissements publics (CARIP II). Pour matérialiser cet acte, la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale, M. Siaka Bakayoko, ont paraphé les documents y afférent, hier matin dans les locaux du Ministère du Plan à Niamey.
Pour la ministre du Plan, cet appui illustre parfaitement l'excellence des relations multiformes entre notre pays et le Groupe de la Banque mondiale. Il vient conforter également la position de la Banque mondiale, comme partenaire privilégié dans le soutien à la mise en œuvre de la politique de développement économique et social de notre pays. Cet appui est la deuxième tranche dans le cadre du Programme d'appui budgétaire pour les années 2015-2017, dont les négociations se sont déroulées en plusieurs étapes et ont abouti à l'élaboration d'un programme de réformes macroéconomiques et structurelles hardies et déterminantes.
Après avoir apposé sa signature sur le document, la ministre du Plan a remercié et félicité toute l'équipe de la Banque mondiale pour les diligences réalisées tant dans l'instruction que dans la décision d'approbation de cet appui budgétaire par les instances
délibératives de la Banque mondiale. Mme Kané Aichatou Boulama a assuré que les réformes ainsi réalisées ont permis d'obtenir des résultats positifs extrêmement importants dans l'amélioration de la gestion des finances publiques, dans la sélection, la programmation et la budgétisation des investissements publics, dans la gestion du secteur de l'électricité ainsi que dans le domaine de l'irrigation, qui est le pivot de notre politique de sécurité alimentaire à travers l'Initiative 3N.
En matière de gestion des finances publiques, a t- elle rappelé, les réformes réalisées ont permis notamment de renforcer la régulation budgétaire, de mieux maîtriser la chaîne de dépense publique, de créer les conditions de sortie du cercle
vicieux de l'accumulation des arriérés, d'améliorer la gestion de la trésorerie et de renforcer la transparence budgétaire, qui est gage de crédibilité de la loi des finances. En ce qui concerne la gestion des investissements publics, elle a précisé que les réformes ont porté sur la mise en place d'un cadre institutionnel d'évaluation et de sélection des projets d'investissements publics, l'objectif étant d'assurer la rationalisation et l'efficacité de la planification, de la programmation et de la budgétisation des investissements publics, créateurs de richesses et d'emplois nécessaires à la réduction de la pauvreté.
S'agissant du secteur de l'électricité, les réformes introduites concernent l'adoption de la Loi portant code de l'électricité et de celle relative à la création du régulateur du sous-secteur de l'électricité.
En matière d'irrigation, les réformes mises en œuvre ont créé les conditions permettant à l'ONAHA de remplir efficacement ses missions en tant qu'acteur central dans l'exécution de la politique agricole du Gouvernement.
Aussi, Mme Kané Aichatou Boulama a-t-elle réitéré la gratitude du Gouvernement à la Banque mondiale assurant qu'il ne ménagera aucun effort pour procéder dans les meilleurs délais à la ratification de cette opération afin de procéder au décaissement des ressources y afférentes. Par ailleurs, a-t-elle indiqué, au regard des défis auxquels notre pays fait face, le Gouvernement porte son attention sur la préparation du prochain programme d'Appui Budgétaire 2017-2020 et pour laquelle les équipes sont déjà à pied d'œuvre.
Soulignant toute l'importance que le Gouvernement attache à la préparation du prochain programme d'appui budgétaire avec la Banque mondiale, Mme Kané Aichatou Boulama a dit que le Gouvernement veillera, sur la base des leçons tirées de la mise en œuvre des programmes antérieurs, à ce que cette démarche soit la plus consensuelle et largement participative avec les ministères sectoriels, que les réformes soient cohérentes avec les défis du moment afin de faciliter leur meilleure appropriation et leur mise en œuvre de manière plus aisée.
Le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger, M. Siaka Bakayoko, a exprimé toute sa satisfaction de signer cet appui budgétaire d'un montant de 50 millions de dollars US, un montant qui clos la première série d'appuis budgétaires de la Banque Mondiale au Niger. « Il est important de souligner que nos appuis viennent soutenir le Gouvernement dans ses efforts de reformes. Cette signature va viser trois reformes essentielles, des reformes relatives aux finances publiques pour améliorer la transparence, la fiabilité ; les reformes dans le cadre de l'irrigation pour renforcer les capacités de l'ONAHA pour mieux servir nos paysans afin que l'objectif de sécurité alimentaire soit atteint dans les plus brefs délais et enfin une autre réforme très profonde qui concerne le secteur de l'énergie » a-t-il déclaré.

Aissa Abdoulaye Alfary(onep)
www.lesahel.org

Economie

Réunion sur le libre-échange continental au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Pour une intégra…

Réunion sur le libre-échange continental au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Pour une intégration économique du continent et un marché véritablement panafricain

Le Comité National Ad 'hoc chargé de la préparation et du suivi des négociations de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC) a tenu hier, au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, une réunion avec la Commissaire chargée du Commerce et de l'Industrie sortante de l'Union Africaine Mme Fatima Acyl Haram en mission de plaidoyer dans notre pays en faveur de la ZLEC. C'est le ministre du Commerce et de la Promotion du ...

Atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Raccordement à l'électricité'', ''Obtention de prêts''…

Atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Raccordement à l'électricité'', ''Obtention de prêts'' et ''Exécution des contrats'' : Améliorer le climat des affaires pour les investissements

Dans le cadre de la promotion du secteur privé en général et de l'amélioration du climat des affaires en particulier, le Ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé mène une série d'activités de vulgarisation des indicateurs Doing Bussiness. Une démarche qui vise à informer et sensibiliser l'opinion nationale et internationale sur les reformes mises en œuvre par le Gouvernement du Niger. Hier matin, le Ministère en charge ...

Signature de contrat de coopération entre la République Fédérale d'Allemagne et le Niger : Développement des projets éco…

Signature de contrat de coopération entre la République Fédérale d'Allemagne et le Niger : Développement des projets économiques au profit des jeunes pour combattre la migration

Le directeur général des Relations bilatérales au Ministère des Affaires Etrangères M. Tchiroma Boukar Ari Maï Tanimoune et le chef de la Division Afrique de l'Ouest au Ministère Fédéral allemand de la Coopération économique et du développement Dr Christoph Kohlmeyer ont procédé, hier au Ministère des Affaires étrangères, à la signature d'un contrat de coopération entre les deux pays. A travers ce contrat, l'Allemagne accorde une envelo...

Poursuite de la visite du ministre du Commerce au niveau des établissements d'import export et au marché Dar Eslam de Ni…

Poursuite de la visite du ministre du Commerce au niveau des établissements d'import export et au marché Dar Eslam de Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de première nécessité sur les marchés en prélude au mois béni de ramadan

Poursuivant la série de visites qu'il a entreprises depuis la semaine passée dans les différents marchés de céréales et de produits de première nécessité à Niamey, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, s'est rendu hier matin successivement dans plusieurs établissements d'import-export de la capitale. Il s'agit entre autres des établissements Haddal Khalil ; Marina Market ; Bagué Daouda ; Adoua ; I...

Cérémonie officielle de lancement du budget programme au Niger : «Le Niger passera à partir du 1er janvier 2018, du budg…

Cérémonie officielle de lancement du budget programme au Niger : «Le Niger passera à partir du 1er janvier 2018, du budget de moyens au budget de programmes basé sur des politiques publiques », déclare le ministre des Finances

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi, a présidé, lundi dernier à Niamey, la cérémonie de lancement du budget et programme au Niger. Le budget programme est une innovation introduite par les réformes dans la gestion des finances publiques par les pays membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Il constitue un outil de planification et de gestion budgétaire centré sur les objectifs et les résultats, tout...

Atelier au Ministère en charge du Commerce sur le climat des Affaires : Vulgarisation des reformes relatives au Permis d…

Atelier au Ministère en charge du Commerce sur le climat des Affaires : Vulgarisation des reformes relatives au Permis de construire, au transfert de propriété et au paiement des impôts et taxes

Le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé M. Sadou Seydou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture des travaux de l'atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Permis de construire'', transfert de propriété et paiement des impôts et taxes. C'était en présence des membres du gouvernement, des cadres du ministère en charge du Commerce, des opérateurs économiques, des représentants d...

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs s…

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs sur les goulots d'étranglement relatifs à l'utilisation du Port Autonome de Lomé et du Corridor Togo-Niger

La communauté portuaire de Lomé et les Opérateurs Economiques de notre pays se sont réunis hier au Siège du syndicat National des Agents de Douane (SNAD), pour échanger sur les prestations du port, les difficultés rencontrées sur le corridor Togo-Niger et les opportunités que la communauté portuaire pourrait offrir. Les commerçants, les douaniers, les chargeurs, les transporteurs, les conducteurs routiers étaient tous présents pour exam...

Signature de l'accord d'établissement du bureau national de la Banque Africaine de Développement au Niger : Vers la créa…

Signature de l'accord d'établissement du bureau national de la Banque Africaine de Développement au Niger : Vers la création d'un bureau de la BAD au Niger pour un rapprochement des prestations de service de la banque

Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, et le Directeur général Afrique de l'Ouest de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Litse Janvier, ont procédé, jeudi dernier, dans la salle de réunions dudit ministère à la signature des documents relatifs à l'accord d'établissement du bureau national de la BAD au Niger. La création d'un burea...

Le ministère des Finances organise une réception : Honorer notre compatriote Abdallah Boureima élu président de la Commi…

Le ministère des Finances organise une réception : Honorer notre compatriote Abdallah Boureima élu président de la Commission de l'UEMOA

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a donné, vendredi dernier, dans l'après-midi, une réception sous le haut patronage du Premier ministre SE Brigi Rafini à l'intention de notre compatriote, M. Abdallah Boureima, élu président de la commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) le 10 avril 2017. La cérémonie s'est déroulée en présence des membres du gouvernement, des présidents des institutions natio...

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à …

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de base pendant le mois béni de ramadan

Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a effectué, vendredi dernier, une série de visites au niveau du marché de Djamadjé ; celui des céréales à Katako ; deux établissements de commerce import et export et deux unités industrielles implantées à Niamey. Il s'est agi pour le ministre du Commerce, accompagné de son staff ; du président de la Chambre de Commerce, et d'Industrie du Niger ; du secrétaire...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mashhad, la deuxième grande ville de la République…

Mashhad, la deuxième grande ville de la République Islamique d'Iran : Une cité classée par l'UNESCO « Capitale culturelle du monde islamique » en 2017

Du 25 au 27 avril dernier, s'est tenu à Mashhad, le premier sommet des Maires des pays du ...

jeudi 18 mai 2017

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashh…

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashhad : Héritage spirituel et architectural de l'histoire iranienne

L'Iran abonde de lieux de pèlerinage, non seulement musulmans, mais également chrétiens, j...

jeudi 18 mai 2017

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distracti…

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distraction, de repos et de tourisme

Des espaces verdoyants, sereins, des espèces rares de plus de 4000 variétés. Des moments o...

jeudi 18 mai 2017

L'air du temps

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Une fois n'est pas coutume, les femmes nigériennes ont célébré, sans trop de faste, le wee...

jeudi 18 mai 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.