Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

12ème conclave de la CII-EXIM Bank d'Inde à New Delhi : Booster les opportunités d'affaires et d'investissements entre l'Inde et l'Afrique


indeDu 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. La cérémonie de lancement des travaux du conclave auquel le Niger a pris activement part à travers son ministre du commerce M. Seydou Sadou et le ministre délégué au budget M Ahmat Jidoud, a été co-présidée par le président de la République d'Inde, le roi du Swaziland et le prePlus d'une trentaine de pays africains ont envoyé des délégations ministérielles en plus de ceux qui se sont fait représenter par des délégations de haut niveau constituées de responsables politiques, administratifs et d'hommes d'affaires. Il s'est donc agi d'une importante rencontre d'échanges d'expériences qui a regroupé autour des autorités et des industriels indiens 37 pays présents pour parler avec leurs collègues indiens de leurs projets de développement, de leur vision des relations bi et multilatérales et des opportunités d'affaires entre l'Afrique et le sous continent indien.
Du côté indien, il a été relevé plus de 5000 délégués industriels membre de la CII à avoir pris part à ce conclave, le douzième du genre mais le plus important de l'histoire de la CII. Avec son milliard et demi d'habitants, l'Inde constitue pour les pays africains un partenaire important et fidèle car les relations indo-africaines datent de longtemps et ont été des plus fructueuses. L'Inde avec ses énormes possibilités et capacités techniques et technologiques et l'Afrique avec ses potentialités sont donc des partenaires naturels mais surtout séculaires au regard de l'histoire. Le conclave est organisé justement sur le thème «revigorer et renforcer les liens de partenariat » séculaires voire millénaires. La ministre indienne du Commerce Mme Nirmala Sitharaman a mis en exergue la longue histoire qui unit son pays à l'Afrique avant de souligner la forte et irréversible progression que connaissent les échanges commerciaux ces dernières années avec l'Afrique, des échanges qui se chiffrent à plusieurs dizaines de milliards de dollars chaque année.
Selon elle, l'Inde vise plus loin pour plus d'engagement dans tous les domaines comme les soins de santé, les télécommunications, l'agriculture, l'industrie pharmaceutique, les mines, le pétrole, les énergies renouvelables et bien d'autres domaines. L'Inde étant déjà présente dans presque tous les pays africains, l'objectif a poursuivi la ministre du Commerce est de redynamiser l'existant et élargir les horizons. Il est de nos jours admis que l'Inde est désormais devenue un hub international d'industries médicinales, un pôle technologique indéniable en plus de son expertise dans le domaine de la mécanisation agricole. A l'adresse des représentants des pays africains présents au conclave, Mme Nirmala a indiqué que si le commerce africain est appelé à progresser, alors l'Inde en tant que partenaire de développement de l'Afrique est prête à accompagner ce progrès avec plus d'engagement que jamais. Le premier ministre ougandais a lui mis l'accent sur le progrès démocratique de l'Afrique qui, selon lui, constitue un signal fort et une garantie pour les investisseurs étrangers. «Lorsque vous allez en Afrique, je vous donne l'assurance que vos investissements sont sécurisés» a dit M Ruhakana Ruganda en s'adressant aux industriels indiens.
Le Roi Mswati-III du Swaziland a, pour sa part, salué l'engagement de l'Inde vis-à-vis de l'Afrique dont le point d'orgue a été la tenue en octobre 2015 du sommet Afrique-Inde à Delhi, un sommet hautement significatif qui a posé les jalons pour la fondation d'un partenariat fécond entre l'Afrique et l'Inde. «Ceci démontre clairement que l'Inde a un grand amour pour l'Afrique et est prête à partager ses affaires avec la communauté d'hommes d'affaires et les gouvernements africains». Le roi Mswati-III s'est dit heureux de voir que l'Inde, pays qui a créé une économie robuste, entend partager son expertise avec les pays amis du continent africain. Il a ajouté que l'Inde a déjà investi dans plusieurs domaines dans son pays comme dans beaucoup d'autres pays africains mais, souligne-t-il, l'Afrique appelle l'Inde et ses hommes d'affaires à explorer les opportunités dans la variété des secteurs et demande à l'Inde d'aider le continent dans le financement des infrastructures de développement pour améliorer de manière durable, les conditions de vie des populations africaines.
«Nous sommes heureux d'avoir aujourd'hui une communauté d'affaire prête à apporter sa contribution dans la foulée du dernier sommet Inde-Afrique » a souligné le roi du Swaziland avant d'inviter les hommes d'affaires indiens à aller en Afrique pour explorer davantage les opportunités d'investissement. Le Président indien, l'honorable Pranap Mukherjee a souligné la sécularité des relations entre l'Inde et l'Afrique mais aussi la lutte commune contre le colonialisme et l'apartheid qu'ont mené les pays africains et l'Inde. Au cours des dernières décennies l'Inde a étendu ses relations et le sommet Inde Afrique de 2015 où 54 pays africains ont répondu présents, est venu conforter cette position. Le président Mukherjee s'est ravi de constater que beaucoup d'initiatives envers l'Afrique sont en train d'être prises encore ces 13 derniers mois par le gouvernement indien en plus des visites officielles que lui et son vice-président ont effectuées dans ce continent.
Il a ajouté qu'au cours de seize derniers mois, l'Inde a contacté physiquement chaque pays pour montrer qu'un nouvel esprit d'éveil, de coopération et d'entraide est né. «Les populations d'Afrique et de l'Inde atteindront 4 milliards à l'horizon 2050» a dit le Président Mukherjee qui a estimé que le 21ème est le siècle de l'Inde et de l'Afrique grâce à leurs ressources humaines sur lesquelles un accent particulier doit être mis. Parlant de l'intervention de l'Inde en Afrique, le président a affirmé que des centaines de projets indiens ont vu le jour après le sommet Inde-Afrique. L'Inde a en outre considérablement augmenté sa ligne de crédit en direction de l'Afrique et cela dans plusieurs secteurs. L'Inde regorge d'une expertise de qualité indéniable qu'elle est prête à mettre à la disposition de l'Afrique. Dans le domaine des ressources humaines, le président a indiqué que des milliers d'étudiants africains arrivent chaque année, honorer les grandes écoles et instituts dans son pays en s'y inscrivant. Il a émis l'espoir que celui-ci puisse ouvrir une nouvelle ère de partenariat avec toute l'Afrique.

Zabeirou Moussa, Envoyé spécial(onep)
www.lesahel.org

Economie

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a rencontré, hier dans l'après-midi, les membres du comité chargé de réfléchir sur les reformes relatives au climat des affaires. Il s'est agi pour ce comité de faire le point des activités menées au cours de l'année 2017 afin de pouvoir engager des reformes visant à permettre au Niger de gagner plus de points que l'année 2017 dans le prochain classement Doing Business. En effe...

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et…

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et de mise en œuvre des reformes de l'UEMOA

À l'issue de la revue annuelle des reformes politiques, programmes et projets communautaires réalisés au Niger au titre de l'année 2017, le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), M. Abdallah Boureima, et le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, ont co-animé, lundi dernier dans la salle de banquet de la Primature, une conférence de presse relative aux conclusions de cette rencontre....

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au proc…

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au processus d'intégration économique

Instituée par l'acte additionnel de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement le 24octobre 2013, la revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l' l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se déroule dans tous les Etats membres. Cette rencontre constitue un exercice essentiel pour l'approfondissement de l'intégration économique dans l'espace communautaire. À Niamey, c'est le Mini...

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un déc…

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un décaissement de 19,9 millions de dollars US

Le 15 décembre 2017, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la première revue des résultats économiques obtenus par le Niger dans le cadre du programme appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), puis examiné et approuvé l'évaluation des services du FMI sans réunion. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Le commerce international est dans une mauvaise passe. Les récentes discussions biennales sur le commerce de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) se sont terminées sans signature d'accord, avec l'OMC appelant ses membres à «l'introspection ». Mais malgré la morosité et le découragement ambiants, l'Afrique se révèle comme l'un des terrains propices pour mener à bien des négociations régionales sur le commerce. Durant de récentes dis...

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés …

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés pour 17 milliards de dollars escomptés

Finalement, la Conférence de la Renaissance du Niger, tenue du 13 au 14 décembre 2017 à Paris, s'est conclue sous le sceau indélébile d'un succès éclatant. C'est l'histoire d'une belle moisson qui s'affiche comme un joli cadeau de fin d'année pour notre pays tout entier. En se rendant dans la capitale française pour y recueillir le soutien des partenaires techniques et financiers, ainsi que l'apport des investisseurs privés en vue de la...

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Avec l'avènement de l'internet, et les innombrables plateformes d'informations plus rapide...

vendredi 19 janvier 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.