Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

12ème conclave de la CII-EXIM Bank d'Inde à New Delhi : Booster les opportunités d'affaires et d'investissements entre l'Inde et l'Afrique


indeDu 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. La cérémonie de lancement des travaux du conclave auquel le Niger a pris activement part à travers son ministre du commerce M. Seydou Sadou et le ministre délégué au budget M Ahmat Jidoud, a été co-présidée par le président de la République d'Inde, le roi du Swaziland et le prePlus d'une trentaine de pays africains ont envoyé des délégations ministérielles en plus de ceux qui se sont fait représenter par des délégations de haut niveau constituées de responsables politiques, administratifs et d'hommes d'affaires. Il s'est donc agi d'une importante rencontre d'échanges d'expériences qui a regroupé autour des autorités et des industriels indiens 37 pays présents pour parler avec leurs collègues indiens de leurs projets de développement, de leur vision des relations bi et multilatérales et des opportunités d'affaires entre l'Afrique et le sous continent indien.
Du côté indien, il a été relevé plus de 5000 délégués industriels membre de la CII à avoir pris part à ce conclave, le douzième du genre mais le plus important de l'histoire de la CII. Avec son milliard et demi d'habitants, l'Inde constitue pour les pays africains un partenaire important et fidèle car les relations indo-africaines datent de longtemps et ont été des plus fructueuses. L'Inde avec ses énormes possibilités et capacités techniques et technologiques et l'Afrique avec ses potentialités sont donc des partenaires naturels mais surtout séculaires au regard de l'histoire. Le conclave est organisé justement sur le thème «revigorer et renforcer les liens de partenariat » séculaires voire millénaires. La ministre indienne du Commerce Mme Nirmala Sitharaman a mis en exergue la longue histoire qui unit son pays à l'Afrique avant de souligner la forte et irréversible progression que connaissent les échanges commerciaux ces dernières années avec l'Afrique, des échanges qui se chiffrent à plusieurs dizaines de milliards de dollars chaque année.
Selon elle, l'Inde vise plus loin pour plus d'engagement dans tous les domaines comme les soins de santé, les télécommunications, l'agriculture, l'industrie pharmaceutique, les mines, le pétrole, les énergies renouvelables et bien d'autres domaines. L'Inde étant déjà présente dans presque tous les pays africains, l'objectif a poursuivi la ministre du Commerce est de redynamiser l'existant et élargir les horizons. Il est de nos jours admis que l'Inde est désormais devenue un hub international d'industries médicinales, un pôle technologique indéniable en plus de son expertise dans le domaine de la mécanisation agricole. A l'adresse des représentants des pays africains présents au conclave, Mme Nirmala a indiqué que si le commerce africain est appelé à progresser, alors l'Inde en tant que partenaire de développement de l'Afrique est prête à accompagner ce progrès avec plus d'engagement que jamais. Le premier ministre ougandais a lui mis l'accent sur le progrès démocratique de l'Afrique qui, selon lui, constitue un signal fort et une garantie pour les investisseurs étrangers. «Lorsque vous allez en Afrique, je vous donne l'assurance que vos investissements sont sécurisés» a dit M Ruhakana Ruganda en s'adressant aux industriels indiens.
Le Roi Mswati-III du Swaziland a, pour sa part, salué l'engagement de l'Inde vis-à-vis de l'Afrique dont le point d'orgue a été la tenue en octobre 2015 du sommet Afrique-Inde à Delhi, un sommet hautement significatif qui a posé les jalons pour la fondation d'un partenariat fécond entre l'Afrique et l'Inde. «Ceci démontre clairement que l'Inde a un grand amour pour l'Afrique et est prête à partager ses affaires avec la communauté d'hommes d'affaires et les gouvernements africains». Le roi Mswati-III s'est dit heureux de voir que l'Inde, pays qui a créé une économie robuste, entend partager son expertise avec les pays amis du continent africain. Il a ajouté que l'Inde a déjà investi dans plusieurs domaines dans son pays comme dans beaucoup d'autres pays africains mais, souligne-t-il, l'Afrique appelle l'Inde et ses hommes d'affaires à explorer les opportunités dans la variété des secteurs et demande à l'Inde d'aider le continent dans le financement des infrastructures de développement pour améliorer de manière durable, les conditions de vie des populations africaines.
«Nous sommes heureux d'avoir aujourd'hui une communauté d'affaire prête à apporter sa contribution dans la foulée du dernier sommet Inde-Afrique » a souligné le roi du Swaziland avant d'inviter les hommes d'affaires indiens à aller en Afrique pour explorer davantage les opportunités d'investissement. Le Président indien, l'honorable Pranap Mukherjee a souligné la sécularité des relations entre l'Inde et l'Afrique mais aussi la lutte commune contre le colonialisme et l'apartheid qu'ont mené les pays africains et l'Inde. Au cours des dernières décennies l'Inde a étendu ses relations et le sommet Inde Afrique de 2015 où 54 pays africains ont répondu présents, est venu conforter cette position. Le président Mukherjee s'est ravi de constater que beaucoup d'initiatives envers l'Afrique sont en train d'être prises encore ces 13 derniers mois par le gouvernement indien en plus des visites officielles que lui et son vice-président ont effectuées dans ce continent.
Il a ajouté qu'au cours de seize derniers mois, l'Inde a contacté physiquement chaque pays pour montrer qu'un nouvel esprit d'éveil, de coopération et d'entraide est né. «Les populations d'Afrique et de l'Inde atteindront 4 milliards à l'horizon 2050» a dit le Président Mukherjee qui a estimé que le 21ème est le siècle de l'Inde et de l'Afrique grâce à leurs ressources humaines sur lesquelles un accent particulier doit être mis. Parlant de l'intervention de l'Inde en Afrique, le président a affirmé que des centaines de projets indiens ont vu le jour après le sommet Inde-Afrique. L'Inde a en outre considérablement augmenté sa ligne de crédit en direction de l'Afrique et cela dans plusieurs secteurs. L'Inde regorge d'une expertise de qualité indéniable qu'elle est prête à mettre à la disposition de l'Afrique. Dans le domaine des ressources humaines, le président a indiqué que des milliers d'étudiants africains arrivent chaque année, honorer les grandes écoles et instituts dans son pays en s'y inscrivant. Il a émis l'espoir que celui-ci puisse ouvrir une nouvelle ère de partenariat avec toute l'Afrique.

Zabeirou Moussa, Envoyé spécial(onep)
www.lesahel.org

Economie

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.