Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

12ème conclave CII-Exim Bank de l'Inde sur le projet de partenariat Inde-Afrique : Le ministre du Commerce expose sur l'Accord relatif à la zone de libre-échange continentale (ZLEC)


Du 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. Le Niger a été représenté à ce rendez-vous par le ministre du Commerce et le ministre délégué au Budget. A l'occasion de cette importante rencontre d'échanges d'expériences à laquelle prenaient part des délégations de 37 pays africains, l'honneur a été fait au Niger de présenter une communication. C'est ainsi que le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a fait une communication sur la vision du Niger sur les relations commerciales entre la République de l'Inde et l'Afrique en général et entre l'Inde et les pays individuellement pris ou à travers les regroupements régionaux.
M. Sadou Seydou qui a eu cet honneur de s'adresser aux délégations officielles et aux industriels indiens était dans un panel de sept (7) éminents communicateurs ayant traité du thème «L'accord sur la zone de libre-échange continentale ». Le choix du ministre nigérien comme panéliste lors de ce conclave n'est pas fortuit. Il se justifie amplement par le fait que le Président Issoufou Mahamadou a été mandaté par ses pairs africains, lors du dernier sommet de l'Union Africaine, pour piloter le processus de la concrétisation de la zone de libre-échange continentale (ZLEC). Une confiance placée au Niger dont il s'est fait le devoir de mériter. Le conclave CII-EXIM Bank de l'Inde est donc une tribune pour informer les partenaires sur le processus de la mise en place de la ZLEC. Dans sa communication, le ministre Sadou Seydou s'est d'abord appesanti sur le processus de formulation de l'accord sur la zone de libre-échange continentale avec l'objectif à elle assigné.
C'est, en effet, en avril 1980 que les chefs d'Etat africains réunis à Lagos ont fait un choix d'une stratégie volontariste se basant sur le renforcement des économies africaines, la souveraineté sur les ressources naturelles, l'autosuffisance alimentaire, l'essor de l'industrie et la mobilisation des populations. Ce choix, a expliqué le ministre du Commerce, visait la mise en œuvre d'une stratégie continentale concernant les transports et la communication ainsi que l'intensification des échanges commerciaux et financiers entre les pays africains. Il visait aussi à encourager le développement des nouvelles technologies et la formation pour des ressources humaines de qualité. Onze (11) ans après, les chefs d'Etat ont adopté le traité sur la communauté économique africaine pour promouvoir le développement et l'intégration des économies africaines en vue d'accroitre l'autosuffisance économique et favoriser un développement endogène auto-entretenu. En Janvier 2012, l'Union Africaine lors de son assemblée générale a ouvert la voie aux négociations sur la zone de libre-échange en 2015 avec l'année 2017 comme date indicative pour la conclusion d'un accord sur la ZLEC.
Parlant des objectifs de la zone de libre-échange, le ministre a rappelé à l'audience que la ZLEC vise à créer un marché continental pour les biens et services, la libre circulation des personnes et des investissements. Plus spécifiquement, les objectifs sont le renforcement de la compétitivité, l'indépendance vis-à-vis des exportations, la promotion de la transformation sociale et économique et l'accroissement de 50% des échanges commerciaux au sein des pays africains. Pour le ministre Sadou Seydou, l'accord sur la ZLEC est important pour l'Afrique à un moment où le commerce intra-africain ne dépasse guère les 10%, où les économies africaines, basées sur les matières premières, sont très vulnérables face aux fluctuations des prix et l'ordre économique mondial. Pour le ministre du Commerce, les déséquilibres des accords bi et multilatéraux sur le commerce ne facilitent pas non plus l'émergence des pays africains. Il s'agit là des défis à relever.
Avec la ZLEC, il est espéré un doublement de la part du commerce intra-africain qui passerait à 22% à l'horizon 2022 mais aussi la réduction des importations africaines. Pour le ministre Seydou Sadou, la mise en œuvre de la ZLEC « favorisera la compétitivité des produits industriels grâce à l'exportation du potentiel des économies dans un marché continental plus vaste». Elle rendra l'Afrique et son économie moins vulnérables aux chocs commerciaux externes. Evoquant les étapes du processus et des modalités des négociations, le ministre du Commerce a indiqué qu'il comporte trois étapes essentielles à savoir : le lancement des négociations de la ZLEC, l'adoption des documents sur la définition des principes directeurs et le projet des modalités de négociations tarifaires ZLEC. Il s'ajoute un traitement spécial et différencié (TSD) pour les PAM, les petits Etats insulaires, les petites économies vulnérables et les pays enclavés.
Le conclave CII-Exim Bank d'Inde a été l'occasion pour le ministre du Commerce de faire part à l'Inde, des attentes de l'Afrique. Ainsi le ministre Seydou Sadou d'indiquer que l'Afrique espère de l'Inde l'appui à l'actualisation des études d'impacts du processus d'intégration, le renforcement des capacités des pays dans la formulation et la mise en œuvre des politiques commerciales, la mise à niveau des entreprises, le renforcement des capacités de production et d'exportation. L'Afrique attend également voir l'Inde accroitre les investissements dans les filières porteuses, promouvoir les joint-ventures entre les entreprises indiennes et africaines et renforcer les infrastructures de base à travers la réalisation des projets intégrateurs comme les routes, les chemins de fer et les télécommunications.
Zabeirou Moussa, Envoyé spécial(onep)
www.lesahel.org

Economie

Réunion sur le libre-échange continental au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Pour une intégra…

Réunion sur le libre-échange continental au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Pour une intégration économique du continent et un marché véritablement panafricain

Le Comité National Ad 'hoc chargé de la préparation et du suivi des négociations de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC) a tenu hier, au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, une réunion avec la Commissaire chargée du Commerce et de l'Industrie sortante de l'Union Africaine Mme Fatima Acyl Haram en mission de plaidoyer dans notre pays en faveur de la ZLEC. C'est le ministre du Commerce et de la Promotion du ...

Atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Raccordement à l'électricité'', ''Obtention de prêts''…

Atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Raccordement à l'électricité'', ''Obtention de prêts'' et ''Exécution des contrats'' : Améliorer le climat des affaires pour les investissements

Dans le cadre de la promotion du secteur privé en général et de l'amélioration du climat des affaires en particulier, le Ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé mène une série d'activités de vulgarisation des indicateurs Doing Bussiness. Une démarche qui vise à informer et sensibiliser l'opinion nationale et internationale sur les reformes mises en œuvre par le Gouvernement du Niger. Hier matin, le Ministère en charge ...

Signature de contrat de coopération entre la République Fédérale d'Allemagne et le Niger : Développement des projets éco…

Signature de contrat de coopération entre la République Fédérale d'Allemagne et le Niger : Développement des projets économiques au profit des jeunes pour combattre la migration

Le directeur général des Relations bilatérales au Ministère des Affaires Etrangères M. Tchiroma Boukar Ari Maï Tanimoune et le chef de la Division Afrique de l'Ouest au Ministère Fédéral allemand de la Coopération économique et du développement Dr Christoph Kohlmeyer ont procédé, hier au Ministère des Affaires étrangères, à la signature d'un contrat de coopération entre les deux pays. A travers ce contrat, l'Allemagne accorde une envelo...

Poursuite de la visite du ministre du Commerce au niveau des établissements d'import export et au marché Dar Eslam de Ni…

Poursuite de la visite du ministre du Commerce au niveau des établissements d'import export et au marché Dar Eslam de Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de première nécessité sur les marchés en prélude au mois béni de ramadan

Poursuivant la série de visites qu'il a entreprises depuis la semaine passée dans les différents marchés de céréales et de produits de première nécessité à Niamey, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, s'est rendu hier matin successivement dans plusieurs établissements d'import-export de la capitale. Il s'agit entre autres des établissements Haddal Khalil ; Marina Market ; Bagué Daouda ; Adoua ; I...

Cérémonie officielle de lancement du budget programme au Niger : «Le Niger passera à partir du 1er janvier 2018, du budg…

Cérémonie officielle de lancement du budget programme au Niger : «Le Niger passera à partir du 1er janvier 2018, du budget de moyens au budget de programmes basé sur des politiques publiques », déclare le ministre des Finances

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi, a présidé, lundi dernier à Niamey, la cérémonie de lancement du budget et programme au Niger. Le budget programme est une innovation introduite par les réformes dans la gestion des finances publiques par les pays membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Il constitue un outil de planification et de gestion budgétaire centré sur les objectifs et les résultats, tout...

Atelier au Ministère en charge du Commerce sur le climat des Affaires : Vulgarisation des reformes relatives au Permis d…

Atelier au Ministère en charge du Commerce sur le climat des Affaires : Vulgarisation des reformes relatives au Permis de construire, au transfert de propriété et au paiement des impôts et taxes

Le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé M. Sadou Seydou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture des travaux de l'atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Permis de construire'', transfert de propriété et paiement des impôts et taxes. C'était en présence des membres du gouvernement, des cadres du ministère en charge du Commerce, des opérateurs économiques, des représentants d...

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs s…

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs sur les goulots d'étranglement relatifs à l'utilisation du Port Autonome de Lomé et du Corridor Togo-Niger

La communauté portuaire de Lomé et les Opérateurs Economiques de notre pays se sont réunis hier au Siège du syndicat National des Agents de Douane (SNAD), pour échanger sur les prestations du port, les difficultés rencontrées sur le corridor Togo-Niger et les opportunités que la communauté portuaire pourrait offrir. Les commerçants, les douaniers, les chargeurs, les transporteurs, les conducteurs routiers étaient tous présents pour exam...

Signature de l'accord d'établissement du bureau national de la Banque Africaine de Développement au Niger : Vers la créa…

Signature de l'accord d'établissement du bureau national de la Banque Africaine de Développement au Niger : Vers la création d'un bureau de la BAD au Niger pour un rapprochement des prestations de service de la banque

Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, et le Directeur général Afrique de l'Ouest de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Litse Janvier, ont procédé, jeudi dernier, dans la salle de réunions dudit ministère à la signature des documents relatifs à l'accord d'établissement du bureau national de la BAD au Niger. La création d'un burea...

Le ministère des Finances organise une réception : Honorer notre compatriote Abdallah Boureima élu président de la Commi…

Le ministère des Finances organise une réception : Honorer notre compatriote Abdallah Boureima élu président de la Commission de l'UEMOA

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a donné, vendredi dernier, dans l'après-midi, une réception sous le haut patronage du Premier ministre SE Brigi Rafini à l'intention de notre compatriote, M. Abdallah Boureima, élu président de la commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) le 10 avril 2017. La cérémonie s'est déroulée en présence des membres du gouvernement, des présidents des institutions natio...

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à …

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de base pendant le mois béni de ramadan

Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a effectué, vendredi dernier, une série de visites au niveau du marché de Djamadjé ; celui des céréales à Katako ; deux établissements de commerce import et export et deux unités industrielles implantées à Niamey. Il s'est agi pour le ministre du Commerce, accompagné de son staff ; du président de la Chambre de Commerce, et d'Industrie du Niger ; du secrétaire...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mashhad, la deuxième grande ville de la République…

Mashhad, la deuxième grande ville de la République Islamique d'Iran : Une cité classée par l'UNESCO « Capitale culturelle du monde islamique » en 2017

Du 25 au 27 avril dernier, s'est tenu à Mashhad, le premier sommet des Maires des pays du ...

jeudi 18 mai 2017

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashh…

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashhad : Héritage spirituel et architectural de l'histoire iranienne

L'Iran abonde de lieux de pèlerinage, non seulement musulmans, mais également chrétiens, j...

jeudi 18 mai 2017

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distracti…

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distraction, de repos et de tourisme

Des espaces verdoyants, sereins, des espèces rares de plus de 4000 variétés. Des moments o...

jeudi 18 mai 2017

L'air du temps

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Une fois n'est pas coutume, les femmes nigériennes ont célébré, sans trop de faste, le wee...

jeudi 18 mai 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.