Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs sur les goulots d'étranglement relatifs à l'utilisation du Port Autonome de Lomé et du Corridor Togo-Niger

Mme-Daoura 4429La communauté portuaire de Lomé et les Opérateurs Economiques de notre pays se sont réunis hier au Siège du syndicat National des Agents de Douane (SNAD), pour échanger sur les prestations du port, les difficultés rencontrées sur le corridor Togo-Niger et les opportunités que la communauté portuaire pourrait offrir. Les commerçants, les douaniers, les chargeurs, les transporteurs, les conducteurs routiers étaient tous présents pour examiner les contraintes et trouver les solutions pour que le slogan''le Port Autonome de Lomé est le port naturel du Niger'' soit une réalité.

«Cette rencontre permettra à nos chargeurs d'exprimer de vive voix, sans intermédiaires, leurs problèmes, leurs préoccupations ainsi que leurs attentes en lien avec l'utilisation du Port Autonome de Lomé et de l'ensemble du corridor. De même cette rencontre est également une occasion donnée à la communauté portuaire de Lomé pour informer nos opérateurs économiques des dispositions prises, des reformes opérées, des infrastructures réalisées ou des mesures envisagées par les différents acteurs portuaires dans le cadre de l'amélioration continue des prestations » a déclaré la Directrice Générale du Conseil National des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadiza Kafougou.
Le Vice président de l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et également Directeur Général du Port Autonome de Lomé le Contre-Amiral Kodjo Fogar Adegnon a, dans son intervention, mis l'accent sur les atouts importants que présentent le port pour les opérateurs économiques nigériens et les différents services offerts par son institution.
Précisant que le port autonome de Lomé peut accueillir de grands navires de dernière génération et qui répondent aux normes internationales, il a relevé que le trafic en direction du Niger a connu une baisse considérable au niveau des produits alimentaires notamment le riz, le sucre, les huiles végétales. «Nous savons aujourd'hui que beaucoup de nos amis d'hier sont allés vers les autres ports qui n'appliquent pas les mêmes normes communautaires » a-t-il souligné tout en déplorant certains comportements des syndicats des transporteurs ou les humeurs des transitaires qui se donnent le vilain plaisir à bloquer les opérations d'enlèvement.
Dans cette logique, a-t-il annoncé, des cadres de concertation seront mis en place pour débattre des questions qui se posent à l'industrie maritime. « Je me réjouis de la mise sur pied au Niger du comité de suivi du corridor composé de tous les acteurs et constitue une veille économique de transit. Dès lors, il sera dorénavant mentionné que quiconque, par ces faits, cause des dommages à un opérateur économique soit tenu de les réparer ; des poursuites pénales pourraient être engagés en fonction de la gravité des faits», a soutenu le DG du port autonome de Lomé qui a appelé tous les opérateurs économiques nigériens à fréquenter davantage sa société. « Nous voulons établir avec vous des relations humaines vivantes et porteuses d'espérances, nous voulons établir avec vous des relations de confiance, nous voulons que le port de Lomé devienne le bras de mer du Niger donc son port naturel» a-t-il déclaré.
Pour sa part, le 2ème vice-président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger a indiqué que les problèmes du transport constituent une préoccupation permanente pour les pouvoirs publics et les opérateurs économiques nigériens, en raison de l'enclavement de notre pays qui constitue l'une des contraintes entravant de facto son développement en termes d'approvisionnement en produit. « Aussi, au Niger nous sommes résolument engagés dans une dynamique qui vise l'amélioration des conditions de transport et de transit des marchandises à destination ou en provenance du Niger. En dépit de toute cette modernisation du port et des facilités accordées aux pays de l'hinterland, la tendance des opérateurs économiques à se redéployer sur le port autonome de Lomé pour le trafic en direction du Niger au niveau du port a stagné voire même baissée » a dit M. Mounkeila Ousseini.
C'est dire selon le Représentant de la Chambre de Commerce que des goulots d'étranglement subsistent quelque part. Et le comité de suivi des corridors a relevé les contraintes auxquelles font face les opérateurs économiques quant à l'utilisation du Port et du Corridor Togo-Niger. Il s'agit entre autres des coûts de surestaries élevées ce qui rend les prix des marchandises prohibitifs à destination. Cette situation est aggravée par les délais de franchir de surestaries très courts ; les cautions sont très élevées, les délais de rotation sont très courts compte tenu de l'enclavement du Niger (Niamey étant à 1250kg du Port de Lomé). Le Port Autonome de Lomé est une société à vocation commerciale et industrielle. En plus de ses fonctions régaliennes, le port a, en charge, l'exploitation des installations, le pilotage et le remorquage des navires, la garde matérielle et juridique des marchandises. Il possède d'énormes potentialités qui en font un véhicule pôle d'éclatement sur la côte ouest africaine confirmant ainsi sa vocation historique d'outil d'intégration sous régional.
Aïssa Abdoulaye Alfary (ONEP)
17/05/17

Economie

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.