Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger


ecoLe ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettre au groupe BCP d'être non seulement l'actionnaire majoritaire de cette banque mais aussi et surtout de se hisser au premier rang des institutions financières qui opèrent dans notre pays.
Cette signature de convention s'est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement ; de l'Ambassadeur du Maroc au Niger ; du président du conseil d'administration de la BIA ; des cadres centraux du ministère des Finances et des responsables des sociétés partenaires de la BIA-Niger. Désormais, l'essentiel des actions de la BIA sont désormais contrôlées par le groupe BCP du Maroc via sa filiale Atlantic Business International.
Peu après avoir apposé sa signature sur les documents de convention, le ministre des Finances a précisé que cette opération marque l'entrée du groupe BCP dans le capital social BIA-Niger. La présente convention permet aussi d'ouvrir une nouvelle page de la coopération économique et financière entre nos deux pays et au-delà entre les peuples nigérien et marocain. C'est conformément aux directives du Président de la République que le gouvernement a décidé de sauver la BIA-Niger en rachetant en avril 2012 les actions acquises par un partenaire privé qui se retira après juste quelques mois d'exploitation de la Banque. Ainsi face à l'impérieuse nécessité de sauvegarder une fois de plus la BIA-Niger, de stabiliser le secteur financier national et de préserver de centaine d'emplois et des ménages nigériens, le gouvernement s'est évertué pour identifier un repreneur stratégique doté de compétences et de ressources nécessaires pour donner une nouvelle impulsion à la BIA-Niger. Aujourd'hui, a dit le ministre Massoudou Hassoumi, cet objectif est atteint. La BCP rachète les parts de l'Etat du Niger. Mieux, elle injecte de nouvelles liquidités permettant de rehausser le capital de BIA-Niger à plus de 19 milliards de FCFA.
Ces ressources permettront à la Banque d'être en conformité avec la réglementation bancaire ; de satisfaire aux demandes de concours de la clientèle ; d'élargir son réseau d'agence et de développer la gamme de services et produits mis à la disposition des agents économiques du Niger. Ce nouveau souffle de bancarisation, précise le ministre des Finances se fera avec une plateforme technologique moderne. En outre, en confiant les rennes de la BIA-Niger au groupe BCP du Maroc, l'Etat du Niger demande à ce nouveau partenaire stratégique de conduire l'institution financière en bon père de famille. Il attend de la BCP plus qu'un transfert de compétence, un partage de technologie, de savoir-faire et d'innovation permettant de rehausser de manière durable le taux de bancarisation et de promouvoir la finance inclusive au Niger.
Pour le PDG du groupe BCP du Maroc M. Mohamed Benchaaboun, cette signature de convention marque la prise de participation de près 70% par le groupe BCP dans le capital de BIA-Niger. C'est un travail qui a été réalisé a travers Atlantic Business International, la filiale du groupe BCP du Maroc. Ce rachat des parts de l'Etat du Niger dans le capital de la BIA-Niger marque un nouveau jalon dans le développement du groupe BCP dans la région. Il confère au groupe BCP une position de leader dans le secteur bancaire nigérien. « Ce nouveau positionnement de notre groupe permettra de soutenir plus efficacement le développement économique du Niger et de contribuer de manière optimale au financement de l'ensemble des segments de la clientèle, quelle soit publique ou privée, particulier ou entreprise, de revenus faibles, moyens ou élevés. Nous sommes convaincus du potentiel du développement économique du Niger. Et nous faisons confiance aux initiatives de reformes qui sont menées. La dynamique agricole est bien installée et l'inflation maitrisée au Niger », a souligné le DGP du groupe BCP Maroc.
Auparavant, le président du conseil d'administration de la BIA-Niger M. Maman Laouali Abdou Raffa a présenté à l'assistance un aperçu historique de la BIA-Niger qui montre toutes les péripéties qu'elle a traversées.
À l'issue de la signature de convention, un point de presse a été co-animé par le ministre des Finances ; le président directeur général du groupe BCP Maroc et le directeur général du groupe BCP à l'International M. Kamal Mokdad. Il ressort de ce point de presse que du côté du Niger, il s'agit à travers cette convention de sauver la BIA-Niger ; de sauver les emplois et sauver la clientèle. Ce qui peut ainsi contribuer à stabiliser le système financier. Du coté de la BCP, l'ambition est de continuer le processus de développement dans le cadre de tous les pays de la CEDEAO.

Hassane Daouda(onep)
12/07/17

Economie

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvemen…

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr

Une mission parlementaire a séjourné pendant deux semaines dans la région d'Agadez pour échanger avec les différents acteurs sur la loi de finances pour l'année budgétaire 2019 ; les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr. À l'issue des visites de terrain et des consultations sur les différentes thématiques, les députés Adamou Namata, président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale e...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du N…

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du Niger un décaissement de 19,5 millions de dollars pour consolider la stabilité macroéconomique du pays

Le conseil d'administration du FMI achève la troisième revue de l'accord au titre de la facilité élargie de crédit.L'achèvement de la revue permet de décaisser 14,1 millions de DTS (environ 19,5 millions de dollars) en faveur du Niger et d'accroître l'accès du pays aux ressources du FMI de 75 à 90 % de sa quote-part.Le programme économique du Niger vise à consolider la stabilité macroéconomique et à stimuler la croissance.Le 10 décembre...

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit de…

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit des risques sécuritaires, selon le représentant résident du FMI

Le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger M. Mehmet Cangul a partagé jeudi 29 novembre dernier dans l'après-midi avec les autorités nigériennes les résultats d'un rapport intitulé « l'Afrique et le Niger : les tendances économiques. Cette analyse économique résulte d'un modèle propre à l'auteur mais qui s'inspire véritablement de la littérature économique. Le modèle en question traite de façon globale de l...

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au …

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au Niger

Satisfait des résultats de la mise en œuvre de la première phase du Programme d'appui aux réformes et à la résilience économique (PARRE) au Niger, le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a accordé, le mardi 27 novembre 2018, une nouvelle assistance financière de 28 millions de dollars, répartie en un prêt du Fonds africain de développement de 14 millions de dollars et un don de la Facilité d'appui à la transi...

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour un…

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour une meilleure orientation dans la mise en œuvre des programmes

Le comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger s'est réuni hier au sein de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique sous la présidence du ministre des finances, M Hassoumi Massoudou, ordonnateur national des fonds FED. La réunion de cette instance s'est tenue en présence de l'ambassadeur, Cheffe de délégation de l'Union Européenne au Niger, Mme Denise Elena Ionete, de plusieurs membres ...

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mis…

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mise en œuvre du Plan d'Actions Prioritaires 2018

Après la session inaugurale intervenue en février dernier, le Ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou a présidé hier matin, la deuxième session au titre de l'année 2018 du Comité de Pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques. Il s'est agi pour les membres du comité de faire le point de la mise en œuvre du Plan d'actions Prioritaires pour l'année 2018, basé sur la matrice 2017-2020 du Programme des Reformes de Gestion de...

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratég…

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratégie du Niger dans un contexte d'évolution de la finance inclusive

Dans un pays comme le nôtre où l'écrasante majorité de la population vit en milieu rural, la finance inclusive est appelée à jouer un rôle majeur dans le processus de développement économique et social. C'est d'ailleurs pour cette raison que le gouvernement nigérien s'est doté en 2015 d'une Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI). Cette dernière a fait l'objet de révision à travers un groupe de travail mis en place à cet effet l...

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5%…

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019» selon M. Christoph A. Klinge, chef de la mission du FMI

Au terme d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné dans notre pays, le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou et le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI), M. Christoph A. Klinge par ailleurs Chef Division Adjoint Département Afrique ont animé hier matin, une conférence de presse conjointe au ministère des Finances à Niamey. Il s'est agi de conclure la troisième revue du programme appuy...

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au pr…

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au profit du Niger

Le ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou, la Directrice Afrique de l'Agence française de développement (AFD) et la Directrice générale du Trésor français ont signé le 08 octobre dernier à Paris en France une convention d'aide budgétaire pour un montant de 10 millions d'Euros, soit 6,6 milliards de FCFA. Cet appui s'inscrit dans le cadre de l'aide budgétaire française en soutien à la mise en œuvre du Programme économique et financi...

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Présente au Niger depuis 2014 suite à l'acquisition de son premier permis (R1/R2) d'Agadem, Savannah Petroleum qui a commencé sa campagne de forage cette année, peut se targuer d'avoir déjà à son actif quatre découvertes sur quatre tentatives. Cent pour cent de réussite que n'ont pas manqué de saluer les spécialistes du secteur sur le plan international. Le champ d'Amdigh en particulier constitue le point d'orgue de ce succès, car il es...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.