Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Publication du rapport Doing Business 2018 : Classé 144ème sur 190 économies, le Niger fait un bond de six points


ecoLe Niger enregistre de plus en plus des progrès substantiels par rapport à l'amélioration du climat des affaires. Cette année, notre pays s'est classé au 144ème rang sur 190 économies en compétition, selon le rapport Doing Business 2018, rendu public hier dans l'après-midi, par l'équipe Doing Business de la Banque Mondiale depuis Washington. La publication de ces résultats a été suivie simultanément à Niamey, à Nouakchott et à Dakar à travers une visioconférence. À Niamey, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, s'est rendu dans les locaux de la Banque mondiale pour suivre cette délibération en compagnie de la représentante résidente du système des Nations Unies Mme Bintou Djibo ; du modérateur de la Banque Mondiale au Niger M. Mahaman Sani ; ainsi que des responsables centraux du ministère du Commerce.
L'exercice Doing Business auquel le Niger s'est librement soumis est une unité de mesure des progrès accomplis par les pays dans l'agenda de l'amélioration de l'environnement des Affaires. Avant le dévoilement des résultats du rapport Doing Business 2018, le représentant résident de la Banque Mondiale par intérim M. Mahaman Sani, par ailleurs modérateur s'est réjoui de la forte participation des responsables du Niger à ce moment de communion, d'échange et de discussion sur les progrès réalisés par le pays concernant l'amélioration du climat des affaires. « Au niveau de la Banque Mondiale, nous sommes très satisfaits de la forte implication des autorités du Niger en l'occurrence le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou qui préside de façon périodique les travaux du comité national Doing Business. Nous sommes convaincus que cette implication conjuguée à la participation du secteur privé est un atout indéniable pour le développement du pays », a relevé M. Mahaman Sani.
Concernant les résultats du Doing Business de cette année, il faut noter que le Niger a été évalué sur la base des quatre reformes mises en œuvre pour faciliter les affaires dans les domaines de la création d'entreprise ; la gestion des permis de construire ; la réduction du temps nécessaire pour obtenir une connexion électrique en mettant en place un guichet unique et l'enregistrement des biens en baissant le coût du transfert de propriété. Il ressort des résultats du rapport Doing Business 2018 que le Niger occupe le 144ème rang, contre 150ème dans le rapport de l'année dernière, soit une progression de six (6) points. Le Sénégal et la Mauritanie occupent respectivement le 140ème et le 150ème rang. L'équipe Doing Business de la Banque mondiale a également relevé dans ce rapport que l'Afrique subsaharienne est la région qui a connu le plus grand nombre de reformes au monde.
Réagissant par rapport aux résultats Doing Business 2018, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé M. Sadou Seydou a précisé que c'est pour la troisième année consécutive que le Niger est retenu parmi les sites de lancement du rapport doing business. Le choix des pays s'explique par leurs performances dans la mise en œuvre des réformes visant à améliorer l'environnement des affaires. Le Niger a enregistré des résultats encourageants de 2014 à aujourd'hui. En effet, de la 176ème place dans le rapport doing business 2014, le Niger occupe la 150ème place dans le rapport doing business 2017, soit une progression de 26 rangs en l'espace de 4 ans. Par ailleurs, il paraît important de souligner que dans le dernier rapport doing business, le Niger a fait un bond qualitatif de 10 rangs avec six (06) réformes qui font de lui le premier pays réformateur de l'Afrique Sub-saharienne. Pour continuer à persévérer dans le même élan, a dit le ministre du Commerce, le Gouvernement a adopté en novembre 2016, un plan d'actions des réformes à mettre en œuvre sur une période de trois ans.
De ce plan d'actions, un extrait des réformes prioritaires à mettre en œuvre avant le 31 mai 2017 a été fait. Dans le même l'ordre d'idée, un plan d'actions prioritaires a été effectivement mis en œuvre. Ce qui a permis d'entreprendre 22 réformes parmi lesquelles on peut retenir la suppression de l'exigence du capital minimum qui était de 100.000 FCFA lors de la création d'une SARL ; l'accomplissement de toutes les procédures de création d'entreprise au Guichet Unique de la Maison de l'Entreprise dans un délai maximum de trois jours ; la réduction à 7 jours du délai d'obtention de l'autorisation de construire à travers la tenue hebdomadaire des sessions de la commission de permis de construire ; la réduction à moitié du coût d'obtention de l'autorisation de construire ; la création et l'opérationnalisation du Guichet Unique dédié au raccordement à l'électricité des PME ; la création et l'opérationnalisation d'une Autorité de Régulation du Secteur de l'Energie (ARSE) qui permet entre autres de surveiller la performance de la société de distribution de l'énergie ; la réduction du délai de traitement d'un dossier de transfert de titre foncier de 30 jours à 7 jours ; la création du Centre de Médiation et d'Arbitrage de Niamey qui est opérationnel depuis le premier trimestre 2016 et qui permet entre autres d'accélérer le processus de règlement des litiges commerciaux à travers la médiation et l'arbitrage.
Cependant, pour améliorer davantage le classement du Niger dans le rapport doing business 2019, le ministre du Commerce et de la Promotion du Niger a annoncé que le Gouvernement poursuivra la mise en œuvre du plan d'actions en mettant particulièrement l'accent sur la modernisation et la dématérialisation du Registre du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM) conformément aux normes et standards
de l'OHADA ; l'informatisation des procédures de création d'entreprise ; l'élaboration d'un Code de la Construction et de l'Habitation ; la réduction du délai de raccordement au réseau électrique ; la dématérialisation des procédures de transfert de propriété ; l'informatisation du tribunal de commerce de Niamey etc. Une campagne de communication sera engagée en vue de l'application effective de toutes les réformes entreprises et de leur appropriation par le grand public, a conclu le ministre Sadou Seydou.
Hassane Daouda(onep)
01/11/17

Economie

Réunion Gouvernement-Union Européenne : Des initiatives pour redynamiser et renforcer le partenariat entre les deux part…

Réunion Gouvernement-Union Européenne : Des initiatives pour redynamiser et renforcer le partenariat entre les deux parties

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, a présidé, hier 23 mai à son Cabinet, une réunion ayant regroupé des membres du gouvernement et une délégation de l'Union européenne, conduite par l'ambassadrice, Chef de la Délégation de l'Union Européenne au Niger, Dr Denisa-Elena Ionete. Etaient aussi présents à cette rencontre sur les nouvelles initiatives pour le renforcement du partenariat entre l'Union européenne et le ...

Communiqué de presse : L'Union européenne octroie 131,2 millions de FCFA en aide humanitaire pour assister les nouveaux …

Communiqué de presse : L'Union européenne octroie 131,2 millions de FCFA en aide humanitaire pour assister les nouveaux déplacés à Diffa

Niamey, 17 mai 2019- L'Union européenne a alloué 200 000 euros supplémentaires (131,2 millions de FCFA) pour répondre aux nouveaux déplacements dans la région de Diffa, où plus de 24300 personnesont quitté leurs foyers depuis le mois de février à la suite d'une reprise des affrontements.«La situation à Diffa est dramatique. Ces nouveaux déplacés s'ajoutent aux plus de 250 000 réfugiés nigérians, déplacés internes et rapatriés accueillis...

Signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestio…

Signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion des Activités Aéroportuaires nationales de l'Aéroport international Diori Hamani dévolue à SUMMA AIRPORTS

Le mardi, 30 avril 2019, s'était tenu à l'hôtel Soluxe de Niamey, la cérémonie de signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger. Signature qui marque le retrait de la gestion de l'Aéroport International Diori Hamani de la liste des aéroports délégués en gestion à l'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne (ASECNA). La cérémonie était placée sous la présidence de M. Mahamad...

Signature de Convention entre l'Etat du Niger et l'Agence Française de Développement : 32,8 milliards de F CFA pour le f…

Signature de Convention entre l'Etat du Niger et l'Agence Française de Développement : 32,8 milliards de F CFA pour le financement de la centrale hydroélectrique du barrage de Kandadji

L'Etat du Niger et l'Agence française de développement (AFD) ont signé mardi 30 avril dernier une convention de prêt concessionnel d'un montant de 50 millions d'Euros soit 32,8 milliards de FCFA. Ce financement rentre dans le cadre du financement partiel du barrage de Kandadji, en particulier la construction de la centrale Hydroélectrique. C'est le ministre des Finances, M. Mamadou Diop et le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de France M...

Signature de contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion commer…

Signature de contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion commerciale de l'aéroport international Diori Hamani transférée à la société turque SUMMA

La gestion commerciale et le développement économique de l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey relèvent depuis du 1er mai 2019 de la responsabilité de la Société SUMMA, une entreprise de droit turc, spécialisée dans la construction et l'exploitation des installations aéroportuaires. La signature des documents entérinant l'acte est intervenue le 30 avril 2019 à Niamey. Il y a eu la signature du contrat de délégation de gestion ...

Forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Pour une préparation co…

Forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Pour une préparation conséquente du Niger en prélude à l'entrée en vigueur de l'accord

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a présidé hier matin, à la Chambre de Commerce et d'industrie du Niger (CCIN), un forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) dont le thème est : « défis et opportunités de la ZLECAF pour le Niger ». Conjointement organisé par le ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur privé et la Commission Economique des Nations U...

Sommet régional sur l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI) : Le Premier ministre Brigi …

Sommet régional sur l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI) : Le Premier ministre Brigi Rafini prend part aux travaux

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini séjourne depuis hier à Abidjan en Côte d'Ivoire. Dans la capitale ivoirienne, le Chef du gouvernement représentera le Président de la République SE. Issoufou Mahamadou, au sommet régional sur l'initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI). Le Premier ministre est accompagné dans ce déplacement par M. Albadé Abouba, ministre d'Etat, ministre de l'Agricult...

Rencontre d'échanges entre le Ministre du Commerce et les Opérateurs Economiques : La stabilité des prix pendant le mois…

Rencontre d'échanges entre le Ministre du Commerce et les Opérateurs Economiques : La stabilité des prix pendant le mois de ramadan au menu de la rencontre

A la veille de chaque mois béni de Ramadan, il est devenu une tradition pour le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur privé d'organiser des rencontres d'échanges avec tous les acteurs économiques. C'est ainsi que le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé M. Sadou Seydou s'est entretenu hier matin dans la salle de réunions de la Chambre de Commerce de Niamey, avec les opérateurs économiques pour échanger d...

Signature de convention entre le Fonds de Solidarité Africain et la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina Faso : 2,…

Signature de convention entre le Fonds de Solidarité Africain et la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina Faso : 2,5 milliards de FCFA pour accroitre le financement des PME et PMI du Burkina Faso

Le Directeur Général du Fonds de Solidarité Africain (FSA), M. Ahmadou Abdoulaye Diallo et le Directeur Général de la Faîtière des Caisses Populaires (FCP) du Burkina Faso, M. Daouda Sawadago ont officiellement paraphé hier matin, au siège du FSA à Niamey, les documents portant garantie de portefeuille en faveur de la FCP-BF. D'un montant global de 2,5 milliards de FCFA, cet accord de partenariat permettra à la FCP du Burkina Faso de di...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion sur le Doing Business

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion sur le Doing Business

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a présidé hier matin dans la salle habituelle de délibérations du Conseil des ministres la réunion sur le Doing Business. La réunion a enregistré la présence de plusieurs acteurs intervenant dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires au Niger.Au sortir de la réunion, le ministre Conseiller Spécial du Président de la République, président du Dispositif Insti...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Consommation des arômes et sels artificiels : Des …

Consommation des arômes et sels artificiels : Des additifs alimentaires pas toujours bénéfiques pour notre santé

Communément appelés «arôme Maggi», les exhausteurs de goût ou additifs alimentaires envahi...

jeudi 23 mai 2019

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des…

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des arômes industriels ou « bouillon » sur la santé

Les arômes importés constituent un problème sanitaire important. En effet, il n'est pas ra...

jeudi 23 mai 2019

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Jour ''J'' moins 28 ; - 27 ;... -11 ; -10 ; -9, etc. Le compte à rebours est en marche, no...

jeudi 23 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.