Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

EDITORIAL : La consécration


DG onepLa Conférence de la Renaissance du Niger, tenue du 13 au 14 décembre 2017 à Paris, a été incontestablement une véritable consécration pour notre pays. C'est, en effet, une très grande victoire économico diplomatique. Elle est et sera marquée du sceau du
Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, qui vient là, de
démontrer sa capacité de persuasion et son feeling pour la promotion du label Niger. Il a réussi cette mission avec brio, tact et de fort belle manière.
Crédibiliser et faire rayonner, notre pays le Niger, ont été de tout temps, une des préoccupations constantes du Chef de l'Etat.
Aujourd'hui, le résultat est là, visible, palpable et quel résultat ! 23 milliards de dollars enregistrés pour accompagner le Niger dans sa
Renaissance, c'est à la fois énorme et une marque de confiance tangible. L'histoire retiendra que cette belle moisson engrangée est le cadeau de fin d'année tant attendu par notre pays. Ce 59ème anniversaire de la proclamation de la République que nous célébrons à Tahoua Sakola est décidément béni par Dieu.
En effet, la Conférence sur la Renaissance restera à jamais gravée dans les mémoires des Nigériens. L'histoire retiendra qu'au Niger, un homme a cru à son pays et il a mis tout en œuvre pour que ce pays renaisse et que son peuple se réveille et soit ambitieux. A l'image des grands hommes de l'histoire, le Président Issoufou a une vision claire et nette de l'avenir de son pays, il connait son peuple et il agit en conséquence. Car, les grands hommes agissent sans trop de bruits, ni fanfaronnade inutile. Ils savent ce qu'ils veulent et ils travaillent pour atteindre l'objectif fixé uniquement pour le bien de leur peuple, dont seul, l'intérêt compte. Les grands hommes agissent et pensent aux futures générations.

En allant donc à Paris, personnellement pour appuyer l'équipe choc du PDES conduite de manière magistrale par la Ministre du Plan, Mme Kané Aichatou Boulama, le Chef de l'Etat qui a beaucoup d'ambitions pour son pays, voulait s'assurer du soutien indéfectible de nos partenaires traditionnels, mais aussi profiter de son aura et de son leadership pour amener le maximum d'investisseurs à venir investir au Niger, un pays accueillant, sûr et sécurisé. Bref, un îlot de paix, dans un océan en folie. C'est donc ce havre de paix qui dispose dorénavant d'un matelas confortable de 23 milliards de dollars pour booster son développement. Car, comme on le sait, le plan de la Renaissance est porteur d'une croissance qui sera inclusive, et profitera aux couches sociales les plus défavorisées, a-t-il affirmé. Il contribuera à l'éradication de la faim ainsi qu'à la réduction de la pauvreté et des inégalités.

Grâce à Dieu, aujourd'hui, en ce moment précis où nous célébrons avec faste et enthousiasme, la fête de Tahoua Sakola, le Chef de l'Etat a fait la part de son travail, il a encore rempli un de ses contrats ; il nous appartient à tous d'honorer notre engagement vis-à-vis de notre pays. Il nous faut comme l'a bien dit notre hymne national, éviter les vaines querelles, éviter l'attentisme, éviter les querelles byzantines et nous remettre résolument au travail.
23 milliards de dollars promis, n'est pas une pluie de francs CFA qui va tomber sur nos têtes en restant couchés. Il faut retrousser nos manches et avoir de l'initiative. Disons les choses clairement, notre pays se caractérise par sa faible capacité d'absorption des ressources mises à sa disposition ; il nous faut inverser cette tendance. Combattre l'oisiveté et la nonchalance de nos cadres. Etre créatif, inventif et avoir de l'audace.
L'atteinte de tous ces résultats escomptés par la Renaissance exige du gouvernement des mesures renforcées pour accroitre nos capacités d'absorption des ressources, améliorer sensiblement le climat des affaires et mettre en œuvre les différentes réformes économiques et financières prévues.
La Renaissance brille, elle brille de mille feux et Tahoua Sakola en est une parfaite illustration de cette métamorphose tant souhaitée par le Président Issoufou Mahamadou.
Gani ya kori ji. Autrement dit : une image vaut mieux que dix mille mots.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

Economie

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvemen…

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr

Une mission parlementaire a séjourné pendant deux semaines dans la région d'Agadez pour échanger avec les différents acteurs sur la loi de finances pour l'année budgétaire 2019 ; les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr. À l'issue des visites de terrain et des consultations sur les différentes thématiques, les députés Adamou Namata, président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale e...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du N…

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du Niger un décaissement de 19,5 millions de dollars pour consolider la stabilité macroéconomique du pays

Le conseil d'administration du FMI achève la troisième revue de l'accord au titre de la facilité élargie de crédit.L'achèvement de la revue permet de décaisser 14,1 millions de DTS (environ 19,5 millions de dollars) en faveur du Niger et d'accroître l'accès du pays aux ressources du FMI de 75 à 90 % de sa quote-part.Le programme économique du Niger vise à consolider la stabilité macroéconomique et à stimuler la croissance.Le 10 décembre...

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit de…

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit des risques sécuritaires, selon le représentant résident du FMI

Le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger M. Mehmet Cangul a partagé jeudi 29 novembre dernier dans l'après-midi avec les autorités nigériennes les résultats d'un rapport intitulé « l'Afrique et le Niger : les tendances économiques. Cette analyse économique résulte d'un modèle propre à l'auteur mais qui s'inspire véritablement de la littérature économique. Le modèle en question traite de façon globale de l...

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au …

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au Niger

Satisfait des résultats de la mise en œuvre de la première phase du Programme d'appui aux réformes et à la résilience économique (PARRE) au Niger, le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a accordé, le mardi 27 novembre 2018, une nouvelle assistance financière de 28 millions de dollars, répartie en un prêt du Fonds africain de développement de 14 millions de dollars et un don de la Facilité d'appui à la transi...

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour un…

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour une meilleure orientation dans la mise en œuvre des programmes

Le comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger s'est réuni hier au sein de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique sous la présidence du ministre des finances, M Hassoumi Massoudou, ordonnateur national des fonds FED. La réunion de cette instance s'est tenue en présence de l'ambassadeur, Cheffe de délégation de l'Union Européenne au Niger, Mme Denise Elena Ionete, de plusieurs membres ...

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mis…

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mise en œuvre du Plan d'Actions Prioritaires 2018

Après la session inaugurale intervenue en février dernier, le Ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou a présidé hier matin, la deuxième session au titre de l'année 2018 du Comité de Pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques. Il s'est agi pour les membres du comité de faire le point de la mise en œuvre du Plan d'actions Prioritaires pour l'année 2018, basé sur la matrice 2017-2020 du Programme des Reformes de Gestion de...

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratég…

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratégie du Niger dans un contexte d'évolution de la finance inclusive

Dans un pays comme le nôtre où l'écrasante majorité de la population vit en milieu rural, la finance inclusive est appelée à jouer un rôle majeur dans le processus de développement économique et social. C'est d'ailleurs pour cette raison que le gouvernement nigérien s'est doté en 2015 d'une Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI). Cette dernière a fait l'objet de révision à travers un groupe de travail mis en place à cet effet l...

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5%…

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019» selon M. Christoph A. Klinge, chef de la mission du FMI

Au terme d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné dans notre pays, le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou et le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI), M. Christoph A. Klinge par ailleurs Chef Division Adjoint Département Afrique ont animé hier matin, une conférence de presse conjointe au ministère des Finances à Niamey. Il s'est agi de conclure la troisième revue du programme appuy...

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au pr…

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au profit du Niger

Le ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou, la Directrice Afrique de l'Agence française de développement (AFD) et la Directrice générale du Trésor français ont signé le 08 octobre dernier à Paris en France une convention d'aide budgétaire pour un montant de 10 millions d'Euros, soit 6,6 milliards de FCFA. Cet appui s'inscrit dans le cadre de l'aide budgétaire française en soutien à la mise en œuvre du Programme économique et financi...

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Présente au Niger depuis 2014 suite à l'acquisition de son premier permis (R1/R2) d'Agadem, Savannah Petroleum qui a commencé sa campagne de forage cette année, peut se targuer d'avoir déjà à son actif quatre découvertes sur quatre tentatives. Cent pour cent de réussite que n'ont pas manqué de saluer les spécialistes du secteur sur le plan international. Le champ d'Amdigh en particulier constitue le point d'orgue de ce succès, car il es...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.