Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

EDITORIAL : Leardership confirmé


DG onepNotre pays a célébré, lundi dernier, le 59ème anniversaire de la proclamation de la République. Un anniversaire célébré avec faste à Tahoua, ville qui accueillait cette edition de la fête tournante du 18 décembre. Pour la circonstance, la capitale de l'Ader, parée de ses plus beaux atours, a brillé par son nouveau look plein d'attraits. La fête était aussi belle que grandiose. En effet, cette édition de Tahoua Sakola a fait la difference avec notamment la presence, autour du Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, de quatre Chefs d'Etat des pays frères et amis.

En effectuant le déplacement jusqu'à la capitale de l'Ader, les Présidents Idriss Deby Itno du Tchad, Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie, Ibrahim Boubacar Keita du Mali, Rock Marc Christian
Kaboré du Burkina Faso, ainsi que les représentants du Président Buhari du Nigéria, celui du Président Bouteflika d'Algérie et le Gouverneur de la BCEAO, ont voulu réaffirmer avec force leur solidarité et leur sympathie pour le Président Issoufou, ce leader entreprenant et courageux, qui lutte sans relâche, aussi bien pour la grandeur et la dignité de son pays, le Niger, que pour celles des autres pays de la sous-région, voire de l'Afrique toute entière. Ces illustres personnalités sont aussi venues partager avec le peuple nigérien ces instants d'allègresse qui marquent cette fête dédiée à la République du Niger, aujourd'hui en pleine renaissance. Aussi, de mémoire de Nigérien, aucune fête nationale n'a été honorée par la presence de tant de personnalités prestigieuses comme cette edition de Tahoua Sakola.

Que dire, sinon que le Niger est résolument de retour sur la scène continentale. C'est cela le résultat de la vision de SE. Issoufou Mahamadou, ce grand bâtisseur, qui a maintes fois réitéré son ambition de transformer positivement le Niger, afin de laisser à la postérité l'image d'un pays qui compte.
Tahoua Sakola, c'est aussi la réponse aux grands défis. A ce niveau, il faut rendre à César ce qui appratient à César. Le Comité d'organisation mérite une mention spéciale, pour avoir su se montrer à la hauteur de l'ampleur de la tâche.
Comme on a pu le constater, aucun detail n'a été négligé pour réussir l'organisation de cette grande manifestation qui a drainé tant de monde. C'est le cas ici de saluer vivement le travail
titanesque abattu par l'équipe conduite par le ministre Issoufou Katambé.

En effet, le Président du Comité d'organisation de Tahoua Sakola, le Pr Issoufou Katambé a su gérer avec tact et sérénité, et surtout avec une approche plutôt scientifique, cette lourde responsabilité confiée à lui par le Président de la République. Il a su s'entourer d'hommes et de femmes capables, patriotes et sincères, dynamiques et engagés, déterminés et entreprenants qui ont travaillé d'arrache-pied sur tous les fronts. Ils étaient sur pied sur les chantiers de construction de toutes ces infrastructures ayant changé radicalement le visage de Tahoua, ils étaient également débout jour et nuit pour la préparation des manifestations culturelles et sportives, avant d'en arriver à la grande messe de la célébration de la République proprement dite. Et vous l'avez vu, cet engagement a payé. Car, du début jusqu'à la fin, cette edition de la fête tournante du 18 décembre a été marquée du sceau indélibile de la réussite.

Tahoua Sakola a été chaleureuse, accueillante et bienveillante. La ville a largement ouvert ses portes aux festivaliers, elle a présenté à tous
visiteurs le vrai visage du peuple nigérien, un peuple hospitalier et digne. Un peuple résilient, mais plein d'espoir en son avenir.

A l'image de Dosso Sogha, Maradi Kollia, Agadez Sokni, Tahoua a bénéficié, grâce au programme du Président de la République, d'infrastructures modernes ayant véritablement permis de métamorphoser la ville. Les investissements sont énormes, mais le résultat est tout aussi édifiant. Aujourd'hui, Tahoua est une belle cité, affichant une touche apparente de modernité qui saute aux yeux des visiteurs. Pour tout dire, Tahoua est devenue une ville véritablement ''sakola''.
Désormais, la balle est dans le camp aussi bien des autorités regionales et locales compétentes que de la population de la ville. A tous et à chacun d'entre eux, il appartient de faire bon usage des différentes infrastructures mises en place, et surtout de veiller jalousement à leur entretien.

Comble de bonheur, à la veille de la fête de la République, le Niger vient de faire un magistral coup d'éclat à Paris, lors de la table ronde sur le financement du PDES, en recueillant des annonces de financement d'un montant de 23 milliards de dollars US, pour un besoin exprimé de 17 milliards de dollars. Sachant que ces fonds sont destinés à des investissements massifs dans les différents secteurs sociaux et économiques, ainsi qu'à la relance du secteur privé, on peut dire que le bonheur est à venir pour le peuple nigérien. Reste qu'il nous revient de redoubler d'ardeur, de travail, d'imagination et d'innovation pour bénéficier largement des bienfaits de cette manne financière annoncée.

L'avenir, dit-on, appartient aux peuples unis qui savent se lever tôt, tout en taisant leurs divergences secondaires, lorsque résonne l'appel de la patrie.

Nous devons alors, Nigériens de tous bords et de tous les horizons, pour notre bien et celui de notre pays, nous mobiliser derrière le Président Issoufou Mahamadou pour conduire ensemble la Renaissance de notre pays sur le chemin de l'émergence.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
20/12/17

Economie

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvemen…

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr

Une mission parlementaire a séjourné pendant deux semaines dans la région d'Agadez pour échanger avec les différents acteurs sur la loi de finances pour l'année budgétaire 2019 ; les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr. À l'issue des visites de terrain et des consultations sur les différentes thématiques, les députés Adamou Namata, président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale e...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du N…

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du Niger un décaissement de 19,5 millions de dollars pour consolider la stabilité macroéconomique du pays

Le conseil d'administration du FMI achève la troisième revue de l'accord au titre de la facilité élargie de crédit.L'achèvement de la revue permet de décaisser 14,1 millions de DTS (environ 19,5 millions de dollars) en faveur du Niger et d'accroître l'accès du pays aux ressources du FMI de 75 à 90 % de sa quote-part.Le programme économique du Niger vise à consolider la stabilité macroéconomique et à stimuler la croissance.Le 10 décembre...

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit de…

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit des risques sécuritaires, selon le représentant résident du FMI

Le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger M. Mehmet Cangul a partagé jeudi 29 novembre dernier dans l'après-midi avec les autorités nigériennes les résultats d'un rapport intitulé « l'Afrique et le Niger : les tendances économiques. Cette analyse économique résulte d'un modèle propre à l'auteur mais qui s'inspire véritablement de la littérature économique. Le modèle en question traite de façon globale de l...

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au …

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au Niger

Satisfait des résultats de la mise en œuvre de la première phase du Programme d'appui aux réformes et à la résilience économique (PARRE) au Niger, le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a accordé, le mardi 27 novembre 2018, une nouvelle assistance financière de 28 millions de dollars, répartie en un prêt du Fonds africain de développement de 14 millions de dollars et un don de la Facilité d'appui à la transi...

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour un…

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour une meilleure orientation dans la mise en œuvre des programmes

Le comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger s'est réuni hier au sein de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique sous la présidence du ministre des finances, M Hassoumi Massoudou, ordonnateur national des fonds FED. La réunion de cette instance s'est tenue en présence de l'ambassadeur, Cheffe de délégation de l'Union Européenne au Niger, Mme Denise Elena Ionete, de plusieurs membres ...

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mis…

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mise en œuvre du Plan d'Actions Prioritaires 2018

Après la session inaugurale intervenue en février dernier, le Ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou a présidé hier matin, la deuxième session au titre de l'année 2018 du Comité de Pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques. Il s'est agi pour les membres du comité de faire le point de la mise en œuvre du Plan d'actions Prioritaires pour l'année 2018, basé sur la matrice 2017-2020 du Programme des Reformes de Gestion de...

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratég…

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratégie du Niger dans un contexte d'évolution de la finance inclusive

Dans un pays comme le nôtre où l'écrasante majorité de la population vit en milieu rural, la finance inclusive est appelée à jouer un rôle majeur dans le processus de développement économique et social. C'est d'ailleurs pour cette raison que le gouvernement nigérien s'est doté en 2015 d'une Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI). Cette dernière a fait l'objet de révision à travers un groupe de travail mis en place à cet effet l...

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5%…

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019» selon M. Christoph A. Klinge, chef de la mission du FMI

Au terme d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné dans notre pays, le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou et le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI), M. Christoph A. Klinge par ailleurs Chef Division Adjoint Département Afrique ont animé hier matin, une conférence de presse conjointe au ministère des Finances à Niamey. Il s'est agi de conclure la troisième revue du programme appuy...

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au pr…

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au profit du Niger

Le ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou, la Directrice Afrique de l'Agence française de développement (AFD) et la Directrice générale du Trésor français ont signé le 08 octobre dernier à Paris en France une convention d'aide budgétaire pour un montant de 10 millions d'Euros, soit 6,6 milliards de FCFA. Cet appui s'inscrit dans le cadre de l'aide budgétaire française en soutien à la mise en œuvre du Programme économique et financi...

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Présente au Niger depuis 2014 suite à l'acquisition de son premier permis (R1/R2) d'Agadem, Savannah Petroleum qui a commencé sa campagne de forage cette année, peut se targuer d'avoir déjà à son actif quatre découvertes sur quatre tentatives. Cent pour cent de réussite que n'ont pas manqué de saluer les spécialistes du secteur sur le plan international. Le champ d'Amdigh en particulier constitue le point d'orgue de ce succès, car il es...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.