Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : La lutte traditionnelle, vecteur d'unité nationale


DG onepLa 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle a pris fin, mercredi dernier, à l'arène des jeux traditionnels Langa-Langa de Zinder avec le sacre de Tassiou Sani de Zinder face à Yahaya Kaka de Tahoua.
Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, comme à son habitude, depuis son accession à la magistrature suprême de notre pays, a apporté tout son soutien à la réussite du Sabre national. C'est ainsi qu'en plus de la contribution de l'Etat dans le budget de l'organisation de cette édition, il a débloqué trente-cinq millions cinq cent cinquante (35.550.000) FCFA ; 538 sacs de riz et 538 sacs de mil pour les différents acteurs de la lutte.
Le président de l'Assemblée Nationale, le Premier Ministre, ainsi que plusieurs autres bonnes volontés ont également mis la main à la poche pour que cette grande fête des retrouvailles entre les fils du Niger se déroule dans une symbiose de fraternité et d'unité nationale.
Malheureusement, en dépit de ces appuis multiformes, cette édition a connu plusieurs couacs, qui sont d'ailleurs reconnus par le ministre de la Jeunesse et des Sports. M. Kassoum Moctar, lors de son allocution de clôture, a en effet décrié la série des réclamations et les cas d'arrangements enregistrés entre lutteurs ainsi que d'autres comportements qui sont à tous points de vue antinomiques aux idéaux de la Renaissance culturelle.
En effet, les hésitations, l'indécision, l'irresponsabilité, l'intolérance, le hooliganisme d'un certain public passionné et irresponsable, l'indiscipline caractérisée de certaines ligues régionales, le manque de sanctions appropriées contre les fauteurs de troubles, la peur de prendre des décisions qui s'imposent, mais surtout le manque de fair-play et d'esprit sportif de certains acteurs de la lutte traditionnelle ont terni l'image de cette édition,pourtant dédiée spécialement à la jeunesse.
Or, les plus hautes autorités ont engagé un combat sans merci contre ces tares de notre société, cette dégradation éhontée de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté, de rigueur morale, d'entraide, de solidarité, du respect de la parole donnée, du don de soi au travail, du respect de l'autre, du respect des biens d'autrui, de tolérance, du respect des lois, etc.
C'est vrai que la lutte traditionnelle par essence, suscite des passions, mais ces passions doivent être contrôlées et contenues dans le cadre sportif, et le respect strict de l'adversaire qui est avant tout, un frère nigérien. Le respect scrupuleux des décisions arbitrales doit être inscrit en lettres d'or dans le code de la lutte. Les arbitres et tous ceux qui sont en charge du bon déroulement des compétitions se doivent d'être impartiaux, intraitables et n'obéissant qu'aux règles édictées, et ne se laisser guider que par le souci de faire triompher des valeurs qui sous-tendent la cohésion sociale.
C'est pourquoi, il est impérieux, voire indispensable, que notre lutte traditionnelle, conçue pour être un véritable vecteur d'unité nationale,soit repensée,et son code réformé. Le ministre Kassoum Moctar l'a d'ailleurs promis, et cette réforme doit permettre de cadrer ces compétitions annuelles de lutte traditionnelle avec les exigences des idéaux de la Renaissance culturelle. Celle-ci exige un changement profond de mentalité et de comportement pour ne retenir que les valeurs positives qui font toute la force et l'authenticité denotre société.
Ainsi, le sens de l'honneur, le fair-play, l'esprit sportif, la tolérance, l'acceptation et le respect scrupuleux des décisions des arbitres, la responsabilisation et la conscientisation des arbitres et autres jurys et la rigueur dans la prise de décisions doivent être élevées au rang des valeurs cardinales à respecter en tout temps, et en toute circonstance.
Car, comme l'a déjà dit le Président de la République, le Nigérien modèle, c'est celui-là qui cultive le patriotisme et le dévouement à la collectivité, qui privilégie partout et toujours le sens de l'intérêt général et la culture du civisme.
Il faut donc rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ;cultiver la confiance en soi; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; promouvoir la solidarité et la responsabilité; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme.
C'est en agissant ainsi que la lutte traditionnelle nigérienne retrouvera toutes ses lettres de noblesse pour servir de ciment de l'unité nationale.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

05/01/18

Economie

Signature d'un Protocole d'accord entre la Principauté de Monaco et notre pays : 600.000 d'Euros alloués par la Principa…

Signature d'un Protocole d'accord entre la Principauté de Monaco et notre pays : 600.000 d'Euros alloués par la Principauté de Monaco pour la gestion des catastrophes et la lutte contre les crises alimentaires

Peu après l'audience avec le Chef du Gouvernement, le ministre des affaires étrangères de la Principauté de Monaco et le directeur du Cabinet du Premier Ministre, Hamadou Adamou Souley, président du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires (DNPGCA), ont procédé, hier après-midi, à la signature d'un Protocole d'accord sur la poursuite de l'application dudit dispositif, pour la période 2019-2021.Intervenant ...

Conférence de presse du Comité de Direction de Niger Télécom : La société de Téléphonie annonce la mise en service de 5 …

Conférence de presse du Comité de Direction de Niger Télécom : La société de Téléphonie annonce la mise en service de 5 nouvelles offres

Le Directeur Général de Niger Télécom, Dr Abdou Harouna a présidé une conférence de presse du comité de Direction de la société. L'objet de cette conférence de presse est l'annonce pour la clientèle de cette société de nouvelles offres de communication.A l'entame de cette conférence de presse, le Directeur Général a rappelé qu'il y'a quelques mois la société a présenté un bilan annuel satisfaisant, et a promis des belles perspectives po...

Journée d'information du processus de Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Renforcer les capacités du…

Journée d'information du processus de Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Renforcer les capacités du personnel à comprendre la ZLECAf

Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé a présidé, hier matin, la cérémonie d'ouverture de la journée d'information du processus de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) à l'attention du personnel relevant de son département ministériel.Intervenant à cette occasion, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a d'abord rappelé que le processus de la ZLECAf qui a ét...

Message du ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé : Des mesures pour favoriser l'émergence de l'économ…

Message du ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé : Des mesures pour favoriser l'émergence de l'économie numérique au Niger

A l'instar du reste de la communauté internationale, notre pays célèbre aujourd'hui la Journée Mondiale des Droits des Consommateurs. A cette occasion, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a livré un message dans lequel il a souligné l'importance de cette journée. Le thème retenu pour commémorer la journée mondiale des Droits des Consommateurs est « des produits connectés de confiance ».Dans le m...

Petites et Moyennes Entreprises (PME) : Inauguration du guichet unique de la Nigelec pour réduire les coûts et le délai …

Petites et Moyennes Entreprises (PME) : Inauguration du guichet unique de la Nigelec pour réduire les coûts et le délai de raccordement en électricité

La Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) a inauguré, hier 13 mars 2019, à son siège, son guichet unique pour les Petites et moyennes entreprises (PME). C'est le président du Dispositif Institutionnel d'Amélioration et de Suivi du Climat des Affaires et ministre-conseiller du Président de la République en matière de ''Doing Business'', M. Alma Oumarou qui présidé la cérémonie, en compagnie du Directeur générale de la Nigelec, de plu...

Première session du Comité de Pilotage de PRGFP :Des progrès remarquables dans la gestion des finances publiques

Première session du Comité de Pilotage de PRGFP :Des progrès remarquables dans la gestion des finances publiques

La première session au titre de l'année 2019 du Comité de Pilotage des Réformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP), s'est tenue hier après-midi dans la salle des réunions du Ministère des Finances, sous la présidence du ministre des Finances, M. Mamadou Diop, président dudit comité en présence de l'Ambassadeur, Chef de Délégation de l'Union Européenne au Niger, SE Ionete Denisa-Elena, représentant les partenaires techniques et fi...

Journée Internationale des femmes : Le Représentant résident du FMI au Niger visite l'entreprise privée Hadyline

Journée Internationale des femmes : Le Représentant résident du FMI au Niger visite l'entreprise privée Hadyline

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des femmes, le Représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger, M. Mehmet Cangul a visité, le vendredi 8 mars dernier, l'entreprise privée Hadyline, à Niamey. Créée il y a 10 ans, Hadyline, dirigée par sa promotrice Hadiza Hamadou Maïga, forme et emploie régulièrement une cinquantaine de personnes, dans plusieurs domaines dont la couture. Elle vient en ai...

Ouverture du 3ème Forum africain pour la résilience, à Abidjan (Côte d'Ivoire) : A la recherche de solutions innovantes …

Ouverture du 3ème Forum africain pour la résilience, à Abidjan (Côte d'Ivoire) : A la recherche de solutions innovantes sur la question de la migration en Afrique

  La 3ème édition du Forum africain pour la résilience (FAR), organisée par la Banque Africaine de Développement (BAD), bat son plein depuis lundi dernier à Abidjan (Côte d'Ivoire). La cérémonie d'ouverture de cette rencontre, qui regroupe environ 400 participants dont des décideurs politiques, représentants d'organisations internationales, chercheurs, hommes d'affaires, hommes de médias et des activistes de la société civile, a é...

Le Chef de l'Etat rencontre les opérateurs économiques : Créer une grande société nigérienne à capital privé pour accomp…

Le Chef de l'Etat rencontre les opérateurs économiques : Créer une grande société nigérienne à capital privé pour accompagner l'Etat

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a rencontré hier matin, les opérateurs économiques dans la salle de délibération du Conseil des ministres. C'était en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini, et des membres du gouvernement.A l'issue de la rencontre, le ministre, Conseiller Spécial du Président de la République, M. Alma Oumarou, a d'abord expliqué que le Chef de l'Etat a con...

Signature du plan cadre des Nations Unies pour l'assistance au développement (UNDAF 2019-20121) : Environ 406 milliards …

Signature du plan cadre des Nations Unies pour l'assistance au développement (UNDAF 2019-20121) : Environ 406 milliards pour accompagner le Plan de Développement Economique et Social (PDES)

La Ministre du Plan, Mme Kané Aichatou Boulama, a présidé le vendredi 22 février une cérémonie officielle de signature du plan cadre des Nations Unies pour l'assistance au développement (UNDAF) pour la période 2019-2021. Ce document est articulé autour de trois résultats stratégiquesse rapportant à la Résilience, à la Gouvernance-Paix-Sécurité, et au Développement et la Protection sociale. Environ 406 milliards de francs CFA seront inve...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la fil…

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la filière de ces insectes commestibles

Le criquet fait partie, désormais, des produis commerciaux au Niger. Devenu de plus en plu...

jeudi 21 mars 2019

Vente de criquets frits : Une activité qui se conj…

Vente de criquets frits : Une activité qui se conjugue au féminin

Le business autour de la « filière criquet» fait le bonheur de plusieurs femmes au Niger. ...

jeudi 21 mars 2019

Capture, préparation, exportation du criquet : Mar…

Capture, préparation, exportation du criquet : Maradi, la plaque tournante

S'il y a un commerce qui a le vent en poupe à Maradi, c'est bien celui des criquets. Cette...

jeudi 21 mars 2019

L'air du temps

Les puristes n'en peuvent plus !

Les puristes n'en peuvent plus !

Après la célébration de la journée internationale de la francophonie, le mardi 20 mars der...

jeudi 21 mars 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.