Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Sécurité d'abord, sécurité toujours


DG-ONEPC'est désormais bien compris et unanimement accepté : il n'y a pas de développement sans sécurité ! Fort heureusement, au Niger, les dirigeants n'ont jamais perdu de vue cette réalité. En effet, c'est pour avoir très tôt établi l'évidence de cette corrélation étroite entre le développement et la sécurité que le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef suprême des armées, SE
Issoufou Mahamadou, dès son accession au pouvoir, a placé la sécurité au centre de ses priorités.
Sur cette question, il a d'ailleurs donné le ton en novembre 2013, lors de la visite, au Niger, d'une haute délégation conduite au Niger par le Secrétaire général des Nations Unies. C'est ainsi qu'il soulignait dans une allocution prononcée à cette occasion, que le Programme de Renaissance ''établit une liaison étroite entre sécurité et développement''.
C'est donc en connaissance de cause que, de 2011 à nos jours, sous son impulsion le Niger a réhaussé considérablement ses
dépenses de défense et de sécurité en y consacrant en moyenne 5% de son PIB. A titre illustratif, on notera qu'en 2016, l'Etat a investi dans la sécurité 17% de ses
ressources budgétaires et 21% en 2017.
Le Président de la République s'est personnellement investi pour que les capacités opérationnelles et la force de frappe des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) soient renforcées. Il a mis tous les moyens afin que les conditions de vie et de travail du personnel des FDS soient améliorées et le moral des troupes rehaussé. Notre pays s'est doté d'équipements ultra-modernes et autres matériels de pointe afin de permettre aux FDS de faire face, avec efficacité, bravoure et combativité à toutes les menaces et à toutes les éventualités.
En cela le Président de la République et avec lui l'ensemble du peuple nigérien resteront éternellement reconnaissants pour le sacrifice de ces dignes fils de la Nation qui se battent pour préserver et sauvegarder l'intégrité du pays et celle de sa population. La noblesse de notre cause dans ce combat nous conforte dans notre détermination sans faille et notre foi en la victoire finale sur ces forces du mal.
La Nation nigérienne restera également reconnaissante de l'expertise et des appuis multiformes des forces alliées qui nous
soutiennent dans ce combat.
Le professionnalisme et la vaillance de notre armée reconnus et salués par tous continueront à être renforcés au-delà de toute considération réductrice ou simpliste. Le gouvernement en assure jusqu'ici en y consacrant plus de 21 % de son budget.
Aujourd'hui, grâce à DIEU, le Niger reste un havre de paix au milieu d'un environnement jonché de foyers de tensions. Aujourd'hui, on peut le clamer haut et fort pour mieux s'en réjouir, la sécurité publique est une garantie au Niger. Aujourd'hui, les
Nigériens dorment tranquilles et les quelques rares gangsters sont démantelés et mis hors d'état de nuire. Aujourd'hui, la quiétude sociale règne au Niger, au grand bonheur de tous.
Le Président Issoufou Mahamadou l'a dit et répété, en dépit des effets néfastes des crises libyenne et malienne, les conséquences des actes terroristes de Boko Haram au Nigeria voisin, et des narco-terroristes dans le Sahel, le Niger reste un îlot de paix dans une région tourmentée''.
Pour maintenir ce climat de sécurité, tant pour les Nigériens, le Niger que dans la sous-région, le Président Issoufou
Mahamadou s'est pleinement investi pour débarrasser le Niger et les pays voisins des menaces terroristes. Cet engagement total et cette farouche volonté sans concession, ont d'ailleurs fini par lui conférer un leadership incontestable sur toutes les questions liées à la paix et à la sécurité, dans la sous-région, en Afrique, voire au niveau
international.
C'est ainsi qu'il a mis à profit toutes les
tribunes régionales et internationales pour faire de la question sécuritaire et de la lutte contre le terrorisme dans la zone sahélo-saharienne des préoccupations majeures. Et dans tous les Sommets, fora et autres
rencontres de haute portée, le Président
Issoufou n'a cessé d'attirer l'attention de la communauté internationale sur la corrélation entre la sécurité, le développement et le triptyque Démocratie, Développement, Défense. « Il est désormais évident qu'il existe une corrélation très forte entre sécurité et développement. La situation dans le bassin du lac Tchad en constitue, s'il en est besoin, une parfaite illustration. En effet, si Boko Haram a connu une certaine
audience, notamment auprès des jeunes, c'est bien parce que les conditions d'accès aux ressources dans cette région, se sont dégradées, suite notamment au retrait des eaux du lac, conséquence à la fois de la pression démographique et du changement climatique. Par conséquent, au-delà de la solution sécuritaire qui permet de traiter les symptômes, nous devons nous attaquer à la racine du mal, nous devons mettre fin à la paupérisation grandissante que connaissent les populations du bassin», disait le Président Issoufou Mahamadou lors du Sommet régional sur la paix d'Abuja au Nigéria.
Grâce à cette vision majeure du Président Issoufou Mahamadou, notre pays est devenu un partenaire incontournable dans le traitement des questions sécuritaires régionales. Mieux, le Niger, à travers son Président qui jouit d'une aura inconstable sur la scène internationale, se voit de plus en plus confier des responsabilités au sein des instances régionales et internationales.
Actuellement, grâce à l'implication directe du Président de la République dans la lutte contre le terrorisme et dans la préservation de la paix et de la sécurité à travers la sous-région, les Etats ont mutualisé leurs forces notamment dans la lutte contre Boko Haram dans le bassin du lac Tchad et à travers le G5 Sahel. Aussi des contingents de nos FDS sont déployés un peu partout au sein des missions de maintien de la paix, comme c'est le cas actuellement au Mali, en Côte d'Ivoire, au Congo, au Soudan, au Nigeria, et même dans certains pays lointains où la sécurité des citoyens est menacée.
Toutes choses qui prouvent que ce n'est pas le fait du hasard si le Président Issoufou Mahamadou occupe actuellement les hautes fonctions de Président en exercice du G5 Sahel, de la Commission du Bassin du Lac Tchad, Champion de l'Union
Africaine de la ZLECA, et également de co-président de la Task Force sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO, etc.
Et c'est de tout mérite pour le Niger et son Président !
M. Alio Daouda

Economie

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du N…

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du Niger un décaissement de 19,5 millions de dollars pour consolider la stabilité macroéconomique du pays

Le conseil d'administration du FMI achève la troisième revue de l'accord au titre de la facilité élargie de crédit.L'achèvement de la revue permet de décaisser 14,1 millions de DTS (environ 19,5 millions de dollars) en faveur du Niger et d'accroître l'accès du pays aux ressources du FMI de 75 à 90 % de sa quote-part.Le programme économique du Niger vise à consolider la stabilité macroéconomique et à stimuler la croissance.Le 10 décembre...

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit de…

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit des risques sécuritaires, selon le représentant résident du FMI

Le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger M. Mehmet Cangul a partagé jeudi 29 novembre dernier dans l'après-midi avec les autorités nigériennes les résultats d'un rapport intitulé « l'Afrique et le Niger : les tendances économiques. Cette analyse économique résulte d'un modèle propre à l'auteur mais qui s'inspire véritablement de la littérature économique. Le modèle en question traite de façon globale de l...

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au …

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au Niger

Satisfait des résultats de la mise en œuvre de la première phase du Programme d'appui aux réformes et à la résilience économique (PARRE) au Niger, le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a accordé, le mardi 27 novembre 2018, une nouvelle assistance financière de 28 millions de dollars, répartie en un prêt du Fonds africain de développement de 14 millions de dollars et un don de la Facilité d'appui à la transi...

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour un…

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour une meilleure orientation dans la mise en œuvre des programmes

Le comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger s'est réuni hier au sein de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique sous la présidence du ministre des finances, M Hassoumi Massoudou, ordonnateur national des fonds FED. La réunion de cette instance s'est tenue en présence de l'ambassadeur, Cheffe de délégation de l'Union Européenne au Niger, Mme Denise Elena Ionete, de plusieurs membres ...

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mis…

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mise en œuvre du Plan d'Actions Prioritaires 2018

Après la session inaugurale intervenue en février dernier, le Ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou a présidé hier matin, la deuxième session au titre de l'année 2018 du Comité de Pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques. Il s'est agi pour les membres du comité de faire le point de la mise en œuvre du Plan d'actions Prioritaires pour l'année 2018, basé sur la matrice 2017-2020 du Programme des Reformes de Gestion de...

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratég…

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratégie du Niger dans un contexte d'évolution de la finance inclusive

Dans un pays comme le nôtre où l'écrasante majorité de la population vit en milieu rural, la finance inclusive est appelée à jouer un rôle majeur dans le processus de développement économique et social. C'est d'ailleurs pour cette raison que le gouvernement nigérien s'est doté en 2015 d'une Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI). Cette dernière a fait l'objet de révision à travers un groupe de travail mis en place à cet effet l...

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5%…

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019» selon M. Christoph A. Klinge, chef de la mission du FMI

Au terme d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné dans notre pays, le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou et le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI), M. Christoph A. Klinge par ailleurs Chef Division Adjoint Département Afrique ont animé hier matin, une conférence de presse conjointe au ministère des Finances à Niamey. Il s'est agi de conclure la troisième revue du programme appuy...

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au pr…

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au profit du Niger

Le ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou, la Directrice Afrique de l'Agence française de développement (AFD) et la Directrice générale du Trésor français ont signé le 08 octobre dernier à Paris en France une convention d'aide budgétaire pour un montant de 10 millions d'Euros, soit 6,6 milliards de FCFA. Cet appui s'inscrit dans le cadre de l'aide budgétaire française en soutien à la mise en œuvre du Programme économique et financi...

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Présente au Niger depuis 2014 suite à l'acquisition de son premier permis (R1/R2) d'Agadem, Savannah Petroleum qui a commencé sa campagne de forage cette année, peut se targuer d'avoir déjà à son actif quatre découvertes sur quatre tentatives. Cent pour cent de réussite que n'ont pas manqué de saluer les spécialistes du secteur sur le plan international. Le champ d'Amdigh en particulier constitue le point d'orgue de ce succès, car il es...

Fin du Forum Chine-Afrique sur la coopération (FOCAC-2018) : Le ministre du Pétrole tire un bilan satisfaisant

Fin du Forum Chine-Afrique sur la coopération (FOCAC-2018) : Le ministre du Pétrole tire un bilan satisfaisant

Après deux jours d'intenses travaux, les Sommets du Forum sur la coopération Sino-Africaine (FOCAC-2018) ont pris fin le 4 Septembre 2018 à Beijing, la capitale chinoise. Au cours de ce forum, les membres du gouvernement ayant accompagné le Chef de l'Etat à cette importante rencontre triennale sino-africaine, ont marqué leur présence à travers la signature de plusieurs mémorandums d'entente et accords avec le gouvernement chinois et les...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Installation de la saison. froide au Niger : …

Installation de la saison. froide au Niger : "Il fera moins froid cette année'', selon l'ingénieur météorologue Ousman Baoua

La saison des pluies a définitivement plié ses bagages pour donner place à l'harmattan qui...

vendredi 30 novembre 2018

De la nécessité de protéger les enfants contre les…

De la nécessité de protéger les enfants contre les maladies liées au froid

La période de froid est en train de s'installer progressivement au Niger et particulièreme...

vendredi 30 novembre 2018

La friperie, leader du marché pour le choix des vê…

La friperie, leader du marché pour le choix des vêtements contre le froid

En cette fin de mois de novembre, les populations de Niamey changent leurs habitudes vesti...

vendredi 30 novembre 2018

L'air du temps

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Cancer, tension, diabète, ulcères....Voilà des pathologiesspécifiques qui, il y a quelques...

vendredi 7 décembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.