Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin des travaux de la 7ème réunion ordinaire du Conseil des ministres du Conseil de l'Entente : Poursuite de la redynamisation de l'institution et renforcement de sa présence dans l'espace commun

Une vue des participants Une vue des participants

Les travaux de la 7ème réunion ordinaire du Conseil des ministres du Conseil de l'Entente ont pris fin vendredi dernier sous la présidence de Mme Kané Aïchatou Boulama, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, présidente en exercice du Conseil des ministres du Conseil de l'Entente. C'était en présence des ministres et chefs de délégation de l'espace Entente, du Secrétaire Exécutif du Conseil de l'Entente M. Patrice Kouamé, des experts issus des pays membres et de plusieurs invités.
Au cours de la réunion, les ministres ont procédé entre autres à l'examen des rapports d'activités du Secrétariat Exécutif, des rapports des organes de contrôle notamment le contrôleur financier, le commissaire au compte et le comité d'audit et celui des experts. Ils ont aussi examiné le rapport de l'étude diagnostique sur la gouvernance politique et secrétaire des Etats du Conseil de l'Entente, le projet de décision instituant la rencontre annuelle des ministres de la Sécurité et des Frontières du Conseil de l'Entente, le projet immobilier du Conseil de l'Entente dans le cadre des sources alternatives de financement et enfin les dossiers du Centre de Formation en Entretien Routier (CERFER).
Intervenant à la clôture des travaux, la ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Kané Aïchatou Boulama, présidente en exercice du Conseil des ministres du Conseil de l'Entente a indiqué que leurs discussions se sont résolument penchées vers la recherche des voies et moyens permettant au Conseil de l'Entente de devenir plus que par le passé, une organisation de référence en matière d'intégration sous régionale. «Je me réjouis de constater que tout au long de nos travaux nous avons constamment eu à l'esprit la ferme volonté de nos Chefs d'Etat et de gouvernement de faire du Conseil de l'Entente un véritable instrument de coopération politique et économique. Un instrument qui sert résolument la promotion de la paix, de la sécurité et du développement des pays membres de l'espace Entente conformément à la lumineuse vision des pères fondateurs de cette organisation» a-t-elle déclaré.


Mme Kané Aïchatou Boulama a, enfin confié que les résultats enregistrés dans la mise en œuvre du Plan stratégique 2013-2016, adopté à la Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement de décembre 2012 montrent à suffisance que l'institution est sur la bonne voie. Rappelons qu'à l'ouverture des travaux, la présidente en exercice du Conseil des ministres a indiqué que la présente session s'inscrit dans le processus de consolidation des jalons jetés dans le cadre de la renaissance du Conseil de l'Entente. En effet, elle a souligné que c'est à l'occasion du sommet de Niamey que le 1er Conseil de l'Entente rénové a adopté son plan stratégique 2013-2016. Mme Kané de préciser que ce Plan stratégique met l'accent sur la mission principale de l'organisation en matière de coopération politique, de promotion de la paix et de la sécurité, des projets intégrateurs notamment dans le domaine des infrastructures.
Notons que dans cette perspective, les Chefs d'Etat ont retenu plusieurs projets intégrateurs à réaliser dans l'espace communautaire, dont le premier est le projet de construction de la boucle ferroviaire Entente Parakou-Dosso-Niamey-Tera-Kaya-Abidjan. Par ailleurs, la présidente du Conseil des ministres a noté que grâce aux efforts du Secrétaire Exécutif et son équipe, le Conseil de l'Entente est présent dans l'espace Entente à travers des initiatives concrètes. Aux nombre des actions menées par le Secrétariat Exécutif du Conseil, Mme Kané Aïchatou Boulama a entre autres mentionné la mission effectuée par le Secrétariat exécutif du 6 au 11 novembre au Burkina Faso suite aux événements survenus dans ce pays en fin Octobre 2014.
Il s'est agi à travers cette mission de témoigner la solidarité des autres pays membres au peuple Burkinabé, de présenter les condoléances aux familles qui ont perdu des proches au cours des événements et de souhaiter un prompt rétablissement aux blessés. La mission a saisi la même occasion pour rendre hommage à l'Armée qui par sa prompte réaction a permis d'éviter le pire et à l'administration qui assure avec une grande efficacité la conduite de l'Etat. Elle a aussi encouragé tous les acteurs à trouver une solution consensuelle pour la transition qui doit aboutir à des élections apaisées pour que le Burkina Faso retrouve la stabilité et poursuive son développement.
La présidente du Conseil des ministres a noté aussi que du 8 au 16 mars 2015, une délégation du Conseil de l'Entente a séjourné au Niger pour exprimer son soutien au Président de la République, Président en exercice du Conseil de l'Entente au gouvernement et au peuple nigérien pour la lutte héroïque qu'ils mènent contre la secte Boko Haram. A cette occasion, le Secrétariat Exécutif a décidé de participer à l'effort de guerre, en apportant une contribution de 50 millions de FCFA dans le cadre du soutien aux Forces de Défense et de Sécurité qui combattent Boko Haram. La ministre en charge des Affaires étrangères et de la Coopération a noté que le Secrétariat Exécutif a également mis à profit son séjour pour participer le 12 mars 2015 à la cérémonie de mise en service des installations d'électrification par le système photovoltaïque du village de Sabo Gari Fogha dans la Commune rurale de Yélou, département de Gaya, région de Dosso. Il s'est aussi s'engagé à poursuivre ce programme d'électrification et réalisera dans le cadre de son programme d'Hydraulique Villageoise des forages dans cinq villages du département de Birni N'Gaouré.
Concernant la promotion de la Culture et des Sports, le Conseil de l'Entente avait décidé de soutenir dans chacun de nos pays un événement culturel sportif majeur. Au Burkina Faso, c'est le FESAPACO qui a reçu le soutien du Conseil de l'Entente à travers l'institution du Prix Félix Houphoueït-Boigny du Conseil de l'Entente décerné à un jeune réalisateur. Ce prix est composé d'un trophée accompagné d'une somme de 10 millions de FCFA. Au Niger, c'est le championnat national de lutte traditionnelle que le Conseil de l'Entente a décidé de soutenir pour un montant de 15 millions de FCFA. Le secrétariat Exécutif du Conseil de l'Entente a participé aux festi-vités de la 36e édition du Sabre national qui s'est déroulé du 13 au 21 mars 2015 à Agadez.
Le Conseil de l'Entente a aussi réalisé 5 forages au Burkina Faso, un collège d'enseignement général, au Togo, une école primaire a été construite avec un forage dans le cadre du tirage de la Tranche Commune Entente des loteries nationales des pays membres de l'Entente. Cette année, c'est notre pays qui bénéficiera d'un Centre de Santé Intégré (CSI) dans le village de Falma dans la région de Gouré. En outre, Mme Kané Aïchatou Boulama a notifié que depuis la relance de ses activités, le Conseil de l'Entente a fait de nombreuses réalisations dans le cadre de projets intégrateurs qui concourent à l'amélioration significative des conditions de vie des populations de l'espace Entente.
Le Secrétaire Exécutif du Conseil de l'Entente M. Patrice Kouamé a exprimé, à l'ouverture des travaux, le soutien indéfectible de l'Institution aux vaillantes Forces de Défense et de Sécurité nigériennes qui combattent avec bravoure les forces de l'obscurantisme, la secte Boko Haram. Il a en conclusion émis le souhait que leurs travaux ressortent des décisions permettant au Conseil de l'Entente d'être mieux outillé pour renforcer la coopération politique, sécuritaire et culturelle entre les Etats membres d'une part, intensifier la réalisation de projets visant à améliorer les conditions de vie des populations rurales d'autre part ; enfin transformer le CERFER en un centre d'excellence pour la formation professionnelle dans les métiers des BTP, des mines et du chemin de fer.

Laouali Souleymane(onep)
www.lesahel.org

Economie

Forum d'Affaires Nigéro-Algérien : Redynamiser les relations économiques et commerciales entre nos deux pays

Forum d'Affaires Nigéro-Algérien : Redynamiser les relations économiques et commerciales entre nos deux pays

En marge de la première session de la Haute Commission Mixte Nigéro-Algérienne, des organisations patronales de l'Algérie et du Niger s'étaient retrouvées hier matin, au Palais des Congrès de Niamey, pour échanger sur les opportunités d'affaires. C'était à la faveur du Forum d'Affaires Nigéro-Algérien. C'est le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, et son homologue algérien SE Abdelmalek Sellal, qui ont présidé la cér...

Signature de quatre (4) conventions de financement au Ministère des Finances : Environ 46,3 milliards de FCFA en faveur …

Signature de quatre (4) conventions de financement au Ministère des Finances : Environ 46,3 milliards de FCFA en faveur de l'Agriculture et la lutte contre la criminalité organisée

Le ministre des Finances et le directeur général de l'Agence Française de Développement ont procédé à la signature de quatre (4) conventions de financement relatives au projet d'appui au développement d'activités rurales et de financement de filières agricoles dans les régions d'Agadez et de Tahoua et au Programme d'Appui à la Justice et à la Sécurité au Niger (AJUSEN). La cérémonie s'est déroulée hier matin dans la salle de réunion du ...

12ème conclave CII-Exim Bank de l'Inde sur le projet de partenariat Inde-Afrique : Le ministre du Commerce expose sur l'…

Du 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. Le Niger a été représenté à ce rendez-vous par le ministre du Commerce et le ministre délégué au Budget. A l'occasion de cette importante rencontre d'échanges d'expériences à laquelle prenaient part des délégations de 37 pays africains, l'honneur ...

Signature d'un accord de financement additionnel au Projet d'Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPA…

Signature d'un accord de financement additionnel au Projet d'Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO-Niger) : 15 millions de dollars US pour poursuivre la mise en œuvre du Projet

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger, M. Siaka Bakayoko ont procédé, hier en début d'après midi, dans la salle de réunion du Cabinet de la ministre, à la signature de l'Accord de financement additionnel pour la poursuite de la mise en œuvre du Projet d'Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO).Dans leurs interventions peu après la signature de l'Acc...

12ème conclave de la CII-EXIM Bank d'Inde à New Delhi : Booster les opportunités d'affaires et d'investissements entre l…

12ème conclave de la CII-EXIM Bank d'Inde à New Delhi : Booster les opportunités d'affaires et d'investissements entre l'Inde et l'Afrique

Du 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. La cérémonie de lancement des travaux du conclave auquel le Niger a pris activement part à travers son ministre du commerce M. Seydou Sadou et le ministre délégué au budget M Ahmat Jidoud, a été co-présidée par le président de la République d'Inde...

Signature d'un accord de don entre le Gouvernement du Niger et le Japon : Plus d'un milliard de FCFA offert par le Japon…

Signature d'un accord de don entre le Gouvernement du Niger et le Japon : Plus d'un milliard de FCFA offert par le Japon pour améliorer les capacités du Niger en matière de sécurité

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum, l'ambassadeur du Japon au Niger S.E Kawamura Hiroshi et le représentant résident sortant du Système des Nations Unies M. Fodé Ndiaye ont apposé hier matin, dans la salle de réunions du ministère des Affaires Etrangères, leurs signatures sur les documents du Projet de renforcement des ...

Signature d'accord avec la Banque mondiale au Ministère du Plan : 25 milliards de FCFA pour la poursuite des réformes da…

Signature d'accord avec la Banque mondiale au Ministère du Plan : 25 milliards de FCFA pour la poursuite des réformes dans les secteurs des finances publiques, de l'irrigation et de l'énergie

La Banque mondiale vient de mettre à la disposition de notre pays un appui budgétaire de 50 millions de dollars, soit environ 25 milliards de FCFA, sous forme de don, au titre de l'année budgétaire 2016 dans le cadre du Programme des crédits d'appuis aux reformes des investissements publics (CARIP II). Pour matérialiser cet acte, la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale, M. Siaka Ba...

Première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des Finances Publiques au titre de l'année 2017 : Adop…

Première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des Finances Publiques au titre de l'année 2017 : Adoption du Programme de Réformes de la Gestion des Finances Publiques (PRGFP IV) pour la période 2017-2020

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou a présidé samedi dernier, dans la salle de réunion de son département ministériel, l'ouverture de la première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion desFinances Publiques au titre de l'année 2017. Ce cadre composé des représentants du Fonds Monétaire International (FMI), de la Banque Mondiale, de l'Union Européenne, de la France, et des représentants des institutions nigé...

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés …

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés par les perspectives de croissance au Niger

En prélude à une importante mission économique des opérateurs privés hollandais qui souhaitent venir investir au Niger, un forum sur les opportunités d'affaires au Niger s'est tenu le 09 février 2017 à Amsterdam, au Pays-Bas. Cette rencontre a été présidée par le directeur général de la NABC, Mme Irène Visser, en étroite collaboration avec l'ambassade du Niger au Pays-Bas représentée par l'attaché commercial, M. Inès Mazou.La NABC, est ...

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et …

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et au programme Kandadji

L'Agence Française de Développement (AFD) a rendu public un communiqué de presse relativement au soutien qu'elle apporte afin de contribuer au développement socioéconomique de notre pays notamment dans le cadre de l'insertion des jeunes et au programme Kandadji.Selon le communiqué, au cours des dernières années, l'Agence Française de Développement (AFD) a augmenté significativement ses financements au Niger notamment sous forme de dons ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital Nat…

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital National de Lamordé : Une unité adéquate de diagnostic et de prise en charge des maladies rénales

Le bâtiment du Service de Néphrologie-Hémodialyse existe depuis les années 1974. Mais, il ...

vendredi 24 mars 2017

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : …

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : Un cadre de solidarité et d'entraide pour atténuer les souffrances des malades

Au Niger, à l'instar des autres pays, la question de dialyse est une préoccupation pour le...

vendredi 24 mars 2017

Les différents types d'insuffisance rénale

Les différents types d'insuffisance rénale

Il existe deux types d'insuffisance rénale : l'insuffisance rénale aiguë et l'insuffisance...

vendredi 24 mars 2017

L'air du temps

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift? Vous connaissez? C'est ce sport de glisse spectaculaire qui élève le dérapage de...

vendredi 24 mars 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.