Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin des travaux de la 7ème réunion ordinaire du Conseil des ministres du Conseil de l'Entente : Poursuite de la redynamisation de l'institution et renforcement de sa présence dans l'espace commun

Une vue des participants Une vue des participants

Les travaux de la 7ème réunion ordinaire du Conseil des ministres du Conseil de l'Entente ont pris fin vendredi dernier sous la présidence de Mme Kané Aïchatou Boulama, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, présidente en exercice du Conseil des ministres du Conseil de l'Entente. C'était en présence des ministres et chefs de délégation de l'espace Entente, du Secrétaire Exécutif du Conseil de l'Entente M. Patrice Kouamé, des experts issus des pays membres et de plusieurs invités.
Au cours de la réunion, les ministres ont procédé entre autres à l'examen des rapports d'activités du Secrétariat Exécutif, des rapports des organes de contrôle notamment le contrôleur financier, le commissaire au compte et le comité d'audit et celui des experts. Ils ont aussi examiné le rapport de l'étude diagnostique sur la gouvernance politique et secrétaire des Etats du Conseil de l'Entente, le projet de décision instituant la rencontre annuelle des ministres de la Sécurité et des Frontières du Conseil de l'Entente, le projet immobilier du Conseil de l'Entente dans le cadre des sources alternatives de financement et enfin les dossiers du Centre de Formation en Entretien Routier (CERFER).
Intervenant à la clôture des travaux, la ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Kané Aïchatou Boulama, présidente en exercice du Conseil des ministres du Conseil de l'Entente a indiqué que leurs discussions se sont résolument penchées vers la recherche des voies et moyens permettant au Conseil de l'Entente de devenir plus que par le passé, une organisation de référence en matière d'intégration sous régionale. «Je me réjouis de constater que tout au long de nos travaux nous avons constamment eu à l'esprit la ferme volonté de nos Chefs d'Etat et de gouvernement de faire du Conseil de l'Entente un véritable instrument de coopération politique et économique. Un instrument qui sert résolument la promotion de la paix, de la sécurité et du développement des pays membres de l'espace Entente conformément à la lumineuse vision des pères fondateurs de cette organisation» a-t-elle déclaré.


Mme Kané Aïchatou Boulama a, enfin confié que les résultats enregistrés dans la mise en œuvre du Plan stratégique 2013-2016, adopté à la Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement de décembre 2012 montrent à suffisance que l'institution est sur la bonne voie. Rappelons qu'à l'ouverture des travaux, la présidente en exercice du Conseil des ministres a indiqué que la présente session s'inscrit dans le processus de consolidation des jalons jetés dans le cadre de la renaissance du Conseil de l'Entente. En effet, elle a souligné que c'est à l'occasion du sommet de Niamey que le 1er Conseil de l'Entente rénové a adopté son plan stratégique 2013-2016. Mme Kané de préciser que ce Plan stratégique met l'accent sur la mission principale de l'organisation en matière de coopération politique, de promotion de la paix et de la sécurité, des projets intégrateurs notamment dans le domaine des infrastructures.
Notons que dans cette perspective, les Chefs d'Etat ont retenu plusieurs projets intégrateurs à réaliser dans l'espace communautaire, dont le premier est le projet de construction de la boucle ferroviaire Entente Parakou-Dosso-Niamey-Tera-Kaya-Abidjan. Par ailleurs, la présidente du Conseil des ministres a noté que grâce aux efforts du Secrétaire Exécutif et son équipe, le Conseil de l'Entente est présent dans l'espace Entente à travers des initiatives concrètes. Aux nombre des actions menées par le Secrétariat Exécutif du Conseil, Mme Kané Aïchatou Boulama a entre autres mentionné la mission effectuée par le Secrétariat exécutif du 6 au 11 novembre au Burkina Faso suite aux événements survenus dans ce pays en fin Octobre 2014.
Il s'est agi à travers cette mission de témoigner la solidarité des autres pays membres au peuple Burkinabé, de présenter les condoléances aux familles qui ont perdu des proches au cours des événements et de souhaiter un prompt rétablissement aux blessés. La mission a saisi la même occasion pour rendre hommage à l'Armée qui par sa prompte réaction a permis d'éviter le pire et à l'administration qui assure avec une grande efficacité la conduite de l'Etat. Elle a aussi encouragé tous les acteurs à trouver une solution consensuelle pour la transition qui doit aboutir à des élections apaisées pour que le Burkina Faso retrouve la stabilité et poursuive son développement.
La présidente du Conseil des ministres a noté aussi que du 8 au 16 mars 2015, une délégation du Conseil de l'Entente a séjourné au Niger pour exprimer son soutien au Président de la République, Président en exercice du Conseil de l'Entente au gouvernement et au peuple nigérien pour la lutte héroïque qu'ils mènent contre la secte Boko Haram. A cette occasion, le Secrétariat Exécutif a décidé de participer à l'effort de guerre, en apportant une contribution de 50 millions de FCFA dans le cadre du soutien aux Forces de Défense et de Sécurité qui combattent Boko Haram. La ministre en charge des Affaires étrangères et de la Coopération a noté que le Secrétariat Exécutif a également mis à profit son séjour pour participer le 12 mars 2015 à la cérémonie de mise en service des installations d'électrification par le système photovoltaïque du village de Sabo Gari Fogha dans la Commune rurale de Yélou, département de Gaya, région de Dosso. Il s'est aussi s'engagé à poursuivre ce programme d'électrification et réalisera dans le cadre de son programme d'Hydraulique Villageoise des forages dans cinq villages du département de Birni N'Gaouré.
Concernant la promotion de la Culture et des Sports, le Conseil de l'Entente avait décidé de soutenir dans chacun de nos pays un événement culturel sportif majeur. Au Burkina Faso, c'est le FESAPACO qui a reçu le soutien du Conseil de l'Entente à travers l'institution du Prix Félix Houphoueït-Boigny du Conseil de l'Entente décerné à un jeune réalisateur. Ce prix est composé d'un trophée accompagné d'une somme de 10 millions de FCFA. Au Niger, c'est le championnat national de lutte traditionnelle que le Conseil de l'Entente a décidé de soutenir pour un montant de 15 millions de FCFA. Le secrétariat Exécutif du Conseil de l'Entente a participé aux festi-vités de la 36e édition du Sabre national qui s'est déroulé du 13 au 21 mars 2015 à Agadez.
Le Conseil de l'Entente a aussi réalisé 5 forages au Burkina Faso, un collège d'enseignement général, au Togo, une école primaire a été construite avec un forage dans le cadre du tirage de la Tranche Commune Entente des loteries nationales des pays membres de l'Entente. Cette année, c'est notre pays qui bénéficiera d'un Centre de Santé Intégré (CSI) dans le village de Falma dans la région de Gouré. En outre, Mme Kané Aïchatou Boulama a notifié que depuis la relance de ses activités, le Conseil de l'Entente a fait de nombreuses réalisations dans le cadre de projets intégrateurs qui concourent à l'amélioration significative des conditions de vie des populations de l'espace Entente.
Le Secrétaire Exécutif du Conseil de l'Entente M. Patrice Kouamé a exprimé, à l'ouverture des travaux, le soutien indéfectible de l'Institution aux vaillantes Forces de Défense et de Sécurité nigériennes qui combattent avec bravoure les forces de l'obscurantisme, la secte Boko Haram. Il a en conclusion émis le souhait que leurs travaux ressortent des décisions permettant au Conseil de l'Entente d'être mieux outillé pour renforcer la coopération politique, sécuritaire et culturelle entre les Etats membres d'une part, intensifier la réalisation de projets visant à améliorer les conditions de vie des populations rurales d'autre part ; enfin transformer le CERFER en un centre d'excellence pour la formation professionnelle dans les métiers des BTP, des mines et du chemin de fer.

Laouali Souleymane(onep)
www.lesahel.org

Economie

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.