Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Entretien avec M. Salissou Illiassou, Directeur Régional du Plan, de l'aménagement du Territoire et du Développement Communautaire de Zinder : ''Les neuf projets en cours de réalisation dans la région renferment une enveloppe globale de 45 milliards

M. Salissou Illiassou, Directeur Régional du Plan ,de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire M. Salissou Illiassou, Directeur Régional du Plan ,de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire

Dans cet entretien, le Directeur Régional du Plan, de l'aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Salissou Illiassou nous parle des Projets en cours d'exécution dans la Région de Zinder financés aussi bien par l'Etat que les partenaires au Développement, les dossiers élaborés par la région et les Entités de proximité en quête de financement.
Monsieur le Directeur, peut-on connaître le répertoire des projets en cours d'exécution dans la région de Zinder ?
Il existe au total neuf (9) grands Projets à couverture nationale et régionale qui interviennent dans la région de Zinder et disposant des Unités de Coordination ou des points focaux. Parmi ces projets figure le PPI –RUWANMU (Projet de Petite Irrigation) qui a démarré ses activités en Février 2013 pour prendre fin en 2018. L'enveloppe prévue pour la région de Zinder est de 4 milliards 300 millions de FCFA. Il couvre les départements de Kantché, Mirriah et Magaria.
Il y'a ensuite le PROODEX qui est un projet à couverture régionale qui touche principalement le domaine de l'Elevage à travers la construction des infrastructures, l'appui aux éleveurs notamment. Il est prévu un investissement de 908.433.114 FCFA dans la région de Zinder. Nous avons ensuite le PMERSA/MTZ-Projet de mobilisation des eaux de ruissellement qui s'occupe de la construction des mini-barrages, des puits maraîchers et du développement des cultures irriguées. 10 milliards de FCFA seront injectés au profit des populations de la région.
Le PASEHA 2 (Projet d'Appui au Secteur Eau, Hygiène et Assainissement) financé par le Royaume du Danemark pour une enveloppe de 11 milliards 089 millions 244.000 FCFA a comme axe majeur d'intervention la construction des mini-AEP multi-villages, l'assainissement (ATPC, autrement dit –Assainissement Total Piloté par la Communauté), la construction des latrines scolaires et sanitaires.
Le PADSR (Projet d'Appui au Développement du Secteur Rural) couvre 19 Communes dans la Région de Zinder réparties dans les départements de Mirriah, Takeita, Tanout, Belbédji et Damagaram Takaya pour un coût de 6 milliards 231 millions 307.000 FCFA. La mise en place de ce Projet vise à accroitre la production agricole à travers la construction des boutiques d'intrants dans la région de Zinder.
A ceux-là s'ajoute le PAC 3 qui touche 24 Communes dans la région de Zinder. Plus de 3 milliards de FCFA seront investis dans le domaine agro-sylvo-pastoral et l'accompagnement des Communes dans la révision des Plans de Développement Communaux (PDC) et la formation sur la Gouvernance Communale.


Le PAC/RC accorde son appui au niveau de Sept (7) Communes rurales et deux Urbaines (Zinder 1 et 2) pour une enveloppe de 6 milliards 480 millions de FCFA. Chaque Commune est en droit de programmer un appui du projet pour une enveloppe de 144 millions de FCFA pour entreprendre des activités de protection des infrastructures – construction des classes, des cases de santé, la construction et l'approvisionnement en aliment bétail. Le Projet met à la disposition des producteurs des semences à court cycle pour la production agricole suivi de l'aménagement des sites irrigués.
Le PLECO (Projet de lutte contre l'ensablement des cuvettes Oasiennes basé à Zinder couvre les régions de Diffa et Zinder pour toucher Gouré, Goudoumaria et Mainé Soroa pour une enveloppe de 1 milliard 250 Millions de FCFA pour une durée de cinq ans. Il a démarré ses activités en 2010. Les Filets Sociaux touchent les départements de Magaria, Kantché, Tanout et Belbédji pour une enveloppe de 2 milliards 400 millions de FCFA. Il s'agit à ce niveau du transfert monétaire à raison de 10.000 FCFA par ménage vulnérable pendant deux ans.
Les neuf (9) Projets en cours de réalisation dans la région de Zinder renferment une enveloppe globale de 45 milliards 696 millions 896.871 FCFA.

En dehors des projets, quels sont les ONG qui apportent leur contribution au développement régional ?
Nous avons répertorié à la Direction Régionale du Plan 260 ONG de développement. En 2013, nous avons dénombré 38 ONG de la région de Zinder qui ont mobilisé 1 milliard 600 millions de FCFA injectés dans plusieurs domaines au profit des communautés de base. En 2014, ils sont au total 40 ONG qui ont déposé leurs rapports annuels d'activités en réussissant à investir 1 milliard 580 millions dans les secteurs du développement rural. Pour l'année en cours, il a été enregistré 44 ONG qui ont exécuté plusieurs activités dans la région de Zinder. Les rapports d'activités établis font état de la mobilisation de 544 millions 384.284 FCFA.
Il existe d'autres ONG internationales telles que World Vision, Care International, Save The Children, la Croix Rouge Française et la Croix Rouge Irlandaise. A celles-là s'ajoute l'intervention des Organismes du Système des Nations Unies dont l'UNICEF, l'UNFPA, le PAM qui apportent des appuis très significatifs dans l'amélioration des conditions de vie des populations de la région.

Ces ressources importantes injectées dans la région de Zinder, ont-elles apporté des changements qualitatifs dans le vécu quotidien des communautés de base ?
L'intervention des différents partenaires dans les domaines socio-économiques ont été vivement salué par les populations bénéficiaires qui ne croisent plus les bras face à la pluviométrie irrégulière et une production agricole qui ne répond pas à leurs attentes. Les projets et ong ont régulièrement accompagné les populations pour la traversée de la période de soudure, à l'initiation à la maîtrise d'ouvrages, à l'appropriation de leur intervention post-projet et à la gouvernance locale. Ils ont efficacement œuvré dans l'appui à la planification communale, au développement des infrastructures à travers la construction des pistes rurales pour désenclaver les zones de production.
Les autres motifs de satisfaction ont trait aux gros investissements axés sur la construction des mini-AEP multi –villages, la construction des marchés à bétail modernes pour le développement du Secteur de l'Elevage. En outre, d'importants efforts ont été consentis dans le domaine de la santé et de l'assainissement pour appuyer les actions d'hygiène en milieu urbain et rural qui se traduisent par la mise en place des latrines, du potentiel irrigable pour promouvoir les cultures de contre –saison, la construction des magasins d'aliment pour bétail pour prévenir la crise pastorale, le transfert monétaire (cash) destiné aux foyers vulnérables.

La région de Zinder, a-t-elle élaboré des dossiers qui seront soumis aux partenaires au développement ?
Les Communes ont élaboré 400 dossiers de micro- projets qui sont déjà transmis aux différents partenaires au développement. Ce qui est encourageant et qui mérite d'être relevé, c'est qu'en 2014 les communes de la région de Zinder ont injecté sur fonds propres plus de 3 milliards de FCFA pour réaliser des activités de développement. Dans le cadre de la mise en place du développement régional, il est prévu pour corriger certaines disparités, d'orienter les partenaires au développement vers les département de Tesker, Gouré, Tanout et Belbédji.
Dans cette perspective, nous avons prévu l'installation d'une usine de transformation du niébé à Tanout, la création d'une unité industrielle de transformation du miel à Kan-tché, une fabrique du sucre à Magaria, une usine de concentré de tomate à Mirriah, la mise en valeur du sable fin de Dungass devant servir à la confection des verres, l'installation d'une industrie de transformation du natron (actuellement exporté vers le Ghana), la création d'une industrie de pétrole à Tesker avec l'exploitation du Bloc de Termit.
Pour ce qui est de la Ville de Zinder, il est prévu le renforcement de la capacité de l'abattoir frigorifique pour exporter la viande en direction de l'étranger et la réhabilitation de la piste d'atterrissage de l'Aéroport de Zinder pour prendre la dénomination de l'Aéroport international de Zinder susceptible de recevoir de gros porteurs pour accroitre les échanges commerciaux et offrir un bon cadre de vie pour le pèlerinage à la Mecque.
Siddo Yacouba.ANP/ONEP/ZR
www.lesahel.org

Economie

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afroc…

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afrocapitalisme

Pari réussi pour la troisième fois, pour la Fondation Tony Elumelu, la plus grande initiative philanthropique africaine dédiée à l'entrepreneuria. La rencontre a mobilisé à Lagos au Nigéria, du 13 au 14 octobre environ 1300 personnes, des jeunes entrepreneurs surtout et des décideurs politiques venus de 54 pays africains pour deux jours d'intenses activités en faveur de l'entrepreneuriat sur le Continent.Pendant deux jours, Lagos, la pl...

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo fait partie des 1000 jeunes entrepreneurs selectionnés dans le cadre du programme « TEF entrepreneurship 2017». Au total il y a dix nigériens bénéficiaires de ce programme qui vise à identifier, former, encadrer et financer les 1000 meilleurs entrepreneurs sélectionnés suite à une compétition.Alhousseini Tambo Djibo travaille dans l'agro business. Il a une entreprise dénommée "Ranch du Sahel", qui fait de la prod...

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

En mission de travail au Niger, la conseillère fédérale de la confédération helvétique(Suisse) et cheffe du département fédéral de la Justice et de la police de Berne Mme Simoneta Sommagura et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, ont signé, le jeudi 5 octobre dernier, à Niamey un accord d'un montant de 7,5 millions de francs suisses, soit ...

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période…

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période 2017-2020

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la FAO au Niger M. Lassaad Lachal ont signé hier après midi le Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger déterminant les principaux axes d'intervention de la FAO dans notre pays pour la période 2017-2020. Au cours de cette période, la FAO va mobiliser 50 millions de dollars US en faveur du Niger en vue d'accompagner ses actions du développement. La cérémon...

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgéta…

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgétaires en faveur du Niger dans le cadre du 14ème FAD selon M. Akinwumi Adesina

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Akinwumi Adesina ont co-animé hier en début d'après au Palais de la Présidence de la République un point de presse relatif à l'entretien qu'il a eu avec le chef de l'Etat dans le cadre de coopération entre le Niger et la BAD.A l'entame de ses propos, M. Akinwumi Adesina a d'abord rappelé avoir réalisé son mémoire de maîtrise et...

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 …

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 femmes victimes chaque année

La Fistule Génitale Féminine est une infirmité temporaire ou permanente consécutive à un t...

jeudi 5 octobre 2017

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'…

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'accompagnement des femmes fistuleuses

Dimol est une organisation non gouvernementale nigérienne qui œuvre depuis plusieurs année...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Depuis plusieurs années, l'on assiste à une prolifération des écoles privées dans tous les...

vendredi 13 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.