Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Climat des affaires au Niger : Le pays offre beaucoup d'opportunités pour les investissements

Le Niger qui accueille le Président malien Ibrahim Boubacar Keita est un pays qui en matière d'investissements offre aujourd'hui beaucoup d'opportunités. La position carrefour du pays, son appartenance à plusieurs regroupements économiques sous régionaux et régionaux sont des atouts importants pour le Niger. Mieux, depuis quelques années, l'environnement des affaires s'est beaucoup amélioré dans notre pays où, d'importants efforts sont déployés par les autorités pour notamment faciliter la création d'entreprises, adopter des mesures incitatives adéquates pour améliorer le climat des affaires et moderniser l'économie nigérienne.
Pour y parvenir, c'est un Dispositif Institutionnel d'amélioration des indicateurs du climat des affaires qui a été créé en octobre 2011 par arrêté du Ministère en charge de la Promotion du Secteur Privé. Cet arrêté a été ensuite modifié et complété par un autre daté du 31 mars 2014 et comprenant un Comité technique ainsi que des groupes thématiques chargés chacun d'améliorer un indicateur du climat des affaires.
Aussi, un plan d'actions prioritaires pour la mise en œuvre des reformes relatives à l'amélioration des indicateurs du climat des affaires (novembre 2014 – mars 2015) a été adopté en novembre 2014 et en janvier 2015, le Conseil National des Investisseurs Privés (CNIP), présidé par le Premier ministre a adopté une Feuille de route 2015 pour améliorer les indicateurs du climat des affaires au Niger.
D'ores et déjà, les réformes entreprises au niveau de certains indicateurs ont commencé à donner des fruits. Il s'agit notamment des indicateurs relatifs à la création d'entreprises ; au Commerce transfrontalier » ; « l'Obtention de prêts » ; « l'Octroi de permis de construire » et « l'Exécution des Contrats »
S'agissant de l'indicateur «Création d'Entreprises », la Maison de l'Entreprise a été créée par Décret le 30 mai 2012. C'est une structure dont la mission principale est de permettre d'accomplir les formalités essentielles de création d'entreprise en un seul lieu, à un coût fort réduit et dans un court délai.
Pour cela, le Gouvernement a engagé plusieurs reformes et mesures à travers des Lois, des Décrets, des Arrêtés, des Circulaires etc.
C'est ainsi qu'il a été adopté en 2012, le Décret fixant les procédures de création d'entreprise à 4 et le délai de création fixé à 3 jours. Ce qui a entrainé une réduction significative du temps nécessaire pour créer une entreprise au Niger. Comment peut il en être autrement lorsque toutes les structures concernées dans le processus de création d'entreprise (TGI, DGI, CNSS ....) sont désormais présentes au niveau du Guichet Unique permettant ainsi de procéder à un seul endroit, à l'enregistrement des statuts, l'inscription au Registre de Commerce, à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, à l'inspection du travail et à l'immatriculation au NIF. Ce qui a entrainé une réduction du délai de création d'entreprise qui passe de 15 à 3 jours.


Le 31 juillet 2014, il a été procédé à l'adoption du Décret portant application des dispositions des articles 10, 11, 311, 313 et 314 de l'Acte Uniforme relatif au Droit des Sociétés Commerciales et du Groupement d'Intérêt Economique. Cela a permis de réduire le capital minimum pour la création des Sociétés Anonymes à Responsabilité Limitée (SARL) qui passe de 1.000.000 FCFA à 100.000 FCFA mais aussi, de rendre facultatif le recours à un notaire. Ainsi, le choix est donné à l'entrepreneur de passer par un notaire ou de créer directement son entreprise par acte sous seing privé.
Pour compléter ce Décret, un autre a été adopté à la même date, instituant un modèle de statuts types de la SARL en République du Niger et permettant de mettre à la disposition des promoteurs d'entreprise un modèle simple de Statuts Types à compléter et accessible à tout le monde. D'ores et déjà ,ces statuts types sont disponibles sur le site des Jeunes entrepreneurs du Ministère chargé de la Promotion du Secteur Privé (www.entreprises-niger.net) , de la Chambre de Commerce d'Industrie et d'Artisanat du Niger (www.ccian.ne) et de la Maison de l'entreprise (www.mde.ne).
Aussi, avec la signature de l'arrêté interministériel sur la publication des avis de constitution de nouvelles entreprises en ligne, des annonces sont faites sur le site de la Maison de l'Entreprise. Une note de service du 19 mai 2015 fixe le coût de publication sur ce site à 5. 000 FCFA pour les SARL et à 15.000 CFA pour les Sociétés Anonymes.
Par ailleurs, la loi de finances rectificative votée le 27 mai 2015 a permis la suspension des frais d'enregistrement des statuts. Désormais, c'est juste un timbre de 1500 FCFA qui est apposé à la dernière page. Enfin, grâce à l'Assemblée générale des notaires, les frais des notaires passent de 30.000 FCFA à 15.000 FCFA.
Au niveau de l'indicateur «Commerce transfrontalier », des actions importantes ont été également menées à travers des reformes et des mesures prises pour faciliter les échanges commerciaux à l'intérieur comme à l'extérieur du pays.
On peut ainsi noter, la signature le 17 décembre 2014 de l'arrêté interministériel portant sur les documents exigibles à l'importation et à l'exportation des marchandises ; celle le 9 mai 2014, de la circulaire relative à la réduction du nombre de documents à l'import et à l'export de marchandises. Ce qui a permis de ramener le nombre de documents de 10 à 6 à l'importation et de 8 à 4 à l'exportation. Aussi, le délai de route lié à l'acquisition et à la présentation des documents passe de 61 jours à 22 jours pour l'import et de 56 jours à 18 jours pour l'export.
S'y ajoute la signature le 22 décembre 2014 de l'arrêté interministériel relatif au transport public des marchandises, aux types de contrôle routier, aux points de contrôle et aux mécanismes de recours pour minimiser les pratiques anormales sur le transport des biens au Niger.
Grâce à cette mesure, il n'y a plus que deux niveaux de contrôle sur les camions de transport des biens au Niger: le premier poste d'entrée sur le territoire national (Douane, Police et Gendarmerie) et le poste de douane de destination des biens. Ce qui met le transporteur à l'abri de contrôle en dehors de ces deux postes. Mieux, les types de contrôle qui doivent être effectués ont été indiqués et des mécanismes de recours sont offerts aux usagers en cas d'abus. L'autre avantage de cette mesure est le non-paiement des faux frais.
D'aucuns se rappellent que par le passé entre le premier poste d'entrée du territoire par la voie Béninoise (Gaya) pour une destination comme Niamey distant de 300 Kms, le transporteur mettait 5 à 7 jours car subissant plus de vingt (20) contrôles. Aujourd'hui, il fait le trajet au plus en deux (02) jours.
L'autre avantage est l'utilisation du scanner par la douane, qui permet de faciliter le contrôle des marchandises et de réduire le temps de passage des camions. L'utilisation des macarons permet elle, le regroupement des Forces de contrôle au niveau des Bureaux de douanes ciblés en vue de leur concrétisation.
Pour ce qui est de l'indicateur, « l'Obtention de prêts », l'adoption le 31 décembre 2014 de la Loi portant réglementation des Bureaux d'Information sur le Crédit (BIC) a permis de garantir un cadre juridique pour l'installation et le fonctionnement des BIC.
S'agissant de l'indicateur dénommé, « l'Octroi de permis de construire », un pas important a été franchi avec la réactivation de la Commission d'examen des demandes de dossiers de permis de construire. L'objectif étant de délivrer des permis en deux semaines au maximum. Ce qui a permis d'apurer le stock de demande en souffrance depuis trois (3) ans et de délivrer cette année plusieurs autorisations de construire étant donné que la Commission tient régulièrement deux séances de travail par mois.
Enfin, pour ce qui est de l'indicateur, « l'Exécution des Contrats » des reformes ont aussi été entreprises. Il s'agit notamment de l'adoption et la promulgation en avril 2015 de la Loi sur les Tribunaux de Commerce qui permet de régler rapidement les litiges commerciaux. Les juges professionnels ont été désignés, le processus de leur mise en formation est engagé et le Projet d'Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC) a sollicité une agence immobilière pour l'identification et la location du local.
On peut en outre noter, l'adoption et la promulgation en juin 2015 du Code de procédure civile introduisant des innovations en matière de justice commerciale qui accorde plusieurs facilités en matière de règlement de litige commercial.
Enfin, la création le 5 décembre 2014 du Centre de Médiation et d'Arbitrage de Niamey (CMAN) permet de sécuriser davantage l'environnement des affaires en offrant un cadre règlementaire d'assistance en matière de règlement de Différent entre les opérateurs économiques.
C'est dire qu'avec toutes les réformes et mesures entreprises, le Niger offre aujourd'hui beaucoup d'opportunités pour les investissements.

Idé Fatouma(Sources : DG/PSP)
www.lesahel.org

Economie

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afroc…

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afrocapitalisme

Pari réussi pour la troisième fois, pour la Fondation Tony Elumelu, la plus grande initiative philanthropique africaine dédiée à l'entrepreneuria. La rencontre a mobilisé à Lagos au Nigéria, du 13 au 14 octobre environ 1300 personnes, des jeunes entrepreneurs surtout et des décideurs politiques venus de 54 pays africains pour deux jours d'intenses activités en faveur de l'entrepreneuriat sur le Continent.Pendant deux jours, Lagos, la pl...

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo fait partie des 1000 jeunes entrepreneurs selectionnés dans le cadre du programme « TEF entrepreneurship 2017». Au total il y a dix nigériens bénéficiaires de ce programme qui vise à identifier, former, encadrer et financer les 1000 meilleurs entrepreneurs sélectionnés suite à une compétition.Alhousseini Tambo Djibo travaille dans l'agro business. Il a une entreprise dénommée "Ranch du Sahel", qui fait de la prod...

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

En mission de travail au Niger, la conseillère fédérale de la confédération helvétique(Suisse) et cheffe du département fédéral de la Justice et de la police de Berne Mme Simoneta Sommagura et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, ont signé, le jeudi 5 octobre dernier, à Niamey un accord d'un montant de 7,5 millions de francs suisses, soit ...

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période…

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période 2017-2020

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la FAO au Niger M. Lassaad Lachal ont signé hier après midi le Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger déterminant les principaux axes d'intervention de la FAO dans notre pays pour la période 2017-2020. Au cours de cette période, la FAO va mobiliser 50 millions de dollars US en faveur du Niger en vue d'accompagner ses actions du développement. La cérémon...

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgéta…

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgétaires en faveur du Niger dans le cadre du 14ème FAD selon M. Akinwumi Adesina

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Akinwumi Adesina ont co-animé hier en début d'après au Palais de la Présidence de la République un point de presse relatif à l'entretien qu'il a eu avec le chef de l'Etat dans le cadre de coopération entre le Niger et la BAD.A l'entame de ses propos, M. Akinwumi Adesina a d'abord rappelé avoir réalisé son mémoire de maîtrise et...

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : …

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : Voyage au milieu de nulle part, sur l'Océan indien

Pour aller en Australie, au pays de nulle part perdu en plein milieu des océans, vous avez...

vendredi 20 octobre 2017

Australie, d'une ville à une autre

Australie, d'une ville à une autre

Pour le visiteur qui va en Australie en venant de vers l'Afrique la ville de Perth, capita...

vendredi 20 octobre 2017

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les mille et une ruses des brouteurs

Les mille et une ruses des brouteurs

Décidément, les escrocs qui écument le web n'en démordent guère. Chaque jour qui passe, il...

vendredi 20 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.