Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conclusions de la Mission de Revue des services du FMI au Niger : Les résultats macroéconomiques du Niger jugés satisfaisants, malgré les chocs sécuritaires et humanitaires

Le Chef de l’Etat avec les représentants résidents du FMI Le Chef de l’Etat avec les représentants résidents du FMI

Une mission des services du FMI conduite par M. Cheikh Anta Gueye a séjourné à Niamey du 14 au 28 septembre 2015 pour mener les discussions portant sur les sixième et septième revues du programme appuyé par un accord du FMI au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC), approuvé par le Conseil d'administration du FMI le 16 mars 2012, indique le communiqué de presse N°15/441, rendu public en date du 28 septembre 2015, par ladite mission. Le FEC, doit-t-on expliqué est le principal outil dont dispose le FMI pour apporter un soutien financier à moyen terme aux pays à faible revenu, à un taux d'intérêt de 0 % et avec un différé d'amortissement de cinq ans et demi et une échéance maximale de 10 ans.
Il ressort de ce communiqué que les perspectives économiques à moyen terme demeurent favorables au Niger. La mission souligne également que « la croissance du PIB réel devrait s'établir à 6.5°, en moyenne de 2016 à 2018, grâce surtout à l'expansion du secteur des Industries extractives et à l'augmentation des investissements publics et privés. L'Inflation devrait se maintenir en dessous de 2 %, c'est-à-dire bien en dessous du critère de convergence de 3 % de l'UEMOA».
La mission, indique le communiqué, a aussi discuté de la requête des autorités pour une augmentation de l'accès aux ressources du Fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance ainsi que l'extension du programme pour une période d'un an. La même source précise qu'à l'issue de la mission, le chef de la délégation, M. Gueye a fait la déclaration dans laquelle il a évoqué la possibilité d'un décaissement de 39 millions de DIS (environ 32 milliards de FCFA) par le Fonds en guise d'appui aux politiques du gouvernement. «Les autorités nigériennes et l'équipe du FMI ont convenu, au niveau des services du FMI, d'un accord en vue de la conclusion des sixième et septième revues du programme appuyé par la FEC. Sous réserve de l'approbation de la Direction générale et du Conseil d'administration du FMI, les politiques du gouvernement pourraient être soutenues par un décaissement de 39 millions de DIS (environ 32 milliards de FCFA). L'examen par le Conseil d'administration du FMI est prévu en novembre 2015 », a-t-il souligné.

Vers le décaissement d'une enveloppe d'environ 32 milliards de FCFA en appui aux politiques du gouvernement
Le communiqué ajoute que dans la même déclaration, M. Cheikh Anta Gueye a laissé entendre que «dans l'ensemble, les résultats macroéconomiques du Niger ont été satisfaisants, malgré les chocs sécuritaires et humanitaires. Après une accélération à 6,9% en 2014, tirée par l'agriculture et les services, la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) est prévue à 4,4% en 2015, du fait d'une croissance moins forte de l'agriculture et une plus faible production des secteurs pétrolier et minier. L'inflation était négative (-0,9 %) en 2014 et est restée modérée en 2015, avec un taux annuel moyen de 0.1% en août 2015, grâce à une bonne campagne agricole et au programme gouvernemental de vente des céréales à prix modérés en faveur des couches vulnérables ».
Cependant, souligne le communiqué, citant le Chef de la mission du FMI, « le faible montant des recettes recouvrées, les dépenses de sécurité imprévues et l'Insuffisance de l'aide budgétaire extérieure sont autant de facteurs qui ont eu des effets négatifs sur la situation budgétaire, y compris l'accumulation d'arriérés de paiements Intérieurs et la faible exécution des dépenses prioritaires; aussi, la plupart des objectifs budgétaires du programme pour fin 2014 n'ont-ils pas été atteints.
Il n'empêche que, lit-on dans le communiqué, « au cours de l'année 2015, des progrès importants ont été enregistrés et une grande partie des objectifs du programme ont été atteints, avec un règlement substantiel des arriérés de paiements intérieurs. Le gouvernement a également fait des progrès importants dan la mise en œuvre des réformes structurelles».
Dans cette même déclaration qu'il a faite à l'issue de la mission, le chef de la délégation, M. Gueye a noté que « les perspectives économiques à moyen terme demeurent favorables. La croissance du PIB réel devrait s'établir à 6.5°, en moyenne de 2016 à 2018, grâce surtout à l'expansion du secteur des Industries extractives et à l'augmentation des investissements publics et privés. L'Inflation devrait se maintenir en dessous de 2 %, c'est-à-dire bien en dessous du critère de convergence de 3 % de l'UEMOA. Toutefois, le perspectives à moyen terme restent exposées à des risques intérieurs et extérieurs considérables, au nombre desquels figurent les retombées négatives des conflits régionaux et la vulnérabilité du pays aux catastrophes naturelles».



Les perspectives économiques à moyen terme demeurent favorables

Dans ce contexte, a poursuivi M. Gueye, « le gouvernement soumettra à l'Assemblée nationale un projet de loi de finances rectificative pour 2015 et un projet de loi de finances pour 2016 en phase avec les priorités de développement et l'amorce de la correction progressive des déséquilibres budgétaires, en vue de préserver la viabilité budgétaire ».
Le communiqué rappelle que la mission et les autorités se sont aussi entendues sur un calendrier révisé de réformes structurelles pour le reste de 2015 et l'année 2016 centrées sur la mobilisation des recettes, la gestion de la dette et des dépenses publiques, gestion des ressources naturelles et le climat des affaires.
D'autre part, indique le communiqué de presse, la mission a été reçue en audience par le Président de la République, S.E. M. Issoufou Mahamadou, et le Premier Ministre, S.E. M. Brigi Rafini. La mission a en outre eu des séances de travail avec le Ministre de l'Economie et des Finances, M. Saidou Sidibé, le Ministre de l'Energie et du Pétrole, M. Foumakoye Gado, le Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Alma Oumarou, et !e Directeur National de la BCEAO, M. Maman Karim, ainsi que d'autres hauts cadres de l'administration. La mission a également rencontré des représentants des syndicats, du secteur privé et des partenaires techniques et financiers.
« La mission des services du FMI tient à remercier les autorités de leur chaleureuse hospitalité et de l'esprit constructif qui a animé les entretiens», conclut le communiqué.
Assane Soumana(onep)
www.lesahel.org

Economie

Réunion sur le libre-échange continental au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Pour une intégra…

Réunion sur le libre-échange continental au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Pour une intégration économique du continent et un marché véritablement panafricain

Le Comité National Ad 'hoc chargé de la préparation et du suivi des négociations de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC) a tenu hier, au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, une réunion avec la Commissaire chargée du Commerce et de l'Industrie sortante de l'Union Africaine Mme Fatima Acyl Haram en mission de plaidoyer dans notre pays en faveur de la ZLEC. C'est le ministre du Commerce et de la Promotion du ...

Atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Raccordement à l'électricité'', ''Obtention de prêts''…

Atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Raccordement à l'électricité'', ''Obtention de prêts'' et ''Exécution des contrats'' : Améliorer le climat des affaires pour les investissements

Dans le cadre de la promotion du secteur privé en général et de l'amélioration du climat des affaires en particulier, le Ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé mène une série d'activités de vulgarisation des indicateurs Doing Bussiness. Une démarche qui vise à informer et sensibiliser l'opinion nationale et internationale sur les reformes mises en œuvre par le Gouvernement du Niger. Hier matin, le Ministère en charge ...

Signature de contrat de coopération entre la République Fédérale d'Allemagne et le Niger : Développement des projets éco…

Signature de contrat de coopération entre la République Fédérale d'Allemagne et le Niger : Développement des projets économiques au profit des jeunes pour combattre la migration

Le directeur général des Relations bilatérales au Ministère des Affaires Etrangères M. Tchiroma Boukar Ari Maï Tanimoune et le chef de la Division Afrique de l'Ouest au Ministère Fédéral allemand de la Coopération économique et du développement Dr Christoph Kohlmeyer ont procédé, hier au Ministère des Affaires étrangères, à la signature d'un contrat de coopération entre les deux pays. A travers ce contrat, l'Allemagne accorde une envelo...

Poursuite de la visite du ministre du Commerce au niveau des établissements d'import export et au marché Dar Eslam de Ni…

Poursuite de la visite du ministre du Commerce au niveau des établissements d'import export et au marché Dar Eslam de Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de première nécessité sur les marchés en prélude au mois béni de ramadan

Poursuivant la série de visites qu'il a entreprises depuis la semaine passée dans les différents marchés de céréales et de produits de première nécessité à Niamey, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, s'est rendu hier matin successivement dans plusieurs établissements d'import-export de la capitale. Il s'agit entre autres des établissements Haddal Khalil ; Marina Market ; Bagué Daouda ; Adoua ; I...

Cérémonie officielle de lancement du budget programme au Niger : «Le Niger passera à partir du 1er janvier 2018, du budg…

Cérémonie officielle de lancement du budget programme au Niger : «Le Niger passera à partir du 1er janvier 2018, du budget de moyens au budget de programmes basé sur des politiques publiques », déclare le ministre des Finances

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi, a présidé, lundi dernier à Niamey, la cérémonie de lancement du budget et programme au Niger. Le budget programme est une innovation introduite par les réformes dans la gestion des finances publiques par les pays membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Il constitue un outil de planification et de gestion budgétaire centré sur les objectifs et les résultats, tout...

Atelier au Ministère en charge du Commerce sur le climat des Affaires : Vulgarisation des reformes relatives au Permis d…

Atelier au Ministère en charge du Commerce sur le climat des Affaires : Vulgarisation des reformes relatives au Permis de construire, au transfert de propriété et au paiement des impôts et taxes

Le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé M. Sadou Seydou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture des travaux de l'atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Permis de construire'', transfert de propriété et paiement des impôts et taxes. C'était en présence des membres du gouvernement, des cadres du ministère en charge du Commerce, des opérateurs économiques, des représentants d...

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs s…

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs sur les goulots d'étranglement relatifs à l'utilisation du Port Autonome de Lomé et du Corridor Togo-Niger

La communauté portuaire de Lomé et les Opérateurs Economiques de notre pays se sont réunis hier au Siège du syndicat National des Agents de Douane (SNAD), pour échanger sur les prestations du port, les difficultés rencontrées sur le corridor Togo-Niger et les opportunités que la communauté portuaire pourrait offrir. Les commerçants, les douaniers, les chargeurs, les transporteurs, les conducteurs routiers étaient tous présents pour exam...

Signature de l'accord d'établissement du bureau national de la Banque Africaine de Développement au Niger : Vers la créa…

Signature de l'accord d'établissement du bureau national de la Banque Africaine de Développement au Niger : Vers la création d'un bureau de la BAD au Niger pour un rapprochement des prestations de service de la banque

Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, et le Directeur général Afrique de l'Ouest de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Litse Janvier, ont procédé, jeudi dernier, dans la salle de réunions dudit ministère à la signature des documents relatifs à l'accord d'établissement du bureau national de la BAD au Niger. La création d'un burea...

Le ministère des Finances organise une réception : Honorer notre compatriote Abdallah Boureima élu président de la Commi…

Le ministère des Finances organise une réception : Honorer notre compatriote Abdallah Boureima élu président de la Commission de l'UEMOA

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a donné, vendredi dernier, dans l'après-midi, une réception sous le haut patronage du Premier ministre SE Brigi Rafini à l'intention de notre compatriote, M. Abdallah Boureima, élu président de la commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) le 10 avril 2017. La cérémonie s'est déroulée en présence des membres du gouvernement, des présidents des institutions natio...

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à …

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de base pendant le mois béni de ramadan

Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a effectué, vendredi dernier, une série de visites au niveau du marché de Djamadjé ; celui des céréales à Katako ; deux établissements de commerce import et export et deux unités industrielles implantées à Niamey. Il s'est agi pour le ministre du Commerce, accompagné de son staff ; du président de la Chambre de Commerce, et d'Industrie du Niger ; du secrétaire...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mashhad, la deuxième grande ville de la République…

Mashhad, la deuxième grande ville de la République Islamique d'Iran : Une cité classée par l'UNESCO « Capitale culturelle du monde islamique » en 2017

Du 25 au 27 avril dernier, s'est tenu à Mashhad, le premier sommet des Maires des pays du ...

jeudi 18 mai 2017

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashh…

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashhad : Héritage spirituel et architectural de l'histoire iranienne

L'Iran abonde de lieux de pèlerinage, non seulement musulmans, mais également chrétiens, j...

jeudi 18 mai 2017

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distracti…

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distraction, de repos et de tourisme

Des espaces verdoyants, sereins, des espèces rares de plus de 4000 variétés. Des moments o...

jeudi 18 mai 2017

L'air du temps

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Une fois n'est pas coutume, les femmes nigériennes ont célébré, sans trop de faste, le wee...

jeudi 18 mai 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.