Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Economie


ecoIls sont peu nombreux, mais leur présence est aussi captivante qu'édifiante. Il s'agit des jeunes aviculteurs participant à la 5ème édition du salon de l'agriculture, de l'hydraulique, de l'environnement et de l'élevage du Niger.Leur participation illustre aisément la portée et le développement de la filière d'élevage de la volaille, à travers l'exposition de quelques échantillons d'une multitude d'espèces et de races. Selon des aviculteurs exposant à la foire, malgré les conditions du climat sahélien, il est possible d'élever localement et avec succès plus d'une centaine de races de volailles, en grande partie originaires de l'Europe, du Maghreb et d'autres horizons. Cette adaptation de la diversité relève de la maitrise avancée, plus ou moins formelle, des astuces de l'aviculture.
Depuis son renoncement à l'exode, en Libye où il a appris l'aviculture, Mohamed Yacouba de retour au bercail il y'a environ trois ans, s'adonne avec passion et abnégation au métier. Agée d'une trentaine d'années,marié et père de deux enfants, il se réalise dignement dans la filière. Rien que les pigeons, le jeune éleveur et revendeur de volaille dit avoir une dizaine de races au niveau de sa mini-ferme avicole. A ce salon, Mohamed présente des pigeons de quatre génétiques différentes, qui proviennent de l'Inde, de l'Allemagne, de la France et des Etats-Unis. poulesLes étagères de son stand exposent aussi d'autres espèces de volaille sur pied, tels que: des pintades, des poulets, des paons, ou des perroquets. D'après lui, le nombre de races de volaille disponibles toutes espèces confondues dépasse la centaine. « Le business de l'aviculture est assez florissant, au Niger et à Niamey en particulier où les gens s'intéressent de plus en plus à l'aviculture domestique. J'ai une maison entière consacrée à cette activité. C'est ma seule occupation professionnelle. Nous achetons des variétés en fonction de la demande de la clientèle, puis nous conditionnons leur reproduction», a confié l'éleveur de la volaille. Selon lui, les aviculteurs nigériens sont organisés en association. C'est ainsi qu'ils constituent un réseau facilitateur d'accès à la diversité de races des volailles, de partage d'expériences et de revente.Parlant du ravitaillement, il explique que les races importées provenant des quatre coins du monde leur parviennent généralement de l'axe Dakar-Bamako-Ouagadougou. Toutefois, ils peuvent, au besoin, commander par voie aérienne, comme lorsqu'il s'agit de la provenance du Maghreb. « Les relations d'échanges avec nos confrères des autres pays sont réciproques. Il leur arrive aussi de solliciter des échantillons auprès de nous», a mentionné Mohamed.
Avec tant de diversités, les volailles sont élevées depuis leur bas âge avec plein d'attention sur les conditions de leur croissance. Après leur adaptation survient le conditionnement de la reproduction.C'est là qu'interviennent les astuces modernes. « Aussitôt les œufs pondus, l'aviculteur les récupère et les met dans une couveuse, pour une durée de 21 jours pour le cas de poulet. Après l'éclosion artificielle, les poussins durent un délai pareil de trois semaines pour l'étuvage au moyen de la lumière H24 des ampoules ''70''proprement choisies », a expliqué Issaka Ibrahim, un autre aviculteur rencontré au salon de Niamey.Face aux éventuels défauts de croissance de santé d'une volaille, les éleveurs font recours à leurs confrères,d'ici ou d'ailleurs, qui sont plus habitués au conditionnement de la race donnée.
Pour nourrir les volailles, les aviculteurs utilisent plusieurs aliments dérivés majoritairement des productions céréalières locales, avec souvent des croisements.
« J'ai connu d'énormes difficultés dans ce métier. Passionné, je partais jusqu'au Nigéria voisin pour payer des races. Le marché était très aléatoire de telle sorte qu'on endossait des pertes, du fait aussi de la faible maitrise des astuces d'élevage de certaines races. L'environnement n'est pas identique de là où j'ai appris le métier. Certains aliments pour volaille étaient rares. Nos volailles sont principalement destinées à l'aviculture domestique contrairement aux fermes industrielles de volaille pour consommation. Dieu merci, ces dernières années le marché se développe assez », se réjouit Issaka aviculteur depuis 13 ans.
Au-delà de la diversification, la performance que connait la filière de l'élevage de la volaille au Niger est aussi accentuée avec les avantages qu'offre le progrès de la technologie de l'information et de la communication dans les approches de la commercialisation. En effet, les volailleurs usent de plusieurs outils de commerce en ligne, pour rentrer en contact avec leurs fournisseurs et clients. Par le biais des réseaux sociaux, ils discutent en bon terme, avec des images illustratives à l'appui.
Le défi, reste celui de la modernisation. Selon Mohamed le matériel utilisé est essentiellement traditionnel. Ce qui laisse encore un peu complexe la gestion des fermes.

Mahamane Chékaré Ismaël(Stagiaire)

Publié dans Economie
Écrit par
En savoir plus...

Economie

Signature d'un accord de financement entre le Gouvernement du Niger et le Fonds Koweitien pour le Développement Economiq…

Signature d'un accord de financement entre le Gouvernement du Niger et le Fonds Koweitien pour le Développement Economique Arabe (FKDEA) : Pour le désenclavement de cette zone à fort potentiel de production agro-pastorale

Le financement du projet d'aménagement et de bitumage de la route Loga-Doutchi distante de 91 Km est désormais une réalité. L'acte concrétisant ce financement a été officiellement signé hier matin, à Niamey par les ministres du Plan et des Finances de notre pays, respectivement Mme Kané Aichatou Boulama et Mamoudou Diop, ainsi que le directeur adjoint du Fonds Koweitien pour le Développement Economique Arabe (FKDEA) M. Nedhal Alolayan. ...

Signature de convention de partenariat entre la Maison de l'Entreprise, la SONIBANK et la BAGRI : Des initiatives pour d…

Signature de convention de partenariat entre la Maison de l'Entreprise, la SONIBANK et la BAGRI : Des initiatives pour développer le secteur privé

Le Secrétaire général de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN), M. Ousmane Mahaman, a présidé hier matin, dans la Salle de Conseil de la SONIBANK, la cérémonie de signature de convention de partenariat entre la Maison de l'Entreprise, la SONIBANK et la BAGRI dans le cadre de la facilitation du financement des entreprises au Niger.Dans le discours qu'il a prononcé à cette occasion, M. Ousmane Mahaman a d'abord rappelé que...

Elèvage de vollailles : Une basse-cour riche et diversifiée

Elèvage de vollailles : Une basse-cour riche et diversifiée

Ils sont peu nombreux, mais leur présence est aussi captivante qu'édifiante. Il s'agit des jeunes aviculteurs participant à la 5ème édition du salon de l'agriculture, de l'hydraulique, de l'environnement et de l'élevage du Niger.Leur participation illustre aisément la portée et le développement de la filière d'élevage de la volaille, à travers l'exposition de quelques échantillons d'une multitude d'espèces et de races. Selon des avicult...

11ème édition de la Journée de diffusion des comptes extérieurs du Niger au titre de l'année 2017 : Les exportations et …

11ème édition de la Journée de diffusion des comptes extérieurs du Niger au titre de l'année 2017 : Les exportations et les importations en hausse respectivement de 14,7% et 11,7%

La balance des paiements est un document statistique recensant les flux de biens, de services, de revenus, de transferts de capitaux, et les flux financiers que les résidents d'un pays dans leur ensemble entretiennent avec ceux du reste du monde. Elle constitue de ce fait un précieux outil pour la formulation et la mise en œuvre efficace de politiques économiques. Depuis 2010, le Niger organise une journée de diffusion de ses comptes ex...

Vente en détail des aliments pour bétail à Niamey : Un business florissant autour de l'élèvage urbain

Vente en détail des aliments pour bétail à Niamey : Un business florissant autour de l'élèvage urbain

A chaque coin de rue, dans la capitale Niamey, il y' a un espace dédié à la vente en détail d'aliments pour bétail. Cette activité commerciale bien que faisant vivre des centaines de personnes et des familles, pose plusieurs problèmes de salubrité et de circulation dans le centre-ville et ses périphéries. La vente en détail des aliments pour bétail à Niamey a par contre la réputation de favoriser l'embouche bovine, une activité génératr...

Union Chawa de Magaria : Au centre de l'autonomisation de la femme

Union Chawa de Magaria : Au centre de l'autonomisation de la femme

      Elles sont nombreuses aujourd'hui les femmes qui ont pris leur destin en mains en exerçant diverses activités génératrices de revenus. Les femmes de l'Union Chawa font partie de celles qui ont vite compris l'importance de l'autonomisation de la femme. En effet, les femmes de l'Union Chawa, avec comme présidente Mme Hawa Abdou, ont démarré leurs activités en 2009. Au début, elles ont mis un accent sur la transform...

Journée des cadres du Ministère du Pétrole à Zinder : «De 2012 à 2018, les revenus pétroliers ont rapporté au Trésor pub…

Journée des cadres du Ministère du Pétrole à Zinder : «De 2012 à 2018, les revenus pétroliers ont rapporté au Trésor public, 612 Milliards de FCFA » déclare le ministre Foumakoye Gado

Le Ministre du Pétrole, M. Foumakoye Gado a présidé, mardi 4 février dernier à Zinder, l'ouverture des assises de la Journée des cadres au titre de l'année 2019. La cérémonie s'est déroulée en présence du Gouverneur de la région de Zinder M. Issa Moussa, de l'Honorable Sultan du Damagaram, Aboubacar Sanda et de plusieurs invités. Le thème central de cette journée est « Le pétrole, moteur de développement économique et social du Niger »....

Signature de contrat de marquage des hydrocarbures : Améliorer les recettes issues des produits pétroliers

Signature de contrat de marquage des hydrocarbures : Améliorer les recettes issues des produits pétroliers

      Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi a présidé hier après-midi, la cérémonie de signature du marché s'inscrivant dans le cade du projet de marquage des hydrocarbures au Niger entre son département ministériel et le groupement du Bureau de Veritas GSIT et SICPA SA. C'était en présence des cadres du Ministère des Finances et du représentant du groupement du Bureau de Veritas GSIT et SICPA SA, M. Stéphane...

Signature d'une convention relative au projet de pipeline, entre le Niger et le Benin : Un pas décisif dans le processus…

Signature d'une convention relative au projet de pipeline, entre le Niger et le Benin : Un pas décisif dans le processus d'exportation du pétrole brut nigérien

Le ministre nigérien du pétrole, M. Foumakoye Gado et son homologue béninois, M. Samou Seidou Adembi ont signé, hier dans l'après-midi, à Niamey, un accord bilatéral relatif à la réalisation d'un projet de pipeline. Cet engagement de coopération vient, ainsi, conclure les travaux d'amendement et d'adoption du document conventionnel, et enclencher le processus d'exportation du pétrole brut nigérien.L'étape de la signature de cette conven...

Réunion de haut niveau sur la coopération entre le Niger et la Banque Islamique de Développement : Une convention de fin…

Réunion de haut niveau sur la coopération entre le Niger et la Banque Islamique de Développement : Une convention de financement de 18 millions de dollars signée en faveur de la chaine de valeur riz au Niger

      Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini et le président de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Bandar Al Hajjar, ont co-présidé le 19 janvier dernier dans la salle de banquet de la Primature, une réunion de haut niveau sur la coopération entre le Niger et la BID. Cette réunion élargie aux deux délégations comportait à son ordre du jour deux points essentiels que sont l'état de la co...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Gouré : Entre volonté de développem…

Département de Gouré : Entre volonté de développement et lutte contre les aléas climatiques

      Une terre de contrastes entre les plaines, les hauts plateaux du M...

vendredi 22 février 2019

Interview du maire de la commune rurale de Guidigu…

Interview du maire de la commune rurale de Guidiguir M. Ari Jarami : « Nous menons des campagnes de sensibilisation pour freiner le déboisement, la coupe abusive du bois, la fixation des dunes »

Du point de vue géologique, le territoire communal est essentiellement rattaché à la régio...

vendredi 22 février 2019

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

L'air du temps

Sus à la publication des images des victimes !

Sus à la publication des images des victimes !

Décidément les effets dévastateurs des réseaux sociaux sur nos valeurs sociales est sans l...

vendredi 22 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.