Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Economie



prn-rencontrePoursuivant sa visite de travail et d'amitié en République Populaire de Chine, le Président de la République SE Issoufou Mahamadou a présidé le vendredi dernier la rencontre d'affaires intitulé ''Niger Business day'' consistant à attirer les entreprises chinoises à venir investir dans notre pays. La rencontre a été placée sous le thème « Niger, terre d'opportunités ». Compte tenu de la pertinence de la rencontre plusieurs investisseurs chinois ont pris part à la rencontre pour mieux s'informer sur les opportunités d'affaires au Niger.
S'adressant aux investisseurs chinois, le Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou s'est réjoui de visiter la Chine, un pays qui a engagé et réussi des réformes remarquables. Le Président Issoufou Mahamadou a, en effet, rappelé qu'avant 1978, la Chine était un pays sous-développé. C'est depuis 1978 que la Chine a engagé des réformes ardues ayant produit des résultats appréciables. Le Chef de l'Etat a expliqué que la République Populaire de Chine a, dans son programme de réforme, mis un accent particulier sur la croissance économique afin d'éradiquer la pauvreté. «Force est de constater que quarante (40) ans après, les résultats sont plausibles. Ce sont des résultats remarquables qui ont été obtenus grâce aux réformes politiques et économiques engagées» a déclaré SE Issoufou Mahamadou.
En outre, le Chef de l'Etat a noté que de la même que la Chine a fait de la croissance sa priorité absolue, notre pays fait également de la croissance une priorité absolue. Selon lui, les entreprises chinoises ayant pris part à la rencontre de ''Niger Business day'', ont contribué à la réussite de ce qu'on peut appeler le « miracle chinois » avant d'inciter ces investisseurs à venir investir dans notre pays pour participer à la réussite du programme qui est en train d'être mis en œuvre au Niger depuis 2011. Le Programme de renaissance fait de l'éradication de la pauvreté une priorité. Dans ce cadre, estime le Président de la République, la croissance doit s'appuyer sur les investissements, les exportations, mais également sur des aspects comme les industries de substitution d'importation, et aussi sur la consommation. « La croissance inclusive a pour objectif d'éradiquer la pauvreté dans notre pays » a dit, le Chef de l'Etat.
Parlant des investissements, le Président de la République a précisé qu'un accent est mis sur les investissements publics ainsi que les investissements privés. «C'est pour cela que nous avons deux moteurs de croissance au Niger, le public et le privé. Pour mobiliser le moteur privé, le gouvernement nigérien fait beaucoup d'efforts en matière de climat des affaires. Nous avons ces dernières années, réalisé beaucoup de réformes pour attirer les investissements privés, et attirer les investissements directs étrangers » a-t-il confié. Le Chef de l'Etat a par ailleurs notifié que ces investissements d'origine public et privé interviennent dans des secteurs divers. Ainsi sur le plan des ressources naturelles, le Chef de l'Etat a indiqué que le Niger est doté du pétrole, de l'uranium, de l'or, etc. D'ores et déjà, SE Issoufou Mahamadou a rappelé la présence des entreprises chinoises au Niger qui investissent dans certains de ces secteurs comme le pétrole et l'uranium. Il a également ajouté que les investissements interviennent au Niger dans le domaine des infrastructures routières, énergétiques, télécommunication, urbaines et ferroviaires.
Parlant des infrastructures ferroviaires, le Chef de la Etat a mentionné que le Niger et ses voisins ouest africains ont un grand projet de boucle ferroviaire.prn-2 Il a évoqué les opportunités qui se présentent dans les secteurs de l'agriculture, de l'agro-industrie, de tourisme, ainsi que dans les secteurs de la santé, de l'eau et de l'éducation. Ce sont entre autres des secteurs qui peuvent intéresser les investisseurs et sur lesquels le Niger s'appuie afin de porter la croissance que veulent les autorités pour le Niger. Pour, le chef de l'Etat, l'objectif du gouvernement est d'assurer un taux de croissance minimale de 7% pour les prochaines années. SE
Issoufou Mahamadou a précisé que le Niger a réalisé les cinq dernières années un taux de croissance annuel moyen de 6%. « Mais notre ambition, c'est de réaliser une croissance minimale de 7%, d'après nos estimations pour éradiquer de manière effective la pauvreté, car c'est cela qui est notre objectif » a-t-il insisté.
Les exportations du Niger sont essentiellement basées sur les produits miniers, pétroliers, uranifères, un peu l'or, a dit le Chef de l'Etat. « Nous ambitionnons dans l'avenir d'amplifier ses exportations. C'est pour cela que nous voulons que les investisseurs viennent davantage investir dans ces secteurs » a martelé le Président de la République avant d'ajouter que le développement des industries de substitution aux importations fait aussi partie des priorités du gouvernement. Le Chef de l'Etat a également précisé que la croissance doit être portée par la consommation. « C'est ça le caractère inclusif de la croissance que nous voulons pour le Niger en vue d'éradiquer la pauvreté. En 2011 quand on était arrivé aux affaires, 63% de Nigériens vivaient en dessous de seuil de pauvreté. En 2016 on a réduit ce pourcentage à 44%. Notre ambition est de réduire le niveau de pauvreté à 31% en 2021 » a précisé le Président
Issoufou.
Ce taux est, pour le Chef de l'Etat, encore très élevé, mais c'est déjà un objectif très ambitieux. « Si nous arrivons à le faire, cela veut dire qu'au fur à mesure que la pauvreté recule, nous augmentons la classe moyenne. Cela veut dire que nous augmentons la consommation du pays. C'est ça notre objectif et cette classe moyenne va être porteuse de croissance à travers la consommation » a expliqué le Président de la République. Il a lancé un appel aux investisseurs chinois de venir au Niger qui est une terre d'opportunités. « Nous faisons tout pour engager des réformes afin d'avoir un bon climat des affaires. Parmi les facteurs qui contribuent au climat des affaires, il y a la protection des investissements, nous avons un Etat de droit, nous avons des règles qui protègent les investisseurs, et nous offrons aux investisseurs beaucoup d'avantages qui sont clairement définis par notre code des investissements. Mes chers amis ! de la même façon que vous avez participé à la transformation de la Chine pendant ces quarante dernières années, je vous invite à venir au Niger pour participer avec nous à la transformation du Niger» a conclu SE Issoufou Mahamadou.
Au cours de la rencontre le ministre du Pétrole, celle du Plan, celui des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement ainsi que la ministre de l'Energie ont intervenu afin de présenter chacun en ce qui concerne son domaine les opportunités qu'offre notre pays en vue de convaincre et inciter les investisseurs chinois à se tourner vers le Niger qui regorge d'énormes potentialités.
Laouali Souleymane,Envoyé Spécial(onep)

03/09/18

Publié dans Economie
Écrit par
En savoir plus...

Economie

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5%…

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019» selon M. Christoph A. Klinge, chef de la mission du FMI

Au terme d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné dans notre pays, le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou et le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI), M. Christoph A. Klinge par ailleurs Chef Division Adjoint Département Afrique ont animé hier matin, une conférence de presse conjointe au ministère des Finances à Niamey. Il s'est agi de conclure la troisième revue du programme appuy...

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au pr…

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au profit du Niger

Le ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou, la Directrice Afrique de l'Agence française de développement (AFD) et la Directrice générale du Trésor français ont signé le 08 octobre dernier à Paris en France une convention d'aide budgétaire pour un montant de 10 millions d'Euros, soit 6,6 milliards de FCFA. Cet appui s'inscrit dans le cadre de l'aide budgétaire française en soutien à la mise en œuvre du Programme économique et financi...

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Présente au Niger depuis 2014 suite à l'acquisition de son premier permis (R1/R2) d'Agadem, Savannah Petroleum qui a commencé sa campagne de forage cette année, peut se targuer d'avoir déjà à son actif quatre découvertes sur quatre tentatives. Cent pour cent de réussite que n'ont pas manqué de saluer les spécialistes du secteur sur le plan international. Le champ d'Amdigh en particulier constitue le point d'orgue de ce succès, car il es...

Fin du Forum Chine-Afrique sur la coopération (FOCAC-2018) : Le ministre du Pétrole tire un bilan satisfaisant

Fin du Forum Chine-Afrique sur la coopération (FOCAC-2018) : Le ministre du Pétrole tire un bilan satisfaisant

Après deux jours d'intenses travaux, les Sommets du Forum sur la coopération Sino-Africaine (FOCAC-2018) ont pris fin le 4 Septembre 2018 à Beijing, la capitale chinoise. Au cours de ce forum, les membres du gouvernement ayant accompagné le Chef de l'Etat à cette importante rencontre triennale sino-africaine, ont marqué leur présence à travers la signature de plusieurs mémorandums d'entente et accords avec le gouvernement chinois et les...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 21 millions d'euros (13,775 milliards de FCFA) en faveur du N…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 21 millions d'euros (13,775 milliards de FCFA) en faveur du Niger

Conformément au calendrier convenu dans la Convention de Financement signée entre le Niger et l'Union européenne, le décaissement de la première tranche d'appui budgétaire 2018 du programme "Appui budgétaire à la Justice, à la Sécurité intérieure et à la Gestion des Frontières du Niger" a été décidé en juillet 2018 et un montant de 21 millions d'euros soit près de 13,775 milliards de FCFAa été versé début août au Trésor public nigérien ...

Rencontre d'Affaires « Niger, terre d'opportunités » à Pékin : Présenter les opportunités d'affaires de notre pays pour …

Rencontre d'Affaires « Niger, terre d'opportunités » à Pékin : Présenter les opportunités d'affaires de notre pays pour attirer les investisseurs chinois

Poursuivant sa visite de travail et d'amitié en République Populaire de Chine, le Président de la République SE Issoufou Mahamadou a présidé le vendredi dernier la rencontre d'affaires intitulé ''Niger Business day'' consistant à attirer les entreprises chinoises à venir investir dans notre pays. La rencontre a été placée sous le thème « Niger, terre d'opportunités ». Compte tenu de la pertinence de la rencontre plusieurs investisseurs ...

Communiqué de l'Union européenne : L'UE décaisse 30millions d'euro en faveur du Niger (soit 19,678 milliards de Francs C…

Communiqué de l'Union européenne : L'UE décaisse 30millions d'euro en faveur du Niger (soit 19,678 milliards de Francs CFA)

Conformément aux calendriers prévus, l'Union européenne vient d'approuver le décaissement de deux programmes d'appuis budgétaire au profit du Budget de l'Etat nigérien 2018.Un montant total de 30 000 000 EUR (soit 19,678 milliards de Francs CFA) sera de ce fait versé au Trésor public nigérien d'ici quelques jours. Ce financement provient du Fonds européen de Développement (FED) et s'inscrit dans la mise en œuvre de deux programmes d'app...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE va fournir plus de 191 millions d'euros d'aide humanitaire aux pays du…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE va fournir plus de 191 millions d'euros d'aide humanitaire aux pays du sahel dont 32,2 millions d'Euros pour le Niger

Alors que la région du Sahel est confrontée à la plus grave crise alimentaire et nutritionnelle de ces cinq dernières années ainsi qu'à une insécurité persistante, la Commission a annoncé un ensemble de mesures d'aide humanitaire d'un montant de 191,3 millions d'euros.«Vu les nombreuses personnes touchées par la crise alimentaire qui s'aggrave au Sahel, il n'y a pas de temps à perdre. L'aide de l'UE consistera en une assistance vitale p...

Signature d'accords de financement Niger-Banque Mondiale : 66 milliards de FCFA au profit des secteurs de l'emploi des j…

Signature d'accords de financement Niger-Banque Mondiale : 66 milliards de FCFA au profit des secteurs de l'emploi des jeunes, des enseignements techniques et professionnels et de la santé

La Banque mondiale signe trois accords de financement avec le Niger pour un montant global de 66 milliards de FCFA destinés à la mise en œuvre de deux nouveaux projets et au financement additionnel d'un autre existant. Il s'agit du projet Régional Disease Surveillance Systems Enhancement phase 3 (REDISSE 3), du Projet Emploi des Jeunes et Inclusions Productives (PEJIP) et Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODE...

Clôture de la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale : Pour l'ef…

Clôture de la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale : Pour l'efficacité des projets et programmes de développement financés par l'institution financière internationale

Après une journée de réflexions, les participants à la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque mondiale au titre de l'année 2018 ont clôturé leurs travaux. Cette revue vise un triple objectif à savoir : l'examen de l'état de mise en œuvre des recommandations de la précédente, échanger sur l'état du portefeuille et proposer toutes les mesures idoines pour une mise en œuvre efficace et efficie...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.