Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Invité


inviteMonsieur le secrétaire permanent, pouvez-vous nous présenter cette structure dont vous avez la charge ?
Le Haut Conseil pour l'Investissement au Niger (HCIN) est une structure créée et placée sous l'autorité directe du Président de la République et a pour rôle d'être la plateforme de dialogue public-privé en vue d'impulser les actions ayant pour finalité de promouvoir et d'assainir l'environnement des affaires et de définir les priorités du secteur privé. A ce titre, il est chargé de : fixer les orientations liées à la mise en oeuvre de la politique d'investissement privé ; suivre l'exécution de la stratégie nationale de la promotion des investissements privés ; prescrire toutes mesures nécessaires aux évolutions constatées en matière d'investissement privé et susciter les mesures incitatives cohérentes pour les investissements privés et s'assurer de leur exécution.

Quel est concrètement le travail du secrétariat permanent du Haut Conseil pour l'Investissement au Niger?
Le Secrétariat Permanent est le bras technique et administratif du Haut Conseil pour l'Investissement au Niger. Il a pour mission de : préparer les réunions, assister les départements du HCIN et assurer l'interface avec les partenaires publics et privés dans la mise en œuvre des recommandations ; dresser régulièrement un diagnostic approfondi de l'environnement des affaires dans tous ses aspects et formuler des propositions opérationnelles ; accompagner, au plan technique et financier, les administrations concernées par les réformes ; accompagner, au plan politique et administratif la réalisation des investissements, notamment ceux qui ont de volume important en termes de caractère stratégique ; faire le suivi personnalisé de l'évolution des idées et projets d'investissements ainsi que des investissements en cours ou réalisés ; suivre les engagements pris par les partenaires et les investisseurs étrangers lors des grandes rencontres internationales ; suivre tous les rapports, indices et plan d'actions visant l'amélioration du climat des affaires ; élaborer et mettre en œuvre un plan de communication efficace qui contribue à une large diffusion des acquis du Niger en matière d'amélioration du climat des affaires et qui fait la promotion de l'image de marque du Niger auprès des investisseurs ; appuyer les administrations publiques et les investisseurs privés dans les différentes étapes de préparation, d'évaluation technique et financière, d'approbation, d'attribution et de négociation des contrats de partenariat public privé ; assurer le suivi opérationnel des investissements privés au Niger ; préparer un rapport semestriel à présenter lors des sessions du Conseil et préparer un rapport mensuel à adresser au Président du Comité Interministériel.

La création du Haut Conseil pour l'investissement au Niger procède de la volonté des autorités nigériennes à s'appuyer sur cet outil dans le cadre d'un vaste programme visant la transformation du pays. Comment fonctionne le Haut Conseil pour l'Investissement qui est une innovation de l'architecture étatique au Niger ?
Le HCIN est organisé comme suit : un Conseil d'Orientation Stratégique pour l'Investissement privé (COSI) présidé par le Président de la République ; un Comité Interministériel présidé par le Premier Ministre ; un Secrétariat Permanent qui organise les activités opérationnelles et techniques. Concrètement, en fonction des thématiques à traiter, le Secrétariat Permanent organise des réunions entre le secteur public concerné par la problématique à traiter et le secteur privé. Ces réunions se déroulent dans un groupe de travail présidé par une autorité reconnue pour son expertise sur la question. Cette autorité peut être soit du secteur public ou du privé. Une fois un consensus trouvé autour de la question, le SP organise une autre réunion autour du Ministre sectoriel concerné pour qu'il s'approprie de la solution proposée et détermine son délai de mise en œuvre. Après il y a une réunion interministérielle autour du Premier Ministre pour évaluer la faisabilité politique, technique et financière de la solution. Si la solution est entérinée, alors le Comité d'Orientation Stratégique se retrouve autour du Président de la République pour apprécier et adopter définitivement la réforme proposée. A la suite, le Secrétariat Permanent se chargera du suivi de la mise en œuvre au niveau du ministère sectoriel concerné et des rapports trimestriels sont dressés pour informer le Président de la République pour l'informer de la mise en œuvre. Il faut noter que le Comité d'Orientation Stratégique est composé aussi du secteur privé que du secteur public.

De sa création à aujourd'hui, quelles sont les actions concrètes que vous avez posées dans le cadre de la promotion du secteur privé nigérien qui est incontestablement le moteur de la croissance économique de notre pays ?
Depuis sa création, le HCIN a initié plusieurs actions notamment les actions de promotions et d'orientation des investisseurs. Mais la priorité a été d'abord, de travailler sur la visibilité. C'est ainsi que nous avons organisé un « sideevent », à New York pour exposer à des investisseurs sélectionnés en fonction de leur intérêt pour le Niger, les opportunités d'investissement au Niger. Nous avons fait le même exercice à Ankara, à Toronto et tout récemment à Beijing. Ces types de manifestations vont se produire à Johannesburg et dans d'autres capitales pour exposer au monde entier que le Niger est une terre d'opportunités et une destination privilégiée pour les investisseurs. Nous étions présents au dernier CEO forum d'Abidjan où nous avons présenté devant plus de 20 investisseurs les projets prioritaires du Niger. Nous serons présents au prochain à Kigali avec une journée dédiée au Niger.
Le HCIN a aussi à son actif l'organisation de plusieurs événements de matchmaking entre les investisseurs étrangers et hommes d'affaires du Niger notamment la rencontre avec les investisseurs de l'Union Européenne, les investisseurs indonésiens, l'African Trade Insurance. Très prochainement, nous organiserons, une mission d'AFRIEXIM Bank pour venir exposer ses instruments et mécanismes d'intervention pour aboutir à la première intervention de cette banque au Niger.
Le HCIN a pris une part active dans l'organisation de la conférence de la renaissance sur le Plan de Développement Economique et Social et l'élaboration de la feuille de route du secteur privé. Il jouera un rôle actif dans sa mise en œuvre.

Vous avez certainement besoin d'inciter aussi bien les investisseurs nationaux qu'internationaux à travers un cadre réglementaire et institutionnel adéquat. Qu'est-ce qui a été fait dans ce sens pour attirer les investisseurs à venir au Niger ?
Pour attirer le maximum d'investisseurs, le HCIN a initié la création de l'Agence Nigérienne de Promotion des Investissements et des Projets Stratégiques qui jouera le rôle de guichet unique pour ce qui tourne autour de la question de l'attraction, de la facilitation et de la promotion des investissements privés en dehors des activités de création des entreprises qui sont dévolues à la maison de l'entreprise. L'autre action majeure c'est la réforme du cadre des PPP pour lui donner plus de crédibilité, d'expertise et de réactivité dans la prise en charge des sollicitations des investisseurs.

Quels sont vos rapports avec la chambre de commerce qui est le pivot central de la promotion du secteur privé au Niger ?
La chambre du commerce en tant qu'organisation d'encadrement du secteur privé est un acteur essentiel dans l'écosystème de la promotion et du développement du secteur privé. En ce sens, nous développons une synergie positive et cohérente dans nos approches et collaborations. Nous cherchons à chaque fois d'avoir les mêmes points de vue sur toutes les réformes qui concernent le secteur. Tel a été le cas pour la création de l'Agence Nigérienne de Promotion des Investissements et des Projets Stratégiques. Nous travaillons ensemble sur la charte des Petites et Moyennes Entreprises (PME), sur la stratégie de développement du secteur privé ainsi que sur le small business etc.

Réalisée par Hassane Daouda(onep)
26/10/18

Publié dans Invité
Écrit par
En savoir plus...

Economie

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5%…

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019» selon M. Christoph A. Klinge, chef de la mission du FMI

Au terme d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné dans notre pays, le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou et le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI), M. Christoph A. Klinge par ailleurs Chef Division Adjoint Département Afrique ont animé hier matin, une conférence de presse conjointe au ministère des Finances à Niamey. Il s'est agi de conclure la troisième revue du programme appuy...

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au pr…

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au profit du Niger

Le ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou, la Directrice Afrique de l'Agence française de développement (AFD) et la Directrice générale du Trésor français ont signé le 08 octobre dernier à Paris en France une convention d'aide budgétaire pour un montant de 10 millions d'Euros, soit 6,6 milliards de FCFA. Cet appui s'inscrit dans le cadre de l'aide budgétaire française en soutien à la mise en œuvre du Programme économique et financi...

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Présente au Niger depuis 2014 suite à l'acquisition de son premier permis (R1/R2) d'Agadem, Savannah Petroleum qui a commencé sa campagne de forage cette année, peut se targuer d'avoir déjà à son actif quatre découvertes sur quatre tentatives. Cent pour cent de réussite que n'ont pas manqué de saluer les spécialistes du secteur sur le plan international. Le champ d'Amdigh en particulier constitue le point d'orgue de ce succès, car il es...

Fin du Forum Chine-Afrique sur la coopération (FOCAC-2018) : Le ministre du Pétrole tire un bilan satisfaisant

Fin du Forum Chine-Afrique sur la coopération (FOCAC-2018) : Le ministre du Pétrole tire un bilan satisfaisant

Après deux jours d'intenses travaux, les Sommets du Forum sur la coopération Sino-Africaine (FOCAC-2018) ont pris fin le 4 Septembre 2018 à Beijing, la capitale chinoise. Au cours de ce forum, les membres du gouvernement ayant accompagné le Chef de l'Etat à cette importante rencontre triennale sino-africaine, ont marqué leur présence à travers la signature de plusieurs mémorandums d'entente et accords avec le gouvernement chinois et les...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 21 millions d'euros (13,775 milliards de FCFA) en faveur du N…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 21 millions d'euros (13,775 milliards de FCFA) en faveur du Niger

Conformément au calendrier convenu dans la Convention de Financement signée entre le Niger et l'Union européenne, le décaissement de la première tranche d'appui budgétaire 2018 du programme "Appui budgétaire à la Justice, à la Sécurité intérieure et à la Gestion des Frontières du Niger" a été décidé en juillet 2018 et un montant de 21 millions d'euros soit près de 13,775 milliards de FCFAa été versé début août au Trésor public nigérien ...

Rencontre d'Affaires « Niger, terre d'opportunités » à Pékin : Présenter les opportunités d'affaires de notre pays pour …

Rencontre d'Affaires « Niger, terre d'opportunités » à Pékin : Présenter les opportunités d'affaires de notre pays pour attirer les investisseurs chinois

Poursuivant sa visite de travail et d'amitié en République Populaire de Chine, le Président de la République SE Issoufou Mahamadou a présidé le vendredi dernier la rencontre d'affaires intitulé ''Niger Business day'' consistant à attirer les entreprises chinoises à venir investir dans notre pays. La rencontre a été placée sous le thème « Niger, terre d'opportunités ». Compte tenu de la pertinence de la rencontre plusieurs investisseurs ...

Communiqué de l'Union européenne : L'UE décaisse 30millions d'euro en faveur du Niger (soit 19,678 milliards de Francs C…

Communiqué de l'Union européenne : L'UE décaisse 30millions d'euro en faveur du Niger (soit 19,678 milliards de Francs CFA)

Conformément aux calendriers prévus, l'Union européenne vient d'approuver le décaissement de deux programmes d'appuis budgétaire au profit du Budget de l'Etat nigérien 2018.Un montant total de 30 000 000 EUR (soit 19,678 milliards de Francs CFA) sera de ce fait versé au Trésor public nigérien d'ici quelques jours. Ce financement provient du Fonds européen de Développement (FED) et s'inscrit dans la mise en œuvre de deux programmes d'app...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE va fournir plus de 191 millions d'euros d'aide humanitaire aux pays du…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE va fournir plus de 191 millions d'euros d'aide humanitaire aux pays du sahel dont 32,2 millions d'Euros pour le Niger

Alors que la région du Sahel est confrontée à la plus grave crise alimentaire et nutritionnelle de ces cinq dernières années ainsi qu'à une insécurité persistante, la Commission a annoncé un ensemble de mesures d'aide humanitaire d'un montant de 191,3 millions d'euros.«Vu les nombreuses personnes touchées par la crise alimentaire qui s'aggrave au Sahel, il n'y a pas de temps à perdre. L'aide de l'UE consistera en une assistance vitale p...

Signature d'accords de financement Niger-Banque Mondiale : 66 milliards de FCFA au profit des secteurs de l'emploi des j…

Signature d'accords de financement Niger-Banque Mondiale : 66 milliards de FCFA au profit des secteurs de l'emploi des jeunes, des enseignements techniques et professionnels et de la santé

La Banque mondiale signe trois accords de financement avec le Niger pour un montant global de 66 milliards de FCFA destinés à la mise en œuvre de deux nouveaux projets et au financement additionnel d'un autre existant. Il s'agit du projet Régional Disease Surveillance Systems Enhancement phase 3 (REDISSE 3), du Projet Emploi des Jeunes et Inclusions Productives (PEJIP) et Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODE...

Clôture de la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale : Pour l'ef…

Clôture de la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale : Pour l'efficacité des projets et programmes de développement financés par l'institution financière internationale

Après une journée de réflexions, les participants à la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque mondiale au titre de l'année 2018 ont clôturé leurs travaux. Cette revue vise un triple objectif à savoir : l'examen de l'état de mise en œuvre des recommandations de la précédente, échanger sur l'état du portefeuille et proposer toutes les mesures idoines pour une mise en œuvre efficace et efficie...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.